Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Violences

sexuelles & sexistes dans le Sport

Sensibilisation

Clique sur le 1er module
ou sur celui où tu t'étais arrêté(e) !

Prendre conscience des dérives dans le Sport

1

Les bons réflexes à adopter

2

Curieux et attentif : repérer des cas de violences

3

Signaler un cas de violence

4

+

Aller plus loin

1

3

info

4

Une vie d'athlète

Cultures

d'entraînement :
tabous et dérives invisibles

Cultures sportives :

Nos représentations nous influencent

Enquêtes, témoignages

2

Prendre conscience des dérives dans le Sport

Une fois les quatre parties parcourues,
retourne au sommaire général

S’épanouir et pouvoir rester soi-même

* se faire plaisir en faisant du sport

* développer ses capacités sportives

en respectant son intégrité physique :
mon corps n’est pas un outil,
mais c’est mon partenaire

* ne pas oublier sa personnalité

derrière des standards physiques

* ne pas subir de discriminations

ni de violences

Podcast : “Surya Bonaly, corps et lames”

Cultures d'entraînement : tabous et dérives invisibles

Injonctions

corporelles

Tabous persistants

Dopage et violence sexuelle

Encouragements ou

harcèlement moral

Clique là
pour commencer !

L'emprise dans la relation entraîneur-entrainé
Bande-annonce du film "Slalom" de Charlène FAVIER

Valorisation ou harcèlement sexuel

1- Sport et cycle féminin : ENQUÊTE. Menstruations et sport de haut niveau : un tabou à briser (lanouvellerepublique.fr)


2- Sport et incontinence urinaire : Courir malgré les fuites urinaires, un tabou à briser chez les coureuses | Le Huffington Post LIFE


3- Sport et adolescents : l’excès de sport ?

Nos représentations nous influencent

La mixité dans les disciplines
Illustrée dans la vidéo ci-dessous

Culte du corps

Journalisme sportif

Injonctions homophobes

Bizutage

Tenue

vestimentaire

E-Sport & Gaming

L'arbitrage

Injonctions pornographiques

Injonctions

sexistes

Clique là
pour commencer !

1- Article de Libération

2- Documentaire de Canal+ : Faut qu'on parle

Deux articles : Clique dessus pour y accéder

1) Le sport féminin dans les médias


2) Femmes journalistes de sport


- Pornographie et égalité femmes-hommes : affiche du ministère des Solidarités


- Jeunes et pornogrpahie : Spot du Ministère de la Santé et de la Solidarité


- Sport et pornographie : phénomène du « spornosexuel »

Enquêtes, témoignages

Des témoignages écrits

Documentaire Enfance Abusée, brisons le silence, Novembre 2018

Violences sexuelles dans le sport,

l'enquête ARTE, Septembre 2020

Enquête Disclose,
Novembre 2019

Catherine MOYON de BAECQUE « la Médaille et son revers », écrit à l’âge de 33 ans et paru en 1997

Isabelle DEMONGEOT « Service volé », écrit à l’âge de 40 ans et paru en 2007

Sébastien BOUEILH, « Le colosse aux pieds d’argile », écrit à l’âge 42 ans et paru en 2020

Sarah ABITBOL« Un si long si silence », écrit à l’âge de 45 ans et paru en 2020

Benjamin ECUYER « Fissuré », écrit à l’âge de 19 ans et paru en 2020

Béatrice BARBUSSE « Du sexisme dans le Sport », écrit à l'âge de 51 ans paru en 2016

Assia HAMDI « Joue-la comme Megan - Le marathon des sportives pour l'égalité »

Patrice EVRA « I love this game » écrit à 40 ans et paru en 2022

Guillaume CIZERON, « Ma plus belle victoire », écrit à l’âge de 26 ans et paru en 2021

Ouissem BEKGACEM, « Adieu ma honte, en finir avec l’homophobie dans le football », écrit à l’âge de 33 ans et paru en 2021

Anne-Marie ROUCHON, « Histoire de libellule », récit écrit sous forme de conte à l'âge de 61 ans et paru en 2021

Audrey LARCADE & Marie LEDUC LUSTEAU, « Mon corps pour une coupe », écrit à l'âge de 35 ans et paru en 2021



Les bons réflexes à adopter

1

Tous

acteurs

Procédures

3

2

Petit
Quizz

Une fois les trois parties parcourues,
retourne au sommaire général

Développons ensemble

un "Code de la Sécurité Sportive"

Il est nécessaire de pouvoir prendre du recul sur la manière dont chacun fonctionne

pour identifier les situations ou les lieux qui pourraient potentiellement être sensibles

Les encadrants doivent

mettre en place
des gestes barrières

Sportifs et parents

ont des droits

Education

à la sexualité
et au numérique

Le dirigeant instaure un climat de confiance


- Education à la sexualité Enfants (Les petits citoyens, programme de la Fédération Léo Lagrange)

- Comment parler des violences sexuelles à un jeune enfant

- Education à la sexualité Adolescents –CRIPS Ile-de-France + Lien Instagram de l'association Speach Prévention Sexualité

- Education au numérique-E-Enfance (Documentaire Ados & sexualité : quels dangers les guettent ?)

