Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Ouverture

Horatius Coclès défendant le pont Sublicius, plat en faïence (majolique), 16ème siècle, musée du Bargello, Florence.


Consigne

Horatius Coclès défendant le pont Sublicius, plat en faïence (majolique)

1/ Qui a construit le pons Sublicius ?

2/ Décris et analyse l’image.

3/ À ton avis, les débuts de la république romaine seront-ils paisibles ?


Consigne

Horatius Coclès défendant le pont Sublicius, plat en faïence (majolique)

1/ Qui a construit le pons Sublicius ?


Construit par Ancus Martius, le pont permet d’accéder du Palatin au Janicule.

Le pont Sublicius en bois fut détruit à plusieurs reprises mais toujours reconstruit pour des raisons religieuses (le collège des pontifes en a la charge, il est sacré) et stratégiques (facilement démontables).

Il finit par disparaître, emporté par une crue du Tibre en 69 ap. J.- C.

Consigne

Horatius Coclès défendant le pont Sublicius, plat en faïence (majolique)

2/ Décris et analyse l’image.

La scène se passe sur le pont Sublicius, qui relie Rome (à droite) à la rive droite du Tibre, alors inhabitée (aujourd’hui quartier du Trastevere, « Au-delà du Tibre »), où on peut voir le campement du roi étrusque Porsenna.

Le Tibre constituait une frontière naturelle entre le territoire des Romains et celui des Étrusques.


Deux groupes d’hommes armés s’affrontent : ceux de gauche (les Étrusques) se lancent à l’attaque sur le pont, tandis que ceux de droite ( les Romains) s’apprêtent à couper le pont derrière leur

« champion », Horatius Coclès.

On repère le personnage principal à sa place dans la composition de la scène (il est au centre) et surtout à sa taille (il est plus grand que les autres personnages).

Il porte la tenue et l’armement d’un soldat romain tel qu’on se l’imagine à l’époque de l’artiste (16ème siècle) : jambières, tunique, cuirasse, casque avec cimier, bouclier.

Il tient une épée dans sa main droite. On voit qu’il est en train de mener l’attaque contre les ennemis qui tentent de franchir le pont pour envahir la ville qu’ils assiègent (Rome).

On découvre son nom dans la légende de l’image : Horatius Coclès.


Consigne

Horatius Coclès défendant le pont Sublicius, plat en faïence (majolique)

3/ À ton avis, les débuts de la république romaine seront-ils paisibles ?

Cet épisode montre que la République romaine a subi dès ses débuts de nombreuses attaques.


Par la suite, cette nouvelle organisation politique sera souvent malmenée par ses adversaires.


La République romaine débute en 509 av. JC et se termine au moment de l’avènement de l’empereur Auguste en -27 av. JC.

Incipe

Metae:

- Lire et traduire en latin
- Enrichir ses connaissances
en histoire

Capitulum duodecim: De origine et principiis reipublicae

Lectiones


Lectio prima

Lectio secunda

Lectio tertia

Le modèle républicain

Atelier
de traduction

LECTIO PRIMA

étymologie

Meta

Enrichir son lexique



Activité 1
Consigne : Lis la vignette du mot jus, juris, n : le droit, la justice.
a) Les mots suivants, sauf un, ont un point commun : lequel ? Quel est l’intrus ?
Juriste /adjuger /injustifié /parjure /juge /juron /jucher /conjuration abjurer /judiciaire

Trace écrite

Tous les mots appartiennent à la famille de jus, juris (le droit, la justice),

sauf jucher (apparenté au latin jugum, i,n : joug).


jucher: placer quelqu'un très haut


jugum, i,n:


1. joug

2. attelage de bêtes de trait

3. crête, sommet d'une montagne


b) Recopie ces mots et donne une brève définition de chacun d’eux.

juriste

adjuger

injustifié

parjure

juge


assigner: attribuer un bien, un travail à quelqu'un

assigner à résidence: terme juridique

consigner:

marquer d'un signe, d'un sceau

rapporter par écrit avec les caractères de l'authenticité

enregistrer, mettre en dépôt,

enseigner:

- faire connaitre par un signe ==>renseigner

- instruire quelqu'un

signer:

resignare: rompre le sceau, ouvrir une lettre d'où ôter toute garantie, annuler

en français moderne: se résigner: accepter, subir ce que l'on ne peut empêcher.

signifier:

significare: indiquer par signe, faire connaître, comprendre

signaler

marquer, être le signe; avoir pour sens;

signer:

designare: marquer d'un signe; représenter, dessiner

indiquer, choisir, nommer à une fonction

signaler à l'attention de


juron

jucher

conjuration

abjurer

judiciaire


assigner: attribuer un bien, un travail à quelqu'un

assigner à résidence: terme juridique

consigner:

marquer d'un signe, d'un sceau

rapporter par écrit avec les caractères de l'authenticité

enregistrer, mettre en dépôt,

enseigner:

