Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

3

CHEMINEMENT(s)

Biennale d'Arts-Plastiques de l'académie d'Orléans-Tours

Journée de mutualisation des pratiques

2

1

4

INDEX

Plateforme ADAGE

Rappel du cadre de la Biennale

2

3

Modalités pour une exposition au printemps

Outils collaboratifs

Pistes pédagogiques

5

6

4

Présentation de la journée

1

Accueil et Présentation de l'Antre-Peaux et des nouveaux dispositifs pédagogiques

9h30

Nouveautés et cadrage de la Biennale

10h00

Travail en groupe autour d'une séquence "Cheminement(s)"+ restitution

11hoo

Pause déjeuner

12h15

1

Présentation de la journée

Visite de l'exposition "Agir dans son lieu"+ Ursulab

13h30

Présentation de la programmation de l'Antre-Peaux au printemps 2022

14h45

Choix communs, dates, lieux, accrochages Biennale Cher

15h00

ADAGE, une plateforme unique pour le PEAC


ADAGE (Application Dédiée À la Généralisation de l’Éducation artistique et culturelle) est une plateforme numérique destinée à améliorer le pilotage de l’éducation artistique et culturelle dont les objectifs sont :
- Favoriser la généralisation de l’EAC dans le premier comme dans le second degré.
-Recenser les volets culturels des projets d’établissement et de participer aux appels à projets académiques.
-Donner accès aux informations sur les dispositifs, aux contacts et à la cartographie des partenaires culturels
-Permettre le recensement des volets culturels inscrits dans les projets d’école et d’établissement, ainsi que les principales actions qui les constituent.

2

ADAGE, une plateforme unique pour le PEAC

Un Lanceur et

UN OBJECTIF COMMUN


-Prolongement de la thématique jusqu'en 2022
-Enrichir et valoriser les pratiques d’enseignement des Arts plastiques, au sein du département et de l’académie.
-Rendre visible tous vos projets, actions, séquences en lien avec le PEAC dans une action commune.
-Faire rayonner la discipline et donner goût à nos élèves.
-Des ressources et pistes pédagogiques à retrouver sur le site disciplinaire académique.

3

Modalités de Participation
et actions à mener

  1. Une fiche de participation à remplir
  2. Différentes modalités d'exposition:

- Une exposition collective
- Exposer sur un temps défini au sein des écoles, collèges, lycées
- En partageant quelques photos relayées, ou via une mini-galerie virtuelle

3. Une programmation commune, relayée sur le site académique.

4

PISTES PEDAGOGIQUES

Cheminement : action de cheminer ; déplacement, avance, progression graduelle

Ethym : Du Latin Camminus issu du Gaulois cammano, reconstruit à partir d'une inscription en celtibère kamanom et dans le latin médiéval cammino à l'origine de chemin, etc.

Sens figuré - le cheminement de la pensée, d'une idée
Cheminer : Faire du chemin, avancer, le plus souvent à pied, en particulier quand il s'agit d'une marche lente et régulière ou d'une progression longue et pénible ; S'étendre, se prolonger en dessinant tel ou tel tracé.
« nous cheminâmes pendant une heure et demie avec une peine excessive » CHATEAUBRIAND
« sa pensée tantôt chemine avec la sourde lenteur de la taupe, tantôt s'élance du vol de l'aigle » A.FRANCE
Chemin : Voie reliant un point de l'espace à un autre

Définitions issues du TLF. https://www.cnrtl.fr/definition/cheminement

QUELQUES PISTES ET REPERES

Richard Long (1945-...),

A Line Made by Walking,

1967, photographie, 62 x 82 cm, Tate Modern, Londres.

Roman Opalka (1931-2011), 1965/1 – ∞, Détail, 1965, 193 x135 cm, 1965.

Eugène Delacroix (1798-1803),

Étude pour La Grèce sur les ruines de Missolonghi et La Liberté guidant le peuple, graphite, plume et encre brune, lavis brun .

