Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

éduquer à l'égalité ressources bibliographiques et jeux pour le 1er Degré

Introduction

Cette malle a été réalisée par les équipes du Centre Hubertine Auclert à destination des élèves du premier degré (de 3 à 10 ans). Elle est composée d'une sélection de ressources bibliographiques (livres, albums) et d'une sélection de jeux non sexistes qui tendent à déconstruire les stéréotypes de genre.Le contenu de cette malle n'est pas exhaustif, il est amené à évoluer et vous êtes invité·es à partager vos retours ou suggestions ici :

Mode d'emploi

Cette malle virtuelle est animée et de nombreux contenus sont intégrés aux élementset aux textes :Pour revenir aux types de ressources : Pour revenir à la page précédente ou se rendre surla page suivante : Pour se rendre sur la page Égalithèque de l'ouvrage, sur le site du Centre Hubertine Auclert et avoir plusd'informations : Suivez les pour nos ressources préférées !

Type de ressources

Portraits de féministes

Diversité des familles et relations amoureuses

Contes et fiction

Corps et consente-ment

Activités et métiers

Sexisme et féminisme

Livres

Jeux

Benjamin Béçue, Le chantier, Milan, 2020.

Adèle Tariel, Estelle Billon-Spagnol, De quoi j'me mèle ?, Éditions Talents Hauts, 2019.

Activités et métiers

Matthieu Maudet, Mickaël Escoffier, Bonjour Pompier, Ecole des Loisirs, 2020.

Madalena Matoso, Et pourquoi pas toi ?, Éditions Notari, 2011.

Un méli-mélo pas comme les autres pour bousculer les idées reçues ! Mélange les têtes, les corps et les pieds des personnages, qu'ils soient filles ou garçons. Les filles pourront ainsi porter un costume d'astronaute, et les garçons jouer à la dînette !A partir de 3 ans

C'est quoi, une pelleteuse ? A quoi sert une grue ? Comment on construit un immeuble ? Ce titre répondra à toutes les questions des petits sur les engins de chantier et de construction. L'enfant est amené à découvrir par le toucher les engins de chantier, les étapes de construction d'un immeuble, d'une maison ou d'une route. Des illustrations simples, des infos amusantes et précises, parfaitement adaptées à la tranche d'âge.12 matières à découvrir.

C’est une journée ordinaire pour le pompier (qui est une pompière).Pourtant, en rentrant chez elle ce jour-là après une journée bien chargée, elle a encore du travail…

Comment aborder la délicate question de l’égalité homme-femme?Ce livre propose de le faire d’une manière très concrète: grâce aux images mobiles indépendantes qui constituent la partie inférieure et la partie supérieure de chaque page, l’enfant peut associer librement une figure masculine ou une figure féminine à telle ou telle activité de la vie quotidienne qui y est représentée.Peut-être l’enfant sera-t-il guidé dans ses associations par les modèles qu’il aura observés autour de lui. Mais peut-être aussi voudra-t-il les refuser, les contourner, ou tout simplement en inventer d’autres… Telle est la configuration de ce livre qu’il laisse à l’enfant l’initiative de composer les scènes à sa guise, selon ses préférences, ses désirs ou sa fantaisie.

Benjamin Béçue, Nadir veut devenir sagefemme, Retz, 2020.

Activités et métiers

Isabelle Maroger, Sophie Gourion, Les filles peuvent le faire aussi, les garçons peuvent le faire aussi, Gründ, 2019

Clémentine Pontavice, Truc de fille ou de garçon ?, Ecole des Loisirs, 2019.

Le football, c’est pas pour les filles !Les poupées, c’est pas pour les garçons !Les garçons ne pleurent pas !Les filles n’aiment pas se salir !Tu as peut-être déjà entendu ces phrases à l’école, à la maison ou à la télévision. Même si ce sont des adultes qui les ont dites, ce sont de fausses idées ! Car, fille ou garçon, TOUT est PERMIS !Un album double-face, avec deux couvertures, et deux histoires (une côté filles, une côté garçons), pour bousculer les clichés avec humour et poésie, et inviter l’enfant à être qui il veut vraiment

Le roman Nadir veut devenir sagefemme, de la collection Quartier libre, permet d’aborder la question de l'égalité filles-garçons, avec des élèves de CE/CM, en EMC.

