Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

Lanceret réussir

mon projet de mémoire

Conception et réalisation : Céline Polain

de Master en Études de Genre

Étapes

Parcours

Je mets mon projet de mémoire sur les rails ? Excellent !Je navigue à travers les points qui m'intéressent

Par où vais-je passer ?

DÉMARCHES FINALES

13

CHOISIR MON SUJET

1

CONNAITRE LES ATTENDUS

2

EXPLORER LES SOURCES

4

STRUCTURER MA PENSÉE

11

AFFINER MA QUESTION

5

PRENDRE CONTACT AVEC UN.E PROMOTEUR.TRICE

6

ME LANCER DANS UNE DÉMARCHE DE RECHERCHE

3

SOIGNER MA BIBLIOGRAPHIE

9

BESOIN D'AIDE ?

RÉDIGER

12

PRÉSENTER ORALEMENT(DÉFENSE)

14

DÉBUT

L'aventure vous tente, mais vous impressionne ? Le mémoire nécessite du temps et de la persévérance, mais vous ouvrira aussi à de nouvelles approches, à de nouveaux savoirs. Ce parcours vous propose des pistes méthodologiques et pratiques pour guider cette aventure. Référez-vous à cette interface aussi souvent que souhaité, elle est conçue pour vous !

RÉALISÉ !

Félicitations ! Vous voici arrivés au bout de l'aventure scientifique du mémoire

VALORISER MON MÉMOIRE ?

Conception et réalisation : Céline Polain

RENDRE LE FORMULAIRE DE CHOIX DE SUJET DE MEMOIRE

7

PLANIFIER MON TEMPS

10

PRÉPARER LES RÉUNIONS AVEC MON.MA PROMOTEUR.TRICE

8

Cette interface est destinée à offrir un support pédagogique interactif pour guider les mémorant‧es dans leur parcours de recherche, dans le cadre du mémoire de fin d'études.Seul leRèglement relatif aux mémoiresdu Master de spécialisation en études de Genrefait office de règlement de référence pour les mémoires du Master.Cette interface ne peut donc être mobilisée comme règlement par rapport aux mémoires du Master.

Mon mémoire a été apprécié et je souhaite valoriser mon travail ?Différentes possibilités sont envisageables :Mon mémoire peut être sélectionné pour être publié parmi les Cahiers du Master GenreSi mon mémoire est en lien avec mon activité professionnelle, je propose de le présenter à mon équipe de travailDes prix sont aussi remis à des recherches effectuées dans le cadre de mémoires. Je consulte une liste !Des revues ou journaux peuvent aussi être intéressés de publier les résultats de mon travail. Mon‧ma promoteur‧trice pourra être de bon conseil.

01

Choisir mon sujet

Choisir son sujet

+ INFO

01

Outil d'orientation

Pour creuser mes intérêts, expériences et ressources qui pourront servir de base à mon projet de mémoire.Avec mon sujet, je peux aussi (me) poser une question, qui sera ma question de départ

Choisir son sujet

01

Grandes approches

Pour me guider, je peux aussi me repérer à travers les grandes approches de recherche que je souhaiterais développer à travers mon mémoire.Petit tour d'horizon des possibilités courantes

Étudier la réalité

LOREM IPSUM DOLORLorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Rendre mon étude utile

LOREM IPSUM DOLORLorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Étudier avec des concepts et des analyses

Étudier empiriquement

S'engager dans des innovations

Évaluer des innovations

Tester des théories

Créer des théories

QUELLE APPROCHE PRÉFÈRERAIS-JE ?

Mémoires "revue de la littérature"

Cet organigramme est adapté de :Järvinen, P. (2004). On Research methods. Tampere : Opinpajan Kirja, cité dans Schneider, D. K. (2006) Balises de méthodologie pour la recherche en sciences sociales. Matériaux de cours, IDHEAP, Unige [consultable à l'adresse : http://tecfa.unige.ch/guides/methodo/IDHEAP/]

Études comparatives (basées sur des analyses ou concepts)

Études compréhensives

Études explicatives

Études comparatives (basées sur des données empiriques)

Études visant à la création de modèles / de catégorisations

Études visant à l'élaboration d'outils

Études prospectives

Recherche-action

Études visant à l'évaluation d'un dispositif

Mémoire-stage

02

Connaitre les attendus

Critères d'évalution

Ces indices sont importants pour me permettre de savoir sur quels points mettre la focale, dans mon travail !

Connaitre les attendus

02

Règlement relatif aux mémoires

Toutes les informations utiles à la réalisation de mon mémoire au Master en études de Genre : démarches à réaliser, échéances, attendus, forme...

+ INFO

+ INFO

Documents de référence

Connaitre les attendus

02

Critères d'évaluation

Cette grille d'évaluation reprend les critères évalués durant la défense, pour attribuer une note à mon mémoire

03

Me lancer dans une démarche de recherche

Me lancer dans une démarche de recherche

03

Étapes de recherche

La démarche de recherche compte une séquence d'étapes. Chacune fait l'objet d'allers et retours. Ce travail d'ajustement progressif m'amène à définir une question de recherche, fondement de la recherche.

CONCLUSIONS

OBSERVATIONS

CADRE D'Analyse

QUESTION DE RECHERCHE

Exploration

Lectures

Entretiens exploratoires

SUJET

1

2

3

4

5

ANALYSE

6

7

Cliquez sur les étapes pour + d'info

Ce tableau est inspiré du livre de référence :Van Campenhoudt L, Marquet J et Quivy R (2017) Manuel de recherche en sciences sociales. Dunod, p. 29.

C'est mon point de départ. Après avoir identifié un sujet - à travers la situation que je souhaite mieux comprendre, l'interpellation que je souhaite creuser -, j'ai aussi posé une question - ma question de départ.Cette question exprime, avec le plus de précisions possible, le phénomène que je cherche à savoir, à élucider, à mieux comprendre.Revoir l'étape 01

La phase d'exploration m'amène à envisager mon sujet sous différentes coutures, jusqu'à trouver celle que je sélectionnerai pour la suite de mon travail.Qu'est-ce que je réalise durant cette phase ?Je recherche de l'information dans des outils de recherchedans la littérature scientifiqueRendez-vous à l'étape 04Je lis de la littérature scientifiqueJe réalise des entretiens exploratoires que je peux mener avec des personnes proches du sujet que je souhaite approfondirA quoi aboutirai-je ?Je pourrai progressivement mieux me positionner par rapport à mon sujet, d'une façon complexe et en tenant compte des recherches que les scientifiques ont déjà pu développer dans ce domaine.Les questions auxquelles je pourrai mieux répondre :Mon sujet est-il trop vaste ou trop restreint ? Si oui, comment puis-je le restreindre ou l'élargir ?Quels mots-clés, voire concepts-clés, puis-je mobiliser par rapport à mon sujet ?Quel‧les sont les auteur‧es-phares que je peux mobiliser, par rapport à mon sujet et/ou à une approche scientifique proche de mon sujet ?Quelle approche scientifique est la plus proche du sujet, tel que j'aimerais l'approfondir dans mon mémoire ?Les tâtonnementsDans cette phase, les lectures que je réaliserai ne seront sans doute pas toutes pertinentes pour la suite de mon mémoire et le sujet évoluera sans doute par rapport au projet initial. C'est normal.Tous ces tâtonnements aboutiront progressivement à une stabilisation, qui permettra de formuler ma question de départ.Mon‧ma promoteur‧trice m'aidera aussi à éclaircir cette phase.

C'est la pierre angulaire de la recherche. La question de recherche est le fil rouge qui guide mon mémoire et ma recherche. Sa formulation est donc importante.La problématique qui y est liéedéfinit l'approche ou la perspective théorique que j'adopterai pour traiter le problème posé par la question de départ.Rendez-vous à l'étape 05

A la suite de l'exploration et des discussions avec mon‧ma promoteur‧trice, je construis un cadre théorique : un ensemble de concepts, liés éventuellement à une ou des théorie‧s scientifique‧s, qui soutiendra la recherche. Ces repères et pistes seront articulés de façon à ce que mon observation soit réalisable et que je puisse y vérifier les éléments du cadre construit.

La phase d'observation permet de chercher oud'obtenir des données que je pourrai exploiterpourapprofondir ma question de départ et pour la confronter au modèle d'analyse que j'ai développé.

L'analyse permet de transformer les observations en résultats de recherche, de pouvoir les lire de façon plus extensive.L'objectif de cette partie est de permettre de croiser les données et les résultats que les hypothèses soutenaient.

Les conclusions évoquent la démarche suivie et les enseignements de la recherche.Pour plus de précisions, rendez-vous dans la section 12

Me lancer dans une démarche de recherche

03

Cycle de recherche

Les étapes de recherche se répondent les unes aux autres et s'articulent pour former un cycle, dont la question de recherche occupe la place centrale.

