Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Les myopathies :
des maladies qui touchent les cellules musculaires

Vous faites partie d'un conseil génétique

médecin généticien

Docteur Sartorius

John Deltoïde

Infirmier

Lucien Fibulaire

Biologiste

Alexandra Petitrond

conseiller en génétique

Votre Mission:

Comprendre l’origine des symptômes de la myopathie de Duchenne

Le conseil génétique

Une biopsie du muscle

Rencontre avec le patient

Origine de la maladie

Explication de la maladie

Bonjour, installez-vous
Expliquez moi vos symptômes

racontez-moi !

Depuis que mon enfant marche, il tombe très souvent, surtout s'il y a un obstacle.

Nous allons faire des examens.

J'ai dans ma famille, un oncle qui était atteint de myopathie de Duchenne. Pensez-vous que mon fils en soi atteint ?

La myopathie de Duchenne est aussi appellée la dystrophie Musculaire de Duchenne

Guillaume-Benjamin Duchenne est un médecin français né en 1806 et mort en 1875. Il est le premier à décrire les symptômes de cette maladie et à réaliser des biopsies (La biopsie consiste à prélever un fragment de tissu ou d'organe (peau, foie, poumon, paroi du colon, glande, ganglion, etc.), afin de l'analyser au microscope.

Rappels sur le fonstionnement du muscle

Extension et flexion d'un membre

os

Tendon

Biceps

Triceps

extension

Flexion

contracté

contracté

Relâché

Relâché

regarder

consigne

Compléter ce schéma en déplaçant les étiquettes au bon endroit
ci-besoin regarder l'animation ci-dessous

Nous travaillons en équipe vous devez aller voir le conseiller en génétique qui va étudier votre arbre généalogique.

Dans les formes les plus sévères, elle se manifeste par des difficultés motrices vers l’âge de 2-3 ans et une perte de la capacité à marcher vers 12 ans. Des graves dysfonctionnements cardiaques ou respiratoires limitent l’espérance de vie à 20-30 ans.

Les myopathies sont malheureusement incurables.

Allons dans mon bureau

Bonjour, je vais regarder avec vous votre arbre généalogique.

❶ Pourquoi peut-on dire que cette maladie est héréditaire ?

❷ Quelle hypothèse peut-on formuler pour expliquer que seuls les garçons sont touchés ?

❸ Cette maladie est-elle récessive ou dominante ?

Il faut aller faire des examens biologiques.
Je vous propose un rendez-vous chez l'infirmier pour réaliser une biospie musculaire.

Description de la maladie : une biopsie du muscle

La dystrophie est un trouble caractérisé par une dégénérescence d’un type cellulaire : les fibres musculaires ici. Au cours fil du temps la dégradation des cellules musculaire entraine un affaiblissement du muscle.

❹ Comment expliquer les difficultés motrices ?

❺ D’où provient cette dégénérescence ?

Venez au laboratoire je vais vous montrer.

Micrographie de fibres musculaires vues en coupe transversale

Grâce au marquage par immunofluorescence de la dystrophine (molécule) on voit que le muscle sain est cohérent contrairement au muscle malade. La molécule de la dystrophine est particulièrement absente.

Donc les cellules musculaires n’ont pas assez de ___________________, une protéine localisée sous la membrane cellulaire.


ORIGINE DE LA MALADIE

❻ Quelle est l’origine de cette maladie ?

La dystrophine est codée par le gène DMD situé sur le chromosome X. Il comporte plus de 2 millions de paires de bases : c’est le plus long gène humain connu (durée de la transcription : 16 heures !).

Il peut alors facilement contenir des mutations. Elles sont responsables de l’absence de dystrophine ou de la présence d’une dystrophine non fonctionnelle chez les malades.

Une analyse génétique a été réalisée chez le garçon myopathe III4 afin d’identifier la nature de la mutation à l’origine de la myopathie dont il est victime.



Sur Geniegen2, on peut comparer 2 allèles du gène de la dystrophine. Cliquez sur "ouvrir la banque de séquences", tapez "DMD" dans le champ de recherche, et chargez le pack "DMD Généalogie famille 1 " .

Comparez ensuite l'allèle DMD référence (qui est fonctionnel) à l'allèle de la personne III-4 .

Traduire les protéines puis les comparer

On constate que la mutation est ponctuelle et consiste en la ________________ d’un nucléotide à guanine par un nucléotide à thymine. En conséquence le codon CAA133 de l’allèle de référence devient le codon TAA133 dans l’allèle muté. Or le codon TAA est un codon stop. On peut donc s’attendre à ce que la dystrophine codée par l’allèle muté soit raccourcie par rapport à l’allèle « normal ».

Cela peut être vérifié en traduisant l’allèle muté. Dans cette illustration fournie par Génigen2, les astérisques et les tirets indiquent des identités entre les deux allèles comparés, et un trait continu une absence de séquence. On constate que la dystrophine mutée ne comprend que 132 acides aminés.

EXPLICATION DE LA MALADIE :

❼ Comment expliquer que, contrairement à un corps sain, un malade de la DMD n’arrive pas à préserver l’intégrité de toutes les fibres musculaires ?

La dystrophine est une grosse protéine de 3685 acides aminés, impliquée dans le maintient de l'intégrité de la fibre musculaire au cours de la contraction.

Chez les malades atteints de myopathie (ex : DMD), la dégénérescence progressive des fibres musculaires est due à des mutations génétiques qui empêchent (par exemple) la dystrophine d’assurer une bonne interaction entre les protéines des fibres musculaires et la matrice extra-cellulaire.

Dans certaines myopathies, la dégénérescence des cellules musculaires est due à un défaut dans les interactions entre les protéines membranaires des cellules et la matrice extracellulaire.

fin