Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Sources

Contact : Sylvie Mourier
cpd.arts-pl71@ac-dijon.fr

Sommaire :

Ce thème : pourquoi ?
quelques informations

Comment participer ?

En préambule, quelques incontournables

Propositions pédagogiques et ressources

Pour quoi, pourquoi ce thème ?

Pour inviter les élèves à poser un regard artistique sur ces objets du quotidien.

SOMMAIRE

Parce que la Saône-et-Loire est une terre
de sièges...

Quelques informations

Étymologie, définitions. Expressions.

L'histoire des sièges, les sièges dans l'histoire.
Les sièges dans l'art.

Toutes sortes de sièges... (typologie - banques d'images)

Objets du quotidien :

“Bien que l’honneur veuille qu’on meure debout et que la sagesse recommande de vivre couché, l’homme moderne a choisi de vivre assis.
À l’école, au bureau, en voiture, devant un invité ou une entrecôte, son aplomb brisé en trois, il adopte cette inclinaison transitoire, douloureuse mais variable à l’infini, que lui confère en toute circonstance, de sa première bouillie à la chaise électrique, ce qu’il convient d’appeler une position. À la fois ornement, prothèse et curriculum vitæ, chaque siège représente beaucoup plus qu’un simple meuble ; il constitue le maillon d’une chaîne qui relie chaque individu à la vie sociale”.

Les Assises du siècle / François Baudot / Editions Dumay


Des premiers sièges trouvés dans des tombes égyptiennes aux multiples types d'assises qui font partie de notre quotidien, les artisans puis les designers n'ont cessé d'inventer, d'explorer formes, matériaux... pour que ces objets soient fonctionnels, adaptés à leurs usages et usagers, esthétiques, voire inscrits dans une réflexion sur l'environnement, la société de consommation...

Ces objets ont également inspirés nombre d'artistes plasticiens, comme matériaux, médiums, outils ou sujets de leurs créations en les représentant, les mettant en scène, les installant, les détournant...


Permettre aux élèves de découvrir ces deux axes, d'expérimenter et réaliser des productions en mobilisant des compétences langagières, voilà l'enjeu de ce projet.

L'histoire des sièges, les sièges dans l'histoire

document illustré (auteurs : CPD Nice - M Balestra, Mme Charles)

site

Les sièges dans l'art

document illustré (auteurs : CPD Nice - M Balestra, Mme Charles)


Rancy le village de la chaise

La fabrication artisanale de chaises paillées s'est développée dans des villages de la Bresse, dans la vallée de la Seille, dans les communes de Rancy et Bantanges surtout, à partir du XIXème siècle. Elle existait sans doute depuis plus longtemps ; en 1600, on relève dans les archives départementales l'existence de tourneurs-chaisiers qui fabriquaient des chaises garnies de jonc ou de paille.

La chaise paillée de Bresse n'existerait pas sans la Seille. Cet affluent de la Saône, qui prend sa source dans les grottes de Baume-les-Messieurs (Jura) et se jette, après avoir tracé de multiples méandres, dans la Saône à Tournus, est bordé de joncs poussant à l'état sauvage, appelés « laîches ». Coupée, séchée, cette herbe caractéristique des prairies humides est ensuite enrubannée avec de la paille de seigle, spécialement cultivée pour le paillage des chaises et récoltée avant maturité afin de garder une grande souplesse.

Si aujourd'hui, le nombre d'artisans est bien réduit, il reste des entreprises artisanales et quelques femmes exerçant le métier de pailleuses.

Un pôle de l'écomusée de la Bresse, implanté à Rancy, retraçait l'histoire de cet artisanat et expliquait les techniques employées. Désormais fermé, ces ressources vont trouver place dans un autre pôle, au moulin de Ménetreuil où les liens entre la fabrication de chaises et les milieux humides sera mis en évidence (ouverture de ce nouvel espace en juin 2022).


Xavier Pauchard est un artisan chaudronnier français né en 1880 à Saint-Léger-sous-Beuvray et mort en 1948 à Autun. Il est le créateur de la marque de mobilier Tolix.

il fonde les ateliers « X Pauchard » en 1905. Il s'intéresse au procédé chimique qui permet de préserver une tôle de la corrosion, la galvanisation. Ce procédé, datant du XVIIIe siècle, est alors resté peu usité. En 1927, il dépose la marque Tolix. C'est sous cette marque qu'il conçoit toute une gamme de meubles en métal embouti, dont la célèbre chaise A, devenue un objet culte.

