Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Göteborg

Porto

La Pépinière des émergences créatives

Helsinki

Home

Informations sur le projet

Projet Erasmus+ Clé 1 Éducation des adultes, le projet Pépinières des émergences créatives a mis en oeuvre 78 mobilités individuelles pour explorer trois thèmes transversaux :

  • L’accompagnement des carrières dans l’émergence artistique

  • La conception d’une saison culturelle associant le grand public

  • L’accompagnement à la résidence et à la diffusion d’artistes amateurs/professionnels et locaux/internationaux

Les partenaires d’accueil ont ainsi proposé des mises en situation professionnelle et des apprentissages non formels pour les participants autour des problématiques suivantes :

  • Comment créer des gammes d’activités culturelles favorables à la participation active et l’accroissement du bien-être des apprenants et du personnel ?
  • Comment encourager la mobilité des œuvres et des artistes émergents ?
  • Comment renforcer la participation de tous dans les activités créatives ?
  • Comment favoriser la promotion de l’art comme ressource patrimoniale partagée et universelle pour sensibiliser les citoyens sur la diversité culturelle en tant que valeur commune qui renforce le sentiment d’identité européenne ?
  • Comment créer des écosystèmes favorables aux coopérations permettant à la fois l’accès à une rémunération équitable des professionnels et à l’implication bénévole des amateurs ?

Rapport du projet

Outils pédagogiques numériques : les Genially créés par les participants

Espace d'apprentissage et de diffusion : focus sur la roda de samba

Productions liées aux activités :

Home

PORTO - Modalité d'exploration

La mobilité comme si vous y étiez !

Analyse comparative des écosystèmes de diffusion

Extraits audio, vidéo, diaporamas...

Notre partenaire, Tartaruga Distinta, est une association culturelle basée à Porto et ayant pour objectif la diffusion de la culture brésilienne et du samba. Elle comprend un groupe de musique professionnel, Samba Sem Fronteiras, composée de cinq musiciens brésiliens et portugais : Luca Argel (chant) Felipe Vargas (guitare), Sergio Guri (cavaquinho) Franklin Monteiro et Saulo Giovanni (percussions) . Francisca Lacerda est leur manageuse.


L'objectif de la mobilité était de partir à la rencontre de ces musiciens et acteurs culturels, et d'étudier avec eux les possibilités de construire des actions allant de l'éducation culturelle et artistique à la cocréation, et de la cocréation à la diffusion d'une œuvre commune - le tout dans une démarche d'éducation populaire qui permette à chacun de participer à toutes les étapes de la production d'une activité culturelle.

Site du groupe : https://sambasemfronteiras.com/


Home

Focus sur la roda de samba

Le témoignage de Cécile

La roda de samba est indistinctement un espace de concert et un espace d’éducation - les cours structurés de samba n’étant pas la règle au Brésil, c’est dans la roda, in vivo et face au public, que les musiciens réalisent une grande partie de leur apprentissage. L’organisation en cercles concentriques permet à ce qu’il n’y ait pas de rupture franche entre le public et les musiciens, chacun contribuant, selon ses moyens, à la création du moment musical. Les experts se situent au centre, autour de la table et dirigent la session. Les novices sont pris en charge par les plus expérimentés qui leur prodiguent des conseils pendant la réalisation musicale.
La roda a particulièrement séduit les participants qui ne la connaissaient pas encore, grâce à l’horizontalisation des rapports entre formateurs et apprenants, et à une création musicale gratifiante, en apparence spontanée (en fait régie par des codes invisibles aux yeux du non initié).

Home

Outils pédagogiques numériques

Au-delà des compétences numériques acquises grâce à cette expérience, une dynamique positive a été créée autour de la définition des standards et types de connaissances que nous souhaitions partager avec le public : densité des contenus, accessibilité, qualité de la rédaction, vérification de la véracité des informations etc.
Autant de débats, de conseil et d'adoption de normes communes pour la production collaborative d'un matériel pédagogique de qualité.