- faire connaitre par un signe ==>renseigner

- instruire quelqu'un

signer:

resignare: rompre le sceau, ouvrir une lettre d'où ôter toute garantie, annuler

en français moderne: se résigner: accepter, subir ce que l'on ne peut empêcher.

signifier:

significare: indiquer par signe, faire connaître, comprendre

signaler

marquer, être le signe; avoir pour sens;

signer:

designare: marquer d'un signe; représenter, dessiner

indiquer, choisir, nommer à une fonction

signaler à l'attention de

Celui qui, spécialisé dans la science du droit, en fait profession, par la pratique ou par des écrits.(CNRTL)

Attribuer, accorder la propriété de quelque chose à une partie par jugement rendu en sa faveur.

(CNRTL)


ad: préposition envers quelqu'un, vers

Qui n'est pas justifié. (CNRTL)


Préfixe in-: idée de négation, de contraire

Faux serment, violation de serment; faux témoignage devant les tribunaux.

(CNRTL)

Emprunt du latin perjurus

Par vient de la préposition per en latin: qui exprime ici une idée déviation.


Déviation de la justice, du droit.

Celui qui est investi officiellement de l'autorité de rendre la justice, un jugement, de dire le droit. (CNRTL)

Exclamation offensante à l'égard de Dieu qui traduit une réaction vive de colère, dépit ou surprise.(CNRTL)

Juron a eu un double sens:

1. serment

2. blasphème

3. Interjection, exclamation offensante

Construit à partir de jurer:

jurat: il jure

jurare: prononcer la formule rituelle, prêter serment.

Dérivé du sens originel de jus, juris: formule rituelle ayant force de loi.

1. Formules pratiques, magiques pour détourner des influences maléfiques.

2. Action d'éloigner un danger quelconque.

3. alliance, complot. (CNRTL)

Le troisième sens a pris le dessus sur les autres.


Conjurare

Vient du latin conjurare, de cum "avec" (==>co) et jurare (==>jurare)

1. Jurer ensemble, puis, se liguer, conspirer.


Abandonner, par une déclaration formelle et solennelle, une croyance religieuse.(CNRTL)


Emprunté au latin abjurare, formé de ab- (==>à) et de jurare.

Ab- : idée d'éloignement

Qui se rapporte à la Justice, à l'administration de la Justice. (CNRTL)


Emprunté au latin judicarius: relatif aux tribunaux.

Qui se fait en justice, relatif à la justice.


C) Quel préfixe et quel radical latins retrouves-tu dans injure et injuste ? Donne leur sens.


On retrouve le préfixe privatif in-, utilisé pour donner un sens négatif, et le radical ju(r-/s-) du nom jus, juris dans les mots injure et injuste.

En latin, injuria, ae, F:

1. tout acte contraire au droit.

2. atteinte à l'honneur d'une femme.

3. violation du droit, tort, dommage.

Injure :

Au 16ème siècle:

- tort, dommage: injure du temps ou de l'âge.

- parole outrageante, offense, insulte.

Aujourd'hui: geste, procédé, parole ou écrit adressés directement et délibérément à une personne pour l’offenser.(CNRTL)


Injuste : qui juge, qui agit d’une manière qui n’est pas conforme à la justice. (CNRTL)

  • Les deux intrus sont irascible et emporté.


d) Comment le nom jurisprudence est-il composé ? Cherche son sens.



Directement issu du latin jurisprudentia (science du droit et des lois), le nom jurisprudence est composé de juris et de prudence (du latin prudentia, au sens de « connaissance, compétence ») :

il désigne l’ensemble des règles de droit qui se dégagent des décisions rendues par les tribunaux dans un pays ou sur une matière ainsi que l’autorité qui en résulte comme source de droit. (CNRTL)


Expression: faire jurisprudence

Faire autorité, avoir une autorité et servir de référence à d'autres cas semblables.

Cet arrêt du conseil fait jurisprudence pendant tout le XVII ème siècle (Tocqueville, Anc. Rég. et Révol.,1856, p. 296).


Consigne: Lis l'extrait de Médée de Corneille.

- Donne le sens des mots "parjure" et "injure" en t'appuyant sur leur étymologie.


Directement issu du latin jurisprudentia (science du droit et des lois), le nom jurisprudence est composé de juris et de prudence (du latin prudentia, au sens de « connaissance, compétence ») :

il désigne l’ensemble des règles de droit qui se dégagent des décisions rendues par les tribunaux dans un pays ou sur une matière ainsi que l’autorité qui en résulte comme source de droit. (CNRTL)


Expression: faire jurisprudence

Faire autorité, avoir une autorité et servir de référence à d'autres cas semblables.