Abraham Pointcheval (1972-...),
Gyrovague, 2011, vue de l'exposition Abraham Pointcheval au palais de Tokyo en 2017.

+info

OBSERVATION ET PROCESSUS

Pour Delacroix, le dessin est un exutoire, une nécessité quotidienne. Ces œuvres sont autant des notes personnelles que le témoignage de ses souvenirs. Elles représentent l’histoire entière de sa vie d’artiste, le pendant graphique de son journal intime. Ses croquis, études préparatoires, pastels ou aquarelles plus abouties ont une place très intéressante dans le processus créatif de Delacroix ; il s’était notamment familiarisé avec cette dernière technique lors de son voyage en Angleterre en 1815. Comme l’écriture, il a porté ses observations, permis à son imagination de puiser dans ses souvenirs. Il aimait le fait que le dessin et sa mise en couleur par l’aquarelle et le pastel permette de conserver l’intention initiale et son dynamisme.


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat.

+info

LE GESTE / LA TRACE

«... mon intention était de faire un art nouveau qui soit également une nouvelle façon de marcher : marcher en tant qu’art. Chaque marche suivait l’itinéraire que j’avais déterminé, précis, unique, pour une raison spécifique, différente d’autres catégories de marche comme le voyage, par exemple. Chaque marche, bien que non conceptuelle par définition, mettait en œuvre une idée particulière.»

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat.

+info

LES NOUVEAUX ESPACES DE L'ART

Avec Gyrovague, en poussant un cylindre métallique, tel Sisyphe poussant son rocher, qui lui sert à la fois de véhicule, d'habitat et d’appareil photographique, l'artiste arpente durant quatre saisons la traversée des Alpes. De ce périple, l'artiste ramenera également des photographies prises dans le cylindre, ainsi qu'un journal de bord. Les sculptures habitables dans lesquelles l’artiste s’est enfermé lors de performances expérimentales, permettent d'élargir les frontières de l'art, à la conquête de nouveaux espaces. Éphémères et itinérantes les créations témoignent d'une démarche dans lesquelles la production finale importe moins que le processus de création lui-même.


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat.

+info

LE TEMPS DE LA CREATION

Programme de la démarche: OPALKA 1965/1-∞
"Ma proposition fondamentale, programme de toute ma vie, se traduit dans un processus de travail enregistrant une progression qui est à la fois un document sur le temps et sa définition. Une seule date, 1965, celle à laquelle j’ai entrepris mon premier Détail. Chaque Détail appartient à une totalité désignée par cette date, qui ouvre le signe de l’infini, et par le premier et le dernier nombre portés sur la toile. J’inscris la progression numérique élémentaire de 1 à l’infini sur des toiles de mêmes dimensions, 196 sur 135 centimètres à la main, au pinceau, en blanc, sur un fond recevant depuis 1972 chaque fois environ 1 % de blanc supplémentaire. Arrivera donc le moment où je peindrai en blanc sur blanc. Après chaque séance de travail dans mon atelier, je prends la photographie de mon visage devant le Détail en cours. Chaque Détail s’accompagne d’un enregistrement sur bande magnétique de ma voix prononçant les nombres pendant que je les inscris.


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat.

QUELQUES PISTES ET REPERES

Marcel Duchamp (1887-1968),

1 Miles de ficelle, Installation, New York, 1942.

Léonard de Vinci (1452-1519),

Carte pour le détournement de l’Arno, 1503-1504, plume et encre brune sur pierre noire avec lavis, 33.5 x 48.2 cm.

Atelier Van Lieshout (1995-...),
Université des esclaves mâles, maquette en carton,
tissu et fibre de verre , 2007, Friche La belle de mai,
Marseille.

Anish Kapoor (1954-...),

Léviathan, installation monumentale sous la nef du Grand Palais, Structure PVC de 72 000 m3, Monumenta de 2011.

PROBLEMATIQUES

En quoi la trace, visuelle, sonore, peut-elle devenir le constituant d'une œuvre d’art ?

Par quels moyens plastiques témoigner du mouvement au sein d'une image fixe ?

