Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Malle de ressources sur le cybersexisme

Introduction

Cette malle a été réalisée par les équipes du
à destination des professionnel·les travaillant auprès des jeunes et des collectivités territoriales. Son objectif est d'aiguiller ces professionnel·les, et plus largement ceux et celles qui s'intéressent au cybersexisme et veulent agir en prévention.

Pour cela, nous proposons un panorama d'associations spécialisées, et de nombreux outils et ressources : études, œuvres de littérature jeunesse, supports audiovisuels, etc. Ces ressources peuvent être mobilisées afin de s'informer et mieux comprendre les enjeux du cybersexisme, ou pour réaliser des ateliers ou des interventions de prévention à destination des jeunes.
Le contenu de cette malle n'est pas exhaustif, il est amené à évoluer et vous êtes invité·es à partager vos retours ou suggestions ici :

Pour des ressources à destination des témoins ou victimes de cybersexisme,
cliquer .

Centre Hubertine Auclert

ici

Mode d'emploi


Cette malle virtuelle est animée et de nombreux contenus sont intégrés aux éléments
et aux textes :

Pour revenir au début de la malle:

Pour revenir aux thématiques :


Pour chaque ressource :
L'image renvoie vers le lien de l'association ou de la ressource, ou vers un contenu aditionnel (image, vidéo).
Les blocs permettent d'accéder à la description de l'oeuvre.

Pour aller à la page précédente/suivante :

Thématiques

Etudes et articles

Associations

Outils d'animation

Guides pratiques

Ouvrages grand public

Littérature jeunesse

Associations

Ces associations spécialisées interviennent en milieu scolaire.

L'association Stop Fisha lutte contre les cyberviolences sexistes et sexuelles et la diffusion non consentie de contenus à caractère intime, en accompagnant les victimes de cyberviolences. Elle partage des ressources sur les réseaux sociaux, et intervient en milieu scolaire.


Contact : stopfishacontact@gmail.com

En avant toute(s) est une association qui agit pour l’égalité femmes-hommes et la fin des violences. Elle agit principalement auprès des jeunes en oeuvrant pour sensibiliser et enfin changer les comportements sexistes. Elle accompagne aussi des jeunes femmes et personnes LGBTQIA+ vivant des violences au sein du couple et de la famille via le premier tchat spécifique.


L'association intervient en milieu scolaire, notamment sur le cybersexisme.

Associations

Ces associations franciliennes spécialisées interviennent en milieu scolaire. Elles ont été formées par le Centre Hubertine Auclert dans le cadre d'un de prévention du cybersexisme dans les établissements scolaires.

projet pilote

Depuis 1997, la compagnie Entrées de jeu mène un travail original d’intervention théâtrale, en répondant à des commandes sociales émanant de multiples organismes et associations, sur des thèmes très variés. Il s’agit d’ouvrir le débat sur des sujets de préoccupation partagés par le public. Celui-ci est rassemblé, non pour voir un simple spectacle, mais pour participer à une réflexion collective autour d'un sujet qui le concerne directement et pour expérimenter, à travers la médiation du théâtre, des solutions de changement aux problèmes posés.


Le spectacle "Ondes de choc" est un débat théâtral sur la prévention du cybersexisme.


Contact : contact@entreesdejeu.com

Créé en 1982, le centre audiovisuel Simone de Beauvoir a trois missions principales :

- Diffuser, conserver et enrichir le matrimoine audiovisuel

- Participer à la création contemporaine

- Éduquer à l’image, lutter contre les stéréotypes, proposer des alternatives


Le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir intervient régulièrement depuis 2005 pour animer des ateliers dans des établissements scolaires, de la primaire à la terminale.


Contact : archives@centre-simone-de-beauvoir.com

Depuis 1983, Du Côté Des Femmes a pour but d'œuvrer pour l'autonomie et l'émancipation des femmes et d'affirmer leurs droits et leur place dans la société.


Ses missions principales :


- Insertion professionnelle
- Activités d’Éducation Populaire "Femmes, Culture et Citoyenneté"
- Prévention des comportements sexistes
- Lutte contre les violences conjugales et familiales


Contact : cfemmes@ducotedesfemmes.asso.fr


Femmes solidaires s'engage pour faire reculer toutes formes de discriminations et développer une éducation non sexiste et non violente. Elle informe, sensibilise sur les droits des femmes afin de contribuer à l'évolution des mentalités vers une société libérée des rapports de domination. L'association défend les valeurs fondamentales de laïcité, de mixité, d'égalité pour les droits des femmes, de paix et de liberté.


