Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

Les réseaux sociaux sont-ils dangereux pour la santé mentale des adolescents?

médias

  • Passer plus de 3h par jour sur les réseaux nuirait à la santé mentale des ados

adolescents

  • Les médias sociaux et la santé mentale des jeunes - http://rire.ctreq.qc.ca/2018/02/33835/
  • Adolescence, médias sociaux et santé mentale - www.cresam.be/wp-content/uploads/2020/06/Ados-RSN-et-SM-rapport-final-light.pdf


corps scientifique

  • Facebook, Snapchat, Instagram : les réseaux sociaux font aussi du bien aux adolescents !

  • L’adolescent et les réseaux sociaux : quels impacts psychiques ?
  • Vidéo. Quel est l’impact des réseaux sociaux sur le moral des jeunes ?

corps médical

  • Réseaux sociaux : l’impact sur la santé mentale des adolescentes se confirme


carte mentale des contrOverses

  • C'est une outil utilisé pour répondre au besoin de l'adolescent dans sa singularité.
  • L’adolescent trouvera dans ces espaces un lieu idéal pour étayer sa quête identitaire, et créer l’appel au regard de l’autre par le fait de se montrer et de se représenter.
  • Si bonne utilisation des réseaux sociaux - réduit le sentiment de solitude.

    Les solitaires ont plus d’amis en ligne.

  • Désintimité - moment de dépossession de l'intimité à l'écran qui peut provoquer soit une déperdition de l'adolescent, soit l'utilisation des réseaux sociaux comme objet culturel étayant les processus adolescents.
  • Développe le sentiment de solitude, de phobies sociales et de dépression.
  • Altère la qualité des relations
  • Augmentation de l’évitement des rencontres réelles
  • Utilisation quotidienne des sites de médias sociaux par 80 % des élèves de 7 à 12 ans.
  • Utilisation des médias sociaux 2h ou plus par la moitié des jeunes
  • Développement des signes précurseurs de maladie mentale.
  • Augmentation de l'anxiété et la dépression. (+70% en 25ans)
  • Plus addictifs que l'alcool et la cigarette.

  • Utilisés à bon escient, les réseaux sociaux peuvent se révéler enrichissants, réduire le sentiment d’isolement social et créer des liens

Facilite la socialisation

Possibilité de rencontrer des personnes ayant les mêmes intérêts

  • Mise en relation des adolescents pouvant être exclus dans leur vie quotidienne. Il faut trouver un meilleur moyen d’équilibrer les avantages et les désavantages pour le bien-être des adolescents.
  • Les interactions sociales qui s’y tissent contribuent à renforcer les amitiés et peuvent procurer aux adolescents un soutien protecteur contre l’isolement.
  • Un moyen de vaincre l'isolement
  • Développer les compétences sociales - renforce l'aptitude appelée "la théorie de l'esprit"

  • Des éventuelles conséquences psychologiques et/ou somatiques néfastes liées à l'usage des réseaux sociaux, surtout à une période de la vie où la construction de la personnalité et l’image de soi passent fortement par le regard des autres (l'adolescence)
  • La balance bénéfices/risques des réseaux est globalement négative
  • Les réseaux peuvent être sources de détresse quand les ados deviennent accros, s’isolent, ou pire encore, sont victimes d’intimidation, de sexisme et/ou de cyber-harcèlement.

  • Diminution de l'estime de soi. (9/10 ado pas satisfaites de leur corps)
  • Harcèlement en ligne
  • Développe le sentiment d'anxiété, voire de dépression.
  • Réveil nocturne pour consulter ses messages - fatigue en classe
  • FOMO ("fear of missing out"), entraîne des formes d'addiction par "peur de manquer quelques chose"

  • Augmentation des suicides ou tentatives de suicides
  • Troubles de intériorisation - retrait social ou des difficultés à gérer l'anxiété ou la dépression
  • Troubles de l'extériorisation - agressivité ou désobéissance aux instructions
  • Pas plus de trois heures par jour
  • Perte d'estime de soi