Jouer au foot, pleurer, danser, conduire un avion, faire des découvertes… Tout le monde peut le faire. Filles comme garçons. Chacun avec ses goûts, ses envies et son caractère.

Activités et métiers

Mickaël EscoffierRoland Garrigue, Princesse Kévin, Glénat, 2018

Jessica Love, Julian est une sirène, Pastel, 2020

Elsa Valentin, Sandra Desmazières, Le garçon qui voulait se déguiser en reine, L'initiale, 2014

Kevin est une princesse. Les autres peuvent bien rigoler, Kevin s’en moque. Kevin est une princesse, un point c’est tout. Sa sœur lui a prêté une robe, des chaussures à talon, quelques bijoux. Il a emprunté le maquillage de sa maman, et maintenant Kevin est une princesse. Il ne voit pas ce qu’il y a de mal à se déguiser ainsi. Quand on se déguise, c’est pour qu’on ne vous reconnaisse pas. Sinon, ça ne sert à rien de se déguiser. Et d’abord, qui a décrété que seules les filles pouvaient se déguiser en princesses ?

Julian est avec Mamita, sa grand-mère. Leur métro s’arrête et des sirènes montent à bord. Julian adore les sirènes. «Moi aussi, je suis une sirène», dit-il. Une fois seul, il s’apprête, couronne sa tête de longues feuilles vertes qu’il orne de fleurs colorées, noue un long rideau crème à sa taille. Il est prêt. Mamita et lui partent main dans la main vers la parade.

Le carnaval approche, c'est le moment de choisir son déguisement. Nino veut se déguiser en reine, il n'en démordra pas... Mais quand on est un p'tit gars, cela ne se fait pas. Et pourquoi pas ?

Magali Arnal, Capitaine maman, École des loisirs, 2017.

Activités et métiers

Hinckel Florence, Renversante, L'école des loisirs, 2019.

Dans le monde de Léa et Tom, les rues et les établissements scolaires ont des noms de femmes célèbres, et ce sont les hommes qui s'occupent des enfants. Comme dans toutes les écoles, on apprend que le féminin l'emporte sur le masculin, "parce qu'il est réputé plus noble que le masculin à cause de la supériorité de la femelle sur le mâle". Il en est ainsi depuis la nuit des temps, et personne ne semble vouloir remettre en cause cet ordre établi. Pourtant, Léa et Tom voient bien que quelque chose ne va pas... Alors, ils se mettent à réfléchir, et détricotent ensemble les clichés de ce monde où règne la domination féminine.

Capitaine Maman est la plus célèbre archéologue du monde… Et, un jour, alors qu’elle explore le fond de la mer, voilà qu’elle trouve la tête perdue de l’antique Reine de Pierre. Quelle découverte ! Maintenant, il va falloir la remonter à la surface. Et justement, ce jour-là, les trois petits de Capitaine Maman ont séché l’école pour venir jouer les passagers clandestins sur le bateau. Quand Capitaine Maman s’en aperçoit, elle est très fâchée… Elle a tort. Car certains jours, même les plus admirables des mamans ont besoin d’aide, quand, par exemple, elles se retrouvent en difficulté à cause de l’explosion sous-marine d’un aspirateur à sable !

Nelly Blumenthal, Marie Darrieussecq, Péronnille la chevalière, Albin Michel, 2015.

Babette Cole, La princesse Finemouche, Gallimard Jeunesse, 1998.

Contes et fiction

Agrès Mathieu-Daudé, Olivier Tallec, Dagfrid : des brioches sur les oreilles, L'école des loisirs, 2020

Péronnille est chevalière, c'est son travail. Elle combat les méchants et défend les royaumes. Amoureuse du prince à la mandoline, elle doit passer trois épreuves pour pouvoir l'épouser : pourfendre le dragon, répondre à l'énigme des sept sages, acheter de la mousse à raser au pays des Barbiers. « Tranquille ! » Péronnille sort victorieuse, mais voilà que le prince fait des manières... Lassée de toutes ces exigences, Péronnille repart en célibataire, très fière de ses exploits.

La princesse Finemouche ne voulait pas se marier. Elle désirait continuer de vivre dans le château, avec la Reine-sa-Mère, ses petits chéris (monstres, crapauds, bestioles en tous genres), et toute sa liberté...

