Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

j'ai choisis cette image car, je trouve qu'elle met bien en valeur une qualité de Jean Valjean : la générosité.

Lettre de Jean Valjean à Cosette

Ma petite Cosette,

Je pars mais en étant heureux, heureux car j'ai accompli ma mission, je me suis occupé de toi jusqu'au bout, je l'avais promis à ta mère, Fantine qui est morte en t'aimant ; comme moi. Ta mère à tout fait pour ton bonheur mais malheureusement, elle était pauvre. Elle t'as alors confiée au Thénardiers, chose qu'elle pensait bonne. Souvent sûrement, tu as du te sentir seule, désemparée mais de là où elle était, ta mère t'aimais de tout son coeur. Elle trouvait de l'argent où elle pouvait, se faisant même fille publique. Elle est morte et je n'ai rien pu faire, la maladie l'avait rattrapée.


Je suis alors venu te chercher, petit être de lumière tombé. Te souviens-tu ? Moi je m'en souviendrai toute ma vie. Tu étais là, toute seule, à porter ce seau beaucoup trop lourd pour toi, dans cette forêt, loin de l'auberge et dans la nuit glaciale avec pour seul habit une guenille déchirée de partout. Je t'ai alors posé des questions tout en prenant ton seau. Je t'ai raccompagnée à l'auberge et pris une chambre.

Je n'avais plus aucun doute, c'était toi la fille de Fantine.


À plusieurs reprises dans ma vie, j'ai du prendre de nombreuses identités pour me cacher de Javert et ainsi te préserver. Te rappelles-tu quand nous sommes aller nous réfugier dans le couvent du Petit Picpus ? C'est à cet endroit que je t'ai vu grandir, prendre forme...ah Cosette ! depuis que je t'ai vue tu as été ma fille, ma petite alouette, qui désormais chante gaiement. Maintenant je vais mourir, mais je suis fier de toi, de la femme que tu es devenue. Sois heureuse avec Marius, désormais c'est à lui que je lègue ma tâche,

Je t'embrasse tendrement,


Jean Valjean

Témoignage de Petit-Gervais

Jean Valjean n'est qu'un voleur ! Alors que je jouait avec mes pièces gagnées, une pièce de quarante sous m'échappa des mains et alla rouler sous vers cet homme qui posa son pied dessus. J'ai eu beau crier, pleurer demander gentilment , cet homme soit ne m'entendait point, soit il me sembla qu''il fit la sourde oreille. Il m'a fait comprendre qu'il fallait que je déguerpisse. C'est un homme sans coeur et isensible.

En fin de compte, Jean Valjean coupable ou non coupable ?

Je pense que JV était coupable au début mais qu'il a évolué et n'est plus coupable.

Tout d'abord, il vole un pain et part au bagne. Arrivé là-bas, il essaye de s'échapper pleins de fois mais cela ne fait qu'augmenter sa peine. Il sort enfin au bout de 19 ans et en cherchant l'hospitalité, va chez Monseigneur Bienvenue à qui il vole de l'argenterie. Mais celui- ci après l'avoir retrouvé, lui donne deux chandeliers en plus et lui fait promettre qu'il fera le bien. Après cela, chamboulé par la réaction de Monseigneur Myriel, JV vole la pièce de Petit-Gervais, mais pris de remords, s'abandonne au bien. Puis, il change d'identité et décide de faire le bien, s'adoucit du bagne qui l'avait endurcit, et aide les personnes en diffivultés ou il rencontrera Fantine. Il fait aussi profiter les autress de sa bonté et sa générosité.

Au final, il a beaucoup évolué et est mort en étant une bonne personne.

Je fais pencher la balance du coté non coupable même si il a fait des choses qui le rendent coupable et qui ne s'effaceront jamais complètement.