Cette vidéo est issue du mooc Edx :Pratiquer la méthode de recherche en sciences humaines et sociales (LouvainX Louv23x)Les moocs sont des cours universitaires en ligne gratuits, après inscription sur la plateforme Edx

04

Explorer les sources

Explorer les sources

+ INFO

04

Outil d'orientation

Me référer à la littérature scientifique constitue une étape-clé de ma recherche. Dans cette interface, je trouve rassemblés tous les outils à ma disposition.

+ CONSEILS

Explorer les sources

04

Conseils pour l'exploration1

Comment m'orienter dans mes lectures et explorer efficacement la littérature scientifique ?En suivant ces quelques questions !

Quels sont les auteurs centraux par rapport à mon sujet de recherche ?

+ de conseils dans la suite

Me documenterLireFaire une fiche de lecture

+ volet 13 "Structurer ma pensée"

Qu'ont dit ces auteurs que je souhaite relayer ?

PointerStructurer

Que lire encore pour dire ce que je veux dire ?

Me documenter en sélectionnantLireStructurer lectures et ce que je veux dire

1

2

3

Ces conseils de lectures sont inspirés de ceux fournis par le Pr Stéphane Moyson (UCLouvain) lors d'un atelier consacré à "accompagner des mémoires/TFE", LLL Week, 05/05/2021.

Explorer les sources

04

Conseils pour l'exploration2

Comment organiser les lectures que je réalise?Les fiches de lectures sont un bon réflexe à développer !

+ VIDEO SUR L'ORGANISATION DES FICHES DE LECTURES

+ MODELE DE FICHE DE LECTURE

Explorer les sources

04

Conseils pour l'exploration3

À quoi ressemblent les mémoires aboutis ?Explorer en ligne les mémoires réalisés me donnera des exemples, voire à trouver des sujets proches du miens !

+ CAHIERS DU MASTER GENRE

+ MÉMOIRES ULB

+ MÉMOIRES UCLOUVAIN

Explorer les sources

04

Conseils pour l'exploration4

Comment lire efficacement ?Rendez-vous sur la partie texte dans cette formation en ligne pour une méthode de lecture pas à pas

+ MÉTHODE DE LECTURE

+ LECTURE RAPIDE

05

Affiner ma question

Affiner ma question

05

Approcher de ma question de recherche

01

02

03

TROUVER LE CAP

INTERROGER mA QUESTION

FAIRE CORRESPONDRE QUESTION ET DÉMARCHE DE RECHERCHE

VÉRIFIER MA QUESTION DE RECHERCHE

04

?

Décomposer les étapes pour définir ma question de recherche

Cliquez sur les étapes pour + d'info

Affiner ma question

+ INFO

05

Trouver le cap

Comment aboutir à une question de recherche ? Cette vidéo m'aiguille vers quelques bonnes pratiques

Affiner ma question

+ INFO

04

Interroger ma question

Un outil pour poser les questions QQQCOP ? C'est par ici !Je peux même imprimer le formulaire en fin de remplissage.

Affiner ma question

+ INFO

05

Question et démarche de recherche

Le questionnaire précédent est rempli ?Comment, à présent, concevoir ma question de recherche en cohérence avec la démarche de recherche ? Un questionnaire plus spécifique pour me guider, qu'il sera aussi possible d'imprimer, une fois rempli

Affiner ma question

05

Vérifier la question de recherche

Je parviens à délimiter ma question de recherche ? Des critères peuvent être vérifiés, de façon à m'assurer que la question est bien formulée

?

Faisabilité

CLARTÉ

Pertinence

Ces critères sont issus du livre de référence :Van Campenhoudt L, Marquet J et Quivy R (2017) Manuel de recherche en sciences sociales. Dunod.

Comment savoir si ma question de départ est réaliste en terme de recherche ?Plusieurs phases du parcours donnent de précieux indices à ce sujet :L'exploration (entretiens préalables avec des personnes-ressource, discussion avec mon‧ma promoteur‧trice...)La revue de la littérature (littérature abondante sur le sujet (ni trop, ni trop peu), recul temporel suffisant par rapport au sujet...)

La question de départ comprend-elle plusieurs éléments de réponse aux questions :Qui ?Quoi ?Quand ?Où ?Comment ?Tous ces éléments de réponse ne sont pas nécessaires. Si la question peut toutefois comprendre plusieurs de ces éléments, cela la précisera et la rendra plus opérationalisable pour la recherche.

En sciences sociales, la question de départ vise à comprendre et à expliquer en phénomène. Ces critères ne sont pas respectés si j'utilise un registre :Descriptif : dans ce cas, le but est uniquement de mieux connaître les données d’une situation, ce qui ne permet pas de comprendre un phénomène (exemple : les parents âgés dépendants sont-ils majoritairement pris en charge par des maisons de repos en Belgique ?)Explicatif : on formule une « fausse question », c'est-à-dire une question comprenant sa réponse, avec un développement assez fermé, puisque l’auteur‧e a déjà une idée de la réponse (exemple : l’intervention forte de la fratrie dans les soins aux parents âgés augmente-t-elle l’espérance de vie des parents ?)Normatif : le registre est ici moralisateur, jugeant. Or, dans la recherche, on s’intéresse au réel, sous l’angle de l’analyse, pas du jugement moral. Cet angle d'approche peut toutefois exister en management ou dans certaines approches philosophiques (exemple : la fratrie doit-elle intervenir dans les soins aux parents âgés dépendants ?)Prédictif : ce registre existe en démarche prospective, mais cette approche est spécifique. En sciences sociales, on évite les questions visant à prédire certains phénomènes (exemple : comment les fratries apporteront-elles les soins aux parents âgés dépendants en 2050 ?)Ces registres sont donc à éviter dans la question de départ. Mon intention est bien de comprendre un phénomène à travers la recherche.

06

Prendre contact avec un‧e promoteur‧trice

Prendre contact avec un‧e promoteur‧trice

+ INFO

06

Sélectionner un‧e promoteur‧trice

Le choix d'un‧e promoteur‧trice se fait en lien avec mon sujet de mémoire et l'approche adoptée.Ce document reprend les professeur‧es pouvant devenir promoteur‧trice de mémoire au Master.

Prendre contact avec un‧e promoteur‧trice

06

Prendre contact avec un‧e promoteur‧trice

Soigner mon premier contact avec un‧e promoteur‧trice pressenti‧e aide à placer cette collaboration possible sous les meilleurs auspices.Que mentionner dans le message (de 20-30 lignes environ) que je lui fais parvenir ?

Thème général et enjeux

Méthodologie

Ressources

Motivations

Lectures

Quelle est la thématique générale que je souhaite aborder dans mon mémoire ?(Si besoin, quel est le contexte dans lequel cette thématique se situe ?)Quels enjeux sont identifiables autour de cette thématique ? Pourquoi est-ce un sujet important à mes yeux ?(Si j'ai déjà une idée, quel pourrait être le questionnement initial par rapport à ma recherche ?)

Puis-je déjà transmettre 4-5 lectures-clés identifiées dans la littérature scientifique à ce sujet ?[En faisant attention à les mettre en forme pour répondre aux normes bibliographiques : voir le vade-mecum mémoire à ce sujet]

Ai-je à ma disposition des personnes-ressources ou un accès à un‧des terrain‧s ou encore une expérience pour mener à bien ce projet de mémoire ?Quelles sont mes disponibilités pour réaliser ce mémoire durant cette année ?

Pourquoi ai-je le souhait de développer cette thématique ?Quels sont les intérêts à la base de mon questionnement ?Pourquoi ai-je le souhait de collaborer avec ce‧tte promoteur‧trice ?

Pourquoi ai-je le souhait de développer cette thématique ?Quels sont les intérêts à la base de mon questionnement ?Pourquoi ai-je le souhait de collaborer avec ce‧tte promoteur‧trice ?

Ai-je à ma disposition des personnes-ressources ou un accès à un‧des terrain‧s ou stage ou encore une expérience pour mener à bien ce projet de mémoire ?Quelles sont mes disponibilités pour réaliser ce mémoire durant cette année ?

Puis-je déjà transmettre 4-5 lectures-clés identifiées dans la littérature scientifique à ce sujet ?[En faisant attention à les mettre en forme pour répondre aux normes bibliographiques]

Ai-je déjà une idée de terrain, si j'envisage un mémoire empirique ?Quelle méthode d'enquête aurais-je le souhait d'utiliser, si j'envisage un mémoire empirique ?Ai-je déjà une idée de l'articulation méthodologique que je souhaite suivre, si j'envisage un mémoire-stage ?

