Want to make creations as awesome as this one?

1968 est une année déterminante pour l'Histoire: entre affirmation et révoltes des étudiants, guerre du Vietnam et protestations, et assassinat de Martin Luther King, plongez dans les évenements saisissants qui ont bouleversé cette période.

More creations to inspire you

7 CONTINENTS

Horizontal infographics

EUROPE PHYSICAL MAP

Horizontal infographics

A2 - ABENTEUER AUTOBAHN

Horizontal infographics

TEN WAYS TO SAVE WATER

Horizontal infographics

GRETA THUNBERG

Horizontal infographics

STEVE JOBS

Horizontal infographics

Transcript

Video:

Lien

L'année 1968 dans le monde

Nairobi, Kenya

11 janvier 1968

Des manifestants, militants du Parti du peuple kenyan (dans l'opposition), ont sifflé le cortège du vice-président au moment où celui-ci quittait l'aéroport, brandissant des pancartes avec des inscriptions anti-américaines. Des arrestations ont également été faites.

Addis-Abbéba, Ethiopie

9 janvier 1968

Plusieurs centaines d'étudiants manifestent une hostilité au représentant américain venu sur le territoire. Ils font usage de violence,et ont notamment pendu une effigie du président Johnson. Plusieurs arrestations ont eu lieu.


Port de Sasebo, Japon

17 janvier 1968

Des étudiants manifestent contre l'arrivée d'un porte-avion nucléaire américain dans le port de Sasebo.

L'organisation étudiante Zengakuren a notamment entrepris de violentes actions pour stopper cette visite, ce qui a mené a un conflit armé avec les autorités. 30 000 personnes ont plus tard rejoint les étudiants à Sasebo pour les aider dans leur entreprise.


Lagos, Nigeria

7 février 1968

Des manifestants protestent depuis 3 semaines contre l'ingérence des soviétiques et des britanniques dans la guerre du Nigeria. Les nigérians ne semblent en effet pas satisfaits des décisions de ces deux grandes puissances dans ce conflit.


Manifestations étudiantes contre la guerre du Vietnam à Kiel en 1968
9 au 10 février 1968

Des manifestations d'étudiants, parfois violentes, se sont déroulées dans plusieurs villes de RFA telles que Bonn, Hamburg, Kiel ou encore Goettingen et Tübingen. Certains étudiants manifestaient contre l'augmentation des tarifs des transports en commun, mais la plupart manifestaient leur colère vis à vis de la politique américaine au Vietnam ainsi que leur soutien aux vietnamiens. Ils ont interrompu une exposition à la maison de l'Amérique, tiré des pétards et lancé quelques incendies, bloqué la circulation, brandi des drapeaux du Vietcong et un groupe à même voulu envahir le consulat américain. L'intervention des forces de l'ordre fut nécessaire pour contenir les étudiants pendant ces deux jours.




Paris, France

20 janvier 1968:

Des manifestants, composés d'une majorité d'étudiants, condamnent l'intervention américaine au Vietnam. Ils ont porté des slogans de type "paix au Vietnam" ou encore "F.N.L vaincra !". La manifestation s'est déroulée sans incident, les forces de l'ordre n'ont pas eu à intervenir.

15 mars 1968:

Deux manifestations ont eu lieu à Paris ce jour-ci. L'une soutenant le peuple vietnamien et l'autre en faveur des étudiants de Varsovie (voir révolte Varsovie)

1er mai 1968:

Plusieurs dizaines de milliers de manifestants ont défilé de la République à la Bastille à l'appel de la C.G.T. et du parti communiste. La solidarité internationale notamment vis à vis de la guerre au Vietnam été le caractère dominant de la manifestation, tant par les slogans scandés ou tracés sur les pancartes que par la composition de la foule qui défilait.

Egypte

1er mars 1968:

Des travailleurs et des étudiants manifestent leur colère, vis à vis du verdict jugé trop clément pour l'ancien commandant en chef de l'aviation egyptienne. Mais ce n'est que l'évènement déclencheur, car les égyptiens sont déçus des décisions du régime de Nasser depuis son accès au pouvoir. On constate une perte de confiance entre le peuple et le gouvernement.


Egypte, Le Caire, 22 octobre 1968:

Les obsèques de Sobhi Yasine, un des chefs de l'organisation palestinienne "El Fath", tué dans de mystérieuses circonstances en Jordanie par un de ses adjoints ont provoquée manifestation de quelques milliers de personnes. Cette manifestation s'est déroulé sans incidents.

Madrid, Espagne

16 mars 1968

Des étudiants ont participé à des manifestations anti-américaines, dans la cité universitaire de Madrid. Ils soutenaient les vietnamiens, et portaient des pancartes de Che Guevarra et de Ho Chi Minh. Les étudiants ont brûlé des drapeaux américains et ont lapidé les policiers, qui se sont vus contraints d'intervenir.


Belgrade, Serbie (anciennement Yougoslavie)

6 avril 1968

300 000 yougoslaves expriment leur soutien aux vietnamiens, et organisent une manifestation à Belgrade. Les américains sont critiqués pour leur intervention au Vietnam. L'armée réagit, protège l'ambassade américaine, et se tient prête à intervenir.

Pudu, Kuala Lumpur, Malaisie

15-16 août 1968

Une violente manifestation a eu lieu devant la prison de Pudu, contre l'éxecution de 11 détenus chinois. Ces derniers étaient accusés de collaboration avec des terroristes indonésiens. Des manifestants, d'origine chinoise, ont demandé la clémence des autorités. La police a procédé à quelques arrestations après quelques échanges violents.