L'association intervient en milieu éducatif sur les questions de cybersexisme et cyberviolences.


Contact : femmes.solidaires@wanadoo.fr


Dans Le Genre Égales est une association de sensibilisation à l’égalité femmes–hommes, de prévention des violences sexistes et sexuelles et de responsabilisation d’auteurs de violences conjugales.

Active depuis 2001, l’association intervient notamment auprès des jeunes. L'association organise des ateliers de prévention du cybersexisme et du cyberharcèlement.


Contact : coordination@danslegenreegales.fr

Etudes

Entre 2015 et 2017, le Centre Hubertine Auclert a coordonné une étude sociologique inédite sur le cybersexisme dans 12 établissements franciliens, puis un projet pilote de prévention auprès des jeunes.

Etude

Synthèse

Bilan du projet pilote

Cette étude, la première en France portant sur le phénomène du cybersexisme, a été coordonnée par le Centre Hubertine Auclert et réalisée par l’Observatoire Universitaire International d’Éducation et Prévention (OUIEP) de l’Université Paris Est Créteil. Cette étude sociologique a été menée auprès de 1200 élèves francilien·nes, âgé·es de 12 à 15 ans (de la 5e à la 2nde).


Synthèse (15 pages) de la première étude en France portant sur le phénomène du cybersexisme, coordonnée par le Centre Hubertine Auclert et réalisée par l’Observatoire Universitaire International d’Éducation et Prévention (OUIEP) de l’Université Paris Est Créteil, auprès de 1200 élèves francilien·nes.

Afin de pouvoir répondre aux demandes d’interventions croissantes des collèges et des lycées, sur les cyberviolences à caractère sexistes et sexuelles, le Centre Hubertine Auclert a formé un groupe d’associations, identifiées en raison de leur expertise auprès des publics jeunes et leur volonté de travailler sur le thème du cybersexisme. Ces associations partagent aujourd’hui une connaissance commune du cybersexisme et sont en capacité d’intervenir auprès des jeunes sur les cyberviolences sexistes et sexuelles avec des messages partagés et des outils variés.

Etudes

Yaëlle Amsallem-Mainguy et Arthur Vuattoux
Les jeunes, la sexualité et internet
Les Pérégrines, 2020

S. Couchot-Schiex et B. Moignard (dir.)
Jeunesse, genre et violences 2.0
L'Harmattan, 2020

Depuis les années 1950, la sexualité des jeunes inquiète les autorités. À l’heure d’Internet, l’accès facilité à la pornographie, l’exposition de la sexualité sur les réseaux sociaux ou le cyberharcèlement angoissent car ils s’exerceraient dans des espaces incontrôlables. Mais sait-on vraiment ce que les jeunes font sur internet en matière de sexualité ? Et en quoi ces pratiques influent sur leur vie ? C’est à ces questions que répond ce livre, fruit d’une enquête menée auprès de 1 500 jeunes de 18 à 30 ans vivant en France. Prenant en compte l’âge, la classe ou le genre des personnes interrogées, il en résulte une analyse des relations que les jeunes entretiennent avec la sexualité qui va souvent à l’encontre des préjugés. Une réflexion passionnante sur les frontières de l’intime à l’heure du numérique.

Ouvrage sous la direction de Benjamin Moignard et de Sigolène Couchot-Schiex de l'Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC).


Sans céder aux clichés ni aux fantasmes sur un sujet sensible, cet ouvrage prend le parti d'affronter directement les pratiques des jeunes et, à partir d'une enquête de terrain, de les mettre en perspective avec des enjeux plus larges. Il éclaire sous un jour original les relations entre filles et garçons à l'heure du tout numérique et ouvre des pistes de réflexion précieuses pour mieux comprendre l'emboîtement entre le monde physique et digital dans les espaces éducatifs.