Quelle est la thématique générale que je souhaite aborder dans mon mémoire ?(Si besoin, quel est le contexte dans lequel cette thématique se situe ?)Quels enjeux sont identifiables autour de cette thématique ? Pourquoi est-ce un sujet important à mes yeux ?(Si j'ai déjà une idée, quel pourrait être le questionnement initial par rapport à ma recherche ?)Mon orientation serait-elle plutôt un mémoire empirique ou unmémoire-stage ?

Ai-je déjà une idée de terrain, si j'envisage un mémoire empirique ?Quelle méthode d'enquête aurais-je le souhait d'utiliser, si j'envisage un mémoire empirique ?Ai-je déjà une idée de la méthodologie à suivre, si j'envisage un mémoire revue de la littérature ?

07

Rendre le formulaire de choix de sujet du mémoire

Rendre le formulaire de choix de sujet de mémoire

Remettre le formulaire de choix de sujet

Pour le début du mois de novembre (voir date dans le Règlement)

Prévoir une année supplémentaire pour le mémoire

Pour répartir les efforts

Vérifier mon attribution

Pour confirmer ou recevoir un‧e promoteur‧e et un‧e assesseur‧e(voir date dans le Règlement)

Aide dans mes démarches

Des personnes pour m'aider à réaliser ces démarches

07

Démarches

Formulaire

Étalement

Aide

Réunion du jury interuniversitaire

Dans certaines conditions, un allègement peut être demandé (notamment pour reporter votre mémoire à l'année suivante).Attention : un allègement en fin de cycle diplômant nécessite un paiement complet de minerval pour la 2e année.Consultez cette page pour une FAQPour effectuer ces démarches : secretariat-genre@uclouvain.be

Dans le courant du mois de novembre/décembre, vous connaitrez le‧la promoteur‧trice et l'assesseur‧se qui vous est attibué par le jury.En cas de doute ou de question :secretariat-genre@uclouvain.be

Pour un suivi administratif (personnes proposées comme assesseur‧es ou promoteur‧trices, difficultés d'encodage...) : secretariat-genre@uclouvain.bePour un suivi de conseil par rapport à la démarche de mémoire (recherche d'un‧e promoteur‧trice approprié‧e, réflexion autour de la démarche du mémoire...) : celine.polain@uclouvain.be

Dans certaines conditions, un allègement peut être demandé (notamment pour reporter votre mémoire à l'année suivante).Attention : un allègement en fin de cycle diplômant nécessite un paiement complet de minerval pour la 2e année.Consultez cette page pour une FAQPour effectuer ces démarches : secretariat-genre@uclouvain.be

Pour un suivi administratif (personnes proposées comme assesseur‧es ou promoteur‧trices, difficultés d'encodage...) : secretariat-genre@uclouvain.bePour un suivi de conseil par rapport à la démarche de mémoire (recherche d'un‧e promoteur‧trice approprié‧e, réflexion autour de la démarche du mémoire...) : le‧la conseiller.ère pédagogique

Dans le courant du mois de novembre/décembre, vous connaitrez le‧la promoteur‧trice et l'assesseur‧se qui vous est attibué par le jury interuniversitaire d'attribution des sujets de mémoire et de stages.En cas de doute ou de question :secretariat-genre@uclouvain.be

08

Préparer les réunions avec mon‧ma promoteur‧trice

Préparer les réunions avec mon‧ma promoteur‧trice

08

1ère réunion

réunions suivantes

Préparer les réunions avec mon‧ma promoteur‧trice

08

Aide

Par rapport à quoi ai-je besoin de l'aide de mon‧ma promoteur‧trice ?

Progression

Où en suis-je ?

Organisation du temps

Comment structurer le temps de mon projet de mémoire ?

Préparer ma première entrevue

Ma première entrevue avec mon‧ma promoteur‧trice sera importante pour baliser mon travail. Un petit pense-bête des questions à (me) poser pour la préparer !

Interactions

Comment communiquer ?

Le type de mémoire ?Le réalisme de mon projet ?Les choix méthologiques ?La mise en œuvre de la méthodologie ?Les lectures ?Le cadrage théorique ?Le processus de rédaction ?L'écriture ?Le style bibliographique privilégié ?La collecte des données ?L'analyse des données ?

Topo des recherches que j'ai déja effectuées ?Topo sur ce que j'envisage encore comme recherches ?

Le programme deréunionsavec mon.ma promoteur.trice?Lesmomentsde l'annéedifficiles ?(à cause du travail, des examens, des travaux pour les cours ou pour le mémoire, de la famille...)Les moments d'absencedu.de la promoteur.trice ?Leplanninggénéral du projet ? Lesdates-délaisintermédiaires ?

Les canaux de communication privilégiés avec le‧la promoteur‧trice ?Le rythme idéal ?

Préparer les réunions avec mon‧ma promoteur‧trice

08

Contenu

Que puis-je apporter à mon‧ma promoteur‧trice ?

Organisation

Comment prévoir la réunion ?

Attitude

Comment être constructif‧ve pour la réunion ?

Préparer mes réunions

Mon‧ma promoteur‧trice est un soutien important à la poursuite de mon projet. Au cours de mon travail, je prévoirai des réunions régulières avec lui‧elle.Pour permettre un travail optimal, je peux anticiper et m'organiser en vue de ces réunions

Je fais en sorte de pouvoir envoyer un document à ma commission 15 jours avant la date de la réunionJ'anticipe la réunion en préparant :Un point sur monétat d'avancement, ma progression et ce que j'envisage comme développementsDes questions/points d'éclaircissement que je me pose[Si cela s'applique] Une explication de la façon dont j'ai tenu compte des commentaires qui m'avaient été communiqués, pour vérifier avec mon‧ma promoteur‧trice que ces modifications conviennentSi j'ai des doutes ou des difficultés, j'en parle avec mon‧ma promoteur‧trice. Il ou elle pourra mieux comprendre ma situation et me donner des pistes pour m'aider à avancer.

Avant la réunion :Je vérifiequi organisela réunion (moi-même ou mon‧ma promoteur‧trice ?) : faire un doodle et confirmer une dateJe conviens aussi desmodalitésde réunion : présentiel (salle ?) ou distanciel (plateforme de communication ?)Je prévois lessupports techniqueséventuels : ordinateur ? rétroprojecteur ?Pendant la réunion :J'organise macollecte d'informationdurant la réunion : enregistrement ? notes ?En fin de réunion :je prévois la date de laprochaine réunionje vérifie les disponibilités de mon‧ma promoteur‧trice pour lire un document avant la prochaine réunion (est-ce une période chargée qui nécessite que j'envoie mon document préparatoire plus de 15 jours à l'avance ?)Après la réunion :J'envoie un PV de la réunion. Nous pourrons ainsi vérifier que les échanges ont été bien saisis de part et d'autre.

Je pense à mon‧ma promoteur‧trice : je sais qu'il ou elle a elle ou lui-même de nombreux autres engagements.Je vérifie ses disponibilités et jen'impose pas mon rythmepersonnelJeprends en compte ses commentaires, pour les intégrer dans mon travail, sauf si j'ai des raisons justifiées de ne pas le faireJe lui faiscomprendre les étapespar lesquelles je passe, de façon à ce qu'il ou elle puisse bien situer mon cheminementJe reste centré‧e sur mon projet de mémoire lors de nos échangesJe me considère dans un processus d'apprentissage : je fais mes armes comme apprenti-chercheur‧se.J'accepte les commentaires, qui viennent de la part d'un‧une chercheur‧se et personne de terrain aguerrie, qui peut me guider dans cet apprentissage. Si je ne suis pas d'accord, je fais en sorte d'aborder les divergences de façon constructive.J'oseparler de mes faiblesses, incompréhensions ou doutes. En parler peut justement aider à débloquer certaines étapes.

09

Soigner ma bibliographie

Soigner ma bibliographie

+ INFO

09

Question de style

La bibliographie fait partie des caractéristiques-clés de la recherche scientifique. Elle démontre ma rigueur et permet aux lecteurs‧trices de retrouver les sources utilisées. Petit tour des bonnes pratiques en vidéo.

Soigner ma bibliographie

09

Conseils pour la bibliographie

Je peux me renseigner auprès de mon‧ma promoteur‧trice pour connaitre la norme bibliographique qu'il‧elle préfère privilégier. Il en existe beaucoup !La ligne fondamentale à suivre est de rester cohérent‧e : maintenir la même façon de référencer mes sources tout au long de mon travail.

La bibliographie peut être assez fastidieuse. Des outils numériques peuvent automatiser ce travail. J'essaye ZOTERO !