- Sexualité & handicap (Module Vie affective et sexuelle, du Centre Régional d'Etudes, d'Actions et d'Informations en faveur des personnes en situation de vulnérabilité BFC, la Mutualité Française BFC et l’IREPS BFC )



- Pratiquants et parents respectent l’organisation et les règles du club, comme les règles de la discipline et de l’arbitrage

- Les éducateurs mettent en place des gestes barrières dans leur pratique

- Le dirigeant est attentif aux méthodes d’entraînement

- Le dirigeant est attentif à l’usage des réseaux sociaux entre éducateurs, pratiquants et parents

- Le dirigeant est à l’écoute des joueurs, des familles, des salariés et des bénévoles

- Le dirigeant fait cesser les blagues potaches

- Le dirigeant interdit tout propos homophobes ou sexistes

- Le dirigeant sanctionne toute violence

- Le dirigeant sensibilise familles, sportifs et éducateurs à la prévention des violences sexuelles et sexistes

- Aucune question n’est plus taboue, chacun peut évoluer en confiance

- Affichage visible du 119 et son pendant numérique 3018 dans chaque club (NB : l’article L. 226-8 du code de l’action sociale et des familles rend obligatoire l’affichage visible du 119 dans les établissements et services accueillant de façon habituelle des mineurs)

Prévention

Savoir se comporter
en tant qu'éducateur

Réseaux
sociaux

Relation
entraîneur/entraîné

Déplacements

Hébergement

Vestiaires

Bizutage

Pointe ton curseur sur les icônes pour en savoir davantage !

  • Ne jamais créer de groupes (page Facebook privée ou groupe WhatsApp) exclusif entre vous et des jeunes. Invitez systématiquement d'autres adultes (parents, élus de l'association ...)
  • Soyez vigilants sur la création de ce genre de groupe entre jeunes
  • N'envoyez jamais de message (sms, mms, mail...) à un autre jeune sans mettre en copie parents ou adultes.

  • Lors des déplacements longs (stages ou compétitions) soyez vigilant à votre positionnement dans le bus (arrière ou avant) et ayez à l'esprit que beaucoup d’événements peuvent se passer.
  • Si vous devez ramener des jeunes à leur domicile ou internat après l'entrainement, faites-les toujours monter à l'arrière.

  • Cela peut faire le sujet d'un cours à part entière. Mais ayez la bonne distance nécessaire dans votre relation avec un ou plusieurs athlètes.
  • Ayez conscience des gestes utilisés dans la manipulation des corps, et les tapes pour encourager. Et choisissez ceux le plus éloignés des zones érogènes, sexuelles du corps (sexe, pubis, fesses, intérieur des cuisses, seins, bouche)
  • N'embrassez pas vos athlètes pour dire bonjour. Établissez un rituel (serrage de main, check ou autre...)
  • Soyez vigilants aux mots que vous utilisez et donnez leur le sens qu'ils doivent avoir (pédés, tapettes, petites bites, trous du cul...)

  • Ne faites pas l'économie d'une chambre supplémentaire pour vous éviter d'être dans la même chambre qu'un athlète.
  • Soyez vigilant sur la répartition des chambres.

  • Ne vous changez jamais avec vos athlètes (ni douche évidemment)
  • Soyez vigilant à qui est dans les vestiaires (notamment dans les croisements de groupe entre touts petits qui se font aider par les parents et jeunes).
  • N'autorisez jamais qu'un adulte soit seul dans les vestiaires avec un enfant.

Soyez intransigeants face au bizutage. Ayez à l'esprit qu'il n'y a pas de petits actes de bizutages. Un geste simple (tape dans l'épaule tous les matins ou remplir le pichet d'eau) peut renvoyer à des traumatismes personnels que vous ne soupçonnez pas.

Les éducateurs sportifs exerçant leur activité contre rémunération
doivent-ils faire une déclaration aux services de l’Etat ?

Lors de cette déclaration, les services de l’Etat vérifient :

le fijais

VRAI

Le casier judiciaire B3

FAUX

Le casier judiciaire B2

Le casier judiciaire B1

Les obligations légales !

Tout à fait !

Et si !

