Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

L'alimentation du jeune enfant

start

01 Les laits . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

02 Les grammages et la diversification alimentaitre . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . .

02.1 Les grammages et la diverfisifaction alimentaire de zéro à 12 mois. . . . . . . . . . .

02.2 Les grammages et la diversification alimentaire de 12 mois à 15 mois. . . . . . . .

02.3 Les grammages et la diversification de 15 mois à 36 mois. . . . . . . . . . . . . . . . . . .

03 Les textures. . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . .

04 L'intolérance alimentaire . . . . . . . . . . . .

05 Les dysfonctionnements alimentaires .

06 L'autonomie des repas du jeune enfant. . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

07 Les gestes de premier secours. . . .

Index

- Lait premier âge : lait pour nourrissons
- Lait deuxième âge : lait de suite autour des 6-7 mois.
- Lait de croissance : vers 1 an à 3 ans.
- Lait de vache : déconseillé avant 1 an.
- Lait d'autre animaux : pas adapter à l'alimentation d'un bébé.

Lait aux propriétés particulières :
- Lait Anti-Régurgitation : lait épaisi.
- Lait Hypoallerginique : réduit les risques d'allergies.

- Lait maternel : adapté aux besoins et au développement de l'enfant et favorise sa bonne santé. Conservation du lait : Si lait frais la durée total est de 2 jours max. Si congelé, le décongeler au réfrigérateur (pendant 24h) ou soit dans un récipiant d'eau chaude.

Les Laits

Grammage et diversification alimentaire

Déjeuner :

Viande poisson mixés 10g ou 1/4 d'oeuf mixer
Légumes 100g + produit céréalier 100g
ou
200g de soupe de légumes
5g de matière grasses crues.
Lait indantille 120 ml
80g de purée de fruit

Gouter :

200ml ou 250 ml de lait infantile ou maternel
10 à 20g de céréales
80g de purée de fruit

+ info

De 4 mois à 12 mois

Avant 4 moi l'enfant doit avoir une alimentation uniquement lactée.


A partir de 4 mois, débute de la diversification alimentaire avec l'introduction des différents aliments selon le tableau des introductions alimentaires. Il est important de ne pas retarder la diversification alimentaire pour limiter le risque de développement d'allergies alimentaire. Pour mémoire, les saveurs et textures se développent chez les enfants entre 6 et 9 mois.


Attention, il est préférable que les produits proposés à ces convives soient non assaisonnés.

Grammage et diversification alimentaire
de 12 à 15 mois

+ info

Déjeuner :

20 g de viande ou poisson ou 1/2 d'oeuf
100g de légumes
100g de produit céréalier
5g à 10 g de matière grasses
20 g de fromage ou laitage
Fruit crus ou cuit en purée ou mixés
Pain

Gouter :

200 ml à 250 ml de lait de croissance ou maternel
30g de produit céréalier
80g de fruit


Aux cours de l'année, les convives bébés grandissent et évoluent vers un repas moyen.


De plus, une introduction des petits morceaux au bon moment, au travers de textures adaptées au stade de développement de l'enfant, va améliorer son acceptation de nouveaux aliments.


Pour mémoire, les enfants n"ont pas besoin d'avoir de dents pour mastiquer les aliments et donc découvrir les petits morceaux, ils vont marcher avec leurs gencives en fonction des capacités masticatoires des enfants, la texture des repas moyens va évoluer d'une texture mise très lisse, à une texture plus granuleuse (moulinée) pour arriver progressivement aux morceaux.


L'évolution de la texture comme les introductions se fond au regard des consignes des parents. la mastication doit commencer dès le 9 mois pour favoriser la digestion des aliments, et notamment de l'amidon.

Grammage et diversification alimentaire
de 15 mois 36 mois.

Dejeuner

Entrée (crudité, cuidité, féculent)
30g de viande, poisson ou 1/2 d'oeuf
Légume
Produit céréalier
5g à 10 g matières grasses
20 g produit laitier
Fruit crus ou cuit
Pain

Gouter :

200 ml à 250 ml lait de croissance ou maternel
30g produit céréalier
80g de fruit ou purée de fruit.

