Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Plantes pour la ménarche

Pour apaiser les douleurs dans le bas-ventre et calmer l’esprit chez la ménarche,
en complément d’une hygiène de vie adéquate, il sera possible d’utiliser les plantes suivantes :

En gemmothérapie

En tisane

En huile essentielle

Le framboisier (feuille) régulateur et stimulant de la fonction ovarienne, il équilibre la sécrétion à la fois des œstrogènes et de la progestérone, l’airelle, contient des phytohormones actives pour la régularisation du cycle féminin et agit comme antispasmodique. A prendre en gemmothérapie, 5 gouttes, 3 fois/jour.

La mélisse, antispasmodique, calme les angoisses et l’anxiété, la passiflore, apaisante nerveuse.
A prendre en tisane pendant 3 mois ou sous forme d’extrait de plante sèche (EPS) 30 gouttes, 3 fois/jour, en dehors des repas.

L’ylang-ylang, antispasmodique, hypotensive, apaisante, équilibrante nerveuse, le saro, neuro-tonique, le géranium bourbon, anti inflammatoire, antispasmodique, relaxante, l’estragon ou basilic tropical, antispasmodique puissant. Les utiliser en huile essentielle en massage dans une huile végétale (sésame, avocat, noisette…)

Pour les problèmes cutanés chez la ménarche, en complément d’une hygiène de vie adéquate,
(éviter les colles : féculents, sucre blanc, les graisses saturées…),
il sera possible d’utiliser les mélanges de plantes suivantes :

Mélange 2

Mélange 1

Mélange 3

Plantes pour la ménarche

L’hélichryse italienne ( en hydrolat ou en huile essentielle) c’est l’élixir de jeunesse pour son coté réparateur et cicatrisant de la peau + tea tree (H.E) pour son coté antibactérien + HV de jojoba.

L’alchémille (1/3) pour son coté astringent et cicatrisant + la bardane (1/3) dépurative, limite la sécrétion de sébum et anti inflammatoire + l’ortie (1/3) reminéralisante, nourrissante et restaure l’équilibre acido-basique. A prendre sous forme d’extrait de plante sèche (EPS) pendant 3 mois, 2 fois /jour maximum.

L’huile de chanvre excellent nettoyant des peaux à problèmes, enlève l’excès de sébum du visage et purifie les pores obstrués, anti inflammatoire, idéale pour les peaux acnéiques. A utiliser le soir avant de se coucher.

Pour réguler les cycles menstruels chez la ménarche,. en complément d’une hygiène de vie adéquate,
il sera possible d’utiliser les plantes suivantes :

Le gattilier

Plantes pour la ménarche

Attention, le gattilier ne doit pas être utilisé :

Il peut accentuer la dépression chez certaines femmes en grand déficit de progestérone. Il ne doit jamais être pris en cas d'hormones LH élevé au 3e jour du cycle par rapport à la FSH, et pas plus de 6 mois .

Le gattilier, atténue les symptômes liés au SPM, recommandé dans toutes les périodes de la vie où le cycle menstruel est irrégulier, effet progestérone-like, antispasmodique utérin. Il permet de rétablir le rapport œstrogène-progestérone, il agit comme un anti-œstrogène. Il soigne les excès de prolactine et stimule la sécrétion hypophysaire. Il est traditionnellement utilisée en décoction, en poudre en gélules, hydrolats et huiles essentielles.

  • pendant la grossesse ou allaitement,
  • sur cancer hormono-dépendant,
  • sur un Syndrome des Ovaires Polykystique (SOPK),
  • en parcours de PMA
  • avec les médicaments dopaminergiques

Autres plantes auxquelles il faudra penser :

Le framboisier

La sauge

L’alchémille

Plantes pour la ménarche

Le framboisier, la plante alliée de la femme, renforce le système reproducteur féminin, régulateur du cycle en agissant sur la chaine hormonale depuis l’hypophyse, limite les douleurs menstruelles, aide à traiter les menstruations sur abondantes, la dysménorrhée. A utiliser en premières intentions, à prendre sous forme de bourgeon, 5 gouttes 3 fois/ jours en dehors des repas. Ne pas prendre pendant les saignements, l’utiliser à la fin des règles jusqu'aux règles suivantes.

Régule les cycles menstruels, calme les douleurs de règles, action oestrogénique.
Attention pas sur cancer hormono-dépendant.
A prendre sous forme d’EPS

L’alchémille, régulateur du cycle menstruel, indiqué pour les traitements des douleurs prémenstruelles, menstruelles et des ménorragies, utilisé en bain de siège pour traiter les pertes blanches . A prendre sous forme de tisane ou extrait fluide et sec.

Pour la gestion des émotions et la relaxation lors des cycles menstruels chez la ménarche,
en complément d’une hygiène de vie adéquate, il sera possible d’utiliser les plantes suivantes :

L’orange douce

La mélisse

Le figuier

Plantes pour la ménarche

L'aigremoine

L’orange douce ou petit grain bigarade, apaisant nerveux, positivant, calme les angoisses, l’anxiété, relaxant. A utiliser sous forme d’huile essentielle en diffusion atmosphérique, à mélanger (dans une huile végétale) pour un massage sur le plexus solaire, les poignets, ou dans un bain relaxant (à mélanger avec une base neutre pour bain). Attention, deux huiles essentielles photo-sensibilisantes, ne pas s’exposer au soleil dans les heures qui suivent.

La lavande vraie, apaisante, antispasmodique puissante, calmante et équilibrante du système nerveux. A utiliser sous forme d’huile essentielle en diffusion atmosphérique, à mélanger (dans une huile végétale) pour un massage sur le plexus solaire, les poignets, ou dans un bain relaxant (à mélanger avec une base neutre pour bain).

Le figuier, anxiolytique de premier ordre, il neutralise rapidement les effets du stress tant intérieur qu’extérieur en exerçant une action calmante. Son action très efficace concerne tous désordres nerveux, favorise l’ endormissement. A utiliser en gemmothérapie

L’aigremoine, (Fleurs de Bach) acceptation de soi, accès aux vrais sentiments, joie intérieure, acceptation de ce qui se passe, le tremble, (Fleurs de Bach) aide à la compréhension de ce qui est inconnu, le marronnier rouge, (Fleurs de Bach) confiance générale dans la vie. Prendre 3 gouttes, 3 fois/jour pendant 3 semaines, en dehors des repas.