+ GUIDE POUR L'UTILISATION DE ZOTERO

10

Planifier mon temps

Planifier mon temps

10

Rétroplanning

Remonter le temps selon les étapes de recherche m'aide à avoir une meilleure prise sur le déroulement de mon travail.

03

02

01

04

+info

+tableau

Echéance

Je verifie la date de dépôt du mémoire pour la session que je vise

Identifier les tâches

Je liste mes étapes de travail. Les plus habituelles en tableau

Délimiter dans le temps

Pour chaque étape, j'estime le temps dont j'aurai besoin

Date de début

Par déduction, je sais maintenant définir quand je devrais débuter mon travail

+ ASTUCES D'ORGANISATION DE L'ÉCRITURE

+exemple session juin

+exemple session septembre

Vérifiez la date exacte dans le Règlement relatif aux mémoires du Master Genre

10

Étapes de travail1

Planifier mon temps

10

Étapes de travail2

Planifier mon temps

10

Exemplesession de juin

Planifier mon temps

Sont reprises ici les grandes étapes de travail reprises en point 02 et une proposition de durée pour chacune.Je passe la souris sur le graphe pour voir les durées plus précises

10

Exemplesession de septembre

Planifier mon temps

Sont reprises ici les grandes étapes de travail reprises en point 02 et une proposition de durée pour chacune.Je passe la souris sur le graphe pour voir les durées plus précises

Planifier mon temps

10

Astuces d'organisation de l'écriture

Écrire inquiète souvent, même les chercheur‧ses confirmé‧es. Une série d'astuces pour organiser l'écriture d'une thèse ou d'un mémoire est donnée dans cette vidéo. Un bon anti-stress !

Belleville G. (2014) Assieds-toi et écris ta thèse ! Trucs pratiques et motivationnels. Presses de l'Université de Laval.Résumé

11

Structurer ma pensée

Structurer ma pensée

11

Méthode pas à pas

Comment parvenir à dégager une structure à mon travail ? Cette méthode pas à pas peut m'y aider.Je clique sur les boutons pour aller plus loin

1

3

THÈME

PLAN

2

QUESTION DE DÉPART

4

TABLE DES MATIÈRES

Structurer ma pensée

11

Thème

Je démarre avec la thématique de mon travail. -Que m'évoque-t-elle, en y réfléchissant spontanément ? -Quels mots-clés peuvent y être associés ? -Quels liens je souhaite établir ?Je note ce qui me vient à l'esprit, sous forme de mots-clés reliés à mon thème

1

Thème

Mot-clé

Mot-clé

Mot-clé

Mot-clé

Structurer ma pensée

11

Question de départ

Je reprends maintenant ma question de départ (qu'elle soit confirmée ou pas)-Quels angles puis-je y associer ?-Quels sont les points importants que je souhaite aborder ?-Quels types de réponses j'imagine donner ?Je note mes idées sous forme de mots-clés.Je compare ensuite avec la carte partant de ma thématique. Si besoin, je complète.

2

Mot-clé

Mot-clé

Mot-clé

Mot-clé

Question de départ

Structurer ma pensée

11

Plan

En me basant sur l'étape 2, je réorganise mes idées :-Que puis-je regrouper, comme thématiques ?-Quels liens puis-je trouver avec des ouvrages/travaux que j'ai consulté ?À cette étape, je verrai émerger une forme de plan.

3

Groupe 1

Groupe 4

Groupe 3

Question de départ

Groupe 2

Idées/Contenus 1

Idées/Contenus 2

Liens ressources 1

Liens ressources 2

Idées/Contenus 1

Idées/Contenus 2

Liens ressources 1

Liens ressources 2

Idées/Contenus 1

Idées/Contenus 2

Liens ressources 1

Liens ressources 2

Idées/Contenus 1

Idées/Contenus 2

Liens ressources 1

Liens ressources 2

Structurer ma pensée

11

Table des matières

À partir des groupements dégagés à l'étape 3, la table des matières peut maintenant apparaitre.-Puis-je transformer chaque groupement en chapitre ? -Comment puis-je aménager les points pour trouver une cohérence d'ensemble ?Le plan et la table des matières sont complémentaires. Je les garde à portée de vue !

4

Chapitre 2

Point 1

Point 2

Point 3

Point 3

Point 1

Point 2

Point 3

Point 4

Point 1

Point 2

Point 3

Point 4

Point 1

Point 2

Point 3

Point 4

Titre

Chapitre 1

Chapitre 3

Chapitre 4

12

Rédiger

Rédiger

12

Diagnostic

La phase de rédaction est complexe. On peut identifier différentes "couches" à l'écriture scientifique. Laquelle ou lesquelles semblent me poser des difficultés ?

Contenu

Posture

Organi-sation

Technique

+ MISE EN FORME DU MEMOIRE

C'est le volet qui, avec mon‧ma promoteur‧trice, focalisera le plus l'attention. Mon‧ma promoteur‧trice est, en effet, mon guide dans le cheminement théorique et scientifique de mon mémoire.Pour mieux systématiser ce cheminement, rendez-vous aussi dans la partie 11.

Nombre de pages :50pagesmaximum(pourlemémoire‐recherche).Entre30et 50pages(pourlemémoire‐stage). Ce nombre de pages comprend le rapport destage.FormatA4;Interligne1,5Police:TimesTailledelapolice:12Marges«normales»:2,5cm.

Rédiger

12

Posture

Qu'attend-on de moi comme chercheur‧se ?J'écris dans un cadre bien particulier : celui d'un mémoire, dans un contexte scientifique. Mon positionnement dans l'écriture dépend aussi de ma compréhension de ce qui est attendu de ma part dans ce contexte.Petit quiz pour répondre à cette question !

+ QUIZ POSTURE SCIENTIFIQUE

Rédiger

12

Organisation

L'écriture de mon mémoire suit une logique, qui se traduit dans la façon dont est structuré mon mémoire.Comment organiser la structure de mon mémoire ?

Au fil du mémoire

Entre chapitres

Dans les chapitres

Rédiger son mémoire, c'est s'adresser à des lecteur‧trices. Ils‧elles auront besoin de comprendre le cheminement scientifique, les raisonnements que je développe au fil de mon mémoire. Je les prends donc par la main en écrivant, en vérifiant que les liens que je propose sont évidents.Astuce: réaliser un plan du mémoire (qui pourra évoluer en cours de travail) et vérifier les transitions d'un point à l'autre.Sont-elles évidentes pour moi et pour le‧la lecteur‧trice ?

Rédiger

12

Entre les chapitres

Introduction & Contextuali-sation

Revue de la littérature

Cadre théorique&Question de recherche

Collecte des données&Méthodolo-gie

Résultats&Analyse

Conclusion

Bibliogra-phie

Toutes les possibilités sont ouvertes pour organiser mes chapitres.Un canevas-type est toutefois souvent utilisé pour les mémoires. En voici l'organisation :

Cette partie donne un panorama de ma démarche de recherche.Que puis-je mentionner dans cette partie ?Mes motivations (pourquoi sont-elles pertinentes, intéressantes, importantes...?)Les résultats (ce que j'ai trouvé et comment je l'ai trouvé en quelques mots)Les contributions (théoriques, empiriques, méthodologiques… de mon mémoire à la progression de la science ?)Les implications (de mon mémoire pour les recherches, pour les acteurs, les politiques…)La contextualisation éventuelle de votre sujet (historique, cadre juridique, cadre politique...)Attention :l'introduction est à rédiger en fin de parcours, sauf éventuellement les parties concernant les motivations ou la contextualisation.

Cette partie reprend les lectures jugées pertinentes pour développer ma recherche.Le‧la lecteur‧trice peut y comprendrele parcours effectué à travers la littérature scientifiqueles raisons qui m'ont amené‧e à choisir certaines de ces référencesles raisons qui m'ont amené‧e à choisir certaines théories ou conceptsAstuce :je reprends mes fiches de lectures pour rédiger cette partie.Attention : les citations que je reprends mot à mot d'un‧e auteur‧trice doivent absolument être citées entre guillemets, avec la référence et le numéro de page.

Dans cette partie apparait le système conceptuel, théorique utilisé comme "lunettes" pour la suite de la recherche.Dans certains cas, il est fait référence à un ou deux auteur‧trices; dans d'autre cas, plusieurs éléments conceptuels issus de différentes théories peuvent être combinés pour obtenir un système conceptuel adapté à la recherche.La question de recherche s'articule au cadre théorique : elle permet de poser la question précise à laquelle je souhaite apporter une réponse en fin de mémoire et que le cadre théorique éclairera selon un angle particulier. Cette question est donc plus aboutie que la question au départ de ma démarche : je peux y préciser les concepts utilisés pour mon analyse, mais aussi la zone géographique, la communauté ou l'époque concernée.Attention : cette approche sera conçue avec mon‧ma promotrice, avec lequel ou laquelle un accord à ce sujet est indispensable.

