Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Le Barbier de Séville

27 / 01 / 2022

Muzzin Maëlle
Lefrancois Camille

1e11

Sommaire

01

Contextualisation sur l’auteur et le genre théâtrale en lien avec un mouvement littéraire

02

Présentation générale de l’intrigue, des personnages, et de leur fonction dans la pièce

03

Intérêt dramatique et théâtrale de l’oeuvre et des intentions de l’auteur en lien avec le parcour n°2 sur le théâtre

04

Jeu et mise en scène motivée d’un passage d’une scène


05

Conclusion et ouverture culturelle et artistique

- écrite en 1772
- c'est le premier volume d'une trilogie suivi du Mariage de Figaro et de La mère coupable
- c'est une comédie en prose

L' oeuvre :

- né le 24 janvier 1732 et mort le 18 mai 1799
- c'est une écrivain, dramaturge et musicien du XVIIIe siècle
- appartient au mouvement des Lumières
- sa vie a été rythmée par de nombreux scandales
- très inspiré par Molière

Beaumarchais :

Rosine

Bartholo

Le comte Almaviva

Figaro

Une jeune femme d’extraction noble, orpheline et sous la tutelle de Bartholo

Vieux médecin et le tuteur de Rosine qu’il compte épouse

Caractérisé par son rang, il est présenté comme un «Grand d’Espagne», il est ensuite qualifié d’« amant inconnu de Rosine », et ce fait passer pour Lindor

Le barbier de Bartholo et son locataire

Le maître à chanter de Rosine (professeur de chant), organisateur du mariage secret entre Bartholo et Rosine

Vieux domestique de Bartholo

Autre valet de Bartholo

Don Bazile

La jeunesse

L'éveillé

L'intérêt dramatique et théâtrale de l'oeuvre et des intentions de l'auteur
en lien avec le parcours n°2:

Les grands thèmes de l'oeuvre :
- la recherche d'un amour vrai
- l'expression des sentiments entre comique et pathétique
- la ruse et les déguisements
- l'argent

Remarque : l'oeuvre comporte une morale prononcée par Figaro

Beaumarchais condamne le mariage forcé et la condition de la femme. Et proclame les libertées des femmes.

Un revirement de situation a lieu, Bartholo entre dans l’appartement de Rosine et lui montre la lettre qu’elle a écrite,et qui lui a été donnée par le comte. Il lui explique qu’il ne lui en veut pas mais que le comte Almaviva n’a pas été sincère avec elle. Rosine ne comprend pas ce qui lui est dit puisqu’elle pense avoir écrit à un certain Lindor.

Acte IV, Scène 3

Résumé de la scène :

Rosine, accablée.
Quelle horreur !… quoi ! Lindor !… quoi ! ce jeune homme !…

Bartholo, à part.
Ah ! c’est Lindor !

Rosine.
C’est pour le comte Almaviva… c’est pour un autre…

Bartholo.
Voilà ce qu’on m’a dit, en me remettant votre lettre.

Rosine, outrée.
Ah ! quelle indignité !… Il en sera puni… — Monsieur, vous avez désiré de m’épouser ?


Extrait choisit :


Bartholo.
Tu connais la vivacité de mes sentiments.

Rosine.
S’il peut vous en rester encore, je suis à vous.

Bartholo.
Eh bien ! Le notaire viendra cette nuit même.

Se pensant trahie, elle accepte finalement de se marier avec Bartholo. Elle indique que Lindor et son acolyte devaient venir lui rendre visite par jalousie. Elle sort, le vieil homme est enfin heureux de l’avoir à lui tout seul

Ce tableau est conservé au musée du Louvre à Paris.
Il représente la leçon de musique que Rosine reçoit de Don Bazile, dans la scène 4, Acte III

Tableau de Jean-Honoré Fragonard : La leçon de musique (1769)

Ouverture Culturelle :

Comédie musicale de Rossini (1775) puis par Michieletto (1816)

Il existe une adaptation sous forme de Comédie musicale du Barbier de Séville. Dans un premier temps, adapté par Gioacchino Rossini, puis par Damiano Michieletto.

Rossini

Michieletto