Want to make creations as awesome as this one?

Production réalisée dans le cadre du concours les jeunes et la sécu 2022

Transcript

3

1G5 - G1 voie générale

Thème 3 - Comment lutter contre l'isolement de notre génération ?

Concours les jeunes et la sécu - 2022

2

1

4

Lycée international Victor Hugo - Colomiers

Académie de Toulouse

INDEX

Recherche exploration

Liens avec l'EPHAD

2

3

et des projets....

Des échanges...

ET la suite ? ....

4

5

6

Démarche

1

1

Démarche

Nous avons mené ce projet dans le cadre de l'Enseignement Moral et Civique. Notre professeur nous a présenté le thème de l'année : le lien social. Nous avons travaillé sur des documents et sur une vidéo de Serge Paugam qui évoquait les conséquences de la crise sanitaire sur le lien social.

Ensuite, notre professeur nous a présenté le concours et comme elle a 4 groupes d'EMC en 1ere générale, elle nous a demandé de choisir l'un des 4 thèmes. Nous avons choisi le thème 3 : Comment lutter contre l'isolement de notre génération ?

2

Recherche / Exploration

Nous avons travaillé sur un pad collaboratif sur l'ENT de l'établissement. Nous devions lire les documents mis à disposition sur le site du concours et y noter les informations les plus importantes sur le sujet. Nous avons ainsi pu voir dans quelle mesure l'isolement était un phénomène qui impactait les jeunes mais pas seulement.

3

Liens avec l'EPHAD Ronsard

Notre lycée est voisin d'un Ephad mais nous n'avions pas de lien avec les résidents. Nous avons lu que les personnes âgées et particulièrement celles en EPHAD avaient souffert de l'isolement pendant la crise sanitaire. Notre professeur est allée rencontrer la psychologue de l'EPHAD et nous avons envoyé un mail pour expliquer notre projet et notre volonté d'établir un lien avec l'EPHAD. Au début, nous avions beaucoup d'idées, nous voulions organiser une sortie avec eux mais les conditions sanitaires et leur état de santé ne le permet pas. Nous avons donc commencé par leur envoyer une vidéo et ensuite nous nous sommes envoyés des courriers. Nous devions les rencontrer le 20 janvier mais nous avons du reporter à mi février car il y avait des cas de COVID dans l'EPHAD et au lycée.

4

Des échanges ...

Nous avons donc fait une première vidéo et nous avons eu une réponse des résidents qui nous a beaucoup touché. Par contre, la psychologue de l'EPHAD a dit à notre professeur que pour la prochaine vidéo, il faudrait essayer de nous filmer sans masque parce que les Résidents ne nous comprenaient pas bien et voulaient voir nos visages.


5

... et des projets communs

Nous avons également échangé des courriers. Nous nous sommes présentés et eux aussi. Une dame nous a envoyé une recette de gâteau. Nous allons la faire et l'apporter à l'EPHAD. Nous avons reçu une lettre qui nous a beaucoup touché car cette résidente connaîssait l'histoire de la construction de notre lycée. Jeannette est décédée pendant les vacances de Noël et nous avons répondu à sa fille, au lieu de lui répondre car elle nous a remercié d'avoir redonné envie à sa maman de participer à des activités et qu'elle avait, tout comme nous, hâte de nous rencontrer.

6

Et la suite ? et si c'était le début ?

Nous allons nous rendre à l'EPHAD plusieurs fois d'ici la fin de l'année en espérant que la situation sanitaire s'améliore. Nous avons prévu de leur organiser un loto à l'EPHAD au mois de mai. Nous avons commencé à chercher des lots. En attendant, nous continuons à échanger avec eux. D'ailleurs la psychologue de l'EPHAD nous a dit qu'ils utilisaient beaucoup plus la tablette depuis que nous leur envoyons des vidéos. Alors nous avons décidé de poursuivre ce projet en essayant de trouver des idées pour améliorer l'inclusion numérique des personnes âgées et de proposer nos idées à Samsung. La maîtrise du numérique est un autre moyen de lutter contre l'isolement mais au delà de l'aspect technique il faut que les gens aient envie de s'en servir et notre projet en créant du lien social montre que c'est ce lien qui est le plus important. Notre professeur, nous a dit qu'elle continuerait à maintenir le lien entre des lycéens et l'EPHAD