Deux exemples de Genially produits après la mobilité (Cliquez dessus!)

Les participants se sont organisés pour exploiter et diffuser les résultats des activités via l'outil numérique Genially.
Les laboratoires numériques organisés en cellules spécialisées (traduction, transcription musicale, rédaction, montage sonore, intégration numérique) ont permis de prototyper un modèle de fiche pédagogique numérique interactive la plus complète possible. Validée par les formateurs chefs d’équipe de Samba Résille, elle est en cours de généralisation à tous les enseignements et constituera l’unité de base du site pédagogique.

Home

Analyse comparative des écosystèmes de diffusion

[Avant]Outils préparatoires produits par les participants (synthèses,interviews)

Les tables rondes ont permis autant de s'informer sur l'écosystème de diffusion des musiciens au Portugal que d'envisager les formes et les moyens permettant de concrétiser les collaborations futures des deux organisations.
Il s'agissait de construire une « vision commune », ferment d’un engagement partenarial durable, qui envisage autant les présupposés éthiques de nos actions que le partage des ressources managériales et intellectuelles.

L'un des enjeux du projet était de faire des questions d’accompagnement des carrières, de programmation, de circulation des œuvres et des artistes, des thématiques d'éducation populaire que chacun se sente capable et légitime d'investir.
Nous visions donc en priorité l'appropriation par les participants d’une culture managériale collaborative et d’une aisance dans la coopération interculturelle et internationale, afin de déverrouiller leur pouvoir agir.

[Après]La programmation à Samba Résille à la rentrée 2021

Home

La mobilité comme si vous y étiez!

Chapitre 1 : la construction d'une vision commune

Chapitre 2 : le partage artistique

Barracão de zinco

Fita amarela

Canto de Xangô

Juizo final

Résumé de la mobilité en vidéo

Autres vidéos:

Extraits audio:

Home

HELSINKI - Modalité d'exploration

Portfolios

Vidéos

Rapport de la mobilité

Portfolio performance

Cadavre exquis par les participantes

Avant la mobilité à Toulouse

Portfolio préparation et immersion

Pendant la mobilité à Helsinki - Par Samba Résille

Pendant la mobilité à Helsinki - Par Carole Lorthiois

CAISA est un centre culturel international à Helsinki, en Finlande, créé en 1966. Situé à Kallio près du centre-ville, Caisa opère au sein de la Division Culture et Loisirs de la ville d’Helsinki, et vise tout particulièrement à soutenir le développement multiculturel de la ville en favorisant l’interaction des personnes de différents pays, et en fournissant des informations sur les différentes cultures et sur la société finlandaise. Caisa s’appuie sur une équipe de 10 professionnels choisis pour leurs expertises et expériences complémentaires, d’environ 400 bénévoles tous les ans et ses actions s’adressent à plus de 10000 bénéficiaires directs tous les ans. Le centre propose une large gamme d'activités : concerts, expositions, activités culturelles et artistiques, cercles de paroles etc.

L'objectif de la mobilité était de mener une résidence croisée entre Helsinki et Toulouse, autour du projet Nyctalope créé par Maëva Longvert avec l'appui de sa compagnie le Polymorphe. Nyctalope a rassemblé dans l'espace public des femmes de Toulouse et d'Helsinki pour une exploration poétique, aussi belle et qu'inquiétante, de la thématique du rapport des femmes à la nuit.

http://www.caisa.fi/


La nuit


Etendue de pétrole limpide peuplée de possibilités inattendues de toutes.

Les chouettes sortent de leurs cachettes diurnes où tout le monde te voit.

Cachettes nocturnes où tu vois tout le monde : ceux qui sont laids, ceux qui sont beaux et ceux qui sont invisibles ou trop voyants.

Trouver la place que l’on me donne, donne…

« Donne-moi ton téléphone ! ».

Il murmure fort : « Lâche le couteau ».

Fruits de mer, poisson, vacances, plaisir d’être détendue, profiter de ne rien faire.