Mexico, mercredi 13 décembre 1968:

La reprise de cours à l'université relance le mouvement étudiant. ces derniers souhaitent une réforme universitaire et certains souhaitent réaliser un grève de la faim pendant 4 jours (étudiants de l'université de Oaxaca et Puebla) pour soutenir les étudiants détenus. Une grand marche à travers la ville est également organisée.

Guayaquil, Equateur

6 août 1968

500 manifestants, partisans du président élu, M.Valesco Ibarra , protestent contre une loi sur la carrière administrative, que le président encore en fonction, M.Otto Arosemena a approuvé. Ils ont ainsi attaqué de nombreux bureaux gouvernementaux à coups de pierres, bâtons et cocktails Molotov. Les forces de police sont intervenues face à cette explosion de violence.


Cochabamba et La Paz, Bolivie

1 au 5 août 1968

Plusieurs centaines d'étudiants et d'ouvriers, représentant le peuple bolivien ont manifesté ces jours à La Paz, puis à Cochabamba pour des motifs antigouvernementaux. Ils protestaient contre le gouvernement et le président Barriétos qui s'était octroyé le pouvoir, mais en usant de la violence ce qui a causé plusieurs morts et blessés et donc l'intervention de l'armée.

Buenos Aires, Argentine

28 juin 1968

Une manifestation ouvrière et étudiante organisée par le patron de la CGT s'est déroulée ce jour à Buenos Aires.

Elle avait pour but de protester contre la politique économique et sociale du président Ongania, qui s'était emparé du pouvoir deux ans auparavant lors d'un coup d'Etat.

Belgique, Bruxelles, mercredi 13 décembre 1968:

Milles étudiants ont participé plus ou moins activement à une manifestation pour réclamer la libération de l'étudiant Serge Pahaut arrêté dans son campus. Cette manifestation s'est déroulée sans incident.

Irak, Bagdad, jeudi 5 décembre 1968:

La direction régionale du parti Baas irakien appel la population à protester contre "l'agression impérialiste et sioniste en Jordanie" et "appuyer les positions héroïques" de leur armée sur le front oriental. Le manifestants portaient des drapeaux sur lesquels était marqué "morts aux Américains, ennemis du peuple !".

Cisjordanie, Naplouse, 22 novembre 1968:

Plusieurs centaines de lycéens ont défilés jeudi dans les rues de Naplouse car une jeune femme arabe avait été tuée la veille à son domicile par une explosion. Néanmoins, la victime appartenait à une organisation extrémiste et les explosifs pouvaient lui appartenir.

Londres, 28 octobre 1968:

30 000 manifestants, dont la majorité étaient des jeunes (plus d'étudiants que d'ouvriers), ont protesté contre la guerre du Vietnam. Les conséquences de cette manifestation ont été les suivantes: une quarantaine d'arrestations et une dizaine de blessés.


Etats Unis, Californie, 1er juillet 1968:

Vendredi soir et samedi soir, plusieurs centaines d'étudiants ont organisés de grandes manifestations en signes de solidarité avec les étudiants français. Cependant, ces manifestations ont rapidement tournés à l'émeute et la police fut obligée de riposter. Plus de quarante personnes dont une dizaines de policiers ont été blessés et 1" personnes ont été arrêtés. a la suite de ces violentes manifestations, l'état d'urgence ainsi qu'un couvre feu ont été décrétés à Berkeley.

Bogota, Colombie

9 octobre 1968

A l'occasion du premier anniversaire de la mort de Che Guevarra, éxécuté le 9 octobre 1967 par l'armée bolivienne, de nombreuses manifestations ont éclaté dans plusieurs pays d'Amérique latin, dont la Colombie. Les forces de l'ordre ont dû y intervenir et faire usage de la force pour disperser des étudiants s'étant rassemblés autour de la cité universitaire et qui avaient lancé des pierres et incendié un véhicule.

Memphis, Etats Unis

6 avril 1968

Suite à la nouvelle de la mort de Martin Luther King le 4 avril 1968, la situation a dégénéré à Memphis ainsi que dans plusieurs autres villes des Etats Unis. Ceux qui le soutenait on laissé libre cours à leur colère : plusieurs magasins ont été incendiés, et des coups de feu ont été tirés sur les pompiers venus éteindre les flammes.

Harlem, New York

6 janvier 1968

La nouvelle de l'assassinat de Martin Luther King le 4 avril 1968 à Memphis se répand : elle atteint le quartier d'Harlem à New York, où des pillages ont eu lieu. Le maire de New-York, qui s'était rendu à pied dans Harlem pour calmer la population noire, a dû s'enfuir brusquement dans sa voiture.

New Delhi, Inde

30 décembre 1968

L'ambassade américaine de New Delhi a été attaquée par des réfugiés tibétains. Ceux ci voulaient exprimer leur mécontentement vis à vis de la politique de Mao concernant le Tibet. Ils ont attaqué le personnel et brisé les vitres et du matériel. La police indienne est intervenue avant que l'un des tibétains décroche le drapeau chinois de l'ambassade.

Varsovie, Pologne

18 mars 1968

Révolte étudiante à Varsovie revendiquant plus de libertés, et entre autres la démocratie. Les étudiants sont animés par ce même idéalisme de la jeunesse et cette même insatisfaction devant les mesures prises par le gouvernement.

Le dirigeant communiste Gomulka réussit à rétablir l'ordre

Prague, Tchécoslovaquie

Avril 1968:

Le dirigeant tchécoslovaque Dubeck crée un "socialisme à visage humain": il supprime la censure et autorise les voyages, c'est le printemps de Prague.

20 août 1968:

Répression du printemps de Prague: les blindés du pacte de Varsovie écrasent le printemps de Prague. La jeunesse tchèque se soulève, et tente de bloquer les chars.