Cette chaise A est solide : emboutie, pliée puis soudée, avec un dossier cintré. Ses pieds sont conçus pour que ces chaises soient empilables. Elle peuple le pont réservé aux matelots et aux pompiers du bord, sur le paquebot Normandie et elle est depuis entrée dans les collections du Vitra Design Museum, du MoMa, du Centre Pompidou).

(source :https://fr.wikipedia.org/wiki/Xavier_Pauchard )


2 chaises dans les collections du Centre Pompidou :

https://www.centrepompidou.fr/fr/ressources/oeuvre/cdnrkn

https://www.centrepompidou.fr/fr/ressources/oeuvre/c4byKe6


https://www.youtube.com/watch?v=GqcvynIASQ8

https://archive.wikiwix.com/cache/index2.php?url=http%3A%2F%2Fbourgogne-franche-comte.france3.fr%2Femissions%2F33603194-fr.php#federation=archive.wikiwix.com

Un banc géant créé par l'artiste jurassien Lilian Bourgeat a pris place en 2019 dans la cour du musée des Ursulines à Mâcon.

Il est en fonte d'aluminium brut et bois ; il pèse plus de 400 kg : il mesure 5 m de long, 2 m de large et 2.60 m de hauteur.


Le fabricant de mobilier de jardin Fermob (atelier et magasin implantés à Charnay-les-Mâcon) a réalisé une installation de chaises bistrot en forme de Tour Eiffel (364 en hommage aux 364 m de la Tour Eiffel).

Cette installation est présentée devant le site de Charnay mais en 2014, à l'occasion du 125 ème anniversaire conjoint de la Tour Eiffel et de la chaise bistrot Fermob, cette sculpture monumentale avait été installée sur une pelouse parisienne près sa grande soeur.

https://blog-espritdesign.com/artiste-designer/design/seconde-tour-eiffel-fermob-25459

SOMMAIRE

- sur inscription : exposition dans des lieux publics.
Pour cette année scolaire, il n'a pas été possible d'organiser des expositions dans des lieux publics pour chaque circonscription. Reprise éventuelle du projet l'année prochaine avec d'autres lieux dans d'autres circonscriptions...
Des lieux d'accueil seront installés en mai/juin pour les circonscriptions Mâcon Sud, Mâcon Nord, Tournus, Louhans (+ classes et dispositifs ASH qui y sont implantés).

Plusieurs possibilités :

- sans inscription : exposition dans son école.

- sans inscription : un espace collaboratif en ligne pour que vous puissiez déposer des photos ou toutes autres productions (en plus ou à la place de l'exposition).

explications et modalités d'inscription :

Louhans, Tournus
ASH dans ces circonscriptions

Mâcon Sud, Mâcon Nord,
ASH dans ces circonscriptions

Pour définir son propre projet, des questions à se poser

Les réponses apportées par chacun dépendent notamment du niveau de classe, des capacités des élèves, de leur parcours culturel et artistique antérieur, du temps alloué au projet, du matériel disponible.

Quelques conseils

SOMMAIRE

Quelques documents :

Construire un module d'apprentissage en appui sur une démarche

Concevoir et mettre en oeuvre des rencontres sensibles avec des oeuvres

Évaluer (quoi, comment)

élémentaire

maternelle

Quelles finalités, restitutions ?

- soit présentation physique (exposition) pour un public
- soit mise en ligne de productions numériques (même si elles comprennent des productions plastiques non numériques) : diaporamas (animés ou non), films, livres numériques...
- soit les deux


Quelles modalités de travail, quelle organisation ?

Définir la part des productions collectives, en groupes, individuelles
Décider si tous les élèves travaillent sur tout ou s’il y a, parfois, des répartitions de tâches avant mise en commun des productions.


Accessibilité, différenciation ?

Prévoir ce qui sera proposé à tous et ce qui, le cas échéant, sera adapté en fonction des capacités et besoins de chacun (le type de production, le degré
d’étayage : par le PE, d’autres élèves, des outils...)



Essayer d'explorer plusieurs sortes de pratiques :


2D / 3D - peinture, collages, modelage ou assemblage, collections/installations...


