Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Ne pas utiliser les huiles essentielles les 3 premiers mois de grossesse.
À partir du 4e mois, en inhalation ou en massage. Ne pas utiliser les HE riches en phénols, cétones ou géraniols.

Pour favoriser l’accouchement :

Pour favoriser l’accouchement :

L’huile d’onagre

Le framboisier

L’huile de ricin

Palmarosa

L’huile d’onagre, favorise également l’accouchement, augmente les sécrétions cervicales.

Le framboisier : sous forme d'infusion pour contracter l'utérus, 3 cas avant le jour de l’accouchement puis 1cas avant l’accouchement.

L’huile de ricin (+ jus de fruit) a des propriétés laxatives, certains de ses constituants stimulent trop fortement le péristaltisme intestinal conduisant à une stimulation réflexe de l'utérus ce qui permet d’expliquer en partie son rôle dans le déclenchement artificiel du travail. A prendre 2 x 50ml avant l’accouchement ou l’avortement.
La plus grande prudence s'impose lors de l'emploi de toutes ces plantes.

Palmarosa, HE en massage (dans une huile végétale), dans le bas du dos, aide à l’ouverture du petit bassin et aux contractions de l’utérus, ou en diffusion avec l’orange douce ou lavande vraie pour calmer la nervosité et l’agitation.

Période délicate pour la jeune mère, l’allaitement ne se passe pas toujours très bien
et peut engendrer des moments de doutes, de peurs, de questionnement.
La bonne humeur n’est pas toujours au rendez-vous.

Quelques plantes pour accompagner cette phase :

Pour favoriser l’accouchement :

La rhodiole,

Le baby-blues (larmes + rires )
dure 3 à 5 jours après l’ accouchement.
Sinon, c’est une dépression post-partum.

La rhodiole, plante adaptogène, permet à la mère de mieux vivre les situations stressantes ou angoissantes, améliore l’humeur, agit sur les états dépressifs. Ne pas utiliser le griffonia car trop puissant.