Cet arrêt du conseil fait jurisprudence pendant tout le XVII ème siècle (Tocqueville, Anc. Rég. et Révol.,1856, p. 296).


"Souverains protecteurs des lois de l'hyménée,
Dieux de garants de la foi que Jason m'a donnée,
Vous qu'il prit à témoin d'une immortelle ardeur
Quand par un faux serment il vainquit ma pudeur,
Voyez de quel mépris vous traite son parjure,
Et m'aidez à venger cette commune injure: "

Corneille, Médée, I, IV

Jus, juris, n

est un nom de la troisième déclinaison

Consigne: Associe chaque cas à sa forme. Aide-toi de la déclinaison des noms neutres de la 2ème déclinaison

jus

juris

jus

jus

juri

jure

jura

jura

jura

jurum

juribus

juribus

Nominatif

Vocatif

Accusatif

Génitif

Datif

Ablatif

Jus, juris, n

est un nom de la troisième déclinaison

Consigne: Associe chaque cas à sa forme.

jus

juris

jus

jus

juri

jure

jura

jura

jura

jurum

juribus

juribus

Nominatif

Vocatif

Accusatif

Génitif

Datif

Ablatif

Trace écrite

Jus, juris est nom neutre qui a un radical terminé par une consonne.

C'est un nom dit imparisyllabique car il a une syllabe de plus au génitif singulier : jus/juris

Consul, consulis, M: le consul

Consul
Consul
Consulem
Consulis
Consuli
Consule

Consules
Consules
Consules
Consulum
Consulibus
Consulibus

A l'accusatif singulier,

on retrouve
la lettre -M
comme
dans dominum,
templum,
rosam

Déclinaison à radical terminé
par une consonne (imparisyllabique.)

Nominatif

Vocatif

Accusatif

Génitif

Datif

Ablatif

Singulier

Pluriel

Fulgur, fulguris, N: éclair, foudre

Fulgur
Fulgur
Fulgur
Fulguris
Fulguri
Fulgure

Fulgura
Fulgura
Fulgura
Fulgurum
Fulguribus
Fulguribus

Au pluriel, on retrouve
la lettre -A comme dans templa

Déclinaison à radical terminé
par une consonne (imparisyllabiques.)

Nominatif

Vocatif

Accusatif

Génitif

Datif

Ablatif

Singulier

Pluriel

Lectio secunda

Le Serment de Brutus

MetaE

- Lire et traduire un texte en latin.

- La fin de la royauté romaine



Boticelli
Vers 1498

Le Titien
1568-1571


Gustave Moreau 18-?

André Masson
1961


Pensum 1

a) Complète
la traduction
en t’aidant
du lexique
ou du dictionnaire
si besoin.

je jure

ils transportent

Brutus

Lucius Tarquin le Superbe

Lucrèce

Lucrèce

ils font le serment

Brutus

Il passe ensuite le couteau
à Collatin, puis à Lucrétius

Rome

Pensum 1


b) Selon le récit de Tite-Live, quel événement provoque l’abolition de la royauté ?
Quel nom latin désigne cette atteinte à l’honneur ?


Le viol de Lucrèce, suivi par son suicide, provoque l’abolition de la royauté : c’est une injuria « un acte contraire au droit et à l’honneur ».

Pensum 1


c) Qui prend la tête de la révolte ? Par quel geste et quelles paroles ?


Lucius Junius Brutus (fils de la sœur du roi Tarquin le superbe) prend la tête de la révolte : pour exhorter ses amis à chasser les Tarquins, il brandit le poignard (prae se tenens)avec lequel s’est suicidée Lucrèce et il fait le serment d’abolir la royauté (exacturum nec illos nec alium quemquam regnum).


Pensum 1


d) Quelle est la réaction de la foule ?

La foule indignée se rebelle et se range au côté de Brutus.
(
concientque miraculo, ut fit, rei novae atque indignitate homines ).


Pensum 2

a) Décris les gestes et les attitudes des différents personnages sur le tableau.

A gauche du tableau, un groupe sur une volée de marches : des hommes et des femmes éplorés autour du cadavre de Lucrèce ; Brutus, repérable à son manteau rouge, tenant le poignet droit de Lucrèce et brandissant le couteau qu’il a retiré de sa plaie pour faire son serment. Au bas des escaliers, la foule du « peuple romain » : des hommes criant, bras tendus vers Brutus pour lui prêter serment ; des femmes accourant avec leurs enfants.

Pensum 2

Qu'est-ce qui est exprimé implicitement quant au devenir de l'organisation politique de Rome
dans ce tableau?