+ info

Au cours de l'année, les convives moyens évoluent vers un grand repas. Ils vont découvrir les entrées de différentes natures, il faudra qu'ils goutent plusieurs fois les produits pour pouvoir les consommer. Il est donc intéressant de les inciter à gouter et de les reproposer êmme s'ils ont mal été consommés les fois précédentes.


L'apport en sucre raffiné est à limiter. l es laitages sont proposés naturels et si besoin pour faciliter leur consommation un peu de sucre pourra être ajouter dans un second temps en fonction de chaque enfant.



Les textures

6 - 7 mois : purée lisse.
7- 9 mois : purée grossière.
9 - 12 mois : aliment granuleux à petit morceaux.
12 mois : petit morceaux.
24 mois : alimentation variée

C'est une hypersensibilité d'un invidivu à un aliment ou un ingrédient habituellement consommé. Elle se traduit par de nombraux symptômes indésiranles suite à des indigestions : colique, vomissement 1h après le repas, régurgitation, selles glaireuses et diarrhées, pleurs pendant les temps de sommeils, fléchissement de la courbe de poids. Il faut donc adapter son alimentation, bien cuire les légumes, consommer des aliments peu raffinés, éviter des recettes longues transformant une liste d'ingrédients, boire régulièrement en petite quantité.
Les différents types d'intolérances sont à la protéine animale, au lactose, au gluten...
Dès les premiers symptômes d'intolérenances, il faut noter les signes, informer les parents.
En cas de crise, il faut appeler le SAMU (15).

L'intolérance alimentaire

Avant 6 mois : reflux gastro-oesophagien, l'intolérance aux proteines de lait de vaches, les coliques du nourisson.

Après 6 mois : l'anorexie d'opposition est l'oralité secondaire. Fait le choix de refuser ce qu'il n'aime pas.

Les troubles du comportement alimentaire du jeune enfant son un impact réel de l'apport calorique sur la croissance de l'enfant et sont fréquente des troubles digestifs somatique.

Dysfonctionnement alimentaire

Les formes sévères d'anorexie mentale infantiles sont : l'anorexie oppositionnelle ; l'anorexie anxieuse et phobique ; dépression du nourisson

L'anorexie oppositionnelle : forme sévère d'anorexie comme d'opposition du second semestre avec retentissement sur la croissance de l'enfant.


L'anorexie anxieuse et phobique : refus du passage à l'autonomie et à la nouveauté.


Dépression du nourrisson liée ou non à une dépression maternelle.



Les mission des professionnelles sont d'analyser le trouble en prenant le temps, comprendre comment se sont déroulées toutes les étapes du développement de l'oralité de l'enfant, préciser à quel moment le désordre est apparu.

Les troubles du comportement alimentaire du jeune enfant sont un impact réel de l'apport calorique sur la croissances de l'enfant et son fréquences des troubles digestifs somatiques.

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) chez le jeune enfant est souvent un trop-plein, un rejet de lait non digérée et sans odeur. Le reflux physiologique normal chez les nourrissons est du à l’immaturité du sphincter à l’entrée du œsophage. Ceci est régulièrement constaté chez les bébés qui boivent trop rapidement.

On peut parler de reflux gastrique à partir du moment où la régurgitation est de plus de deux fois par jours et durent quelques semaines. Les reflux peuvent disparaître quand le nourrisson s’assoit seul, se met debout et grâce à la diversification alimentaire.

L'autonomie des repas du jeune enfant

L'enfant découvre les textures, saveurs, odeurs, formes. Il mange avec ces mains ou des couverts pour développer sa motricité fine et sa coordination main-bouche.
Les méthodes : DME (diversification menée par l'enfant), la double cullière, donner le repas sur les genoux de la profesionnelle, présentation du repas sur un plateau.

+ info

La DME ( diversification mener par l'enfant) a pour principe de donner à l'enfant les aliments cuits, sous forme de bâtonnets, en lanières, lamelles.


La double cuillère a pour principe de donner une cuillère dans la main de l'enfant, positionner l'assiette de nourriture devant lui. les premier temps, l'enfant joue avec la cuillère et petit a petit il reproduira le même mouvement que la personne qui lui donne son repas. La professionnelle lui donne son repas avec sa cuillère.