Dans quelle mesure le processus artistique est-il porteur de sens?

Les moyens plastiques peuvent-ils rendre compte du temps de la création, de celui de l'oeuvre ?

Comment l'exposition, elle-même, peut-elle devenir un parcours artistique ?

Quel dispositif de présentation pour raconter son voyage, son expérience ?

- La narration visuelle : les compositions plastiques, en deux et en trois dimensions, à des fins de récit ou de témoignage, l'organisation des images fixes et animées pour raconter.
- La mise en regard et en espace : ses modalités, ses contextes, l'exploration des présentations des productions plastiques et des œuvres.
- La prise en compte du spectateur, de l'effet recherché : découverte des modalités de présentation afin de permettre la réception d'une production plastique ou d'une œuvre

DANS LES PROGRAMMES - CYCLE 3

La représentation plastique et les dispositifs de présentation

- L'hétérogénéité et la cohérence plastiques : le sens produit par des techniques mixtes dans les pratiques bi-dimensionnelles et dans les fabrications en trois dimensions.
- L'espace en trois dimensions : découverte et expérimentation du travail en volume ; les interpénétrations entre l'espace de l’œuvre et l'espace du spectateur

Les fabrications et la relation entre l'objet et l'espace

- La réalité concrète d'une production ou d'une œuvre : comprendre qu'en art l'objet et l'image peuvent aussi devenir matériau.
- Les effets du geste et de l'instrument : les qualités plastiques et les effets visuels obtenus par la mise en œuvre d'outils , de médiums et de supports variés

La matérialité de la production plastique et la sensibilité aux constituants de l’œuvre

- Le dispositif de représentation : l'espace en deux dimensions (littéral et suggéré), l'espace en trois dimensions, l'intervention sur le lieu, l'installation.
- La narration visuelle : mouvement et temporalité suggérés ou réel, dispositif séquentiel et dimension temporelle.
- La conception, la production et la diffusion de l’œuvre plastique à l'ère du numérique : les relations entre intentions artistiques, médiums de la pratique plastique, codes et outils numériques.


DANS LES PROGRAMMES - CYCLE 4

La représentation ; images, réalité et fiction

- La transformation de la matière : la réalité concrète d'une œuvre ou d'une production plastique, le pouvoir de représentation ou de signification de la réalité physique globale de l’œuvre.
- Les qualités physiques des matériaux : les notions de fini et de non fini ; l'agencement de matériaux et de matières de caractéristiques diverses
- L'objet comme matériau en art : la sublimation, la citation, les effets de décontextualisation et de recontextualisation des objets dans une démarche artistique.

La matérialité de l’œuvre ; l'objet et l’œuvre

- La relation du corps à la production artistique : l'implication du corps de l'auteur ; les effets du geste et de l'instrument ; la lisibilité du processus de production et de son déploiement dans le temps et dans l'espace : traces, performance, théâtralisation, événements, œuvres éphémères, captations...
- La présence matérielle de l’œuvre dans l'espace, la présentation de l’œuvre : l'in situ, l'exploration des présentations des productions pastiques et des œuvres, l'architecture.
- L'expérience sensible de l'espace de l’œuvre : l'espace et le temps comme matériaux de l’œuvre ; le point de vue de l'auteur et du spectateur dans ses relations à l'espace, au temps de l’œuvre, à l'inscription de son corps dans la relation à l’œuvre.

L’œuvre, l'espace, l'auteur, le spectateur

- La représentation, ses langages, moyens plastiques et enjeux artistiques, Représenter le monde, inventer des mondes.

- La figuration et l’image, Conjuguer ou hybrider les espaces de la figuration narrative avec le lieu, le texte, la voix, le son, le mouvement.

- La matière, les matériaux et la matérialité de l’œuvre, Donner forme à la matière ou à l’espace, transformer la matière, l’espace et des objets existants.