Pensum 2


b) Quels éléments précis du texte de Tite-Live le peintre a-t-il représentés ?

Il a représenté Brutus tenant le couteau levé devant lui ("cultrum...prae se tenens"), prêtant serment ("juro"), ainsi que le peuple excité par le spectacle du cadavre de Lucrèce qui reprend son geste en miroir ("concientque miraculo").

Pensum 2


c) Où a-t-il situé la scène ?

Décris le décor.

La scène est située sur une place publique : le forum, au pied de la colline du Capitole avec son temple de Jupiter.

Une statue de la louve avec les jumeaux Romulus et Rémus , placée sur un piédestal où on lit SPQR (senatus populusque romanus : le Sénat et le Peuple romains), repris sur une enseigne brandie par un homme à droite du tableau) se lit comme une référence concrète à Rome, selon les codes traditionnels de la peinture d’histoire.


Pensum 2


d) Que signifie le titre du tableau en espagnol ?



Il signifie « Origine de la république romaine » ; il met en avant la portée historique et symbolique d’un événement qui n’est pas nommé en tant que tel : la mort de Lucrèce et le serment de Brutus, qui ne sont pas évoqués par ce titre, sont bien la cause de cette origine.

Consigne: Comme Brutus, prête serment devant les Romains.

- Per hunc castissimum ante regiam injuriam sanguinem juro vosque, Dii, testes facio me Lucium Tarquinium Superbum cum scelerata conjuge et omni liberorum stirpe ferro, igni, quacumque dehinc vi possim, exacturum nec illos nec alium quemquam regnare Romae passurum.

Remarques sur la syntaxe latine

- Per hunc castissimum ante regiam injuriam sanguinem juro vosque, Dii, testes facio me Lucium Tarquinium Superbum cum scelerata conjuge et omni liberorum stirpe ferro, igni, quacumque dehinc vi possim, exacturum nec illos nec alium quemquam regnare Romae passurum.

Réduction par suppression des compléments non essentiels.

Juro me Lucium Tarquinium Superbum exacturum nec illos nec alium quemquam regnare Romae passurum.

Juro introduit une proposition infinitive.

Dans la proposition le sujet me se met à l'accusatif et le verbe à l'infinitif présent, parfait ou futur (exacturum/passurum)

sujet

COD

COD

Réduction par suppression des compléments non essentiels.

Juro me Lucium Tarquinium Superbum exacturum nec illos nec alium quemquam regnare Romae passurum.

Je jure que je chasserai Lucius Tarquinius le Superbe et que je ne supporterai pas qu'eux ni aucun autre roi ne règne sur Rome.

sujet

COD

COD

En latin, une proposition infinitive est souvent introduite par une verbe de perception.

J'ai entendu qu'un enfant criait.

Audivi puerum exclamare.

J'ai entendu un enfant crier.

Qu'as -tu retenu?

Lectio tertia




De Bruto libertatis patre

MetaE

- Traduire un texte en latin.

- Repérer un nom de la 3ème déclinaison.



Pensum 1

Consigne : Traduis les cinq phrases en t’aidant du vocabulaire, du dictionnaire et des tableaux de conjugaison et de déclinaison.

Méthode :

Repère le sujet, le verbe et les compléments.

Dans la phrase 5 tu devras identifier seul les constituants de la phrase.

1. Romani Lucio Junio cognomen Brutum dant quia stultitiam simulat.

Les Romains donnent à Lucius Junius le surnom de Brutus (l'Abruti) parce qu'il simule la stupidité.

Remarque syntaxique:


Les Romains donnent à Lucius Junius le surnom de Brutus (l'Abruti)

==> Proposition principale


parce qu'il simule la stupidité.

==> Subordonnée circonstancielle, complément circonstanciel de cause

2. Post Lucretiae mortem, multi Romani ad Brutum veniunt. Tum magna voce exclamat:

Après la mort de Lucrèce, de nombreux Romains viennent vers Brutus. Alors il s'écrie à voix forte:

Pensum 1

cognomen, inis, n: surnom
brutus, a, um: stupide, abruti
quia: parce que
stultitia, ae, F: stupidité
post+ accusatif: après
mors, mortis, f: mort
multus, a, um: nombreux
ad + accusatif: vers, auprès de
tum: alors
vox, vocis, F: voix

Nominatif sujet

COD Accusatif

COI Datif

Génitif
Complément du nom

Ablatif CC

3. "Num ita vivere possumus? Ego, non possum. Itaque auxilium a vobis peto.

"Est-ce que nous pouvons vivre ainsi? Moi je ne peux pas. C'est pourquoi je demande votre aide.