Cette partie aborde la façon dont j'ai pu pu obtenir les données utilisées pour le mémoire.Qu'y mentionner (à adapter en fonction de la nature de mon mémoire) ?La méthode de recueil de donnéesLes détails du recueil de données (quand ? comment ? où ? qui ? autorisations obtenues ? modalités de contact ?...)La représentativité de l'échantillonLa méthode d'analyseLes difficultés éventuelles rencontrées au cours de ces processusMon implication en tant que chercheur‧se par rapport au recueil de données (retour réflexif)Le but est de permettre au‧à la lecteur‧trice de situer sur base de quelles données j'ai construit mon enquête.

Cette partie expose les résultats - significatifs ou pas - que mon enquête a fait apparaitre. Ces résultats peuvent être articulés d'une façon :Évolutive (chronologique, argumentaire...)ThématiqueDialectique (argument vs son opposé)...Les données ne sont pas seulement exposées, mais synthétisées, interprétées.J'explique les convergences ou divergences que j'y voisJe relaye ces éléments selon un fil logique pour le‧la lecteur‧triceJe maintiens le lien avec mon cadre théoriqueJe cite quand les extraits me semblent être révélateurs du résultat développéAstuce : En cas d'entretiens qualitatifs, je reprends sous forme de tableau synthétique l'ensemble des répondants et les caractéristiques socio-économiques pertinentes dans l'analyse des résultats.

Cette partie est sans doute la pièce maitresse de mon mémoire. La plupart des lecteur‧trices ne liront que celle-là : autant la soigner !Que puis-je mentionner dans cette partie ?Une synthèse de ma recherche (pas un résumé, mais une synthèse personnelle reprenant les apports de ma recherche)Une démonstration (retour sur ma question de recherche et la façon dont ma recherche y répond; retour sur la revue de la littérature et les convergences/divergences observées après ma recherche)Les enjeux (point sur les recherches futures que ma recherche peut suggérer, sur les problèmes ou enquêtes plus vastes soulevés par ma recherche)Attention :la conclusion est à rédiger en fin de parcours. Elle constitue l'aboutissement de tout le processus de recherche.

Rédigée tout au long de mon parcours de recherche, elle permet aux lecteur‧trices de retrouver les références utilisées et de pouvoir les consulter.Le soin à apporter à cette partie est donc important. Plus d'informations à ce sujet dans la partie 9.

Rédiger

12

Dans les chapitres

Comment fluidifier la lecture de chaque chapitre ? Ce séquançage systématique des chapitres aide les lecteur‧trices à suivre le fil de mon argumentation

Introduction

TITRES

[Introduction]

Paragraphes

[Conclusion vers le chapitre suivant]

Synthèse du chapitre

Transition vers le chapitre suivant

CHAPITRE

Liens avec chapitre précédent et le fil de l’argumentation du mémoireStructure du chapitre et liens entre les sous-chapitres

Privilégier les titres pleins (« L’avancée de l’allocation universelle dans les débats politiques des années 1980 », plutôt que « Le contexte historique de l’allocation universelle dans le débat politique des années 1980 »)Possibilité d'utiliser les styles dans word (permet notamment la création automatique de la table des matières)

Principe général : 1 paragraphe = 1 idée !Pour exprimer les transitions entre idées, utiliser des mots-liens ("parce que, bien que, ainsi, c'est pourquoi...")

La synthèse du chapitre permet au‧à la lecteur‧trice d'identifier clairement les points que je souhaite mettre en évidence. La synthèse peut être mise en forme avec un encadré et des points-clés sous forme de bullet points.Lien avec la structure de l'argumentation et transition vers le chapitre suivant

Privilégier les titres pleins (« L’avancée de l’allocation universelle dans les débats politiques des années 1980 », plutôt que « Le contexte historique de l’allocation universelle dans le débat politique des années 1980 »)Possibilité d'utiliser les styles dans word (permet notamment la création automatique de la table des matières)

Principe général : 1 paragraphe = 1 idée !Pour exprimer les transitions entre idées, utiliser des mots-liens ("parce que, bien que, ainsi, c'est pourquoi...")

La synthèse du chapitre permet au‧à la lecteur‧trice d'identifier clairement les points que je souhaite mettre en évidence. La synthèse peut être mise en forme avec un encadré et des points-clés sous forme de bullet points.Lien avec la structure de l'argumentation et transition vers le chapitre suivant

Liens avec chapitre précédent et le fil de l’argumentation du mémoireStructure du chapitre et liens entre les sous-chapitres

Rédiger

12

Technique

+ AMÉLIORER MON STYLE D'ÉCRITURE

+ OUTILS DE RÉDACTION

Comment faire pour améliorer mon style d'écriture ?Quelques ressources conseillées ici !

13

Démarches finales

Démarches finales

13

Démarches finales

Pour clôturer mon mémoire, plusieurs démarches administratives sont nécessaires et attendues de ma part. Le point sur ces étapes en quelques clics !

+ MODALITÉS DE FIN DE MÉMOIRE

ACCORD

INSCRIPTION

DÉPÔT ÉLECTRO-NIQUE

ÉVALUATIONET DÉFENSE

Je m'accorde avec mon‧ma promoteur‧trice surla possibilité de rendre mon mémoire à la session souhaitée (mon mémoire satisfait-il aux exigences de qualité d'un mémoire pour mon‧ma promotrice ? ai-je bien les crédits nécessaires pour pouvoir présenter mon mémoire ?)une date de défense

Je signale que je présenterai mon mémoire lorsque je m'inscris aux examens de la session souhaitée.

Pour la date délai (précisée dans le Règlement relatif aux mémoires du Master Genre) maximum, je dépose mon mémoire sous format électronique.Je pourrai y décider la façon dont je souhaite que mon mémoire apparaisse dans le dépôt institutionnel des mémoires de l'UCLouvain.Je consulte cette page pour des informations complémentairesÀ noter que mon‧ma promoteur‧trice peut demander à ce que des exemplaires papier soient déposés.

Le jury (mon‧ma promoteur‧trice et un‧e assesseur‧e) évaluent mon mémoire.Lors de la défense (de 45 minutes environ), j'ai la possibilité de présenter mon mémoire et de répondre aux questions du jury (voir partie 14).

Pour des informations plus complètes à ces sujets, consultez le Règlement relatif aux mémoires du Master Genre

14

Présenter oralement (défense)

Présenter oralement (défense)

14

Présenter avec brio

Presque fini ! Reste encore la défense, que je peux préparer.Comment une défense se déroule-t-elle ? Que sera-t-il attendu de ma part ? Quelles compétences travailler à l'oral ?

info

info

info

info

info

info

Objectifs

Que vise la défense orale de mon mémoire ?

Durée

Combien de temps dure la défense orale et chacune des parties de celle-ci ?

Déroulement

Quelles sont les étapes de la défense ?

Préparation

Comment préparer le contenu de ma présentation ?

Mise en condition

Comment anticiper matériellement et mentalement la défense ?

FAQ

Que faire si... ?

Je commence par me dire que le jury est composé de personnes bienveillantes qui ont vu etapprécié mes efforts pour arriver à la défense. Elles veulent m'entendre sur ce que je sais,etsurma maîtrise de la question traitée.Àce stade, le jury ne cherche pas à pointer mes erreurs: enprincipe, mon‧ma promoteur‧trice les a déjà signalées pendant les réunions.1. ExposéPar conséquent, je me pose les questions suivantes«qu’ai-je appris?»«qu’ai-je enviedetransmettreaux membres de mon jury?»Je dispose d’un temps limité, j'éliminedoncl’accessoire, ce que tout le monde sait déjà ou peut lire ailleurs, pourme concentrer sur les (quelques)éléments nouveauxque j'ai obtenus grâce à ma recherche.Les différentspoints de l’exposé seront annoncésau début de la défense.Je veille à la clarté del’exposé et de mes réponses et à la précision dans l’énoncé des résultats.2. DébatPour préparer le débat, je me posela question dece que je feraisautrement si je devais refaireune recherche, jeréfléchisà quels aspects que j'améliorerais (sans diminuer mon mérite!).Je devance lesquestions du jury en identifiant les limites de mes résultats, les limites de mon échantillon outerraind’enquête, les possibles contradictions avec certains auteurs. Je prévoie les critiquesque l’onpourrait faire sur mon interprétation.Des questions seront sans doute posées sur lesapplications concrètesde la réflexion menée et sur les prolongements auxquels le mémoire pourraitdonner lieu.D’une manière générale, au moment de la défense, je me donneun bref temps de réflexion après chaquequestion qui m'est posée.