Etudes

Claire Balleys
Grandir entre adolescents
Presses polytechniques et universitaires romandes, 2015

Catherine Blaya
Les adolescents dans le cyberespace
De Boeck, 2013

Happy Slapping, diffusion de photos ou films embarrassants sur la Toile, exclusion des réseaux sociaux, diffamation, «lynchages» d'enseignants sur des blogs sont de nouveaux modes d'expression de la violence des jeunes et entre jeunes. Les agresseurs ne sont pas toujours conscients de la portée de leurs actes qu'ils situent dans un monde virtuel et montrent ainsi peu d'empathie pour leurs victimes. Les victimes quant à elles doivent faire face à un sentiment d'impuissance important devant une agression potentiellement diffusée à des centaines voire des milliers de personnes, 24 h sur 24 et 7 jours sur 7. Si les canaux de communication sont virtuels, l'impact dans la vie quotidienne et la souffrance sont bien réels.

L'auteure propose, ici, une synthèse internationale des recherches sur ces nouvelles formes d'expression de violence, leurs caractéristiques, leurs conséquences.

Les adolescents, ultra-connectés mais inaptes aux relations? Les médias sociaux jouent un rôle primordial dans leur quotidien, et cette omniprésence interroge nombre d’adultes. Ce livre invite à une plongée dans l’univers relationnel adolescent, dévoilant l’usage que les jeunes font des réseaux sociaux et la nature des rapports qu’ils établissent entre eux à l’école, entre 12 et 15 ans. L’observation de ces pratiques, inscrites dans le contexte social et identitaire qui est le leur, a permis à Claire Balleys de replacer au centre du débat un aspect trop peu souvent évoqué : la force des liens d’amitié et d’amour entre adolescents et leur rôle fondamental dans l’acquisition de l’autonomie. L’auteure nous invite ainsi à découvrir un système de relations entre adolescents empreint de sentimentalisme, dans lequel les notions d’intimité, d’échange et de partage de l’expérience vécue sont au cœur des préoccupations comme des engagements. A travers cette sociabilité entre pairs, autant dans les rapports directs que dans les rapports médiatisés, c’est à une quête de soi qu’ils se livrent.

Articles

Gabrielle Richard
"La fille, la photo et la mauvaise réputation"
The Conversation, 2016

Ressources dans un format synthétique

Réseau Canopé
"Des pratiques numériques juvéniles différenciées selon le genre", 2021

Le cyberespace est un lieu où la réputation des filles peut être gérée, ternie, mais également protégée, explique cet article d'analyse rédigé par Gabrielle Richard, chercheuse associée à l'OUIEP/Université Paris Est Créteil, sur le site The Conversation (vulgarisation scientifique).

Les médias sociaux ne sont pas neutres du point de vue du genre. Ils reflètent les stéréotypes et les rapports de genre. Ils peuvent aussi les produire et les renforcer.


Cette synthèse (2 p.) du réseau Canopé propose une mise au point sur les usages différenciées du numérique chez les filles et les garçons. Elle fait partie d'un dossier documentaire sur les "Pratiques et usages numériques des jeunes".



Articles

Gabrielle Richard, Sigolène Couchot-Schiex
"Cyberviolences de genre. Définir et rendre compte du cybersexisme dans les pratiques numériques adolescentes"
Education et socialisation, 2021

Ressources dans un format synthétique

Annabelle Georgen
"Miroir, mon beau miroir 2.0"
Axelle Magazine, 2017

Un article pour mieux comprendre les enjeux derrière le terme de "cybersexisme" en mettant en lumière la dimension genrée de ces violences.

Article rédigé par Annabelle Georgen pour Axelle Magazine (Belgique), publié en mai 2017. Challenges beauté et défis minceur se multiplient sur les réseaux sociaux. Ils suscitent l’engouement des jeunes filles, mais peuvent s’avérer dangereux. Heureusement, la résistance s’organise sur le web.

Ouvrages grand public

Ces ouvrages grand public peuvent aussi intéresser les adolescent·es

Emmi Nieminen et Johanna Vehkoo
L'Internet de la haine
Cambourakis, 2017

Anais Condomines et Emmanuelle Friedmann
Cyberharcèlement : bien plus qu'un mal virtuel
Pygmalion, 2019

Association Stop Fisha
Combattre le cybersexisme
Editions Leduc, 2021

Cette bande dessinée n’est malheureusement pas une fiction. Composé de témoignages, d’investigation, de documentation et de conseils, ce livre rend compte d’un phénomène souvent sous-estimé mais très répandu : le cyberharcèlement, qui touche principalement des femmes et des minorités. Des victimes n’ayant pas d’autre tort que celui d’être eux-mêmes, seuls derrière leur écran.
Johanna Vehkoo, une journaliste féministe engagée et reconnue en Finlande, a mené tout le travail d’investigation, qu’Emmi Nieminen, une jeune dessinatrice de talent, a illustré.
L’engagement féministe des autrices a pour ambition d’informer les lecteurs et lectrices.
Ouvrage complet, très abordable et richement illustré, il peut parfaitement être proposé à des lecteurs dès l’adolescence.

