Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

empereur des français

Napoléon

start

Aujourd'hui Nous allons étudier le sacre de Napoléon.

Mais qu'est ce qu'un sacre ?

Le sacre est la cérémonie qui fait d'une personne un souverain.

En France traditionnellement les rois étaient sacrés dans la cathédrale de Reims.

Le 18 mai 1804 l'assemblée du sénat émet la demande que Napoléon devienne empereur des français.

Napoléon met en place un plébiscite : c'est à dire qu'il demande aux citoyens français de voter oui où non à la proposition du Sénat.

Les résultats sont 3 572 329 oui contre 2 569 non

Soit 99.93 % de personnes qui ont souhaitées que Napoléon soit empereur.

Napoléon Bonaparte en tenue de premier consul. Tableau de Ingres (1803)

Un sacre est normalement présidé par un clerc. Il s'agit le plus souvent d'un évêque.

Napoléon décide de faire venir le pape Pie VII en France.
C'est avec ce pape qu'il a signé le Concordat (traité entre l'Eglise et la France).

Cependant Napoléon ne demande pas au pape de le sacrer comme cela se fait en tant normal, mais uniquement de le bénir. En effet Napoléon veut poser lui même sa couronne sur sa tête.

Pour le lieu du sacre, Napoléon ne va pas à Reims comme les rois de France, il décide de se faire sacrer à Paris en la cathédrale Notre-Dame.

Nous allons maintenant étudier un tableau extrêmement connu.


Pour cela commençons par le présenter.

Ce tableau est une huile sur toile de Jacques-Louis David. Il s'agit d'une commande de l'empereur Napoléon Ier. Il a été peint entre 1805 et 1807 et possède des dimensions immenses ! En effet il mesure quasiment 6m de haut pour 10 m de long. Ce tableau dont le titre est "le sacre de Napoléon" se trouve de nos jours au musée du Louvre.

1

Penchons nous d'abord sur la première partie du tableau : la scène centrale.

Napoléon porte une tenue de cérémonie qui montre son rang d'empereur. Il porte la couronne de laurier des empereurs romains. La couleur rouge de sa tenue rappelle la couleur impériale des empereurs romains, alors que les hermines (fourrure) rappelles les rois de France.

On peut également observer ses éléments sur le tableau d'Ingres:

Sur ce tableau d'Ingres on note également le sceptre, l'épée et la main de justice des rois de France. De plus Napoléon porte la grande croix de la légion d'honneur (qu'il a créé).

Napoléon porte la couronne impériale dans ses mains. Il se prépare à la poser sur la tête de Joséphine. Nous avons donc là non pas le sacre de Napoléon (qui a eu lieu juste avant) mais celui de Joséphine.

Joséphine, la femme de Napoléon, reçoit la couronne impériale des mains de son époux. Elle devient impératrice. Elle porte elle aussi des insignes de pouvoirs : un diadème, une grande cape rouge et de l'hermine (fourrure royale).

Les femmes présentes derrière Joséphine sont ses suivantes.

Nous remarquons ici un coussin avec des broderies en forme d'abeilles : ce symbole est prit par Napoléon en souvenir des rois mérovingiens.

2

3

Allons voir maintenant ce qui se trouve sur la partie gauche du tableau.

Nous pourrons aussi voir les personnes qui sont dans la tribune en arrière.

2

allons voir maintenant ce qui se trouve sur la partie gauche du tableau.

Les sœurs de Napoléon : Élisa, Pauline et Caroline.

Hortense, la fille de Joséphine : elle a épousé le frère de Napoléon (Louis).

Le jeune Napoléon-Charles , fils de Louis Bonaparte et d'Hortense de Beauharnais. Il est au moment du sacre l'héritier de Napoléon (qui n'a pas encore d'enfant légitime).

Les frères de Napoléon : Louis et Joseph.

L'archevêque de Paris. Il porte la crosse (bâton de berger) symbole de son pouvoir religieux.

Ici encore on voit un fond avec des abeilles d'or.

Sur ce prie-Dieu on peut voir des broderies en forme d'abeilles d'or.