Pas celui-là !

Tout à fait !

Pas celui-là !

FIJAIS veut dire :

Un éducateur sportif bénévole ne sera jamais contrôlé ?

VRAI

FAUX

Fichier judiciaire automatisé des auteurs d'infractions sexuelles et violentes

Formulaire Interministérielle de protection de la Jeunesse
dans les Activités Individuelles et Sportives

Fédération Internationale de Judo et Arts martiaux des Iles du Sud

Fichage International des Jeunes Ayant un Intérêt pour le Sport

Et si !

Pas exactement...

Bonne réponse !

Pas exactement...

Pas exactement...

Un exploitant d’établissement d’APS ne sera jamais contrôlé ?

Une fois la carte professionnelle obtenue l’éducateur ne sera plus contrôlé ?

FAUX

FAUX

FAUX

VRAI

VRAI

VRAI

Seuls les délits « sexuels » empêche la capacité à exercer l’activité professionnelle d’éducateur sportif ?

Et si !

Correct !

Et si !

Correct !

Pas que !

La carte de validité de la carte professionnelle est d’une durée de :

5 ans

1 an

10 ans

3 ans

Allons voir ce que dit la loi, notamment le Code du Sport !

Par ICI !

C'est pas assez !

C'est pas assez !

C'est bon !

C'est trop !

Procédure règlementaire

Clique sur les icônes de gauche à droite pour avoir des informations

Déclaration

Vérifications

Autorisation

Une fois les trois parties parcourues,
retourne au sommaire général

Procédure règlementaire

Déclaration

Les éducateurs sportifs professionnels ou stagiaires doivent déclarer leur activité
auprès des services de l'Etat (DASEN/SDEJS)

« Les personnes exerçant contre rémunération les activités mentionnées au premier alinéa de l’article L. 212-1 déclarent leur activité à l’autorité administrative ».

Article 212-9 du Code du Sport


Procédure règlementaire

Vérifications

Les agents des services de l'Etat

contrôlent l'honorabilité
de ces déclarants

"Il appartient à l'autorité administrative, en demandant la délivrance du bulletin n° 2 du casier judiciaire et les informations contenues dans le fichier judiciaire national automatisé des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes, de s'assurer que la personne qui déclare exercer contre rémunération l'activité mentionnée à l'article L. 212-1 n'a pas fait l'objet d'une condamnation pour crime ou pour l'un des délits mentionnés à l'article L. 212-9.

Article 212-177 du Code du Sport


Procédure règlementaire

Autorisation

Toute personne ayant commis certaines infractions, certains crimes ou délits

décrits à l'Article L212-9 Code du Sport,
ne peut exercer cette activité professionnelle

"nul ne peut exercer les fonctions d’enseignement, animation, entraînement ou encadrement d’activités physiques et sportives, à titre rémunéré ou bénévole, s’il a fait l’objet d’une condamnation pour crime ou pour l’un des délits suivants"

violences, agressions sexuelles, trafic de stupéfiant, risques causés à autrui, proxénétisme et infractions assimilées, mise en péril de mineurs, usage illicite de substances ou plantes classées comme stupéfiants et incitation à commettre ce délit, délit de dopage et infractions connexes, fraude fiscale.


Curieux et attentif : repérer des cas de violences

1

3

4

Violences sexistes

Violences sexuelles

Violences et handicap

Les signes à repérer

2

Une fois les quatre parties parcourues,
retourne au sommaire général

Les définitions clés !

Violences SEXISTES : de quoi parle-t-on ?

Ce peut être un acte individuel,
une situation de fait dégradante ou
un climat d'ambiance discriminatoire

STéRéOTYPE de GENRE

PRéjugés sexistes

Discriminations illégales

Centre Hubertine Auclert et ONU Femmes France

Concours Ton Podcast Pour l'Égalité (TPPE) 2021
Prix "Femmes, hommes et sport"
Lauréate Inès Hafsia (étudiante)

Ce peut être un acte individuel, encouragé par une proximité/promiscuité, un effet de groupe comme le bizutage

ou le harcèlement à l'occasion de la pratique sportive ou dans un contexte privé.

entraîneur

vestiaires

sur le terrain

en déplacement

au domicile

réseau social

soirée festive

dirigeant

ami

parent

soignant

bénévole

Violences SEXUELLES : de quoi parle-t-on ?

Sébastien Boueilh et Isabelle Chaussalet

Reportage Loopsider au CREPS La Réunion 2020

Violences et handicap : de quoi parle-t-on ?