1. ExposéLa défensed’un mémoire qui comporte unepartie empiriqueconsiste àRappeler laquestionde recherche et leshypothèses;Exposerbrièvementlecadre théoriqueen explicitant le choix des auteurs pris pour référence etles concepts utilisés (en en donnant une définition la plus rigoureuse possible);Présenterbrièvementlesdémarches méthodologiquesqui ont été utilisées dans l’observationempirique;Donner lesprincipaux résultatsde la rechercheen montrant leuroriginalité, leur intérêt ouportée par rapport aux questions posées,de même queleurslimites;Énoncerlesretombées pour l’actionde la recherche menéeLorsque le mémoire consiste en unecontribution théoriqueou une revue dela littérature,Rappeler laquestioncentrale posée et les hypothèses;Exposerbrièvementlecadre théoriqueen explicitant le choix des auteurs pris pour référence etles concepts utilisés (en en donnant une définition la plus rigoureuse possible);Préciser ladémarche de mise en œuvrede l’analyse;Donner lesprincipales conclusions de l’analyseen montrant leuroriginalité, leur intérêt ouportée par rapport aux questions posées, de même queleurslimites;Énoncerlesretombées pour l’actionde l’analyseIln’est pas obligatoire de présenter ces éléments dans l’ordre ni de suivre le plan du mémoire,maisl’assistancedoit pouvoir, rapidement,saisir le cheminement de la pensée(je peux faire comme si je racontaisune histoire) depuis les questions que je me suisposées et les outils scientifiques que j'aimobilisés jusqu’à la mise en évidence de ma propre contribution au sujet.Pour les mémoires traitant de zones géographiques particulières, ou encore dans le cas de terrainsproblématiques (difficulté d’accéder aux données,quasi-absenced’études faites sur unsujet,etc.), il estjustifié que soit proposée une contextualisation du sujet ouque soient préciséesles conditionsparticulières dans lesquelles j'ai enquêté.2. DébatLe débat estunmoment important où je pourrai débattre avec des spécialistes qui sont intéressée·spar le même sujet que moi.Ilcommence par untour de tabledes membres du jury, qui énoncent leurs remarques puis leurs questions.Le débat peut être le moment pour le jury d’émettre sescritiques: soit parce quecertainesrecommandations n’ont pas été suivies, soit parce des choix (théoriques, méthodologiques) ont été faits–en accord avec le‧la promoteur‧trice—,mais qu'un membre veut tester ma capacité à les défendre.Durant le débat, je répondsauxquestionsposées par la commission en me basantsurmontravail: je dois démontrer ma capacité à m'appuyer sur mes connaissances et non sur mesimpressions.

Globalement:environ 45 minutes.Mon‧ma promoteur‧trice gère l'organisation du temps. Je peux lui demander préalablement comment il‧elle envisage la défense (combien de temps d'exposé et de débat ?)Unedélibérationà huis closentreles membresdu jury,suivie del’annonce d'une indication du résultat.

Au moment de la défense, la partie la plus importante du travail a déjà été faite. J'ai donc tous leséléments en main pour bien préparer cette épreuve.La défense d’un mémoire a pour objectif demettre en valeur le travail écritet de démontrer la capacitéde celui·cellequi l’a produit, àen débattre sur des bases scientifiques. Du point de vue académique, ladéfense est donc un moment d’évaluation et sa qualité intervient dans la note finale.Aumoment de ladéfense, le mémoire a été lu (parfois plusieurs fois) par les membres du jury.Mon objectif sera dès lors de leur démontrer mamaîtrisede ce travail scientifique et de ses résultatsen allant à l’essentiel.Ledébatest une occasion de mettre encore une fois en avant la qualité et l’originalité du travail effectué,sa contribution à une question, mais je ne dois pas hésiter non plus à montrer que j'ai mis endoutedessavoirsétablis, tant théoriques qu’empiriques.

1. ExposéJe prépare mes notes, je les réduisauminimum, par exemple sur une feuille écrite en grand où jepeux en un coup d’oeil voir où j'en suis dans mon exposé.Il est recommandé de ne pas lire sontexte pendant la défense, mais bien d’avoir sous les yeux unefichereprenant les principaux points àdévelopper.Unpowerpointbien fait permet en principe de me rappeler de tous lesélémentsque je souhaite développer, mais cela peut nuire aussi au contact avec mon auditoire.Lesdiasne doivent pas être surchargées: pas de longues phrases, éviter les citations complètes.Je m'assurede ladisponibilitéd’un vidéoprojecteur dans la salle où je défendrai mon mémoire.Ilestégalementprudent de venir avec mon propre PCou de prendre bien à temps les dispositions utiles pouren disposer, pourl’installer et le tester sur place.Je répète mon exposéauprès d’amie·s, à voix haute, en articulant, et je leur demandede signaler lespassages flous, peu clairs, mal formulés. Je me minute(15 minutes grand maximum).Un exposé est d’autant plus facile à suivre que l’on sent que le sujet m'a passionné : je tâche detransmettre mon intérêtégalement à travers ma posture, ma gestuelle, les mots choisis.2. DébatJe me munisdefeuillesvierges:les questions que l’on me pose notées à travers quelques mots clésà gauche, des éléments de réponse à travers quelques mots-clés à droite, par exemple.Enfin, jerepère la salleoù je vais défendre au préalable et je pense à prendre unebouteille d’eau. Riende pire que de parler avec la gorge sèche.Conseils de préparation à la présentation orale en vidéo :

1. ExposéSi je me rends compte lors de la préparation de mon exposé que deserreurs majeures(=qui entravent la compréhension) se sont glissées dans mon texte, j'envoie un errata auxmembres du jury avant la défense. Si je constate des erreurs d’interprétation, jeglisse ma rectification dans la présentation orale de la façon la plus élégante possible.Si letemps manquepour tout dire pendant l’exposé, je dis que jepourrai revenir sur telle outelle question au moment du débat et prépare la réponse.2. DébatSi laquestionque l’on me pose estvasteet/ou que ma réponse est longue, j'annonce que j'aiplusieurs points à apporter et je lesénonceavant de développer: montrer que je saisgarder un cap sans rien oublier.Si jene sais pas répondreà une question, je m'assured’abord de l’avoir bien comprise enla reformulant à voix haute avec mes mots.Je ne m'avouejamais vaincu·e: il se peut que laquestion ne porte pas sur mon terrain, que je n'avais pas l’ambition de répondre à cettequestion-là dans mon mémoire. Je démontre qu’en revanche, j'ai répondu à telle autrequestion qui lui est proche, étudié tel autre facteur/critère proche de l’objet de laquestion,etc.La question posée peut parfois rejoindre les pistes de recherche que j'ai identifiées enconclusion: je le signale.J'évitedans tous les cas de montrer que je trouve unequestion déplacée.Le secretd’unedéfense bien réussie réside aussi en partie dans le ton quej'adopte et dans ma façon derépondre: je connais mon sujet et démontre une certaine assurance dans lesréponses,mais je suis également capable d’entendre les défauts demon travail. J'essaye de trouver enquoi je trouvez la critique (partiellement, totalement) justifiée, et j'argumente. Je démontre quej'assume mes choix (liés à une théorie, à une méthode d’enquête,à une difficulté surgie surmon terrain) et les défauts liés à ces choix (en en prenant conscience avant la défense!) et queje sais me justifier.

Ces conseils ont été compilés sur base d'un document réalisé par Florence Degavre.

Au moment de la défense, la partie la plus importante du travail a déjà été faite. J'ai donc tous leséléments en main pour bien préparer cette épreuve.La défense d’un mémoire a pour objectif demettre en valeur le travail écritet de démontrer la capacitéde celui·cellequi l’a produit, àen débattre sur des bases scientifiques. Du point de vue académique, ladéfense est donc un moment d’évaluation et sa qualité intervient dans la note finale.Aumoment de ladéfense, le mémoire a été lu (parfois plusieurs fois) par les membres du jury.Mon objectif sera dès lors de leur démontrer mamaîtrisede ce travail scientifique et de ses résultatsen allant à l’essentiel.Ledébatest une occasion de mettre encore une fois en avant la qualité et l’originalité du travail effectué,sa contribution à une question, mais je ne dois pas hésiter non plus à montrer que j'ai mis endoutedessavoirsétablis, tant théoriques qu’empiriques.

Globalement:environ 45 minutes.Mon‧ma promoteur‧trice gère l'organisation du temps. Je peux lui demander préalablement comment il‧elle envisage la défense (combien de temps d'exposé et de débat ?)Unedélibérationà huis closentreles membresdu jury,suivie del’annonce d'une indication du résultat.