DANS LES PROGRAMMES - ENSEIGNEMENT OPTIONNEL

Investigation et mise en œuvre des langages et pratiques plastiques outils, moyens, techniques, médiums, matériaux, notions au service d’une création à visée artistique:

- Lien entre Arts-Plastiques et Cinéma, animation, image de synthèse, jeu vidéo : Animer des images, penser leur diffusion et leur réception Interaction entre images et spectateurs, interfaces au service de leur diffusion et de leur réception.

La présentation des pratiques, productions plastiques et de la réception du fait artistique les relations entre œuvre/espace/auteur /spectateur:

- L’idée, la réalisation et le travail de l’œuvre, Prévisualiser un projet, représenter une production en cours de réalisation ou achevée.

La formalisation des processus et des démarches de création penser l’œuvre, faire œuvre:

Questionnements artistiques INTERDISCIPLINAIRES :

- La présentation et la réception de l’œuvre, Exposer, mettre en scène la production et la pratique, solliciter le spectateur.

- La représentation, ses langages, moyens plastiques et enjeux artistiques, L’artiste dessinant.

- La figuration et l’image, la non figuration, Passages à la non-figuration.

- La matière, les matériaux et la matérialité de l’œuvre, Propriétés de la matière et des matériaux, leur transformation.

DANS LES PROGRAMMES - ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE

Investigation et mise en œuvre des langages et pratiques plastiques outils, moyens, techniques, médiums, matériaux, notions au service d’une création à visée artistique:

- Lien entre Arts-Plastiques et théâtre, danse, musique : Théâtralisation de l’œuvre et du processus de création.

La présentation des pratiques, productions plastiques et de la réception du fait artistique les relations entre œuvre/espace/auteur /spectateur:

- L’idée, la réalisation et le travail de l’œuvre, Projet de l’œuvre, Œuvre comme projet

La formalisation des processus et des démarches de création penser l’œuvre, faire œuvre:

Questionnements artistiques INTERDISCIPLINAIRES :

- La présentation de l’œuvre, Sollicitation du spectateur.

-La monstration et la diffusion de l’œuvre, les lieux, les espaces, les contextes .

- La réception par un public de l’œuvre exposée, diffusée ou éditée, L’exposition comme dispositif de communication ou de médiation, de l’œuvre/de l’art.

TRAVAIL SUR UNE SEQUENCE

Fiche à remplir pour un travail en classe envisagé

UNE EXPOSITION COLLECTIVE

AVRIL/MAI 2022

Toutes vos séquences peuvent-être articulées autour de la thématique : Faisons sortir les travaux de nos élèves hors des murs pour partager un moment convivial, motiver nos élèves et créer du lien. Commmençons dès maintenant à estampiller nos séquences "A pied d'oeuvre"!

Quels choix, quelle programmation:

- Lieu, poursuite du partenariat avec l'Antre-Peau (espace interieur/exterieur) en fonction de leur programmation annuelle.

- D'autres lieux possibles au sein du département?

- Quelle date choisir collectivement?

5

Présentation au sein des établissements ou en virtuel

Une exposition collective

- Exposer sur un temps défini au sein des écoles, collèges, lycées, afin de conserver une proximité avec les élèves et parents concernés. En communiquant chaque évènement pour qu'il soit relayé sur la programmation officielle du site académique.
- En partageant quelques photos des expositions, relayées, ou via une mini-galerie virtuelle, référencée sur la carte d'implantation des mini-galeries et ELRO (Espaces et lieux de Rencontre avec l’œuvre d'Art) du site disciplinaire académique.

Une exposition collective des travaux des élèves à l'Antre-Peaux de Bourges, au printemps 2022.

VS

OUTILS COLLABORATIFS

Pour partager des références artistiques par département :
https://clementgaly.netboard.me/mutualisationdepratique/?tab=372344&link=FmvPhtdT-G4WP5GCM-Zctgvy7b



Pour partager du texte, des idées, des informations:
https://pad-orleans-tours.beta.education.fr/mypads/?/mypads/group/horrut-benjamin-ok1f0v5h/pad/view/cheminement-s-18-891g0v2w

6

6