Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Le 22 janvier, l'"urgence environnementale" a été déclarée au Pérou. Depuis une semaine, d'énormes quantités de pétrole se répandent sur les côtes de ce pays d'Amérique latine. Cette catastrophe, aussi appelée "marée noire", a de terribles conséquences sur l'écosystème marin (c'est-à-dire, sur la vie des espèces animales et végétales qui vivent dans la mer).


Le Pérou est un pays situé sur la côte Ouest du continent sud-américain



L'accident a eu lieu le 15 janvier, après l'éruption d'un volcan à proximité des îles Tonga. Ce volcan sous-marin a provoqué une explosion telle, qu'une violente houle a secoué l'océan pacifique... et les bateaux qui y voguaient.

À 10 000 kilomètres de là, le pétrolier "Mare Doricum" était entrain de livrer une raffinerie, l'usine Repsol, au moment où l'éuption a eu lieu. Une partie des barils s'est répandue dans l'eau...


Capture d’écran d’une vidéo de la chaîne FA Weather, qui montre le volcan Hunga-Tonga-Hunga-Ha’apai, aux Tonga, en éruption, le 14 janvier 2022.


Sur les côtes péruviennes, l'équivalent de 6000 barils de pétrole a été déversé. Le pétrole est une substance très polluante, dangereuse pour la santé.

Les barils sont des tonneaux utilisés pour stocker le pétrole destiné à faire du carburant (pour mettre dans les voitures et les véhicules à moteur). Un baril contient 159 litres de pétrole (photo:pixabay)


Sur la plage, des travailleurs s'affairent. Munis de gants et de bâches, ils tentent de nettoyer la mer et la terre désormais très pollués. Ces équipes ont été envoyées par l'entreprise pétrolière Repsol, qui se faisait livrer les barils au moment de l'accident.