Want to make creations as awesome as this one?

EPI sur la Shoah de GARROUTY Esther et DELEFLIE Lisa

Transcript

La Shoah

Journée de commémoration de

EPI - Français-Histoire

Esther GARROUTY et Lisa DELEFLIE 3EC

La Shoah, un crime contre l'humanité.

Présentation

Les camps

La libération et l'après

Oeuvres qui racontent

L'antisémitisme de nos jours

Présentation

Shoah, de l'hébreu "catastrophe", est le terme designant la persecution puis le génocide des juifs par l'Allemagne nazie et ses collaborateurs durant la Seconde Guerre mondiale.

Durant cette période sombre de l'histoire, cinq à six millions de juifs soit les deux tiers des juifs d'Europe et environ 40% des juifs du monde ont disparu. Tout ça cautionné par l'Etat.

Mais pourquoi les nazis ciblaient-ils les juifs ?

Car ils étaient radicalement antisémites tout simplement. L'antisémitisme était un des principe de base de leur idéologie. Ils les accusaient d'être la cause de tous les problèmes de la société allemande.

Membres des SA, avec des pancartes de boycott, bloquant l’entrée d’une boutique appartenant à un à un juif

Etoile que les juifs étaient obligés de porter pour qu'on puisse les reconnaître

Pancarte à l'entrée d'un restaurant interdisant les juifs au même titre que les animaux

Ce génocide a eu comme point de départ l'Allemagne après la nomination d'Adolf Hitler au poste de chancelier mais petit à petit la persécution nazie s'est étendue à toute l'Europe

Les camps

À partir de 1940 en Europe, l'Allemagne nazie met en place une politique raciste et antisémite définie par Hitler. Les juifs sont exclus de la société et perdent petit a petit tous leurs droits.

Ils sont ensuite victimes de rafles et enfermés dans des ghettos, comme celui de Varsovie qui regroupe plus de 550 000 personnes

L'extermination commence avec l'invasion de l'URSS par l'Allemagne en 1941. Des troupes allemandes sont chargées de tuer systématiquement tous les juifs ou résistants. 750 000 personnes sont exécutées entre juin 1941 et janvier 1942

L'exclusion progressive des juifs

Vers l'extermination

"La solution finale"

À la fin de 1941, Hitler décide l'extermination de tous les Juifs d'Europe. Ainsi le 20 janvier 1942, à la conférence de Wannsee, est programmée la déportation et l'élimination de tous les juifs d'Europe ( 11 millions à peu près ). C'est la "Solution finale".

Alors, les juifs et les tziganes sont déportés vers des camps d'extermination situés dans la partie polonaise du Grand Reich ( comme Auschwitz par exemple ). Les déportés sont presque tous immédiatement tués dans les chambres à gaz puis leur coprs sont brûlés dans des fours crématoires.

Adolf Hitler

Auschwitz Birkenau

Seuls quelques hommes sont gardés en vie pour faire fonctionner le camp avant d'être tués a leur tour. Leurs conditions de vie sont plus que déplorables : ils vivent avec la faim, sont entassés les uns sur les autres, se font battre régulièrement, travaillent dur toute la journée et s'ils se blessent ils ne recoivent généralement pas les soins nécessaires.

Photo prise dans un camp

L'Après

Après la signature de l'Armistice et la libération des camps, à la vue des atrocités commises par l'Allemagne nazie, un tribunal est mis en place par les Alliés. Il a pour but de juger les criminels nazis : c'est Le Procès de Nuremberg.

Les termes de génocide et de crime contre l'humanité sont créés pour qualifier ce massacre.

Ce qui équivaut a environ deux tiers de la population juive en Europe à l'époque.

En chiffres

- 800 000 dans les ghettos
- 1 300 000 exécutés ( par les unités spéciales allemandes)
- 2 700 000 dans les camps d'extermination
- 300 000 dans les camps de concentration

Entre 5 et 6 millions de juifs ont été tués durant la Shoah dont environ :

Dont notamment 77 320 français ( 22% des Juifs de France )

Les camps sont libérés entre fin 1944 et début 1945. Auschwitz est libéré le 27 janvier 1945, dans ce camps, de nombreuses preuves de ce meurtre de masse existaient encore : les effets personnels des victimes, des centaines de milliers de costumes masculins, plus de 800 000 tenues féminines et environ 7 000kg de cheveux humains.

En tout et pour tout quelques 60 000 de survivants, dont 7 000 à Auschwitz, la plupart dans un état critique notamment à cause des nombreuses maladies circulants dans les camps. Plus de 10 000 d'entre eux moururent dans les semaines qui suivirent des effets de la mal-nutrition et de la maladie

Malgré tout, quelques survivants ont aujourd'hui témoigné de leur histoire, voici quelques portraits de "Les Derniers" par France24 :

Portrait de Lucette

Portrait de Robert

Dès la libération, les survivants cherchent à retrouver leur famille. La radio publique et les journaux diffusent des listes de survivants et l'endroit où ils se trouvent.

