Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Rédaction

Décrire un personnage

SUJET

SUJET

Madame Magloire, la servante de Monseigneur Myriel, raconte à sa voisine l'arrivée de Jean Valjean dans la maison de l'évêque.
Elle a eu si peur qu'elle fait un portrait quelque peu exagéré de l'ancien bagnard.

ORGANISATION DU TRAVAIL

L'objectif de ce travail est d'apprendre à améliorer un devoir de rédaction.

Vous allez écrire un premier jet, puis, vous l'améliorerez progressivement en plusieurs étapes.

Plus vous écrirez et plus il vous faudra faire de corrections.

Si vous avez des difficultés pour rédiger, je vous conseille de privilégier la qualité à la quantité et de privilégier les phrases courtes.

Etape 1 :

l'histoire, le contenu

Introduire le dialogue

Ecrivez une brève introduction au passé pour expliquer les circonstances de l'échange entre les deux voisines (quand ? où ? comment ? pourquoi ?)
Donnez un nom à la voisine.

Introduire la description

Mme Magloire raconte brièvement comment elle a rencontré Jean Valjean : quand ? où ? comment entra-t-il dans la maison ?
Temps : imparfait pour l'arrière-plan et passé simple pour les actions.

description (= portrait) de Jean Valjean

Mme Magloire fait une description péjorative de Jean Valjean. Elle le voit comme un être monstrueux ;

C'est Mme Magloire qui parle. La description est au passé.

La description doit être assez précise. Donnez des détails sur les parties du corps.
Ex : l'allure générale, la démarche, le visage, le regard, la bouche, les expressions du visage et du corps, l'odeur, les mains....

Vocabulaire de la peur et de la surprise

Mme Magloire commente la description de Jean Valjean en insistant sur sa peur et sa surprise.

Des phrases de narration peuvent insister également sur les émotions vives de Mme Magloire (ton de la voix, gestes, expression corporelle...)

Les réactions de la voisine

La voisine écoute Mme Magloire sans l'interrompre.

Toutefois, des phrases de récit peuvent indiquer ses réactions, son attitude.

Conclusion de l'échange

L'échange se conclut par une prise de parole de la voisine. Cette conclusion peut traduire la peur, la surprise ou l'incrédulité.

(Proposition de phrase pour finir : "Lorsque madame Magloire eut fini son affreuse description, sa voisine, qui n'avait pas parlé jusque là s'exclama : "...")


Etape 2 :

Améliorer le style

Avertissement

Je vais vous proposer plusieurs outils que vous allez pouvoir utiliser pour enrichir votre travail.

Attention cependant à ne pas en abuser : n'allongez pas démesurément vos phrases et privilégiez toujours le sens et la syntaxe aux effets de style.



Les expansions du nom

Les expansions du nom permettent de rendre plus précise et plus vivante la description.

Ajoutez-en, si nécessaire, à votre description pour l'enrichir en essayant de varier le type d'expansions utilisé :

- l'adjectif épithète : son allure imposante me pétrifia.
- le complément du nom : Son regard de bandit...
- la proposition subordonnée relative (PSR) : Cet homme, que personne ne connaissait, surgit.
- l'apposition : Jean Valjean, ce monstre terrifiant, passa la nuit chez nous.

Organiser sa description (1)

Vérifiez que votre description est bien organisée :

- Dans une description physique, on commence généralement par l'allure générale puis, on cible les différentes parties du corps en partant du haut vers le bas.

- Vérifiez que vous n'avez pas évoqué la même partie du corps à deux moments différents de la description. Si c'est le cas, réorganisez vos phrases.

Organiser sa description (2)

- Assurez-vous que les phrases sont liées les unes aux autres. Il ne faut pas que la description soit une accumulation de remarques (comme une liste de courses).

- Pensez à utiliser des mots de liaison : en effet, ainsi, malgré tout, cependant, car, en définitive, bien que, etc.

- Vous pouvez aussi utiliser des formulations du type : "quant à...", "Que dire de ....", "comment pourrais-je vous décrire...", "imaginez-vous", "Je tressaille rien que de penser à"

Enrichir ses phrases et éviter les répétitions

Vous devez absolument éviter :
- que la description soit une accumulation de remarques
- la répétition de "il était" et "il avait".