Beaucoup de choses embêtent Dagfrid. Son prénom, déjà. Et puis la vie de fille viking n'est pas franchement drôle : on a des tresses roulées en brioches sur les oreilles, on porte des robes trop longues, on fait sécher du poisson. D'ailleurs, on ne mange que ça, du poisson, et pas seulement les filles. Mais elles, en plus, elles ne peuvent même pas naviguer et découvrir l'Amérique. Enfin, jusqu'à maintenant. Parce que Dagfrid en a vraiment trop marre du poisson séché.

Contes et fiction

Fléchais Amélie, Garnier Jonathan, Bergères guerrières, Tomes 1, 2 et 3, Éditions Glénat, 2017 à 2019.

Davide Cali, Raphaëlle Barbanègre, Blanche Neige et les 77 nains, Talents Hauts, 2016.

Jean Leroy, La princesse, le coup, le chevalier et le dragon, Acte sud Jeunesse, 2017.

Angela Barrett, Jessie Burton, Douze princesses rebelles, Gallimard Jeunesse, 2018.

Entre Dragons et Rebelle, Bergères guerrières raconte l’odyssée d’une jeune héroïne qui va vivre de grandes aventures dans un univers médiéval-fantastique inspiré des légendes celtiques. Une histoire attachante, tout public, qui fait la part belle aux liens familiaux et communautaires, portée par un graphisme chaleureux et un scénario riche en humour et en rebondissements.

Il était une fois une jeune fille nommée Blanche-Neige qui, pour échapper à une méchante sorcière, trouva refuge chez 77 nains. En échange de leur hospitalité, les nains demandèrent à la jeune fille de prendre soin d’eux et de leur maison. Épuisée par la charge de travail et excédée par les caprices des nains, Blanche-Neige fut trop heureuse de croquer la pomme et de pouvoir enfin dormir !

C'est l'histoire d'une princesse qui aime la bagarre. Et paf ! voilà le loup muselé. C'est l'histoire d'un chevalier qui... aime aussi la bagarre. Et paf ! voilà le dragon lui aussi terrassé. La rencontre de la princesse et du chevalier batailleurs promet d'être explosive. Alors que le loup et le dragon humiliés cherchent à se venger.... Un chassé-croisé détonant qui se mue en jeu de l'amour et du hasard. Une histoire au trait vif et drôle, pour muscler les zygomatiques !

Au royaume de Kalia, douze princesses viennent de perdre leur mère. Fou de chagrin, le roi décide de les préserver à tout prix. Il leur en coûte leurs loisirs, leurs leçons et leur liberté. Mais la plus âgée de la fratrie, Frida, possède un don auquel rien de résiste: le pouvoir de son imagination. Ainsi, les princesses s'échappent toutes les nuits dans un monde merveilleux où une lionne bienveillante les invite à écouter leur détermination. Pourquoi une princesse ne pourrait-elle pas remplacer le roi ?

Anna Wanda Gogusey, Camille Victorine, Ma maman est bizarre, La ville brule, 2020.

Diversité des familles et relations amoureuses

Isabelle Jameson, Maud Legrand, Comment on fait les bébés ?, Les 400 coups, 2019.

Jessica Love, Julian au mariage, Ecole des Loisirs, 2021.

Une succession de tranches de vie partagées par une mère célibataire et sa fille, racontée avec naïveté et simplicité par cette dernière. Des moments de tendresse ordinaire (câlins, bisou du soir, sortie au square) succèdent à d’autres qui le sont beaucoup moins (rave, vernissage, performances artistiques, manifestation féministe…).Une famille monoparentale, une mère féministe aussi libre que fantaisiste, une enfant qui grandit entourée d’adultes hors normes mais bienveillants... Cet album prônant la liberté de choix de vie, la tolérance et l’inclusivité est un petit bijou à bien des égards : par la simplicité et l’universalité de son propos, par les modèles différents de famille et de parentalité qu’il montre en toute simplicité, et qui permettront à nombre d’enfants de reconnaître et de voir leur famille représentée, par la beauté des illustrations d’Anna Wanda Gogusey, par l’actualité de son propos, alors que chaque avancée sociétale voit la frange la plus réactionnaire de la population française monter au créneau…

Un jeune garçon dessinant tranquillement dans le salon pose LA grande question à ses parents : comment on fait les bébés ? Quoi répondre ?Jamais ses pauvres parents n'auraient cru que cette question allait venir si rapidement.Vont-ils dire la vérité ou y aller avec l'un des grands mythes ?• Un album original qui aborde LA grande question de façon amusante.• Une chute qui surprendra (et soulagera) les parents les plus gênés !• Des illustrations poétiques qui accompagnent le petit lecteur dans des explications plus farfelues les unes que les autres

Un mariage, c’est pour fêter l’amour. C’est aussi pour s’amuser ! Julian et Marisol s’échappent du repas des mariées et jouent sous l’arbre à sirènes. Après ses caracoles avec Gloria, la petite chienne, la robe de Marisol est toute sale. «Oh non !» dit-elle, mais l’imagination de Julian et la compréhension des grands-mères lui redonnent des ailes!

