Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Avertissement

Du fait du manque d'informations vérifiables concernant Wu Zetian ( époque,manque de représentation,tentatives d'effacement de son règne...) il se peut que certaines de mes informations aient quelques années de différence avec les dates présentées par exemple.

Une autre difficulté émane des nombreuses rumeurs qui avaient été répandues à son sujet afin de lui nuire de son vivant ou pour tenter de minimiser son impact sur la Chine impériale, la faire paraître sous un mauvais jour et effacer son histoire après sa mort.
C'est pour cela que j'ai essayé de croiser le plus de sources possibles en écartant celles qui semblaient faussées ou prenant en compte les rumeurs à son sujet afin de produire une présentation la plus objective possible et également rendre hommage à cette grande femme de l'histoire trop peu connue et reconnue qu'était Wu Zetian.

Sources ( avant-dernière diapo)

Wu Zetian

La seule femme ayant régné sur l'Empire de Chine

武则天

Biographie

INDEX

Contexte historique

Travail d'écriture

01. Contexte historique

L'Empire de Chine au VIIème siècle

Wu Zetian est née en l'an 624 durant la 6ème année de la dynastie Tang. Fondée par Tang Gaozu, elle fut une des périodes les plus prospères et puissantes (certains historiens s'accordent même à dire que ce fut l'âge d'or de la Chine) après une longue période d'instabilité pour l'Empire sous la dynastie Sui. Dû au confucianisme que la Chine pratique, les femmes sont considérées comme des êtres inférieurs et n'ont pratiquement aucun droit,malgré quelques espoirs. Par exemple durant la dynastie Han, elles pouvaient posséder des propriétés et payer des impôts: l'Empereur Sui Yangdi l'interdit en l'an 604. Il faut attendre la dynastie Tang (le règne de Wu Zetian est comptée comme une période de cette dynastie) pour voir leur situation s'améliorer.

02. Biographie

La vie de Wu Zetian

Son enfance

Son accès au trône

Son règne et ses derniers jours

Wu Zetian naît le 17 février de l'an 624 sous le nom de Wu Zhao à Lizhou. Dès son plus jeune âge, Wu zhao est encouragée à lire et à s'instruire par son père, un notable du Sichuan. Elle apprend à lire et à écrire en 5 langues différentes mais est également introduite aux différents arts à cette époque beaucoup plus accessibles aux femmes que durant la dynastie précédente ( celle des Sui) comme la danse,la musique ou encore la poésie et la peinture.

Wu Zhao est décrite comme une jeune fille belle et intelligente ce qui lui permet d'accéder vers l'âge de 12 ans au poste le plus prestigieux qu'une femme pouvait occuper : concubine de l'empereur. Néanmoins elle ne reste qu'une concubine de 5ème rang, une "cairen". Elle intègre donc la cour de l'Empereur Taizong Le Grand, fils du fondateur de la dynastie des Tang. Un jour, elle parvient à maîtriser un cheval dit "indomptable" et attire donc ainsi l'attention du souverain.

Reconnaissant son intelligence, Wu Zhao se voit accorder une promotion: elle devient "Meiniang" qui équivaut au rôle de secrétaire de l'Empereur . Elle est plongée dans les affaires d'état et les documents officiels toute la journée et y prend goût. En 649, Taizong Le Grand meurt, et selon la coutume, toutes ses concubines y compris notre future impératrice sont rasées et envoyées dans un monastère pour y passer le reste de leurs jours.

Son histoire s'arrêterait là si seulement le fils de Taizong, Gaozong, n'était pas tombé amoureux de Wu Zetian . Il lui rend visite pendant 3 ans en cachette au monastère tout en étant empereur et marié. Au bout de ces 3 ans, elle réintègre le palais en tant que concubine ( elle fut la concubine du père et du fils ) ce qui ne plut pas à l'impératrice Wang et à la concubine officielle Xiaoshu . Les relations entre elles ne s'arrangèrent pas quand Wu Zetian mis au monde le premier fils de l'Empereur faisant de lui son héritier.

Peu après, elle donna également naissance à sa première fille, morte en bas âge ( les rumeurs disent qu'elle l'aurait elle même tuée mais les historiens s'accordent à dire qu'elle mourut d'inhalation de fumée de charbon dû à une mauvaise aération du palais). Elle y voit là l'occasion de se débarrasser de ses deux principales menaces et accuse donc l'Impératrice et la concubine officielle d'avoir tué son enfant, l'empereur la croit: elles sont chassées puis exécutées. Suite à cela, Gaozong et Wu Zetian se marient enfin et permet à cette dernière d'être très proche du pouvoir décisionnel. Ils règnent ensemble et sont surnommés "Les deux sages".

En 660, l'Empereur commence à souffrir de plus en plus souvent de crises de paralysie, son épouse se retrouve ainsi à gouverner de plus en plus seule. Son autorité et son pouvoir dérange la cour : on complote contre l'irritante épouse de l'Empereur ce qui pousse Wu Zetian à se créer une police secrète qui traque ses opposants afin de les emprisonner ou de les tuer. En 683, Gaozong décède, mais l'impératrice juge son premier fils trop mauvais pour gouverner , elle met donc son deuxième fils sur le trône ( tout aussi mauvais mais beaucoup plus malléable). Elle lui invente des troubles de la parole et parle pour lui (ce qui lui permet de raconter ce qu'elle veut) mais en 650, les masques tombe et l'Empereur abdique en faveur de sa mère.