Dans notre quotidien, les réseaux sociaux sont devenus incontournables. Formidables outils d’échanges, ils sont aussi le support de dérives souvent douloureuses, parfois dramatiques. Le cyberharcèlement, qui s’est récemment imposé au cœur de l’actualité, nous concerne toutes et tous. Mais parce que ce qui se passe sur Internet est le reflet de la société dans laquelle nous vivons, femmes et minorités apparaissent davantage ciblées par les insultes, menaces et invectives répétées en ligne.
Mettre des mots sur cette violence, c’est tout l’objet de ce livre. À travers les témoignages recueillis, les autrices souhaitent faire une place à la parole des victimes – qui existe depuis longtemps mais a tardé à être réellement entendue – et affirmer, une bonne fois pour toutes, que oui, le cyberharcèlement est un fait grave qui peut avoir des conséquences bien réelles.
Est-il réaliste de penser que le cyberharcèlement pourra un jour être éradiqué ? Ou bien est-ce la société dans son ensemble et les logiques qui la traversent qui pourraient avoir besoin d’un reset complet en matière de violences et de rejet des minorités ?

En 2020, un sondage révèle que 40 % des moins de 50 ans ont déjà subi des attaques répétées sur les réseaux sociaux, dont 22 % ont entre 18 et 24 ans. 73 % des femmes ont déjà été victimes de violences sexistes ou sexuelles en ligne, et elles sont 27 fois plus susceptibles d’être cyberharcelées que les hommes : cyberharcèlement en meute, comptes fisha, diffusion de contenus intimes sans consentement, dick pics, sextorsion, chantage à la cam... Avec la digitalisation de nos sociétés, de nouvelles formes de violences sexistes et sexuelles apparaissent et doivent d'urgence être conscientisées.

À travers cet ouvrage, l’association Stop Fisha tire la sonnette d’alarme sur un danger en hausse et nous livre un véritable état des lieux du cybersexisme et des cyberviolences sexistes et sexuelles (définitions, droits de chacun·e, témoignages, conseils).

Ce livre est à la fois un guide pour les victimes et leurs proches, un appel à la prise de responsabilité des plateformes et des pouvoirs publics, et un message d'alerte lancé à l’ensemble de la société quant aux dangers du cybersexisme pour, ensemble, mieux le combattre.

Littérature jeunesse

Laura Bates
La rumeur qui me suit
Casterman, 2020

Jo Witek
Mauv@ise connexion
Talents hauts, 2018

Attention : ces ouvrages contiennent des passages décrivant des situations violentes (insultes, violences sexuelles, menaces, tentatives de suicide, etc.).

Anna, seize ans, accepte d’envoyer une photo de ses seins nus à son petit-ami. Le lendemain, celui-ci la diffuse sur Facebook et tout le lycée la voit. Anna commence alors à être harcelée. Des rumeurs circulent sur son compte…Pour mettre fin à ce cauchemar, Anna et sa mère quittent Londres et s’installent en Écosse. Nouveau nom, nouvelle ville, nouveau lycée : rien ne peut la relier à son passé. Sauf qu’un jour, elle entend « p*te » dans les couloirs, et tout recommence…

Ce roman met en scène le parcours d'une victime de cyberviolences depuis son point de vue et permet de mettre en lumière les conséquences de ces violences mais aussi les issues possibles.


Cet ouvrage contient des passages décrivant des violences (insultes, violences sexuelles, menaces, tentatives de suicide, etc.), la lecture doit être accompagnée par des adultes surtout auprès des plus jeunes.

Dans cet ouvrage à destination des adolescent·es écrit à la première personne, Julie, qui a dix huit-ans au moment de la rédaction, relate les (cyber)violences sexistes et sexuelles dont elle a été victime à l'âge de quatorze ans. Le livre illustre le phénomène d'emprise, ainsi que les sentiments de peur et de honte que ressent la victime. Enfin, il s'agit également de montrer qu'il est possible de "s'en sortir" et qu'il existe des dispositifs d'aide.