Portraits de féministes

Cavallo Francesca, Favilli Elena, Histoire du soir pour filles rebelles, 100 destins de femmes extraordinaires, Tomes 1 et 2, Les Arènes Éditions, 2017 et 2018.

Motrot Isabelle, Joffre Véronique, Femmes : 40 combattantes pour l’égalité, Gallimard Jeunesse , 2018.

Bagieu Pénélope, Culottées, Tome 1 et Tome 2, Paris, Gallimard, 2016-2017.

Mieux que tous les livres de contes de fées :Elles sont pirates, scientifiques, espionnes, sportives, chanteuses, guerrières, reines, romancières…100 femmes aux vies extraordinaires qui brisent les stéréotypes et encouragent filles et garçons à suivre leurs rêves.

Droit à l'expression, accès à l'éducation, droit de vote, droit à la contraception et à l'avortement, droits des femmes noires, lutte contre les violences et le viol, lutte pour la dignité des femmes homosexuelles... À travers 40 figures féminines (Virginia Woolf, Simone de Beauvoir, Pina Bausch, Angela Davis, Oprah Winfrey...) qui se sont exprimées dans le domaine des arts, de la politique, des sciences et des médias, découvrez le combat des femmes pour se faire entendre, défendre leurs droits et obtenir l'égalité.

Guerrière apache ou sirène hollywoodienne, gardienne de phare ou créatrice de trolls, gynécologue ou impératrice, les Culottées ont fait voler en éclats les préjugés.Quinze portraits de femmes qui ont inventé leur destin.Clémentine Delait (1865-1939), femme à barbe française devenue la mascotte des poilus ; Margaret Hamilton (1902-1985), actrice « terrifiante », spécialisée à Hollywood dans les rôles de méchante ; Josephina Van Gorkum (1820-1888) dont la tombe, dans un cimetière catholique des Pays-Bas, « touche » celle de son mari, pourtant située dans la partie protestante du même cimetière ; Nzinga (1583-1663), reine de Ndongo et de Matamba (l’actuel Angola) qui n’a eu de cesse de « faire la peau » aux colons portugais, Las Mariposas, soeurs rebelles, Anett Kellermann, sirène, Lozen, guerrière et chamane, Delia Akeley, exploratrice, Joséphine Baker, danseuse, résistante, mère de famille, Tove Jansson, peintre, créatrice de trolls, Agnodice, gynécologue, Leymah Gbowee, travailleuse sociale, Gorgina Reid, gardienne de phare, Christine Jorgensen, célébrité, Wu Zetian, impératrice… Le casting des Culottées brasse large à travers les époques et les cultures.

Des femmes qui ne font que ce qu'elles veulent : deuxième volet !De betty Davis à Naziq al-Abid en passant par Thérèse Clerc et Peggy Guggenheim, quinze portraits drôles et sensibles de femmes contemporaines qui ont inventé leur destin.à l'histoire incroyable et exemplaireTemple Grandin, interprète des animaux ; Sonita Alizadeh, rappeuse afghane et exilée militante ; Thérèse clerc, utopiste réaliste et bienfaitrice des mamies parisiennes ; Nellie Bly, journaliste d'investigation au XIXe siècle ; Cheryl Bridges, athlète marathonienne ; Phulan Devi, reine des bandits et figure des opprimés en Inde, Betty Davis, auteure-compositrice, The shaggs, Kata Krafft, volcanologue, Jesselyn Radack, avocate, Hedy Lamarr, actrice, inventrice, Naziq al-Abid, activiste de bonne famille, , France Glessner Lee, miniaturiste du crime, Mae Jemison, astronaute; ; Peggy Guggenheim, amouresue de l'artmoderne; . "Les Culottées" ont fait voler en éclat les préjugés..