4. Lucretiae fortunam videtis: Sexti Tarquinii maleficium et Tarquinii tyranni superbiam vindicare debemus."

Vous voyez le sort de Lucrèce: nous devons punir le crime de Sextus Tarquin et l'orgueil de Tarquin, le tyran.


Num...: Est-ce que....?
ita: ainsi
itaque: c'est pourquoi
auxilium, ii, n: aide
vobis: datif de vos: vous
fortuna, ae, F: sort, fortune
maleficium, ii, n: crime, mauvaise action
superbia, ae, F: orgueil

Nominatif sujet

COD Accusatif

COI Datif

Génitif
Complément du nom

Ablatif CC

5. Romani arma capiunt et Tarquinium liberosque ex oppido expellunt.

Vous voyez le sort de Lucrèce: nous devons punir le crime de Sextus Tarquin et l'orgueil de Tarquin, le tyran.


ex + ablatif: hors de
oppidum, i, N: ville fortifiée, cité, ville
liberi, rorum, m.pl.: enfants
-que: particule qui set à coordonnée: et

5. Romani arma capiunt et Tarquinium liberosque ex oppido expellunt.

Vous voyez le sort de Lucrèce: nous devons punir le crime de Sextus Tarquin et l'orgueil de Tarquin, le tyran.


ex + ablatif: hors de
oppidum, i, N: ville fortifiée, cité, ville
liberi, rorum, m.pl.: enfants
-que: particule qui set à coordonnée: et

5. Les Romains prennent les armes et chassent Tarquin et ses enfants hors de la cité.

[Les Romains prennent les armes]

et [chassent Tarquin et ses enfants hors de la cité.]

Il y a deux propositions indépendantes coordonnées par la conjonction de coordination "et".

Lorsque deux verbes ont le même sujet, on ne répète pas le sujet dans la deuxième proposition.


Consigne:
Quels sont les noms de la 3ème déclinaison?
Rappel: le génitif singulier d'un nom de la 3ème déclinaison -IS.

1. Romani Lucio Junio cognomen Brutum dant quia stultitiam simulat.

Les Romains donnent à Lucius Junius le surnom de Brutus (l'Abruti) parce qu'il simulait la stupidité.


2. Post Lucretiae mortem, multi Romani ad Brutum veniunt. Tum magna voce exclamat:

Après la mort de Lucrèce, de nombreux Romains viennent vers Brutus. Alors il s'écrie à voix forte:

3. "Num ita vivere possumus? Ego, non possum. Itaque auxilium a vobis peto.

"Est-ce que nous pouvons vivre ainsi? Moi je ne peux pas. C'est pourquoi je demande votre aide.

4. Lucretiae fortunam videtis: Sexti Tarquinii maleficium et Tarquinii tyranni superbiam vindicare debemus."

Vous voyez le sort de Lucrèce: nous devons punir le crime de Sextus Tarquin et l'orgueil de Tarquin, le tyran.


5. Romani arma capiunt et Tarquinium liberosque ex oppido expellunt.

Vous voyez le sort de Lucrèce: nous devons punir le crime de Sextus Tarquin et l'orgueil de Tarquin, le tyran.


Consigne:
Quels sont les noms de la 3ème déclinaison?
Rappel: le génitif singulier d'un nom de la 3ème déclinaison -IS.

1. Romani Lucio Junio cognomen Brutum dant quia stultitiam simulat.

Les Romains donnent à Lucius Junius le surnom de Brutus (l'Abruti) parce qu'il simulait la stupidité.


2. Post Lucretiae mortem, multi Romani ad Brutum veniunt. Tum magna voce exclamat:

Après la mort de Lucrèce, de nombreux Romains viennent vers Brutus. Alors il s'écrie à voix forte:

3. "Num ita vivere possumus? Ego, non possum. Itaque auxilium a vobis peto.

"Est-ce que nous pouvons vivre ainsi? Moi je ne peux pas. C'est pourquoi je demande votre aide.

4. Lucretiae fortunam videtis: Sexti Tarquinii maleficium et Tarquinii tyranni superbiam vindicare debemus."

Vous voyez le sort de Lucrèce: nous devons punir le crime de Sextus Tarquin et l'orgueil de Tarquin, le tyran.


5. Romani arma capiunt et Tarquinium liberosque ex oppido expellunt.

Vous voyez le sort de Lucrèce: nous devons punir le crime de Sextus Tarquin et l'orgueil de Tarquin, le tyran.


Consigne: Complète la phrase prononcée par Brutus avec les mots qui conviennent.

a. .....Brutus eram.

b. ...stultitiam simulabam.

c. ...superbus eram.

Conclusio

Lectio quarta


La préposition e/ex

Meta

- Enrichir son lexique



Reconnaître une préposition, un préfixe.