Pour cela :
1) Associez chaque caractéristique physique à une impression, un jugement, un sentiment, une émotion, un ressenti.
Ex : ses yeux étaient rouges = ses yeux rouges lui donnaient un air diabolique.
Il était très grand = Je me sentais minuscule face à cet homme qui était grand comme les montagnes.
Ses habits étaient sales et déchirés. Il était hideux = Ses habits sales et déchirés les rendaient hideux et affrayant à la fois.
2) Remplacez les verbes "être", "avoir", "dire", "faire" par des verbes plus précis.


Utiliser des hyperboles

Madame Magloire fait un portrait exagéré de Jean Valjean. Elle doit donc utiliser des hyperboles. (Attention toutefois à ne pas en abuser !)

Voici quelques adverbes d'intensité que vous pouvez utiliser pour créer des hyperboles : si ... que / tellement ... que / tant ... que / terriblement / extrêmement...

Autres formulations possibles : "Jamais je n'ai vu un homme si...", "Vous ne pourrez jamais imaginer à quel point...", "qui pourrait le croire ?"...


Améliorer son vocabulaire

1) Faites la chasse aux répétitions : remplacez les mots par des synonymes ou des périphrases.
Pour désigner Jean Valjean on peut utiliser par exemple : il, celui-ci, ce dernier, l'homme, le bagnard, le forçat, le prisonnier, l'inconnu, l'étranger, le monstre, le voyageur, l'intrus...

2) Vérifiez que vous n'avez pas utilisé de termes familiers ou qui n'existaient pas au 19e siècle (= anachronismes). Si c'est le cas, changez-les.

3) Consultez la fiche sur les émotions :


Fiche des Emotions

Faire une dernière relecture

Vous avez déjà apporté de nombreuses modifications à votre texte, il s'agit maintenant de vérifier que vos phrases sont bien construites.

Pour cela :
Relisez chaque phrase pour vérifier qu'elle a du sens et demandez-vous s'il n'est pas possible :
- de la raccourcir (une idée = une phrase) ;
- d'ajouter de la ponctuation pour faciliter la lecture ;
- de simplifier la formulation.

Pensez à utiliser des phrases exclamatives, interrogatives et des points de suspension pour marquer et intensifier les sentiments de Mme Magloire (sans en abuser).

A la maison, lisez votre texte à haute voix à quelqu'un ou enregistrez-vous : cela va vous aider à percevoir les phrases mal construites.

La touche finale

Trouvez un titre en lien avec le contenu de votre rédaction.

Etape 3 :

L'orthographe

Vérifier l'orthographe

- Pour vérifier les accords et les terminaisons des verbes : soulignez les verbes conjugués et entourez les sujets.

- Vérifiez les accords dans les groupes nominaux : déterminant + nom + adjectif.

- Surlignez les homophones les plus fréquents et vérifiez-les un par un.

- Pour distinguer les infinitifs des participes passés, utilisez l'astuce "mordre / mordu"

- Vérifiez les accords des participes passés : revoyez si nécessaire la Séance 3

45 règles d'orthographe pour vous aider :

http://ekladata.com/b_uvjeNd6ZEHYH1gjrbnm3i9wpA/45-re-gles-d-orthographe-.pdf

Etape 4 :

Recopier le travail au propre

Recopier le travail au propre

Vous pouvez rendre le travail écrit à la main ou à l'ordinateur.

A la main :
- Mettez un titre (Rédaction, Description...)
- Laissez un cadre de 5 lignes pour mes commentaires
- Aggrandissez la marge de 3 carreaux

A l'ordinateur :
- Mettez un titre
- Laissez un cadre d'environ 3 cm de hauteur
- Utilisez la police "Time new roman" en 12, interlignes 1,5
- Pensez à justifier votre texte
- Attention : le correcteur orthographique ne corrige pas tout !

Dans les deux cas :
- N'oubliez pas de faire des paragraphes, chacun commençant par un alinéa
- Pensez à mettre votre nom.



Pour finir, essayez d'être fier(-ière) ou du moins satisfait(e) de ce que vous rendez !