Attention, l'ouvrage mentionne des faits de (cyber)violences sexistes et sexuelles, il est conseillé d'accompagner cette lecture auprès des jeunes.

Littérature jeunesse

Lucie Ronfaut-Hazard, Mirion Malle
Internet aussi c'est la vraie vie
La ville brûle, 2022

Attention : certains ouvrages contiennent des passages décrivant des situations violentes (insultes, violences sexuelles, menaces, tentatives de suicide, etc.).

Charlotte Bousquet, Jaypee
Barricades
Guld stream éditeur, 2018

BD à destination des adolescent·es sur les enjeux liés à Internet

Au sommaire : A quoi servent nos données personnelles ? Est-ce qu'Internet est raciste ? Est-ce qu'Internet est sexiste ? Info vs fake news, Pourquoi ne voit-on pas de personnes grosses sur Instagram, etc.

La BD suit le quotidien d'une jeune lycéenne qui arrive dans un nouvel établissement scolaire après avoir été contrainte de quitter l'ancien suite à des (cyber)violences transphobes.


Attention, l'ouvrage mentionne des faits de (cyber)violences transphobes, il est conseillé d'accompagner cette lecture auprès des jeunes.

Outils de sensibilisation

Podcasts

Vidéos

Séries et films

Documentaires

Vidéos de sensibilisation

Ministère de l'Education Nationale
"Une photo, c'est perso, partager, c'est harceler"
2018

Prix "Non au harcèlement"
Prix spécial cyberharcèlement 2019
Ministère de l'Education Nationale, 2019

Cette campagne à destination des 12-17 ans vise à prévenir ces nouvelles formes de cyberharcèlement afin de permettre à tous et toutes les élèves de s’épanouir dans leurs apprentissages dans un climat serein et de favoriser un usage réfléchi et raisonné des réseaux sociaux et du numérique. Cette campagne destinée aux collégien·nes et lycéen·nes invite les professeur·es, l’ensemble des personnels des établissements et les élèves ambassadeurs et ambassadrices contre le harcèlement à détecter les signes de harcèlement et à y répondre avant que ces phénomènes ne prennent trop d’ampleur et infligent des souffrances aux victimes.


Cette campagne comprend un spot en version courte (30 secondes) et en version longue (2,30 min), une affiche, un livret pédagogique, un site et une page Facebook.

Ce court-métrage a reçu le prix spécial cyberharcèlement 2019 du concours "Non au harcèlement", organisé par le ministère de l’Éducation Nationale.

Le projet « Un projet cinéma pour sensibiliser au harcèlement » a été réalisé par les élèves de l’école primaire Frédéric Mistral de Lyon, académie de Lyon.


La vidéo est disponible en ligne (durée : 2 minutes).


Vidéos de sensibilisation

Alexandra Mignien
Je suis nue
Nikon Film Festival, 2019

Camille et Justine
"Amour 2.0 : les relations toxiques"
2021

UQAM, Canada
Cyberviolences exercées par un partenaire intme ou un ex-partenaire, 2022

Cette vidéo présentée au Nikon Film Festival 2019 montre les conséquences psychologiques que peut avoir le partage de photo intimes sans consentement : la victime se sent alors nue, dans la rue, au travail, en soirée.


Durée : 2 minutes

Sabrina s'inscrit sur Tinder : après quelques matches - et quelques dick pics reçues - elle va à un date avec Benjamin. C'est le coup de foudre : après quelques semaines, Sabrina veut présenter Benjamin à ses copines. Mais il devient de plus en plus possessif...
Cette vidéo des youtubeuses Camille & Justine montre comment les cyberviolences conjugales s'installent progressivement dans le couple. Isolement des proches, contrôle des contenus postés, surveillance, demande de partage des mots de passe, revenge porn... Les différentes formes des cyberviolences conjugales sont abordées dans cette vidéo de 12 minutes.

Vidéos de sensibilisation réalisée par le Laboratoire d'études sur la violence et la sexualité de l'UQAM (Université du Québec à Montréal) : les signes précurseurs (red flags) de la cyberviolence, l'utilisation des technologies en contexte de relation intime, la géolocalisation : Les attentes vs la réalité, se créer des faux comptes : Les attentes vs la réalité, les photos d'aubergine : Attentes vs réalité, reconnaître les comportements de cyberviolences.