Sentiments…

Dans la nuit finlandaise, la lune reste sans voix, silencieuse, immobile.

Ses moutons blancs. Les flancs du trait qui marque notre route comme les eaux marquent la danse invisiblement constante des corps.

Corps pas étanches qui dégoulinent et qui s’étalent dans la nuit, qui sont eux-mêmes des bouts de la nuit, à moins que ce ne soit la nuit qui soit un bout de ces corps…

Est-il à moi ce corps qui a l’air de disparaître ? Plus j’avance, plus je m’enfonce. Est-ce qu’il est vraiment toujours à moi ?

Les regards, les lumières, les sons, j’ai toujours l’impression que c’est vers moi qu’ils sont dirigés.

La nuit, les projecteurs sont dirigés ailleurs. Même si j’ai peur, je peux enfin être…


Moi-même et lui-même sont dans la rue, que se passe-t-il ?

Noir. Sonore. Loin. Ici. Seule. Étoile. Escargot. Rouge. Moi.

Je trouve que la nuit change la façon de voir les individus et l’espace. Aujourd’hui, il faut que tout le monde prenne conscience de ce que l’on vit au quotidien. De nos peurs, de nos doutes, mais surtout de nos espoirs. L’espoir, l’espérance, l’espoir et le désir d’être comblé dans la réalité par un événement que l’on veut dans son existence.

Le désir que quelque chose se produise, l’espoir de choses plus spirituelles comme atteindre l’amour, de bonnes relations, le bonheur, parfois la difficulté à croire que c’est possible toutes ensembles.

Nous sommes fortes.


Fortes bourrasques de vent frais, capuche sur la tête, épaules rentrées, j’avance droit à pas rapides. Rien ne peut m’atteindre ce soir. La maison est à 200 mètres. Plus que 200 mètres. En ligne droite. Que je connaissais par coeur. 200 petits mètres. Cette nuit-là, essoufflée par un sprint effréné, les pulsations de mon coeur défonçant ma cage thoracique à coups de burin, j’étais pourtant perdue, dans le noir, sur l’asphalte.

Nord, Sud, Est, Ouest, plus de repères dans cette ville étrangère où personne n’adresse un regard. Rien à quoi se raccrocher à part la lune, toujours là pour montrer la voie, et les étoiles qui brilleront toujours comme un chemin étincelant, tel un guide. En regardant autour de moi, je sens sa présence, toujours perceptible bien qu’invisible, gardienne des secrets jamais avoués de son intérieur.

La nuit en extérieur, j’écoute bruisser le vent et craquer les feuilles, et je vois des hordes d’individus animalesques embusqués et prêts. J’ai le poil hérissé, antennes amplifiantes démesurées, j’entends et prévois les choses invisibles. Perche tendue dedans-dehors, javelot incandescent.


La nuit, les étoiles brillent. Et la vie aussi. Il y a peu de bruit parce que tout le monde s’est endormi grâce à « Bonne nuit les petits ». Et quand le marchand de sable est parti, nos amis les petits sont complètement endormis. Et leurs esprits sont adoucis.

Souffle sur ma peau pour voir, dans la pénombre, et entendre le silence de nos voix qui résonnent dans la nuit rouge : nuit de révolte pour dire, dire pour ne pas se taire. Faire du bruit. Ne pas se taire. Faire du bruit avec les corps. Les laisser se frotter peau contre peau, se cogner entre eux et sur le bitume. Faire du bruit avec la voix et crier sur les pavés, que ça frappe le corps, celui de la ville, la nuit. Et puis danser. Chanter encore à l’infini, au-delà de la Finlande, du monde, de l’univers même.

Comment continuer à faire résonner nos voix, faire vibrer nos corps, vivre nos émotions au diapason de notre groupe, de cette force nouvelle et universelle ?

Analyse comparative des écosystèmes de diffusion

GÖTEBORG - Modalité d'exploration

Home

Espaces d'apprentissages

La mobilité comme si vous y étiez !