Portraits de féministes

Emily Kleinman, Lydia Ortiz, Mudpuppy, Little Feminist, Mudpuppy, 2018.

Coffret comprenant 4 livres pour enfants, Little Feminist Board de Mudpuppy, à destination des tout-petits . Les livres sont illustrés, de format carré, aux pages cartonnées et écrits en gros caractères (en anglais)Le coffret de livres est composé de portraits colorés illustrés de femmes qui ont eu un impact historique sur le monde. Les illustrations de Lydia Ortiz et les paroles d’Emily Kleinman présentent aux enfants ce personnage important de l’histoire avec des images amusantes et réalistes pour les plus jeunes. L'ensemble de livres de bord comprend 4 mini-livres (pionniers, artistes, leaders et activistes).

Sexisme et féminisme

Malle Mirion, La ligue des super féministes, La ville brûle, 2019

Duval Stéphanie, Laboucarie Sandra, L'égalité filles-garçons Pas bête, Bayard Jeunesse, 2019.

La ligue des super féministes est la première BD jeunesse réellement féministe. Elle s’adresse aux enfants dès 10 ans et aborde des thèmes inédits en jeunesse : la représentation, le sexisme, le consentement, le corps des filles, les notions de genre et d’identité sexuelle...Les chapitres sont complétés par des pages d’outils théoriques indispensables à tout âge (argumentaires, test de Bechdel...) qui font de cette BD un véritable petit guide d’autodéfense féministe, salutaire à l’âge où s’installent les stéréotypes sexistes.

Est-ce qu’un jour les filles et les garçons seront à égalité ? Les garçons sont-ils vraiment plus forts ? Comment les femmes ont-elles eu le droit de vote ? Est-ce que les garçons ont le droit de pleurer ? Ça existe des femmes présidentes ? Pourquoi on dit garçon manqué pour une fille et femmelette pour un garçon ? Qui sont les plus intelligents : les filles ou les garçons ? Pourquoi il y a des femmes nues dans la pub ?…À partir de vraies questions d’enfants, le livre s’interroge sur la différences des sexes : Qu’est-ce qu’une fille, qu’est-ce qu’un garçon ? Quel est le rôle de chacun ? Comment l’identité sexuelle se construit-elle vraiment ? Le genre est-il une construction sociale ou une donnée de la nature ?…Un livre pour apprendre à mieux se connaître, respecter les autres, accepter la singularité de chacun et faire bouger les clichés qui ont la vie dure !Avec des doubles-pages de portraits de femmes et d’hommes qui se sont battus pour l’égalité des sexes.

Andréa Bescond, Mathieu Tucker, Et si on se parlait ? Le petit livre pour aider les enfants à parler de tout, sans tabou !, Harper Collins, 2020.

Dephine Saulière, Gwennaëlle Boulet, Marie Spénale, Le petit livre pour dire stop aux violences sexuelles faites aux enfants, Bayard Presse, 2019.

Fiona SmythCory SilverbergRachel Arsenault, Sexe, ce drôle de mot, Dent de Lion, 2020.

Corps et consentement

Les chiffres concernant les violences sexuelles faites aux enfants sont effrayants... - En 2017, 19 700 plaintes de victimes mineures ont été enregistrées suite à des violences sexuelles : 7 050 plaintes concernaient des faits de viols et 12 650 des situations de harcèlement et d'agressions sexuelles. - 15 450 filles ont été abusées sexuellement, soit 78 % des victimes. - Dans 30 % des cas environ, les faits sont commis dans le cercle familial des enfants.- Les viols touchent une plus grande proportion de filles (81 %), que ce soit dans le cadre intrafamilial comme dans un contexte extérieur. A l'occasion de la diffusion sur France Télévisions d'un documentaire sur les abus sexuels en novembre 2018, La Croix et Bayard Jeunesse ont levé des fonds pour diffuser un livret gratuit de prévention avec plusieurs magazines jeunesse du groupe (J'aime Lire, Astrapi, Images doc...).Un livret écrit par Gwennaëlle Boulet et Dephine Saulière et illustré par Marie Spénale, a été envoyé avec les numéros de novembre. Ce livre - fait à partir du livret - compte 40 pages et remplace Le petit livre pour dire non aux abus sexuels. Il présente six scénarii de la vie quotidienne mettant en scène des enfants potentiellement victimes d'agresseurs. Ceux-ci sont des adultes connus de l'enfant, car dans 90 % des cas la victime connaît son agresseur : un moniteur de sport demande un massage, un faux joueur de jeux vidéo sévit sur internet, un tonton demande des caresses à sa nièce quand sa mère a le dos tourné...Dans chaque situation, on indique à l'enfant la bonne attitude pour éliminer le danger : parler, appeler les numéros d'aide, porter plainte à la police... De nombreuses associations et instances gouvernementales se sont associées à BAYARD pour réaliser le livret : La Défenseure des droits, la ligue de l'enseignement, les Apprentis d'Auteuil, SOS Villages d'enfants, Enfance et partage, l'UNICEF... Mais aussi l'UCPA, les colonies Teligo, les Scouts de France, etc.