Séries et films

Laurie Nunn
Sex Education
Netflix, 2019

Shirley Monsarrat,
Skam, Saison 2 épisode 11
France TV Slash, 2018

Yan England
1:54
2017

Sex Education est une série mettant en scène deux lycéen·es, Maeve et Otis, qui se retrouvent à donner des conseils liés à la sexualité aux autres élèves. La série permet de lever des tabous sur la sexualité de manière bienveillante et d'évoquer des sujets comme le consentement, le plaisir féminin, l'homophobie... L'épisode 5 de la saison 1 évoque ainsi le partage de photo intime non consenti.

Série adaptée de la série norvégienne Skam (créée par Julie Andem). La série suit une bande de lycéen·nes à Paris. L'épisode 11 de la saison 2 porte sur la menace de diffusion de contenus intimes sans le consentement et rappel le cadre légal sur le sujet.

En suivant le personnage de Tim, lycéen subissant des humiliations incessantes de la part de deux de ses camarades, sous le regard complice – ou tout du moins passif – des autres élèves, le réalisateur Yan England livre un film choc sur le harcèlement scolaire.


À 16 ans, Tim est un jeune homme timide, brillant, et doté d’un talent sportif naturel. Mais à l'école, il subit depuis cinq ans de l'intimidation et d'incessantes menaces. Seul contre la bande à Jeff, il trouve néanmoins le réconfort auprès de Jen, une camarade de classe.

Pour damer le pion à son rival une fois pour toute, il s'inscrit dans un club de sport, les Coriaces, avec pour seul objectif de gagner le 800m de la compétition nationale dans un temps de 1'54. Mais Jeff a un atout dans sa manche, qu'il n'est pas prêt de lâcher.


Durée : 1h45

Podcasts

Judith Duportail
Qui est Miss Paddle ?
Pavillon Sonore, 2020

Pauline Verge et Marilou Therre
"Mise à Nudes"
Binge Audio, 2020

Delphine Saltel,
Philippe Baudouin
"Snapchat à Bobigny"
Les pieds sur terre, France Culture, 2018

"Qui est Miss Paddle" est un podcast de la journaliste Judith Duportail qui raconte le récit d'une descente aux enfers, de l'emprise jusqu'aux violences et aux cyberviolences conjugales. Le podcast aborde également l'impact des réseaux sociaux sur les relations de couple, les stéréotypes et le stalking ... Mais aussi la jalousie, et le phénomène d'emprise dans les relations de couple.


6 épisodes de 15 minutes

Cette enquête explore une pratique plus répandue qu’on ne l’imagine : celle de l’envoi de nudes, et, par extension, celle du "revenge porn". Et ce notamment chez les mineur·e·s, collégien·ne·s et lycéen·ne·s, pour qui ces photos sont monnaie courante. Tout comme leur mauvaise utilisation, et le harcèlement qui en découle.

Des témoignages recueillis par Pauline Verge et Marilou Therre, journalistes. Une version de leur enquête est à retrouver dans le journal Le Monde.


1 épisode de 30 minutes

Des lycéen·nes de Bobigny expliquent et racontent la place que prend l’application Snapchat dans leur vie quotidienne, les us, les coutumes... et les abus. Petit manuel d’utilisation à l’usage des non-connectés.

Reportage : Delphine Saltel
Réalisation : Philippe Baudouin


1 épisode de 27 minutes

Podcasts

Yesss Podcast
"Warriors sur Internet"
2019

Ovidie et Nathalie Battus
"L'éducation sexuelle des enfants d'internet"
France Culture, 2019

Ilham Maad
"Fais pas ta beurette : petite histoire d'un fantasme français"
Arte Radio, 2016

Dans cet épisode du podcast YESSS, des femmes témoignent de comment elles ont résisté au sexisme en ligne : créer une exposition avec des messages de cyberharcèlement, se réapproprier son corps par une séance photo nue ou porter plainte suite au partage de photos intimes sans consentement…


Durée : 37 minutes

Une série documentaire mêlant des témoignages d'adolescent·es et d'adultes qui se sentent démuni·es face à l'univers numérique, par Ovidie, réalisée par Nathalie Battus. L'épisode 4 porte spécifiquement sur le cyberharcèlement et sur la réalisation d'un court-métrage sur le sujet par les élèves du Lycée de l'Image et du Son d'Angoulême.