Outils pédagogiques numériques et vidéos d'activités

Podcasts, témoignages, carnet de voyage, diaporamas...

A Bunda est l'une des plus anciennes et des plus importantes écoles de Samba en Europe. Elle a été créée en 1984 par un collectif de Suédois. C’est une organisation culturelle à but non lucratif, construite autour de plusieurs pôles d’activités artistiques, culturelles et sociales : percussions brésiliennes, danse brésiliennes, harmonie et chant brésilien, création de costumes, scénographie et construction de décors mobiles.

Elle agit pour promouvoir la culture brésilienne et utilise les arts carnavalesques comme outil d’apprentissage et de médiation. Elle possède ainsi une grande expérience dans la formation non formelle des jeunes et des adultes.

A Bunda s’adresse à un large public, de nationalités et d'âges différents. Composée de plus de 300 membres, elle se veut ouverte à toute personne ayant un intérêt pour l'esprit du carnaval et pour la culture brésilienne. Tous les enfants, adolescents et adultes qui s'adressent à A Bunda ont la possibilité de participer. L’association leur propose des ateliers en musique et danse dont le niveau est gradué et adapté aux capacités de chacun.


Comme à Porto, l'objectif de la mobilité était de partir à la rencontre de ces musiciens et acteurs culturels, et d'étudier avec eux les possibilités de construire des actions allant de l'éducation culturelle et artistique à la cocréation, et de la cocréation à la diffusion d'une œuvre commune - le tout dans une démarche d'éducation populaire qui permette à chacun de participer à toutes les étapes de la production d'une activité culturelle.



Home

Cours de danse

Genially Enredo

Outils pédagogiques numériques et vidéos de cours

Les expériences vécues ont également généré l'envie chez les participants de proposer des activités pour animer la vie associative à Samba Résille:
  • Un carnet de recettes évolutif pour l'association, à enrichir au fil des mobilités et des rencontres locales
  • Un jeu d'éducation populaire pour partager l'expérience de la mobilité : le Pas en avant
Ces deux activités ont servi à animer l'Assemblée Générale de Samba Résille en novembre 2021.

L'outil Genially expérimenté à Porto a été reconduit quelques mois plus tard à Göteborg. Il porte sur la discipline musicale explorée pendant la mobilité, à savoir le style enredo spécifique à Rio de Janeiro, dont A Bunda est l'un des meilleurs spécialistes européens.
En complément un petit reportage vidéo qui retrace les cours de danse.

Productions pédagogiques et nouvelles activités

Le carnet de recettes de Samba Résille

Le Pas en avant

... Et des activités pour animer Samba Résille

Home

SWOT A Bunda

Activités et documents

Analyse comparative des modèles de développment des organisations culturelles

Culture/éducation populaire, Développement/internationalisation : jeux de miroirs entre la France et la Suède

Le SWOT analytique d'A Bunda présentait notamment des points d’amélioration et des menaces liées à l’internationalisation de leur structure, et à l’exigence d’apporter des réponses qui améliorent la qualité de leur gouvernance participative, respecte le principe de « justice » (équité) dans l’accompagnement de leurs membres et facilite leur inscription dans des réseaux éducatifs européens en résolvant la tension amateurs-bénévoles/professionnels.

Les échanges sur nos modèles de développement ont été réalisés à travers deux activités :

  • Présentation des programmes européens par Samba Résille dans un premier temps

  • Ateliers en sous-groupe portant sur le SWOT anaytique d'A Bunda dans un second temps

L'analyse complète

PowerPoint sur les programmes européens et les outils de développement de projet

Analyse

Home

Göteborg comme si vous y étiez!

Cecilia Mezzomo

Mikael Kol

Mathilde Clamens

Clément Harter

Podcasts

Diaporamas

Activités

Environnements

Témoignages et portaits

Carnet de voyage: Toulouse-Göteborg par la route

Portrait de Pedro, fondateur d'A Bunda

Portait de Nelika, présidente d'A Bunda