Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Montant

D72/48

Play

Dénomination de la cloison

Play

Les plaques de plâtre sont constituées d’une âme en plâtre renforcée par des parements en carton spécial.

BA 13, raccourci pour "Plaque de plâtre à Bords Amincis de 13 mm d'épaisseur".
On trouve aussi du BA 10, du BA 15, du BA 18, du BA25 pareil en tous points au BA 13, en épaisseur différente.

Plaque de plâtre

Play

Les fixations des plaques de plâtre sur les ossatures métalliques et des éléments d’ossatures entre eux sont réalisées par l’intermédiaire de vis spéciales :

  • Les vis destinées à la fixation des plaques de plâtre sur les ossatures métalliques comportent une tête « trompette » permettant une pénétration progressive dans la plaque sans couper le carton.
  • Les vis destinées à la fixation des éléments d’ossatures entre eux comportent une tête ronde.

L’empreinte cruciforme des têtes correspond à celle des embouts de visseuse.

Vis

Fixation plaque/ossature métallique

Play

Fixation ossature/ossature

Vis autoforeuse

Vis à placo

Le rail est en forme de U et se place au sol et au plafond pour assurer le maintien des montants afin de constituer l'ossature d'un ouvrage en plaques de plâtre.

Il est dénommé selon la largeur des rails : R48 (48 mm) ou R70 (70 mm)
La largeur est définie selon l'épaisseur d'isolation souhaitée.

Rail

R 70

R = rail

70= 70 mm

Play

Le montant est un profilé métallique en forme de C destiné à assurer le support d'un ouvrage en plaques de plâtre.

Les plaques de plâtre sont vissées directement sur les ailes du montant.
Il est dénommé selon la largeur des montant : M48 (48 mm) ou M70 (70 mm).
La largeur est définie selon l'épaisseur d'isolation souhaitée.

Montant

M 48

M = montant

48 = 4.8 cm

Play

Les différents types d'isolant

Laine minérale

Matériau de consistance laineuse , fait de fibres minérales.

Ex : laine de verre, laine de roche

Laine végétale

Fabriqué à partir de matière première végétal et traiter pour devenir des isolants.
Ex : liége, chanvre, laine de bois,
lin, ouate cellulose

Matériaux synthétiques fabriqués à base de pétrole

Ex : polystyréne, polyuréthane

Laine animal

Fabriqué à partir de matériaux d'origine animale néanmoins traités avec des produits additifs.
Ex : plume de canard, laine de mouton

Synthétique

Laine de verre

Laine de bois

Laine de mouton

Polystyréne

Play

Play

Isolant en laine animale

Plume de canard

Les laines d'origine animale peuvent servir d'isolant mais tout comme les laines d'origine végétale, elles doivent subir des traitements préalables et être additionnées à des matières synthétiques.classée dans la catégorie d’isolants biosourcés

Elle est constituée de :
70 % de plumes de canard,
20 % de fibres de polyester,
10 % de laine de mouton.
Des additifs (antifongique, insecticide, antimite, ignifugeant) sont ajoutés dans sa composition afin d’allonger sa durée de vie et d'éviter les pathologies du bâtiment.

Laine de mouton

La laine de mouton peut être brute sans ajout de matière ou manufacturée. Dans ce cas, les industriels lui ajoutent jusqu’à 25% de fibres synthétiques, sans lesquelles elle ne pourrait se tenir en panneaux ou en rouleaux.

Elle est également traitée par des produits chimiques pour résister aux champignons, moisissure et insectes et ignifugée.

Isolant en laine animale

Plume de canard

Dans le bâtiment, l’usage des plumes de canard est encore très rare. En France, ce matériau ne représente que 2 % du marché de l’isolation.

Son coefficient thermique est compris entre 0,35 et 0,42 W/m.K et peut varier de plus à moins 10%. en fonction de la qualité des plumes et du taux d’humidité. Il est conseillé d’opter pour des produits certifiés par l’Acermi afin de garantir sa performance et sa fiabilité.

Avantages
Matériaux écologique et performant du point de vue thermique, elle contribue aussi à l’amélioration du confort acoustique en luttant contre les bruits aériens.
La plume de canard est conforme aux normes requises pour obtenir le label « Haute Qualité Environnementale (HQE) ».

Inconvénients
La plume de canard n’offre pas une protection optimale contre la vapeur d’eau. La mise en œuvre doit respecter les prescriptions vis-à-vis de celle-ci afin de ne pas entraîner de pathologies du bâtiment.

Conditionnée en vrac, elle est idéale pour isoler les combles perdus et les planchers.
Sous forme de rouleau ou de panneau, elle permet d’isoler des murs intérieurs.