4 épisodes d'une heure :

1- Des adultes largués par le net

2- Des ados dans le far-west numérique

3- Réinventer l'éducation sexuelle

4- Quand les ados cyberharcelés reprennent la main

Bonne élève et symbole d'intégration républicaine dans les années 80, la "beurette" est aujourd'hui l'une des insultes les plus prisées chez les 12-25 ans. En tête des fantasmes sur Youporn, elle est incarnée par les stars siliconées de la télé-réalité et sa présence fait grimper l'audience des plateaux TV. Une image hyper-sexualisée qui n'est pas sans rappeler le mythe de la "femme orientale" hérité du 19ème siècle. Comment interpréter cette spectaculaire transformation ? Wissale, Mounia, Malika et Rakidd livrent sans détour leurs points de vue sur un fantasme bien français.


Ce podcast permet notamment d’ouvrir la réflexion sur le racisme en ligne.


Durée : 13 minutes

Documentaires

Florence Hainaut et Myriam Leroy
#SalePute
Kwassa Films et Arte, 2021

Sylvie Aguirre et Jérémy Bulté
Revenge
France Télévisions, 2021

Loin d’être un phénomène isolé, le cyberharcèlement touche en majorité les femmes. Une enquête édifiante sur ce déferlement de haine virtuelle, aux conséquences bien réelles. Florence Hainaut et Myriam Leroy, deux journalistes belges cyberharcelées, recueillent les témoignages d’une dizaine de femmes, de tous profils et de tous pays, et de spécialistes de la question, qui en décryptent les dimensions sociologiques, juridiques et sociétales.


Durée : 1h10

Une série documentaire produite par France Télévisions, qui nous plonge au cœur du quotidien de jeunes victimes de "revenge porn" (diffusion non consentie de contenus intimes) et du collectif féministe Stop Fisha qui leur vient en aide et réclame justice (5 épisodes de 12 minutes).


Documentaires

Anaïs Condomines
Cyberharcelées: chroniques de l'impunité 2.0
LCI, 2017

Bonni Cohen et Jon Shenk
Audrie et Daisy
2015

Documentaire vidéo à base de témoignages de femmes victimes de cybersexisme et sur ceux qui les harcèlent.
Quelles formes prennent ces pratiques d'intimidation sur les réseaux sociaux ? Les menaces et insultes proférées sur internet ont-elles moins de poids que les autres ? Les militantes et activistes sont-elles les seules cibles d'un harcèlement sexiste, qui dépasse de loin le cadre d'un seul forum ? Comment expliquer l'impunité dont bénéficient ceux qui le commettent et surtout, comment y mettre un terme ?


Durée : 12 minutes

Documentaire de Bonni Cohen et Jon Shenk, sorti en 2015 (en anglais, sous-titré). Se déroulant sur plusieurs années, ce documentaire traite des viols et agressions sexuelles, filmées et relayées via les réseaux sociaux et qui restent le plus souvent impunies.
L’une des deux affaires concerne une jeune femme qui s’est suicidée (Audrie) mais l’autre affaire (Daisy) permet d’aborder la résilience et les moyens de s’en sortir en tant que victimes, y compris en justice.


Durée : 1h30


Attention, ce documentaire montre des situations violentes où les victimes ne trouvent pas l’aide nécessaire. Il est important d’accompagner le visionnage.

Guides pratiques

Centre Hubertine Auclert
"Stop Cybersexisme"

Centre Hubertine Auclert
"Je protège ma vie privée en ligne"

Vous pouvez également trouver d’autres conseils sur la page du collectif Féministes contre le cyberharcèlement en cliquant .

ici

Ce site propose aux victimes, aux témoins et aux professionnel·es des onglets thématiques:

- Le Cybersexisme c'est quoi ?

- Victime ou témoin de cybersexisme

- Prévenir

- Se protéger


Dans ces onglets sont proposées des ressources, des chiffres-clés mais aussi des conseils pour faire valoir ses droits, des fiches sur la loi et des tutoriels pour signaler des contenus en ligne.


Le site recense des conseils pratiques pour sécuriser son téléphone, son ordinateur, sa navigation sur Internet, son email, ses comptes bancaires et administratifs et ses réseaux sociaux. Vous retrouverez également un Quizz pour vérifier ses connaissances en termes de sécurité numérique, et une entrée spécifique pour les situations de violences conjugales.

contact


Ana-Clara Valla, chargée de mission cyberviolences sexistes et sexuelles

ana-clara.valla@hubertine.fr