La confusion fréquente entre les troubles liés au handicap et les symptômes liés aux violences subies,

ainsi que la difficulté de parler pour éviter d'être exclu, fragilise les pratiquants

Interview de

Marie-Amélie Le Fur,
athlète,
championne paralympique
et présidente du
Comité paralympique
et sportif français

Les signes à repérer

Quels sont les changements de comportement qui doivent interpeller ?

LES EXCès

LE REPLI

Le cas du handicap

Module de prévention

- signes de régression (troubles du sommeil, absence de concentration, retards répétés, absentéisme…) ;

- perte d’intérêt pour la pratique sportive ou scolaire ;

- perte d’appétit (restriction inadaptée de l’alimentation) ;

- évitement vis-à-vis de l’entraîneur ou autre personnel de la structure, vis-à-vis d’autres sportifs ; vis-à-vis de certains lieux spécifiques ; retrait soudain d’un réseau social ou groupe de travail…isolement/rejet de tout contact physique au sein du groupe dans la structure ou l’équipe sportive ;

- discours suicidaire ;

- perte de confiance en soi et envers les autres/dévalorisation ;

- troubles de l’humeur (dépression, …) ;

- surinvestissement (dans la pratique du sport ou dans les études) ;

- troubles des conduites alimentaires (boulimie, anorexie, …) ;

- sur-habillement du sportif ;

- comportement inadéquat (provocation, opposition) ;

- surinvestissement sexuel ;

- conduites à risque : automutilation, addictions, addiction au téléphone, etc...

- attitude de prostration ou au contraire logorrhée ;

- langage non-verbal : attitudes, pleurs, pâleurs, mimiques, blessures inexpliquées ;

- état d’hypervigilance malgré l’absence de danger imminent ;

- état d’hyper-détachement à son environnement ou son entourage ;

- comportement régressif (énurésie, encoprésie) ou excessif (agitation, agressivité)

- problèmes de santé chronique : blessures répétées, troubles de l’attention, angoisses.


- rapidité à se déshabiller ou refus de se déshabiller, refus d’être aidé(e) pour se changer ou pour changer de fauteuil ;

- l’homme n’urine plus debout, voire ne veut plus aller aux toilettes ;

- la femme présente des troubles gynécologiques ;

- Le partenaire aidant répond systématiquement à la place de la personne et ne veut pas laisser le pratiquant seul avec un tiers

- Situation de dépendance économique : privation de la gestion de son budget, confiscation de ses papiers d’identité par son/sa partenaire ou représentant légal

- dévalorisation du fait du handicap : «tu ne comprends jamais rien ou ce qui t’arrange»;

- isolement d’une personne sourde qui n’a pas accès à toutes les informations.

Signaler un cas de violence

Face aux révélations d'une victime

Être compréhensif et rassurant

La laisser parler et éviter de lui poser des questions
ou lui dire "raconte-moi"

Lui dire que les violences subies sont interdites, que ce n'est pas de sa faute et qu'elle n'a pas à avoir honte

Transcrire mot pour mot ses paroles
en écrivant : X m'a dit que " ... "

Nous t'écouterons plus tard

Ce qu'il faut faire & dire

Minimiser les faits révélés

Ce qu'il ne faut pas faire, ni dire

Questionner : c'est le travail des enquêteurs,
il faut s'en tenir à la parole émise

Faire répéter car c'est faire revivre

Se faire enfermer dans une demande de secret,
notamment chez les adolescents

L'écouter et la croire

En cas de danger grave ou avéré, contacter directement le

17

119

114

Victimes mineures

30 18

Pour les personnes sourdes et malentendantes
ou lorsqu'un appel est impossible, envoyer un sms au

Si vous êtes victime ou témoin d’une situation de violence, vous pouvez adresser un signalement auprès de

Pour les
cyber-violences

Pour les personnes sentant
avoir des attirances pour les enfants,
contacter le

0 806 23 10 63

SIGNAL-SPORTS@sports.gouv.fr

Police - Gendarmerie

Numéro national pour les appels d’urgence en France métropolitaine accessible aux personnes qui ont des difficultés à entendre ou à parler (personnes sourdes, malentendantes, aphasiques, dysphasiques).

Cyberharcèlement

Ce module de sensibilisation est issu des travaux du comité éditorial chargé d’élaborer un plan national de formation sur la prévention des violences sexuelles
et sexistes dans le sport avec des partenaires institutionnels et associatifs du mouvement sportif, des politiques de prévention et de la formation professionnelle

Pour aller plus loin...

Le site du Ministère des Sports

et ses boîtes à outils

Plusieurs parcours de FOAD produits par le

Réseau Numérique du Service Public de Formation
sur commande du Ministère des Sports

Parcours d'une, deux ou trois journées à destination des éducateurs sportifs en formation ou en activité.


=> Informations