Ce petit cours d'éducation à la sexualité en forme de BD éclaire les enfants de 8 ans + sur les corps, le genre et la sexualité. Bien au-delà des faits ou des réponses contournées par des fables, ce livre ouvre une franche discussion entre l'enfant et le parent ou le tuteur en respectant les valeurs et croyances de chacun. Convient aux enfants de toutes orientations et de tous genres. Conçu pour la co-lecture mais s'accommode d'une lecture en solo.Reconnu en milieu anglophone, ce guide inclusif réussit à aborder avec bienveillance et humour l'intimité, le consentement, le plaisir, l'anatomie, l'identité de genre, les abus, les béguins et le désir. Les enfants du deuxième et troisième cycle du primaire entendent ces sujets ou vivent ces réalités sans les saisir, ce livre s'adresse à eux. Sur chaque sujet, une mise en situation puis, une explication suivie d'un appel à l'introspection.

LIVRET 1 3-6 ans (la maternelle)NOÉMIE : 4 ans nous parle de l’arrivée de son petit frère, la jalousie et la colère qui en découlent, le chapitre met en avant l’énergie d’une famille bienveillante en expliquant que l’amour se multiplie, que chacun a une place dans la famille et que la violence rend malheureux. Ce chapitre met aussi en avant les différentes formes familiales de manière à ce que tout enfant s’identifie.THOMAS : 4 ans et demi nous parle de ses parties intimes, il les nomme pour les filles et les garçons pour permettre aux enfants de les connaitre. Le chapitre informe l’enfant sur la pédocriminalité et permet de le faire réagir s’il en est victime en en parlant à un adulte responsable qui l’aidera.JADE : 5 ans et demi nous parle de ses parents, de l’éducation qu’elle reçoit, dans le respect de l’enfant qu’elle est. Le chapitre permet d’aborder les tensions qui existent dans une famille, les disputes, les colères. Il permet de montrer qu’il n’y a pas de « famille parfaite » mais qu’avec un dialogue serein entre enfants et adultes, on peut trouver les solutions et surtout, se comprendre. Il informe également sur la toxicité et l’interdiction des violences éducatives ordinaires.SAM : 6 ans nous parle de son addiction aux écrans et du stress que cela génère sur l’enfant qu’il est. Le chapitre permet de faire comprendre qu’un temps limité de consommation d’écran est préférable pour bien grandir et que d’autres façons de se divertir apportent encore plus de satisfaction comme la lecture, jouer avec ses frères et sœurs, écouter de la musique, bref, de faire grandir son imagination. Il ouvre des perspectives d’accompagnements en mettant en avant le travail des thérapeutes, cela permet de briser le tabou qu’un accompagnement thérapeutique ne concernerait que “ les fous ”.Ces livres permettront aux enfants de la maternelle à l’entrée au collège d’être informés sur leurs Droits. C’est un moyen ludique de faire de la prévention sur les violences diverses et d’informer sur les possibilités offertes par l’Institution pour y remédier. Cette prévention se fait sous forme de témoignages, de manière à ce que l’enfant « lecteur » s’identifie à l’enfant « protagoniste », afin qu’il se dise qu’il n’est pas seul à subir ces violences si c’est le cas. L’issue de ces témoignages est toujours positive, pour encourager à la libération de la parole. « Et si on se parlait? » est un moyen joyeux et ludique d’informer un enfant sans le responsabiliser.

Corps et consentement

Anne-Gaëlle MorizurFlorence Dollé, Tata a de la barbe sous les bras, Goater éditions, 2020.

