Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

DESMOND TUTU

Interactive Image

BERTA CÁCERES

Interactive Image

VANDANA SHIVA

Interactive Image

CRAIG HODGES

Interactive Image

VIRTUAL LIBRARY

Interactive Image

TRAIN

Interactive Image

Transcript

Le Puy-De-Dome

La première des structures du sommet, la plus visible, est l’antenne de Télé diffusion de France (TDF). Des Monts du Forez à la plaine de la Limagne en passant par l’agglomération clermontoise, cette installation au sommet du puy de Dôme est un point de repère, plus ou moins apprécié, pour tous les Auvergnats du département. Érigée en 1956, cette flèche de près de 100 mètres de hauteur accueille différentes ressources de communication audiovisuelles pour permettre la retransmission des programmes de France Inter, de France 3 et de France Bleu.

Au-delà des paysages à couper le souffle, le puy de Dôme abrite les vestiges d’un grand temple du monde romain. Au IIe siècle de notre ère, c’est le sommet du plus grand volcan de la chaîne que les Gallo-Romains ont choisi pour édifier un temple monumental principalement dédié à Mercure et exposé à la vue de tous les habitants de la capitale Augustonemetum. Découvert en 1872 à l'occasion de la construction de l'observatoire météorologique, le plus grand sanctuaire de montagne de la Gaule romaine est, aujourd’hui, en train de se refaire une seconde jeunesse.

Le puy de Dôme, volcan de type gris aujourd'hui endormi, s'est édifié il y a 11 000 ans en plusieurs phases :

> Intrusion d'un magma trachytique sous le volcan " petit puy de dôme ", le déformant ;

> Extrusion du magma pour former un premier dôme de volume inconnu mais restreint ;

> Édification du Cumulo-dôme principal par croissance endogène (gonflements par l'intérieur, le déformant, le craquant et créant des aiguilles).
> La croissance n'est pas symétrique, elle est plus importante dans sa partie Nord-Est, où se trouve aujourd'hui l'antenne ;

> Le dynamisme change et devient exogène.
> Les produits cendreux émis recouvrent la partie sommitale et les flancs, conservant des pentes fortes.

Haut de 550 mètres et large de deux kilomètres à la base, son sommet culmine à 1 465 mètres d'altitude. Le puy de Dôme surplombe l'ensemble des 80 volcans formés lors d'une éruption unique qui constituent la jeune Chaîne des Puys du Massif Central.
Situé dans le Parc naturel régional des Volcans d'Auvergne, il a donné son nom au département du Puy-de-Dôme en 1791.

La Chaîne des Puys-faille de Limagne Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO

Le lundi 2 juillet 2018, la Chaîne des Puys - Faille de Limagne haut lieu tectonique, entre dans la prestigieuse liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Le Département est à l’initiative de l'inscription de la Chaîne des Puys et de la faille de Limagne à l’UNESCO. Cette reconnaissance implique des aménagements pour concilier préservation des paysages, accueil des visiteurs et vie des résidents sur ce territoire.


Le puy tient surement son nom de « Dumias », divinité locale assimilée à Mercure, ou de « douma » qui signifie « éminence escarpée » en celte, ou alors du latin « domus » qui signifie « maison de maître ». À partir du XVIIIe siècle, le mot peut aussi désigner une montagne en forme de coupole. Ce n’est qu’au XXe siècle avec l’éruption de la montagne Pelée que le terme de « dôme » prend un sens volcanologique.

Pour prélever l’air, les chercheurs de l’observatoire du puy de Dôme ont développé une technique unique, qu’ils ont ensuite exportée en France et notamment à la Réunion, la technique des Inlet : « Ce sont des prises d’air qui permettent d’aspirer l’air à l’extérieur du bâtiment et de l’amener à l’intérieur du bâtiment. Ce sont des prises d’air particulières qui permettent de séparer, quand on est en nuages, l’air entre les gouttelettes et l’air total qui contient les gouttelettes de nuages. C’est une spécificité du site », affirme Jean-Luc Baray. Cette technologie unique a été développée à Clermont-Ferrand.