Laine de mouton

La laine de mouton utilisée pour les matériaux de construction est un sous produit de la filière ovine. Il s’agit en général de laine impropre pour l’industrie textile.

Son coefficient de conductivité thermique est de l’ordre de 0,040W/mK qui varie fortement en fonction de l’humidité.

Avantages :
Bon isolant thermique et phonique, la laine de mouton est également respirant, imputrescible, capable d’absorber l’humidité sans mouiller la fibre.
La laine de mouton est 100% recyclable.
Difficilement inflammable, sans dégagement de flammes ou de vapeurs toxiques.
Inconvénients :
La laine de mouton a une faible inertie. De ce fait elle est plus efficace pour préserver du froid, que pour maintenir une chaleur agréable en été. Pour cette raison, elle est plus indiquée pour une utilisation en montagne.
Pas de certification ACERMI pour le moment.

Conditionnée en vrac, elle est idéale pour isoler les combles perdus et les murs.
Sous forme de rouleau ou de panneau, elle permet d’isoler des murs, des combles perdus et des rampants.

Isolant en laine animale

Isolant en laine minérale

Laine de verre

Fabriquée à partir de verre recyclé en provenance des filières de recyclage de produits ménagers et industriels (pare-brise, bouteilles, verres du bâtiment, laine de verre interne et externe) et de sable de carrière.

Laine de roche

Elle est fabriquée à partir d’une pierre volcanique, généralement le basalte.

Pour la produire, trois étapes sont nécessaires :
  • La pierre volcanique est amenée en fusion dans un four.
  • La roche en fusion est ensuite transformée en fibres, grâce à l’action de roues qui tournent à grande vitesse.
  • On ajoute à ces fibres un liant et une huile d’imprégnation pour les rendre hydrofuges et stables. Le terme laine de pierre est utilisé en Suisse.

Watch

Isolant en laine minérale

Laine de verre

La laine de verre est l'un des isolants les plus utilisés en France.


Ecologique , son coefficient de conductivité thermique se situe entre 0,030 et 0,040 Watt par mètre-Kelvin (W/m.K).

Avantage :
Elle permet d’obtenir toutes les résistances thermiques nécessaires pour les bâtiments et d'affaiblir tout type de bruits : chocs, voisinage, extérieurs...
La laine de verre n’absorbent pas l’humidité de l’air.
Incombustible, elle est certifiée Euroclasse A1; elle n’alimente pas le feu, ne propage pas les flammes et ne dégage pas de fumées toxiques.
Imputrescible, la laine de verre a une longue durée de vie.
Le prix de la laine de verre est très abordable.

Inconvénients :
Sensible à l’humidité, une exposition prolongée peut la dégrader et la tasser, la rendant inefficace.
Ses fibres et ses composés sont particulièrement irritants.
Elle affiche un bilan écologique négatif, notamment car ses matières premières ne sont pas renouvelables.

La laine de verre est proposée sous différentes formes, revêtues ou non : rouleaux, panneaux et flocons (vrac).
Elle convient parfaitement pour l'isolation des toitures, combles, toitures-terrasses, murs, sols, plafonds…

Watch

Isolant en laine minérale

Laine de roche

Avantages :

Bonne isolation thermique et acoustique.
Incombustible : la laine de roche ne s’enflamme pas et génère peu de fumées toxiques.
Abordable : la laine de roche coûte cependant un peu plus cher que la laine de verre.
Longue durée de vie : la laine de roche garde son pouvoir isolant pendant environ 75 ans.
Hydrophobe, elle ne retient pas l’eau et ne la laisse pas passer.
Perméable à la vapeur : l’humidité peut circuler et s’évaporer dans la laine de roche.
La laine de roche est résistante contre la moisissure, les nuisibles et les bactéries.

Inconvénients :
Irritante : quand on manipule de la laine de roche, celle-ci peut irriter la peau, les yeux et les voies respiratoires. Par conséquent, il faut prévoir des vêtements de protection et un masque.

La laine de roche est disponible sous forme de panneaux semi-rigides , de flocons ou de rouleaux.
La laine de roche s'emploie aussi bien pour les toitures inclinées que les combles perdus ou aménageables,
les cloisons, les murs, plafonds, en intérieur ou extérieur.

Son coefficient de conductivité thermique varie en effet de 0,034 W/m.K pour la plus performante à 0,045 W/m.K pour la laine de roche en vrac.