Lenain Thierry et Morel Benoit, C’est ta vie, L’encyclopédie qui parle d’amitié, d’amour et de sexe aux enfants, Editions Oskar, 2015.

Isabelle Rossignol et Eva Roussel, La guerre des jupes, Editions Talents Hauts, 2019.

"Les poils, tout le monde en a ! Mon papa, ma copine Célestine, et même ma tata ! Mais... Et moi alors ? " Florence Dollé, illustratrice et grande rêveuse, est rennaise et Anne-Gaëlle Morizur, autrice à la plume engagée, est brestoise. Ensemble, elle imaginent "Tata a de la barbe sous les bras" . Un album féministe, qui souhaite surprendre et faire réagir de manière positive les enfants comme les adultes.Demandez-leur si elles ont de la barbe sous les bras, elle vous répondront par un sourire malicieux !

Présentation par l'éditeur : « Voilà. Que tu sois fille ou garçon, enfant adopté ou pas, que tu sois ici ou de l’autre côté de la Terre, tu es né-e de la rencontre de la cellule de vie d’un homme et de la cellule de vie d’une femme. Peut-être qu’avant de te faire, cette femme et cet homme avaient déjà parlé de toi, ou peut-être pas. Peut-être qu’ils se sont connus juste le temps de cette rencontre, ou peut-être qu’ils se sont aimés plus longtemps. Peut-être qu’ils s’aiment encore aujourd’hui, ou peut-être pas. Depuis, tu vis toujours avec ces parents, ou seulement avec l’un d’eux, ou peut-être avec d’autres parents. C’est ton histoire, ton histoire à toi. Elle t’appartient. »

jeux

Tu la connais ? jeu des 7 familles, Centre Hubertine Auclert, 2018

Le jeu du turfu par Meuf Paris et Apiki, 2019

Intitulé "Tu la connais ?", ce jeu propose de faire découvrir aux enfants (et aux plus grand·es) des femmes ayant marqué l’histoire, dans tous les domaines et à toutes les époques, sur le principe universel du jeu de mémoire et d'observation.Composé de 35 cartes et d’un livret de notices biographiques, il représente 7 familles correspondant à 7 époques historiques : Antiquité, Moyen-âge, Renaissance, Lumières, Époque industrielle, XXème siècle et aujourd’hui... À travers 5 types de personnalités (une savante, une artiste, une écrivaine, une cheffe et une héroïne).Une occasion ludique et pédagogique de redonner une place digne de ce nom aux actrices de l'Histoire !A partir de 6 ans

Un jeu de cartes dans lequel une pompière vaut autant qu’un pompier, une avocate autant qu’un avocat et une présidente autant qu’un président, et dans lequel on doit à tout prix se débarrasser de la carte “sexisme” !Jeu de 54 cartes : 26 paires + 1 carte sexisme + 1 carte règle du jeuDos des cartes effet holographiqueDe 2 à 4 joueurs / 4 ans et plus

jeux

Mémo de l'égalité, les émotions, The Moon Project, 2020

Mémo du monde, Rue du monde, 2017

Bluff à la française (grandes femmes), par The Moon project, 2019

Est-ce que je peux être triste, heureux et heureuse, ambitieux et ambitieuse, puis même fort et forte ? Oui, tu peux ! Un jeu où garçons et filles peuvent ressentir toutes les émotions, y’a pas de raison ! Dans ce jeu de mémo, les enfants doivent retrouver les 25 paires d’émotions fille-garçon.Âge conseillé : À partir de 4 ansCe jeu contient des règles en : français, anglais, espagnol, portugais, allemand et néerlandais. Il peut se jouer dans les 6 languesLes illustrations de ce jeu ont été réalisées par Marie Briand

Un jeu pour vivre ensemble tout en couleurs.Un jeu pour entraîner sa mémoire avec des images de 20 grands noms de l'illustration.À partir de 3 ans.

Connaissez-vous Emilie du Chatelet, Hubertine Auclert, Camille Claudel et Margot de la Hennuyère Piat ? Un jeu de bluff pour apprendre à connaître les 50 femmes qui ont fait la France. En fonction de qui elles sont et des choses incroyables qu'elles ont faites, vous pourrez vous débarrasser de vos cartes ! Un jeu pour toute la famille avec des règles de jeu modulables en fonction des joueurs et joueuses.Âge conseillé : À partir de 6 ansCe jeu contient des règles en : français et anglais. Il peut se jouer dans les 2 langues