1. ExposéLa défensed’un mémoire qui comporte unepartie empiriqueconsiste àRappeler laquestionde recherche et leshypothèses;Exposerbrièvementlecadre théoriqueen explicitant le choix des auteurs pris pour référence etles concepts utilisés (en en donnant une définition la plus rigoureuse possible);Présenterbrièvementlesdémarches méthodologiquesqui ont été utilisées dans l’observationempirique;Donner lesprincipaux résultatsde la rechercheen montrant leuroriginalité, leur intérêt ouportée par rapport aux questions posées,de même queleurslimites;Énoncerlesretombées pour l’actionde la recherche menéeLorsque le mémoire consiste en unecontribution théoriqueou une revue dela littérature,Rappeler laquestioncentrale posée et les hypothèses;Exposerbrièvementlecadre théoriqueen explicitant le choix des auteurs pris pour référence etles concepts utilisés (en en donnant une définition la plus rigoureuse possible);Préciser ladémarche de mise en œuvrede l’analyse;Donner lesprincipales conclusions de l’analyseen montrant leuroriginalité, leur intérêt ouportée par rapport aux questions posées, de même queleurslimites;Énoncerlesretombées pour l’actionde l’analyseIln’est pas obligatoire de présenter ces éléments dans l’ordre ni de suivre le plan du mémoire,maisl’assistancedoit pouvoir, rapidement,saisir le cheminement de la pensée(je peux faire comme si je racontaisune histoire) depuis les questions que je me suisposées et les outils scientifiques que j'aimobilisés jusqu’à la mise en évidence de ma propre contribution au sujet.Pour les mémoires traitant de zones géographiques particulières, ou encore dans le cas de terrainsproblématiques (difficulté d’accéder aux données,quasi-absenced’études faites sur unsujet,etc.), il estjustifié que soit proposée une contextualisation du sujet ouque soient préciséesles conditionsparticulières dans lesquelles j'ai enquêté.2. DébatLe débat estunmoment important où je pourrai débattre avec des spécialistes qui sont intéressée·spar le même sujet que moi.Ilcommence par untour de tabledes membres du jury, qui énoncent leurs remarques puis leurs questions.Le débat peut être le moment pour le jury d’émettre sescritiques: soit parce quecertainesrecommandations n’ont pas été suivies, soit parce des choix (théoriques, méthodologiques) ont été faits–en accord avec le‧la promoteur‧trice—,mais qu'un membre veut tester ma capacité à les défendre.Durant le débat, je répondsauxquestionsposées par la commission en me basantsurmontravail: je dois démontrer ma capacité à m'appuyer sur mes connaissances et non sur mesimpressions.

Je commence par me dire que le jury est composé de personnes bienveillantes qui ont vu etapprécié mes efforts pour arriver à la défense. Elles veulent m'entendre sur ce que je sais,etsurma maîtrise de la question traitée.Àce stade, le jury ne cherche pas à pointer mes erreurs: enprincipe, mon‧ma promoteur‧trice les a déjà signalées pendant les réunions.1. ExposéPar conséquent, je me pose les questions suivantes«qu’ai-je appris?»«qu’ai-je enviedetransmettreaux membres de mon jury?»Je dispose d’un temps limité, j'éliminedoncl’accessoire, ce que tout le monde sait déjà ou peut lire ailleurs, pourme concentrer sur les (quelques)éléments nouveauxque j'ai obtenus grâce à ma recherche.Les différentspoints de l’exposé seront annoncésau début de la défense.Je veille à la clarté del’exposé et de mes réponses et à la précision dans l’énoncé des résultats.2. DébatPour préparer le débat, je me posela question dece que je feraisautrement si je devais refaireune recherche, jeréfléchisà quels aspects que j'améliorerais (sans diminuer mon mérite!).Je devance lesquestions du jury en identifiant les limites de mes résultats, les limites de mon échantillon outerraind’enquête, les possibles contradictions avec certains auteurs. Je prévoie les critiquesque l’onpourrait faire sur mon interprétation.Des questions seront sans doute posées sur lesapplications concrètesde la réflexion menée et sur les prolongements auxquels le mémoire pourraitdonner lieu.D’une manière générale, au moment de la défense, je me donneun bref temps de réflexion après chaquequestion qui m'est posée.

1. ExposéJe prépare mes notes, je les réduisauminimum, par exemple sur une feuille écrite en grand où jepeux en un coup d’oeil voir où j'en suis dans mon exposé.Il est recommandé de ne pas lire sontexte pendant la défense, mais bien d’avoir sous les yeux unefichereprenant les principaux points àdévelopper.Unpowerpointbien fait permet en principe de me rappeler de tous lesélémentsque je souhaite développer, mais cela peut nuire aussi au contact avec mon auditoire.Lesdiasne doivent pas être surchargées: pas de longues phrases, éviter les citations complètes.Je m'assurede ladisponibilitéd’un vidéoprojecteur dans la salle où je défendrai mon mémoire.Ilestégalementprudent de venir avec mon propre PCou de prendre bien à temps les dispositions utiles pouren disposer, pourl’installer et le tester sur place.Je répète mon exposéauprès d’amie·s, à voix haute, en articulant, et je leur demandede signaler lespassages flous, peu clairs, mal formulés. Je me minute(15 minutes grand maximum).Un exposé est d’autant plus facile à suivre que l’on sent que le sujet m'a passionné : je tâche detransmettre mon intérêtégalement à travers ma posture, ma gestuelle, les mots choisis.2. DébatJe me munisdefeuillesvierges:les questions que l’on me pose notées à travers quelques mots clésà gauche, des éléments de réponse à travers quelques mots-clés à droite, par exemple.Enfin, jerepère la salleoù je vais défendre au préalable et je pense à prendre unebouteille d’eau. Riende pire que de parler avec la gorge sèche.Conseils de préparation à la présentation orale en vidéo :

1. ExposéSi je me rends compte lors de la préparation de mon exposé que deserreurs majeures(=qui entravent la compréhension) se sont glissées dans mon texte, j'envoie un errata auxmembres du jury avant la défense. Si je constate des erreurs d’interprétation, jeglisse ma rectification dans la présentation orale de la façon la plus élégante possible.Si letemps manquepour tout dire pendant l’exposé, je dis que jepourrai revenir sur telle outelle question au moment du débat et prépare la réponse.2. DébatSi laquestionque l’on me pose estvasteet/ou que ma réponse est longue, j'annonce que j'aiplusieurs points à apporter et je lesénonceavant de développer: montrer que je saisgarder un cap sans rien oublier.Si jene sais pas répondreà une question, je m'assured’abord de l’avoir bien comprise enla reformulant à voix haute avec mes mots.Je ne m'avouejamais vaincu·e: il se peut que laquestion ne porte pas sur mon terrain, que je n'avais pas l’ambition de répondre à cettequestion-là dans mon mémoire. Je démontre qu’en revanche, j'ai répondu à telle autrequestion qui lui est proche, étudié tel autre facteur/critère proche de l’objet de laquestion,etc.La question posée peut parfois rejoindre les pistes de recherche que j'ai identifiées enconclusion: je le signale.J'évitedans tous les cas de montrer que je trouve unequestion déplacée.Le secretd’unedéfense bien réussie réside aussi en partie dans le ton quej'adopte et dans ma façon derépondre: je connais mon sujet et démontre une certaine assurance dans lesréponses,mais je suis également capable d’entendre les défauts demon travail. J'essaye de trouver enquoi je trouvez la critique (partiellement, totalement) justifiée, et j'argumente. Je démontre quej'assume mes choix (liés à une théorie, à une méthode d’enquête,à une difficulté surgie surmon terrain) et les défauts liés à ces choix (en en prenant conscience avant la défense!) et queje sais me justifier.