3

La mère de Napoléon est présente sur le tableau, cependant dans la réalité elle était absente. Le tableau cherche donc à montrer l'unité de la famille impériale.

Le peintre David s'est représenté ici en train de dessiner. Il y a donc un autoportrait dans le tableau. Il porte la légion d'honneur : décoration créée par Napoléon.

Le maréchal Murat est un compagnon de Napoléon. Il a épousé Caroline (la soeur de Napoléon), il porte un coussin sur lequel reposait la couronne impériale : cette fonction le présente comme l'une des personnes les plus proches de Napoléon.

Cet évêque porte une grande croix de procession. Celle ci rappelle que nous sommes dans un évènement sacré.

Ce rideau porte des abeilles d'or.

4

Enfin regardons ce qui compose l'espace se trouvant derrière Napoléon.

4

Le pape Pie VII est assis derrière Napoléon. Il bénit Napoléon de la main droite. Contrairement à la tradition ce n'est pas lui qui sacre l'empereur, il ne fait que le bénir. Il porte des vêtement liturgiques : la chasuble (manteau), et le palium (écharpe représentant son rôle de pasteur, c'est à dire de guide).

A droite du pape se trouvent des évêques et des dignitaires de l'Eglise catholique.

Charles-François Lebrun, il s'agit de l'un des trois consuls avec Bonaparte lors du Consulat. Il porte le sceptre avec l'aigle de l'empereur. Son manteau est couvert d'abeilles d'or.

Ces deux dignitaires catholiques sont des cardinaux, c'est à dire de grands prélats de l'Eglise (ceux qui élisent le pape).

On aperçoit ici les servants de messe : ils portent des objets liturgiques pour la messe : un encensoir et des vases sacrés.

Jean-Jacques-Régis de Cambacérès est le troisième consul du consulat. Il porte la main de justice. Son manteau est également couvert d'abeilles d'or.


Le ministre de la guerre. Il tient sur un coussin le globe crucifère symbole de l'autorité.

Cet homme porte la tiare du pape, c'est à dire sa couronne.

Derrière le pape on voit un tabernacle (placard où l'on range les hosties consacrées lors de la messe) et un autel, cela rappel que la scène se passe à Notre-Dame et qu'il va y avoir une messe.

On trouve ici les ambassadeurs. On aperçoit entre autre l'ambassadeur de la "sublime porte" (empire ottoman) avec son turban.

Talleyrand, il est grand Chambellan, c'est à dire l'un des membres les plus importants du gouvernement.

Eugène de Beauharnais est le fils de Joséphine (d'un premier mariage).

Ce tableau de David est donc une représentation d'un évènement majeur de l'histoire de France. En effet il représente la cérémonie du sacre de Napoléon. Par cette cérémonie on assiste à la fin officielle de la République pour la mise en place de l'Empire. Napoléon reprend les codes de la monarchie tout en gardant des acquis de la Révolution et en ajoutant des éléments qui lui sont propres.

c) Le premier Empire (1804-1815)


Ayant stabilisé son pouvoir, Napoléon peut se sacrer empereur. Pour cela il fait un plébiscite : c’est à dire il demande aux français de voter pour le nommer empereur. Napoléon Bonaparte se sacre empereur le 2 décembre 1804 à la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Lors de son sacre il reprend des symboles de la monarchie française (sceptre, hermines, globe, mais aussi le sacre en lui même). Le sacre montre également, à travers la présence du pape, le retour en force du catholicisme.
Enfin on voit, à travers ce sacre, que Napoléon met en place de nouveaux symboles qu'il reprend à d'autres pouvoirs (abeilles mérovingiennes, aigles et couronne de lauriers des romains).

Tu peux écrire la trace pour le cours :

,Indique où Napoléon a prit les symboles que l'on trouve sur ce tableau:

Napoléon Ier en costume du sacre, François Gérard (1805)

Un sceptre avec un aigle dessus.

Une couronne de lauriers.

Le haut du manteau en hermines.

Une cape rouge avec des abeilles d'or.

La légion d'honneur.

Un globe crucifère.

BRAVO !