La préposition e/ex (devant une voyelle) + Ablatif signifie
"hors de"; elle sert de préfixe dans la composition de nombreux mots latins.

Ex: Romani ex oppido Tarquinium expellunt.
Les Romains chassent Tarquin de la citadelle.

Les œuvres sont en marbre et en bronze.

L’origine du marbre est le mont Pentélique, situé en Attique, au nord-est d’Athènes.

Le marbre du Pentélique servit à la construction du Parthénon, sur l’acropole d’Athènes.

Elles viennent de Grèce (Mégare).


Consigne:

a) Donne la carte d'identité du verbe expellunt et cite le verbe français qui en est issu.

expello, is, puli, ere, pulsum: chasser


Le verbe qui en est issu est expulser.


Mais:

ex foedere: conformément au traité

ex quo fit ut: d'où il résulte que...

e re publica aliquid facere: faire quelque chose dans l'intérêt de l'état.


b) Pour chacun de ces verbes, donne un verbe synonyme composé avec le préfixe ex-.

Le nom studium, ii, n, qui signifie l’ardeur, le goût, la passion pour quelque chose est employé deux fois par Cicéron (studii, studio) pour désigner son goût passionné pour les œuvres d’art grecques.


envoyer

expédier

élever

éduquer

pardonner

excuser

dispenser

exempter

c) Pour chacun de ces verbes, donne un verbe antonyme avec le préfixe ex-.

Le nom studium, ii, n, qui signifie l’ardeur, le goût, la passion pour quelque chose est employé deux fois par Cicéron (studii, studio) pour désigner son goût passionné pour les œuvres d’art grecques.


exclure

éduquer

excepter

expédier

inclure

éduquer

expatrier

excuser

accepter

expédier

expirer

exempter

rapatrier

excuser

inspirer

exempter

d) Que signifient les locutions ex aequo, ex cathedra, ex voto ? Comment sont-elles formées ?

Le nom studium, ii, n, qui signifie l’ardeur, le goût, la passion pour quelque chose est employé deux fois par Cicéron (studii, studio) pour désigner son goût passionné pour les œuvres d’art grecques.


ex aequo

à égalité

ex cathedra

du haut de sa chair


Cathédrale est l'église où se trouve le siège de l'évêque.


église cathédrale

==> ellipse du mot "église"

ex voto

offrande faite à un dieu

<à la suite d'un voeu<

e, ex
  • hors de , de: redeo ex urbe
  • depuis: ex eo tempore
  • entre, parmi: altissima ex arboribus
  • d'après, conformément à: ex foedere
  • par suite de: e vulnere perire
  • (fait) en, de : vas ex auro

Il a aménagé deux espaces qui montrent sont goût pour la philosophie grecque : un gymnase (lieu de réunion) et un xyste (portique couvert) sur le modèle des écoles philosophiques à Athènes.

Il donne ainsi l’image d’un homme de lettres cultivé d’un érudit nourri par la culture grecque qui était alors très à la mode à Rome.

C’est à Tusculum que Cicéron aimait particulièrement se retirer et profiter de l’otium littéraire : il a choisi son cadre pour ses dialogues philosophiques intitulés Tusculanae disputationes (les Tusculanes).

Pensum 2

Plusieurs verbes dérivés sont formés sur le verbe vocare (appeler), construit sur la racine VOC-, comme le nom vox, vocis, f. (voix)

a) Consigne: Associe chaque préfixe au verbe qui convient.

in- (dans)
pro-(avant)
re- (de nouveau)
ad- (vers)
e-/ex- (en sortant de)
cum- (avec)

revoco, as, are
convoco, as, are
evoco, as, are
invoco, as, are
advoco, as, are
provoco, as, are

b) Retrouve la traduction de chaque verbe.

Le nom studium, ii, n, qui signifie l’ardeur, le goût, la passion pour quelque chose est employé deux fois par Cicéron (studii, studio) pour désigner son goût passionné pour les œuvres d’art grecques.


appeler à soi, inviter

ad: advoco

invoquer, supplier

in: invoco

appeler, faire sortir, susciter

ex: evoco

réunir, convoquer

cum: convoco

faire revenir

re: revoco

provoquer

pro: provoco

c) Associe chaque nom à un verbe latin (a) et donne son sens.

Le nom studium, ii, n, qui signifie l’ardeur, le goût, la passion pour quelque chose est employé deux fois par Cicéron (studii, studio) pour désigner son goût passionné pour les œuvres d’art grecques.


révocation

vient de revoco, il désigne le fait de renvoyer quelqu'un.

invocation

vient de invoco, c'est une prière.

