Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Affaire Dreyfus

Une trahison

Qui est dreyfus

Alfred Dreyfus est né le 9 octobre 1859 en France.
Il est de confession juive .
Il a onze ans lorsqu’éclate la guerre franco-allemande. Il avait assisté à l'entrée des Prussiens à Mulhouse et en avait ressenti un tel choc et une telle émotion qu'il avait décidé d'embrasser la carrière d'officier pour manifester son attachement à la France.
Dreyfus entre à l’Ecole polytechnique en 1878 et devient officier d’artillerie.
En 1890 il est admis à l’Ecole de guerre puis devient lieutenant-colonel dans l’armée Française.

1894

Arrestation et jugement du capitaine Alfred Dreyfus


1894

condamnation de Dreyfus

1898

Création de la Ligue des droits de l’homme

1898

Zola publie sa lettre ouverte « J’accuse »

L'affaire Alfred Dreyfus

Dreyfus est de nouveau jugé coupable

Le président Loubet signe la grâce de Dreyfus.

1906

1899

1899

Réhabilitation de Dreyfus

Les dreyfusards et les antidreyfusards

L’affaire dite Dreyfus commence le 15 octobre 1894 avec l’arrestation du capitaine Alfred Dreyfus, convaincu d’avoir livré des documents confidentiels à l’Allemagne.

Il passe en conseil de guerre à Paris le 19 décembre 1894

L'arrestation et le jugement de Dreyfus

Voc: Un conseil de guerre est une assemblée d'officiers se réunissant pour décider de la stratégie à mener. On utilise également le terme comme synonyme de tribunal militaire.

Il est condamné au bagne à perpétuité pour trahison et déporté sur l'île du Diable.

Le 9 septembre 1899, l'ex-capitaine Alfred Dreyfus est condamné, avec admissions de circonstances atténuantes, à dix ans de détention militaire par le Conseil de guerre de la 10e région de corps d'armée siégeant à Rennes. Ce jugement, applaudit par les nationalistes est vivement condamné par les révisionnistes.

Condamnation de Dreyfus

Ile du Diable

Emile Zola publie le 13 janvier 1898 dans le journal "L'AURORE" la lettre ouverte "J'accuse" dans laquelle il s'adresse au président en lui faisant comprendre que condamné Dreyfus est un crime social qui salirait son nom. Il accuse également le lieutenant-colonel du Paty de Clam d'être à l'origine de cette condamnation.

Zola publie "J'accuse"

Sollicité par la famille Dreyfus, et peu à peu convaincu de l'erreur judiciaire, Émile Zola finit par s'investir dans cette affaire. Dès 1897, il mène et publie ses contre-enquêtes qui suscitent de vives polémiques, et dénonce la presse, majoritairement antidreyfusarde.

écrivain et journaliste français

officier supérieur français

La ligue des droits de l'homme est une association politique créée le 4 Juin 1898 par Ludovic Trarieux après la première arrestation d'Emile Zola, elle traduit une prise de conscience au sein de la République française.

Création de la ligue des droits de l'homme

avocat et homme politique français

Emile Loubet devient président de la république le 18 Février 1899 et, en suivant l'avis de son président du Conseil, offre la grâce présidenciel à Dreyfus le 19 Septembre 1899 alors qu'il avait été condamné a 10ans de réclusion quelques jours auparavant.

Président Loubet signe la grâce de Dreyfus

président de la République française du 18 février 1899 au 18 février 1906.

La cour de Cassation ayant enfin brisé le jugement de 1894, le conseil de guerre doit à nouveau juger Alfred Dreyfus, cette fois-ci à Rennes. Les dreyfusards sont très optimistes sur l'issue du procès, jugeant que la vérité est déjà connue : selon eux, Dreyfus sera innocenté et reconnu non-coupable de trahison.

Mais à l'étonnement de tous, le procès va se prolonger et accabler à nouveau Dreyfus.

Dreyfus est de nouveau jugé coupable

C'est finalement le 12 Juillet 1906 que la réhabilitation de Alfred Dreyfus fut accepter par la Cour de cassation qui le juge du droit et qui vérifie que les tribunaux et cours d'appel de l'ordre judiciaire ont correctement appliqué la loi.

Réhabilitation de Dreyfus

Les dreyfusards et antidreyfusards

Antidreyfusisme va plus loin que la situation d’un individu, c’est une doctrine qui reflète les tensions internes en France et qui conforte le climat antisémite. Pour eux, l’honneur de l’armée est plus important que la vérité judiciaire. Les partisans de la culpabilité sincère de Dreyfus sont peu nombreux. Ils expliquent leur position par la « race » de Dreyfus ou par la volonté d’ordre dans la société.

Si le dreyfusisme est encore loin, c'est Mathieu Dreyfus, le frère d'Alfred, qui constitue le tout premier groupe de résistance dont l'avant-garde est incarnée par le journaliste Bernard Lazare. Ce dernier combat l'influence du futur antidreyfusard Édouard Drumont, depuis que celui-ci a publié en 1886 son pamphlet antisémite La France juive. Bien avant Émile Zola, Bernard Lazare entreprend la rédaction d'un premier mémoire sur l'affaire et rassemble les premiers éléments d'enquête de l'affaire sans revendiquer encore la moindre vérité.

écrivain, critique littéraire, journaliste politique, anarchiste et polémiste français juif

industriel alsacien, il sera le soutien le plus fidèle lors de l'affaire Dreyfus

journaliste, écrivain, polémiste et homme politique d'extrême droite français. Fondateur du journal La Libre Parole, antidreyfusard, nationaliste et antisémite, il participe à la fondation de la Ligue nationale anti-sémitique de France.

Les sources utilisées

-Wikipédia

-Ladissertation

-France Inter

-Gouvernement.fr

-Universalis

-Dictionnaire Larousse