Prévoir des situations permettant aux élèves d'être impliqués dans les trois axes du PEAC :

- rencontrer/ fréquenter (des oeuvres, authentiques ou en reproductions / éventuellement des artistes / des lieux culturels comme des musées si possible)

- connaître, s'approprier : du lexique / des types de pratiques artistiques, techniques / quelques références culturelles (surtout C3, histoire de l'art)

- pratiquer : voir conseil ci-dessus



Donner priorité aux démarches, à la possibilité accordée à chaque élève de développer sa créativité en essayant de s'affranchir de sa propre idée des productions finales de ses élèves.


Arts plastiques

Autres domaines

SOMMAIRE

Commencer
introduction du thème,
mise en projet

Collecter
puis observer, décrire, classer...

Représenter

Raconter

Associer
compositions,
installations,
mises en scène

Raconter

Explorer, investir sa chaise
approche sensorielle et
motrice

Concevoir, fabriquer
Détourner, transformer

Arts plastiques

Comment utiliser ces ressources

Pour chaque verbe des blocs ci-dessous, vous accéderez à un document pdf avec des pistes pédagogiques et des références artistiques.

Il n'est pas obligatoire mais conseillé de mettre en oeuvre successivement les trois premières étapes (commencer, investir sa chaise, collecter). Ensuite, il est possible d'explorer tous les axes correspondant aux autres verbes (représenter, associer, fabriquer/détourner, raconter) en sélectionnant certaines pistes ou de ne pas tous les explorer (mais il serait dommage de ne pas investir l'axe "fabriquer, détourner" particulièrement à ce thème autour des objets sièges).

On peut explorer ces axes successivement (en donnant les titres verbes aux élèves "vous allez représenter... Vous allez fabriquer ou détourner...") ou trouver un fil conducteur ; dans ce cas le projet peut être plus circonscrit mais peut-être plus restrictif.

Idées pour un fil conducteur :

- chaises bleues (par exemple suite à l'exploitation de l'album de Boujon "la chaise bleue") --> collections de chaises bleues (existantes : réaliser des installations, des performances / fabriquées : différentes tailles, en différents matériaux, de différentes formes, sur lesquelles on peut s'asseoir ou pas / transformées : collage, peinture...) - dessins, photos

- Petit ours veut pouvoir à nouveau s'asseoir : il découvre des sièges de designers mais aussi des productions artistiques (non destinées à cet usage) ; on fabrique un magasin de sièges (prod en 3D), un catalogue (prod en 2D)...


Conseils "techniques" pour utiliser les documents :

- télécharger les pdf puis ensuite, les consulter et cliquer sur les liens

- si vous consultez directement les pdf, sans téléchargement, faites un clic bouton droit sur les liens et "ouvrir dans un nouvel onglet" ; sinon, la page du site activée par le lien ferme le pdf.

Remarque : les documents comportent peu d'images (problème d'autorisations, droits pour des diffusions en ligne) donc beaucoup de liens pour accéder à des images.


Comprendre, connaître
(des albums : histoires, documentaires)

Enrichir, structurer son lexique

Dire, écrire

Se repérer dans l'histoire
(histoire de l'art - surtout cycle 3)

Autres domaines

À l'oral - à l'écrit, dont en dictée à l'adulte, quel que soit le niveau, mobiliser trois types de conduites discursives (majoritairement les deux premières dans ce projet) :

- décrire / nommer

- expliquer

- raconter


Dans différents types de situations :

- lors d'observations de sièges (réels, en images)


- dans les temps de rencontres sensibles avec des oeuvres


- dans les temps de pratiques plastiques :

- en amont des réalisations (dès que les élèves en sont capables, demander de dire, écrire leur intention) /

- pendant tous les temps de productions (faire verbaliser les techniques, les effets constatés, éventuellement les références convoquées...)

- après (commenter les choix opérés par différents élèves, mettre en lien productions et effets produits...)


- lors de la phase de valorisation, restitution : élaboration de cartels, explication des démarches, exposé de références culturelles ...(sur des affichages, dans un livre numérique...)


Le cahier culturel est un support privilégié pour ces différentes traces écrites (voire orales si utilisation d'outils numériques).

Quelques pistes :


- repères sur frise : - donner des images de sièges (voir le document "histoire de sièges") avec leur nom pour que les élèves fassent des recherches / ou donner images, noms et informations

- demander de les placer sur une frise historique


- associer un siège à des faits ou contextes historiques :

--> demander d'associer un siège à un personnage, un lieu, un événement

--> faire inventer un récit d'une scène, dans lequel le siège est présent, inspiré d'un contexte historique réel

...