évocation

vient de evoco, une évocation est le fait de faire apparaître dans ses propos ou rappeler par ses propos.

convocation

vient de convoco, c'est un avis écrit invitant à se présenter

provocation

vient de provoco, c'est l'acte de provoquer par ses gestes ou par la parole.

MetaE

- Extraire des informations de supports variés.

- Mettre en lien monde antique et monde contemporain.

Lectio quinta

Res publica



La République romaine: un héros, un symbole...

Après l'expulsion des Tarquins, les Romains abolissent la royauté et se donnent un nouveau régime politique, que nous appelons République du latin res publica.

Que signifie
res publica?

res, rei, F:

1. chose;

2. fait, événement, circonstance;

3. fait, réalité; affaire


==> réel, réalité.

2/ Que signifie l’expression conditor Romanae libertatis ?
Utilise le dictionnaire.

le fondateur de la liberté romaine

conditor romanae libertatis

nominatif génitif

3/ Qui exerce la plus haute fonction politique à Rome ?

Le consul exerce la plus haute fonction politique à Rome. Elle est exercée par deux citoyens élus pour un an.

4/ Pourquoi les Romains ont-ils confié le pouvoir suprême de l’État à deux hommes ?


4/ Pourquoi les Romains ont-ils confié le pouvoir suprême de l’État à deux hommes ?

Trace écrite


Ils veulent éviter les dangers de la monarchie où un seul homme (monos) peut gouverner à sa guise, sans contrôle.

Ils auront ensuite une profonde aversion pour la monarchie. Cette haine sera raviver dès qu'un chef militaire ou politique manifestera la moindre velléité de pouvoir personnel (comme Jules César).





Trace écrite

Ils veulent éviter les dangers de la monarchie où un seul homme (monos) peut gouverner à sa guise, sans contrôle.
Ils auront ensuite une profonde aversion pour la monarchie. Cette haine sera ravivée dès qu'un chef militaire ou politique manifestera la moindre velléité de pouvoir personnel (comme Jules César).

4/ Pourquoi les Romains ont-ils confié le pouvoir suprême de l’État à deux hommes ?

Trace écrite


Ils veulent éviter les dangers de la monarchie où un seul homme (monos) peut gouverner à sa guise, sans contrôle.

Ils auront ensuite une profonde aversion pour la monarchie. Cette haine sera raviver dès qu'un chef militaire ou politique manifestera la moindre velléité de pouvoir personnel (comme Jules César).





Trace écrite

Le système républicain se distingue du système monarchique par:

1/ la division du pouvoir souverain en deux (imperium duplex) pour éviter la concentration de celui-ci par un seul homme (système des deux consuls).

2/ la limitation du pouvoir par l'instauration d'une durée annuelle (annuum) du mandat.

4/ Pourquoi les Romains ont-ils confié le pouvoir suprême de l’État à deux hommes ?

Trace écrite


Ils veulent éviter les dangers de la monarchie où un seul homme (monos) peut gouverner à sa guise, sans contrôle.

Ils auront ensuite une profonde aversion pour la monarchie. Cette haine sera raviver dès qu'un chef militaire ou politique manifestera la moindre velléité de pouvoir personnel (comme Jules César).





Trace écrite

Ce sont des principes pour empêcher la tentation du pouvoir personnel qui perdureront de la période républicaine jusqu'au principat d'Auguste qui sonne la fin de le république romaine en 27 av. JC.
Ces principes inspireront la réflexion de tous les théoriciens modernes sur le fonctionnement des institutions.

5/ Pourquoi peut-on dire que Brutus est un modèle de vertu ?

On le considère comme un modèle de vertu parce qu'il a réussi à chasser les rois étrusques et qu'il a fait condamner ses fils qui l'avaient trahi.


6/ Identifie les personnages sur le tableau ci-dessus.

Le tableau représente le moment où Brutus assis, drapé dans un manteau rouge (symbole traditionnel du pouvoir), le visage sévère découvre la culpabilité de ses deux fils.

7/ Qui accompagne le cortège officiel du consul ?

Les licteurs accompagnent le cortège officiel.

8/ Nomme en latin et en français l’objet que porte le personnage.

Le personnage porte l'emblème des licteurs: les faisceaux avec la hache.

Pendant la période royale, un licteur précédait le roi, portant sur son épaule un faisceau de verges (fasces) entourant une hache, emblème du pouvoir suprême.

9/ Que tient le personnage situé au centre du tableau de Tischbein ?

9/ Que tient le personnage situé au centre du tableau de Tischbein ?