Isolant végétale

Liége

Les laines d'origine animale peuvent servir d'isolant mais tout comme les laines d'origine végétale, elles doivent subir des traitements préalables et être additionnées à des matières synthétiques.classée dans la catégorie d’isolants biosourcés

Le liège est issu de l’écorce du chêne vert, que l’on trouve principalement dans le bassin méditerranéen.

Chanvre

Cet isolant écologique est fabriqué à partir de copeaux de bois, majoritairement issu des déchets des scieries qui sont agrégées et liées naturellement entre elles par la sève, ou chimiquement par des liants synthétiques.

Laine de bois

Lin

Composée suivant sa fabrication de 40 à 80% de fibres de chanvre, auxquelles est ajouté un liant à base de fibres de polyester (entre 10 et 25 %) afin de constituer un matelas fibreux souple et d’en assurer la cohésion et des additifs telles que les fibres de coton, de jute ou de lin pour compléter sa composition.

Produit à partir des fibres qui ne sont pas employées par l'industrie textile, la fibre de lin est mêlée avec environ 20 % de fibres de polyester ou de polymère. Elle est parfois également mêlée à des vêtements recyclés. Le tout est traité pour résister aux flammes, à la moisissure et aux insectes.

Elle est fabriquée à partir d'environ 85 % de journaux recyclés ; les 15 % restants étant un additif ignifugeant et de produits fongistatiques et biocides

Ouate de cellulose

Isolant végétale

Liége

Avantages :

Très bon isolant thermique, le liège est connu pour être le matériau avec la plus forte inertie thermique et offre un bon déphasage thermique.
Au niveau de l’isolation acoustique, le liège est efficace contre les bruits d’impact ou les bruits aériens.
Le liège est résistant à l'humidité et a une bonne résistance au feu.
Léger, de très bonne longévité, il n'attire pas les rongeurs, insectes ou parasites.
Sans risque pour la santé, il ne dégage pas de substances toxiques.

Inconvénients :
Son seul inconvénient est son prix, trop élevé. Il est donc généralement utilisé en complément d’autres isolants, prioritairement dans les pièces d’eau.
D’autre part, les récoltes du liège, respectueuses de la vie de la croissance de l’arbre, n’ont lieu que tous les 10 ans environ. Il s’agit donc d’un matériau à utiliser avec parcimonie.

Le liège en granulés permet l’isolation des combles non habitables et planchers.
Les rouleaux, plaques ou dalles de liège permettent l’isolation thermique et phonique des murs, toitures et planchers.

Utilisé en tant que matériau d’isolation depuis le XIXe siècle, sa conductivité thermique se situe entre 0,032 et 0,049 W/m.K. Il présente un meilleur pouvoir isolant lorsqu’il est expansé.

Isolant végétale

Laine de bois

Avantages :

La laine de bois posséde des caractéristiques d’isolation thermique à peu près comparable aux autres laines.
C’est un excellent isolant acoustique car il a une tendance naturelle à absorber et à diminuer les sons.

Inconvénients :
Cher à l’achat et à la pose
Faible résistance au feu : risques d’incendie

On le retrouve sous forme :
  • de panneaux souples, semi-rigides ou rigides pour l'isolation des combles et de la toiture, des murs par l’intérieur et par l’extérieur.
  • en vrac pour l’isolation par soufflage des combles, de la toiture, des murs par l’intérieur, des murs par l’extérieur.


Résistante et durable, la laine de bois est un isolant bio-sourcé de plus en plus utilisé dans la rénovation des bâtiments ou la construction de logements neufs, elle est considérée comme l'un des isolants les plus écologiques du marché.


La laine de bois est une conductivité thermique allant de 0,036 à 0,042 W/mK.

Isolant végétale

Chanvre

Avantages :
Excellentes performances thermique et acoustique
Bon déphasage thermique
La laine de chanvre est perméable à l'eau et absorbe l’humidité de la pièce en la restituant lorsque l’atmosphère est trop sèche.
Elle est imputrescible, répulsive contre les termites et les mites, n'attire pas les rongeurs et ne contient aucun élément susceptible de nuire à l’environnement.

Inconvénients :
La laine de chanvre est un matériau un peu plus coûteux que d’autres isolants, comme la laine minérale (laine de roche ou laine de verre).
Conditionnée en vrac, la laine de chanvre est sujette au tassement, ce qui peut réduire ses performances thermiques.
L’humidité fait perdre à la laine de chanvre ses propriétés isolantes.
Elle est sensible au feu. Certains fabricants proposent néanmoins un traitement additionnel ignifuge. La pose d’un écran thermique peut aussi contrer ce problème.

