Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Séquence 1 :
Se raconter, se représenter

Œuvre étudiée :

La Place, Annie Ernaux

Roman lu en parallèle :
La promesse de l'aube, Romain Gary

Cliquer sur les mots accompagnés de *

1/ La Place*, Annie Ernaux

Le titre "La Place" fait référence à la place à prendre dans la société, pour s'y élever, que ce soit pour son père ou pour Annie Ernaux.

Annie Ernaux*

Annie Ernaux est née en 1940. Elle était professeur de lettres et a écrit différentes œuvres littéraires pour la plupart autobiographiques.

Annie Ernaux y raconte sa jeunesse par morceaux, pour rendre hommage à son père, en racontant la vie de son père telle qu'elle s'en souvient, et sans montrer ses sentiments, de manière objective, en utilisant "l'écriture plate".*

Elle utilise des photos, des phrases réelles (écrites en italique), etc, pour se souvenir.

Elle utilise aussi un niveau de langue familier, montrant la réalité de la vie d'autrefois.


Ce livre est une

autobiographie*

Plus précisément une autobiographie sociale, son père étant pour elle le symbole de tout un milieu.

dans laquelle

"La Place" a remporté le prix Renaudot en 1984.

https://www.youtube.com/watch?v=uaM_Hw_Qca4

Plus tard, au cours de l'été, en attendant mon premier poste, "il faudra que j'explique tout cela". Je voulais dire, écrire au sujet de mon père, sa vie, et cette distance venue à l'adolescence entre lui et moi. Une distance de classe, mais particulière, qui n'a pas de nom. Comme de l'amour séparé.
Par la suite, j'ai commencé un roman dont il était le personnage principal. Sensation de dégoût au milieu du récit.
Depuis peu, je sais que le roman est impossible. Pour rendre compte d'une vie soumise à la nécessité, je n'ai pas le droit de prendre d'abord le parti de l'art, ni de chercher à faire quelque chose de "passionnant", ou d'"émouvant". Je rassemblerai les paroles, les gestes, les goûts de mon père, les faits marquants de sa vie, tous les signes objectifs d'une existence que j'ai aussi partagée.
Aucune poésie du souvenir, pas de dérision jubilante. L'écriture plate me vient naturellement, celle-là même que j'utilisais en écrivant autrefois à mes parents pour leur dire les nouvelles essentielles.

Passage important du texte

(Pages 17-18, lignes 187-202)

2/ La promesse de l'aube, Romain Gary

Romain Gary*

Romain Gary est né en 1914 dans l'ancien Empire Russe (actuellement en Lituanie) et est mort en 1980 à Paris. Il a été aviateur, diplomate, scénariste, réalisateur et bien sûr écrivain.

Romain Gary parle de son enfance et de sa jeunesse, auprès de sa mère, qui cherche sans cesse à le mettre en avant en lui inventant divers brillants avenirs. Tout d'abord, son histoire commence en Russie, puis en Pologne et enfin en France, plus précisément à Nice.

Autobiographie:

Biographie d'un auteur faite par lui-même.

Récit objectif:

Je retiens:

Récit sans jugemement, sans référence d'ordre personnel.

Les différents discours:

-Discours direct*

Les paroles sont rapportées telles quelles, sans être modifiées. Le discours direct est caractérisé par l'emploi de tirets et de guillemets.

-Discours indirect*

Il consiste à rapporter les propos de quelqu'un en les reformulant.

-Discours indirect libre*

Le discours indirect libre consiste à rapporter des paroles de manière indirect, sans utiliser de subordination.