Wu Zetian devient ainsi la première femme impératrice gouvernant seule. En 690, elle crée même sa propre dynastie: la dynastie Zhou. Elle remplace presque tous les membres du gouvernement les considérant incapables, corrompus et les remplaçes au moyen d'examens impériaux pour repérer de nouveaux talents menés par elle même (une première!) afin de s'assurer qu'aucune corruption ne vienne fausser les résultats . Elle fera d'ailleurs passer un entretien personnel pour son premier ministre, un jeune homme très prometteur ne faisant pas partie de la noblesse et encourage également tous les gens qui s'en sentent capable à passer les examens même venant de la campagne et n'ayant aucune expérience politique.

Elle paie des érudits pour rédiger les biographies de grands personnages féminins ( ce genre de biographie était quasiment inexistantes à l'époque) et fait passer 12 décrets visant à améliorer la position sociale,l'éducation,les droits et l'accès aux postes officiels des femmes( pour repère à la même époque les femmes mérovingiennes étaient considérés comme des éternelles mineures). Elle investie une partie du budget autrefois destiné à la guerre dans la construction d'immenses chantiers de temples et de sculptures bouddhiste aujourd'hui classé au patrimoine mondial de l'UNESCO ce qui ne l'empêcha pas de conquérir des territoires que nul empereur n'avaient vaincu comme la Corée, la Mongolie et d'autres territoires de l'Ouest. L'Impératrice augmente également les conditions de vie des paysans en réduisant les impôts entre autre.

Wu Zetian meurt le 16 décembre 705 à 81 ans, elle fut au pouvoir durant 50 ans.Son fils s'empresse de réinstaurer la dynastie de son père. La dynastie Zhou n'aura donc duré que 15 ans (690-705) mais fut une des période les plus prospères et glorieuse de la Chine en terme de paix, d'arts, de progrès, de conditions de la femme... La tradition veut que l'on écrive les plus grandes réussites de l'Empereur sur sa tombe mais jusqu'à ce jour, celle de Wu Zetian reste vide car personne n'a trouvé quoi y mettre.

Chronologie

Dynastie Tang

(705 - 907)

Dynastie Tang

(618 - 690)

705

Dynastie Zhou

(690 - 705)

624

649

660

650

Naissance de Wu Zetian le 17 février sous le nom de Wu Zhao

L'empereur Taizong le Grand meurt, Wu Zetian est envoyée dans un monastère y passer le reste de sa vie

L'Empereur et mari de Wu Zetian, Gaozong commence à souffrir de crises de paralysie, c'est le début du règne de Wu Zetian en tant qu'épouse de l'empereur

Le Fils de Wu Zetian abdique en sa faveur: elle devient la première et seule Impératrice de l'histoire de Chine

Wu Zetian meurt le 16 décembre à 81 ans et sa dynastie s'éteint avec elle

03. Travail d'écriture

Travail d'écriture

Ecrit d’appropriation : Les grandes femmes de l’histoire


J’ai choisi l’impératrice Wu Zetian pour faire ce devoir tout d’abord pour la simple bonne raison que je voulais présenter une femme peu souvent citée ou reconnue et cela même dans son propre pays(comme hélas beaucoup d’autres), ensuite car le terme de « Grandes femmes de l’histoire » me semble lui correspondre à la perfection.

La première fois que j’ai lu son nom et ce qu’elle avait accompli, m’a beaucoup marquée car je suis restée admirative de tous ses accomplissements : on peut le dire son nom force le respect une fois que l’on sait ce qu’il représente. C’est d’ailleurs peut être pour ça que le gouvernement et les hommes qui le représentent en ont peur, une femme dirigeant un empire, une armée, (brillamment au passage) durant une époque où les personnes de son sexe ne possédait presque aucun droits et avaient pour poste le plus prestigieux celui de concubine, ça fait tâche dans l’histoire écrite par des hommes, pour les hommes …

Une autre raisons pour laquelle j’ai choisi Wu Zetian est le fait qu’une fois arrivée au pouvoir, elle ne s’est pas détournée de ses valeurs et a travaillé à faire de la Chine un empire plus puissant militairement, culturellement et socialement parlant plus grand. J’ai énormément d’admiration pour toutes les femmes ayant agi pour la cause féminine à travers l’histoire, mais Wu Zetian est sans aucun doute celle que je respecte le plus. Une femme brillante, courageuse, cultivée n’ayant jamais baissé la tête devant quiconque et consacrant sa vie à son pays et ses sujets. Ses accomplissements m’inspire tellement de sentiments d’espoir pour les femmes et à chaque fois que je lis le parcours de sa vie je ne peux m’empêcher de ressentir de la fierté et une impression de pouvoir.

Son histoire me fait réfléchir quant à l’implication et la dévotion dans la société d’aujourd’hui afin de toujours la faire progresser en terme d’égalité et ce, peu importe notre point de départ. La Chine ne serait peut être pas la même aujourd’hui si Wu Zetian ne s’était pas battue pour monter au sommet et qu’elle s’était contentée de faire ce que l’on attendait d’elle et de son rôle de femme à l’époque. J’aspire à avoir autant d’ambition qu’elle et son histoire me fait me poser la question : « Si elle a pu faire ce qu’elle a fait à une époque où la société était encore plus restrictive pour les femmes que maintenant, que pourrais-je accomplir moi, à notre époque pleine de possibilités et d’opportunités pour aider la cause des femmes et petit à petit changer le monde ? »

Sources

  • Larousse
  • Culottées de Pénélope bagieux aux éditions Gallimard

Livres

Sites

  • Chine Information
  • Universalis
  • Wikipédia
  • Cultéa

Merci pour votre attention