Les verges symbolisaient le pouvoir de détruire et reconstruire la cité, de flageller ses sujets, et la hache celui de les exécuter, si nécessaire.
Sous la République, seuls les magistrats cum imperio sont accompagnés de licteurs, selon un code strict.
Les licteurs imposent à la foule le respect dû au magistrat qui passe (descendre de cheval, se découvrir la tête, se tenir à l'écart).
Ils sont aussi chargés d'infliger la punition à ceux qui sont condamnés comme sur le tableau.

10/ Pour qui Brutus est-il devenu le symbole du peuple recouvrant sa liberté face à un tyran ?

Il est devenu un symbole pour pour les révolutionnaires français (1792) et pour les fondateurs de la République américaine (1776).

11/ Quels sont les deux mots inscrits sur la pièce ?
Que représentent les personnages?

LIBERTAS

BRUTUS

12/ En 1794, les rois sont aussi chassés des jeux de cartes.

Qui est représenté en « Brave de pique » ? Pourquoi ?

12/ En 1794, les rois sont aussi chassés des jeux de cartes.

Qui est représenté en « Brave de pique » ? Pourquoi ?

Le "brave de pique" est Brutus.
Il incarne le nouveau régime politique que les Révolutionnaires français ont pris pour modèle.

Les Braves ont symboliquement remplacé les rois dans la distribution des cartes.

13/ Qui habite dans le palais de l’Élysée ?

14/ Quel emblème de la République romaine reconnaissez-vous ?
Que symbolise-t-il ?

14/ Quel emblème de la République romaine reconnaissez-vous ?
Que symbolise-t-il ?

Les faisceaux de la République romaine

blason central
sur le portail du palais

Ils symbolisent l'autorité du plus haut représentant de l'Etat.
C'est aussi l'insigne du pouvoir qui appartient au peuple et de l'union des départements.

Les faisceaux des licteurs figurent toujours dans les armoiries de la République française.

Les faisceaux romains ont été utilisés comme emblème par divers mouvements ou régimes politiques: en Italie le "fascisme" a tiré précisément son nom des fasces antiques, dont Mussolini reprit le symbole.

Consigne :
Ecris les questions que l'on pourrait te pose dans l'évaluation de lundi 4 avril.

Pour préparer une évaluation, il faut faire une fiche qui reprend les éléments essentiels de la leçon.

MetaE

- Extraire des informations de supports variés.

Lectio sexta

Virtutis exempla



Quels sont les points communs entre ces trois tableaux?

A peine instaurée, la République romaine dut affronter le roi étrusque Porsenna, venu attaquer Rome pour y rétablir la monarchie des Tarquins. Trois personnages s'illustrèrent alors par leur courage: les Romains les honorent comme des héros de légende.

Pensum 1

2/ La victoire est souvent personnifiée par une déesse apportant une couronne au héros. Sur quelle image apparait-elle?

La victoire couronnant le héros figure sur le document 2.



1/ Sur quelle image Porsenna se trouve-t-il?

Le roi étrusque Porsenna figure sur le document 1.

3/ Après son exploit, l'un des héros a reçu le nom de Scaevola ("le Gaucher"). D'après vous, quel document le met en scène? Expliquez la raison de ce surnom.

Mucius Scaevola est mis en scène dans le document 1. Il porte le surnom de gaucher parce qu'il a perdu sa main droite, qu'il a laissé bruler dans les flammes d'un autel devant le roi Porsenna.

4/ Un dieu barbu appuyé sur une cruche déversant de l'eau est la personnification traditionnelle des fleuves. Sur quelles images cette représentation figure-t-elle? De que fleuve s'agit-il?

Selon la personnification traditionnelle des fleuves, le Tibre apparaît comme un homme barbu appuyé sur une cruche déversant de l'eau sur les documents 2 et 3.




Pensum 2

1/ Au IVème siècle, un historien a résumé les trois épisodes légendaires (Aurelius Victor, Des hommes illustres de la ville de Rome, 11, 12 et 13).

Associe chaque texte (A B C) au document qui l’illustre.
Découpe image et texte et colle-les l’un à côté de l’autre dans ton cahier.

2/ Attribue ensuite sa légende à chaque tableau.

Devoir pour jeudi 14 avril (obligatoire)

1/ Relève tous les éléments du texte qui montrent que Horatius Coclès est un héros et un défenseur de la liberté? (5pts)

2/ En quoi Horatius Coclès est-il un virtutis exemplum? (5pts)

Entre récit légendaire (fabula) et histoire (historia), la tradition historique, dont Tite-Live se fait le plus éminent porte-parole, entretient ainsi des images de héros modèles: ils sont autant d'exempla dans l'éducation des jeunes romains. Les exploits individuels illustrent la bravoure des temps héroïques, comme plus tard ceux des chevaliers qui se veulent "sans peur et sans reproche" sur le modèle de Bayard, héros de Marignan en 1515.

Conclusio