Le chanvre s’utilise en vrac pour l’isolation des planchers ou des combles. Il est aussi possible de le placer entre les solives.
En rouleau, il est privilégié pour l’isolation de la toiture. Il s’installe sur les planchers et les rampants.
Les panneaux souples ou semi-rigides sont parfaits pour l’isolation verticale des murs, mais aussi pour les combles habitables, sols et plafonds.

La laine de chanvre est issue d’une ressource renouvelable et majoritairement fabriquée en France. Elle se distingue par son mode de production éco responsable : elle pousse sur des sols pauvres et ne nécessite que très peu d’engrais pour se développer. Peu gourmande en eau, elle offre rapidement de hauts rendements.


Avec son coefficient de conductivité thermique de 0,040 W/m.K en moyenne et qui peut même atteindre 0.038.

Isolant végétale

Lin

Avantages :

Bon isolant thermique et phonique. Efficace contre les bruits aériens
Absorbe puis de restitue l'humidité, c'est donc un bon régulateur.

Inconvénients :
Matériau inflammable.
Les différents produits appliqués pour le traiter sont rarement écologiques.
La fibre de lin peut être jusqu’à 5 fois plus cher que la laine de verre.

Se vend sous forme de panneaux, rouleaux, en vrac.
Elle peut être utilisée pour isoler les murs, les planchers, les toitures ou les combles.

Matériau peu polluant, le lin est produit en France, et peut pousser sans usage abusif d’engrais chimique.

La conductivité thermique varie de 0.037W/mK à 0.042W/mK voire plus selon la composition du produit et varie en fonction de l’humidité

Isolant végétale

Ouate de cellulose

Avantages :

Bon isolant thermique et phonique
Fort déphasage thermique
Ignifuge.
Résistante aux insectes, rongeurs et moisissures
Hygroscopique, forte perméabilité à la vapeur d'eau

Inconvénients :
Sensible au tassement
Les différents produits appliquer pour le traîter sont rarement écologique.

Se vend sous forme de panneaux en vrac.
Elle peut être utilisée pour isoler les murs, les toitures ou les combles.

La ouate de cellulose présente le meilleur rapport écologie/qualité/prix de tous les isolants du marché. Elle est utilisé depuis plus de 70 ans par les pays nord-américains et depuis plus de 50 ans en Allemagne, en Suisse ou encore en Suède.
La conductivité thermique varie de 0.038W/mK à 0.042W/mK.

Isolant synthétique

Polyuréthane

Créés à partir de produits pétrochimiques, les isolants synthétiques sont peu coûteux. Leur faible épaisseur est un atout pour isoler les habitations de petite surface. Cependant, ils sont aussi connus pour être des matériaux assez polluants. Ils sont sensibles au feu et peuvent devenir toxiques en cas d’incendie. On notera toutefois leur durée de vie impressionnante qui les rend très attractifs.

Les isolants en polyuréthane sont fabriqués à partir d’un moussage de polyols, de méthylène diisocyanate, d’agents gonflants et d’additifs.

Cette expansion est encadrée par 2 parements qui assurent l’étanchéité à l’air de l’isolant et sa pérennité.

Polystyrène

Le polystyrène expansé est fabriqué par expansion de billes de monomère styrène à l’aide de pentane (un gaz) et de vapeur d’eau.

Isolant synthétique

Polystyrène

Avantages :

Bon isolant thermique.
Peux couteux
Faciliter de mise en oeuvre
Résistant à la compression

Inconvénients :
Performance phonique médiocre
Sensible aux petits mamiphères
Mauvaise résistance au feu, dégage des fumées toxiques en cas d'incendie.
Inadapté au bâti ancien

Se vend sous forme de panneaux.
Il peut être utilisé pour isoler les murs, les planchers, les toitures ou les combles.

Bon marché, le polystyréne est adapté pour tout type d’isolation. Il existe deux types de ce matériau synthétique : il peut être expansé (PSE) ou bien extrudé (XPS).
La conductivité thermique varie de 0.031W/mK à 0.038W/mK.

Isolant synthétique

Polyuréthane

Avantages :

Excellent isolant thermique.
Faible épaisseur
Longue durée de vie

Inconvénients :
Faible déphasage thermique
Mauvais isolant phonique
Polluant
Mauvaise résistance au feu, dégage des vapeurs toxiques en cas d'incendie.

Se vend sous forme de panneaux, mousse.
Elle peut être utilisée pour isoler les murs, les planchers, les combles.

Isolant fin, le polyuréthane est considéré comme l’un des meilleurs isolants thermiques pour les bâtiments d’habitation.
La conductivité thermique varie de 0.022W/mK à 0.028W/mK .