1. ExposéJe prépare mes notes, je les réduisauminimum, par exemple sur une feuille écrite en grand où jepeux en un coup d’oeil voir où j'en suis dans mon exposé.Il est recommandé de ne pas lire sontexte pendant la défense, mais bien d’avoir sous les yeux unefichereprenant les principaux points àdévelopper.Unpowerpointbien fait permet en principe de me rappeler de tous lesélémentsque je souhaite développer, mais cela peut nuire aussi au contact avec mon auditoire.Lesdiasne doivent pas être surchargées: pas de longues phrases, éviter les citations complètes.Je m'assurede ladisponibilitéd’un vidéoprojecteur dans la salle où je défendrai mon mémoire.Ilestégalementprudent de venir avec mon propre PCou de prendre bien à temps les dispositions utiles pouren disposer, pourl’installer et le tester sur place.Je répète mon exposéauprès d’amie·s, à voix haute, en articulant, et je leur demandede signaler lespassages flous, peu clairs, mal formulés. Je me minute(15 minutes grand maximum).Un exposé est d’autant plus facile à suivre que l’on sent que le sujet m'a passionné : je tâche detransmettre mon intérêtégalement à travers ma posture, ma gestuelle, les mots choisis.2. DébatJe me munisdefeuillesvierges:les questions que l’on me pose notées à travers quelques mots clésà gauche, des éléments de réponse à travers quelques mots-clés à droite, par exemple.Enfin, jerepère la salleoù je vais défendre au préalable et je pense à prendre unebouteille d’eau. Riende pire que de parler avec la gorge sèche.Conseils de préparation à la présentation orale en vidéo :

Au moment de la défense, la partie la plus importante du travail a déjà été faite. J'ai donc tous leséléments en main pour bien préparer cette épreuve.La défense d’un mémoire a pour objectif demettre en valeur le travail écritet de démontrer la capacitéde celui·cellequi l’a produit, àen débattre sur des bases scientifiques. Du point de vue académique, ladéfense est donc un moment d’évaluation et sa qualité intervient dans la note finale.Aumoment de ladéfense, le mémoire a été lu (parfois plusieurs fois) par les membres du jury.Mon objectif sera dès lors de leur démontrer mamaîtrisede ce travail scientifique et de ses résultatsen allant à l’essentiel.Ledébatest une occasion de mettre encore une fois en avant la qualité et l’originalité du travail effectué,sa contribution à une question, mais je ne dois pas hésiter non plus à montrer que j'ai mis endoutedessavoirsétablis, tant théoriques qu’empiriques.

Globalement:environ 45 minutes.Mon‧ma promoteur‧trice gère l'organisation du temps. Je peux lui demander préalablement comment il‧elle envisage la défense (combien de temps d'exposé et de débat ?)Unedélibérationà huis closentreles membresdu jury,suivie del’annonce d'une indication du résultat.

1. ExposéLa défensed’un mémoire qui comporte unepartie empiriqueconsiste àRappeler laquestionde recherche et leshypothèses;Exposerbrièvementlecadre théoriqueen explicitant le choix des auteurs pris pour référence etles concepts utilisés (en en donnant une définition la plus rigoureuse possible);Présenterbrièvementlesdémarches méthodologiquesqui ont été utilisées dans l’observationempirique;Donner lesprincipaux résultatsde la rechercheen montrant leuroriginalité, leur intérêt ouportée par rapport aux questions posées,de même queleurslimites;Énoncerlesretombées pour l’actionde la recherche menéeLorsque le mémoire consiste en unecontribution théoriqueou une revue dela littérature,Rappeler laquestioncentrale posée et les hypothèses;Exposerbrièvementlecadre théoriqueen explicitant le choix des auteurs pris pour référence etles concepts utilisés (en en donnant une définition la plus rigoureuse possible);Préciser ladémarche de mise en œuvrede l’analyse;Donner lesprincipales conclusions de l’analyseen montrant leuroriginalité, leur intérêt ouportée par rapport aux questions posées, de même queleurslimites;Énoncerlesretombées pour l’actionde l’analyseIln’est pas obligatoire de présenter ces éléments dans l’ordre ni de suivre le plan du mémoire,maisl’assistancedoit pouvoir, rapidement,saisir le cheminement de la pensée(je peux faire comme si je racontaisune histoire) depuis les questions que je me suisposées et les outils scientifiques que j'aimobilisés jusqu’à la mise en évidence de ma propre contribution au sujet.Pour les mémoires traitant de zones géographiques particulières, ou encore dans le cas de terrainsproblématiques (difficulté d’accéder aux données,quasi-absenced’études faites sur unsujet,etc.), il estjustifié que soit proposée une contextualisation du sujet ouque soient préciséesles conditionsparticulières dans lesquelles j'ai enquêté.2. DébatLe débat estunmoment important où je pourrai débattre avec des spécialistes qui sont intéressée·spar le même sujet que moi.Ilcommence par untour de tabledes membres du jury, qui énoncent leurs remarques puis leurs questions.Le débat peut être le moment pour le jury d’émettre sescritiques: soit parce quecertainesrecommandations n’ont pas été suivies, soit parce des choix (théoriques, méthodologiques) ont été faits–en accord avec le‧la promoteur‧trice—,mais qu'un membre veut tester ma capacité à les défendre.Durant le débat, je répondsauxquestionsposées par la commission en me basantsurmontravail: je dois démontrer ma capacité à m'appuyer sur mes connaissances et non sur mesimpressions.

Je commence par me dire que le jury est composé de personnes bienveillantes qui ont vu etapprécié mes efforts pour arriver à la défense. Elles veulent m'entendre sur ce que je sais,etsurma maîtrise de la question traitée.Àce stade, le jury ne cherche pas à pointer mes erreurs: enprincipe, mon‧ma promoteur‧trice les a déjà signalées pendant les réunions.1. ExposéPar conséquent, je me pose les questions suivantes«qu’ai-je appris?»«qu’ai-je enviedetransmettreaux membres de mon jury?»Je dispose d’un temps limité, j'éliminedoncl’accessoire, ce que tout le monde sait déjà ou peut lire ailleurs, pourme concentrer sur les (quelques)éléments nouveauxque j'ai obtenus grâce à ma recherche.Les différentspoints de l’exposé seront annoncésau début de la défense.Je veille à la clarté del’exposé et de mes réponses et à la précision dans l’énoncé des résultats.2. DébatPour préparer le débat, je me posela question dece que je feraisautrement si je devais refaireune recherche, jeréfléchisà quels aspects que j'améliorerais (sans diminuer mon mérite!).Je devance lesquestions du jury en identifiant les limites de mes résultats, les limites de mon échantillon outerraind’enquête, les possibles contradictions avec certains auteurs. Je prévoie les critiquesque l’onpourrait faire sur mon interprétation.Des questions seront sans doute posées sur lesapplications concrètesde la réflexion menée et sur les prolongements auxquels le mémoire pourraitdonner lieu.D’une manière générale, au moment de la défense, je me donneun bref temps de réflexion après chaquequestion qui m'est posée.

1. ExposéSi je me rends compte lors de la préparation de mon exposé que deserreurs majeures(=qui entravent la compréhension) se sont glissées dans mon texte, j'envoie un errata auxmembres du jury avant la défense. Si je constate des erreurs d’interprétation, jeglisse ma rectification dans la présentation orale de la façon la plus élégante possible.Si letemps manquepour tout dire pendant l’exposé, je dis que jepourrai revenir sur telle outelle question au moment du débat et prépare la réponse.2. DébatSi laquestionque l’on me pose estvasteet/ou que ma réponse est longue, j'annonce que j'aiplusieurs points à apporter et je lesénonceavant de développer: montrer que je saisgarder un cap sans rien oublier.Si jene sais pas répondreà une question, je m'assured’abord de l’avoir bien comprise enla reformulant à voix haute avec mes mots.Je ne m'avouejamais vaincu·e: il se peut que laquestion ne porte pas sur mon terrain, que je n'avais pas l’ambition de répondre à cettequestion-là dans mon mémoire. Je démontre qu’en revanche, j'ai répondu à telle autrequestion qui lui est proche, étudié tel autre facteur/critère proche de l’objet de laquestion,etc.La question posée peut parfois rejoindre les pistes de recherche que j'ai identifiées enconclusion: je le signale.J'évitedans tous les cas de montrer que je trouve unequestion déplacée.Le secretd’unedéfense bien réussie réside aussi en partie dans le ton quej'adopte et dans ma façon derépondre: je connais mon sujet et démontre une certaine assurance dans lesréponses,mais je suis également capable d’entendre les défauts demon travail. J'essaye de trouver enquoi je trouvez la critique (partiellement, totalement) justifiée, et j'argumente. Je démontre quej'assume mes choix (liés à une théorie, à une méthode d’enquête,à une difficulté surgie surmon terrain) et les défauts liés à ces choix (en en prenant conscience avant la défense!) et queje sais me justifier.

Aide

Besoin d'aide ?

ACCOMPAGNE-MENT

J'ai besoin d'être accompagné au fil du développement de ma recherche ?

CHANGEMENT DE CAP

Je souhaite changer de sujet de mémoire ?

ADMINISTRA-TIF

Je souhaite vérifier ma situation administrative par rapport à mon projet de mémoire ?

C'est le rôle de mon‧ma promoteur‧trice et du‧de la conseiller.ère pédagogique.Ils peuvent intervenir à ma demande si je rencontre des difficultés au cours du travail de recherche.

Si je suis décidé‧e à changer de sujet de mémoire, je prends contact avec le‧la conseiller.ère pédagogique du Master pour faire le point sur la situation et envisager les démarches nécessaires.

Muriel Laloy peut me renseigner sur ma situation administrative (cours éventuels à représenter, délais pour les documents administratifs à remettre...)Contact : secretariat-genre@uclouvain.be