À la fin du mois d'octobre 1945, un million de personnes sont déplacées, dont 250 000 juifs. Parmis eux, les rescapés de la Shoah qui ne souhaitent pas rentrer dans leur pays d'origine, mais aussi ceux qui ont regagné la Pologne et qui, confrontés à une vague d'antisémitisme ( notamment a Kielce, où en juillet 1945, 44 juifs sont tués à coups de hache au cours d'un pogrom ) ont renoncé à se réinstaller.

Oeuvres

À l'époque et encore aujourd'hui, des artistes ont décrit l'Holocauste pour se libérer, se souvenir, se donner un espoir ou simplement par besoin moral de dire la vérité pour "servir de leçon"

Parmis eux des auteurs, des peintres, des poètes ou des chanteurs

Poèmes

- Poèmes de la nuit et du brouillard, de Jean Cayrol
est un recceuil de poèmes paru pour la première fois en 1946. "Je voulais, écrit Jean Cayrol, témoigner d'un évènement irrécupérable et en même temps, sous l'effet d'une poésie qui redécouvrait sa chaleur, une authenticité plus grande..."

Livres

-Si c'est un homme, de Primo Levi
est un témoignage autobiographique, où Levi raconte sa vie dans le camp de concentration d'Auschwitz, où il a été détenu de février 1944 à la libération du camp le 27 janvier 1945. Il est arrêté car il fait partie de la resistance italienne au fascisme et sera affecté au kommando de chimie de la Buna.

-Le journal d'Anne Franck
est un journal "intime" tenu par la jeune fille de ses 13 ans jusq'à sa déportation. Elle y raconte son quotidien difficile en tant que jeune juive. Elle se cachera pendant deux ans au Pays-Bas avec sa famille essayant d'échapper à la déportation.

Chansons

Tableaux

-Nuit et brouillard, de Jean Ferrat
sortie en 1963 est en chanson en mémoire des victimes des camps de concentration nazis et en particulier en mémoire de son père, juif immigré de Russie mort a Auschwitz

-Comme toi, de Goldman
sortie en 1982, est une chanson dans laquelle Goldman raconte l'histoire de la petite Sarah, jeune juive déportée. L'inspiration lui est venue en feuilletant l'un des albums de famille de sa mère.

-Autorportrait avec passport juif, Felix Nussbaum
Huile sur toile réalisée en 1943 par un allemand de confession juive. A cette époque il est réfugié en Belgique pour échapper au génocide. Il sera arrété par la Gestapo a Bruxelle en juin 1944, transporté à Auschwitz puis assassiné.

-Déportation, Juluis Turner
Dans ses peintures, Julius Turner, juif allemand montre l'horreur qu'il voyait dans les camps durant la Seconde Guerre mondiale. On y voit la fatigue, la famine, la tristesse et la peur

-Seulement une voix, de Jacob Glatstein
est un recueil de poèmes écrits en yiddish entre 1920 et 1970, cinquante années lourdes en événements dont Glatstein a été témoin. L'antisémitisme étant devenu trop virulent dans sa ville natale, le poète et sa famille décida d'émigrer aux Etats-Unis

De nos jours

Encore aujourd'hui, l'antisémitisme est présent dans la société, même si il est différent de celui d'hier. Même si de nos jours, il n'occupe plus une place dans l'espace publique littéraire, scientifique et politique ( à l'époque des propos anti-juifs pouvaient être publiés et proférés en toute impunité ), des tombes sont encore profanées, des violences sont encore parfois infligées à une personne seulement pour sa religion etc...

Tombes profanées en Alsace

Je trouve absolument inadmissible qu'encore aujourd'hui certaines personnes aient ce genre "d'opinions". Je trouve ça triste qu'après que tant de gens aient souffert, perdu leur famille, vécu l'enfer et soit même morts on puisse encore se permettre de dire que la Shoah n'a jamais existé et que c'est un vaste mensonge, en remettant encore une fois la faute sur les personnes de confession juive. On ne devrait pas retourner à la case départ. Un tel désastre ne devrait plus jamais arriver et que des gens aient encore une quelconque haine envers un groupe de personnes seulement pour leur religion est une honte.

Les neo-nazis

Les négationnistes

Le néo-nazisme est l'ensemble d'idéologies et de mouvement qui se proclamment du natonal-socialisme ( nazis ), considérant que le nazisme est mort , du moins aurait dû mourrir, avec Hitler en 1945, les politologue les nomment les neo-nazis. Ils se caractérisent évidemment par un antisémitisme très violent mais aussi par un anticommunisme, un racisme , une homophobie et une suprématie blanche ( c'est à dire qu'ils considèrent que les blancs sont supérieurs ). Ils ont plusieurs symboles comme la très connue croix gammée.

Les négationnistes sont une communauté de gens qui nient l'existence d'évènements historiques ( ici la Shoah ), ils sont persuadés que tout ca n'a pas eu lieu, malgré les nombreuses preuves flagrantes rapportées par les historiens. Les négationnistes soutiennent que les informations sur l'Holocauste font en fait partie d'un vaste complot pour que " le monde blanc occidental se sente coupable et pour promouvoir l'intérêt juif." Beaucoup d'entre eux soutiennent que le "complot" sert surtotut l'Etat d'Israël.

Deux communautés en particulier ont attiré mon attention : les négationnistes et les neo-nazis.