Donner le repas sur les genoux de la professionnelle consiste à avoir un temps privilégié avec l'enfant. Le but étant qu'il ait son assiette devant lui et qu'il puisse toucher la texture de son repas.


Les enfants âgés de 6 mois à 12 mois : ont la capacité de tenir seuls leurs biberons et manger quelques morceaux mous déposés sur la tablette de la chaise haute.

Les enfants de 1an à 2 ans peuvent boire à la tasse type verre à bec verseur avec deux poignets, ils commencent à manger avec une cuillère.

Les enfants de 2 ans à 3 ans peuvent prendre des verres en verre et la professionnelle peut lui donner des couverts types fourchettes et couteau et de le stimuler à manger seul.

Les enfants âgés de 3 ans à 4 ans deviennent autonomes avec l'alimentation.


Les chaise haute est un choix compliqué. Les professionnelles peuvent installer les bébés à partir de 6 mois sur une chaise haute avec un dossier réglable afin que l'ergonomie de l'enfant soit confortable pour manger.

Le plateau de la chaise haute doit être assez large pour que les professionnelles puissent poser les plateaux. La hauteur se doit d'être variable afin que la professionnelle puisse le réglé en fonction de son assise et pour que l'enfant puisse poser ses pieds sur un repose-pied ou par terre.

lorem ipsum

lorem ipsum

lorem ipsum

Les gestes de premier secour

En cas détouffement d'un jeune enfant c'est la technique d'heimlich. L'étouffement est une obstruction des voix oesophagiennes par un aliment ou un objet de petite taille. Il obstrue la trachée pouvant causer la mort d'un individu. Pour s'apercevoir d'une obstruction des voies oesophagiennes l'enfant va paniquer et s'agite énormeent.

+ info

Deux cas peuvent s'apercevoir : dans le premier cas le voies aériennes sont partiellement obstruées, dans ce cas l'enfant tousse et a des difficultés à parler, il a une respiration sifflante et son vissage rougit quand il essaie de respirer. Dans ce cas il faut attendre que l'enfant tousse pour recracher le bout d'aliment ou l'objet.


Dans le second cas, les voies aériennes sont totalement obstruées, elles sont privées d'air, il ne peut pas parler, respirer, tousser et son visage devient bleu. Cela peut accompagner d'une perte de connaissance rapide. il faut essayer de retirer au plus vite le corps avec les doigts ou avec la méthode d'heimlich.


Pour les enfants de mois d'un an c'est la méthode MOFENSON :

1) Mettre l'enfant à plat ventre sur son avant-bras le visage vers le sol. le thorax du bébé doit être légèrement incliné vers le bas.

2) Placer ses doigts de part et d'autre de la bouche en veillant à ne pas appuyer sur la gorge.

3) Donner 5 tapes dans le dos entre les omoplates afin que l'étouffement passe

Se cela s'avère inefficace :

4) Placer son avant-bras contre le dos du bébé en mettant ses mains sur sa tête

5) Maintenir l'enfant entre les deux avant-bras et main et le retourner

6) Allonger le bébé tête basse sur l'avant bras en l'appuyant sur sa cuisse

7) Effectuer 5 compressions thoraciques avec 2 doigts positionnées au milieu de la poitrine, localiser la partie inférieur du sternum


Si la respiration s'arrête il faut pratiquer une réanimation cardio-pulmonaire et appeler le 15


Pour l'enfant a plus de 1 an :


1) Agenouillez-vous derrière l'enfant et placer un bras en travers de sa poitrine pour le soutenir

2) Pencher l'enfant suffisamment vers l'avant pour que l'objet déloger puisse sortir par sa bouche.

3) Avec le talon de votre main, donner 5 tapes fermes entre ses omoplates

4) Si l'objet n'a pas été déloger, former un point avec une main et placez-le juste au dessus de son nombril. Poser ensuite l'autre main par-dessus votre point et faire 5 poussées rapide vers l'intérieur et le haut de son ventre.

5) Continuez le cycle 5 tapes fermes dans le dos et 5 poussées abdominales jusqu'a ce que l'objet soit sortie.


Si la respiration s'arrête, pratiquer une réanimation cardio-pulmonaire et appeler le SAMU (15)


Bon appetit!

et bon courage !