Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Le musée personnel de Julien Sorel

Le Mémorial de Sainte-Hélène est un livre fort apprécié par Julien Sorel.Adorant par dessus tout Napoléon, il s'intéresse à sa vie. Il s'agit de l'ouvrage de prédilection de Julien Sorel, car c'est l'un des principaux textes fondateurs de la légende napoléonienne.

Le Mémorial de Sainte-Hélène est le livre que lisait Julien lors de sa première apparition donc une oeuvre des plus significatives pour lui.

Paroles: Moi je n'étais rien Et voilà qu'aujourd'hui Je suis le gardien Du sommeil de ses nuits Je l'aime à mourir Vous pouvez détruire Tout ce qu'il vous plaira Elle n'a qu'à ouvrir L'espace de ses bras Pour tout reconstruire Pour tout reconstruire Je l'aime à mourir Elle a gommé les chiffres Des horloges du quartier Elle a fait de ma vie Des cocottes en papier Des éclats de rire Elle a bâti des ponts Entre nous et le ciel Et nous les traversons À chaque fois qu'elle Ne veut pas dormir Ne veut pas dormir Je l'aime à mourir Elle a dû faire toutes les guerres Pour être si forte aujourd'hui Elle a dû faire toutes les guerres De la vie, et l'amour aussi Elle vit de son mieux Son rêve d'opaline Elle danse au milieu Des forêts qu'elle dessine Je l'aime à mourir Elle porte des rubans Qu'elle laisse s'envoler Elle me chante souvent Que j'ai tort d'essayer De les retenir De les retenir Je l'aime à mourir Pour monter dans sa grotte Cachée sous les toits Je dois clouer des notes À mes sabots de bois Je l'aime à mourir Je dois juste m'asseoir Je ne dois pas parler Je ne dois rien vouloir Je dois juste essayer De lui appartenir De lui appartenir Je l'aime à mourir Elle a dû faire toutes les guerres Pour être si forte aujourd'hui Elle a dû faire toutes les guerres De la vie, et l'amour aussi Moi je n'étais rien Et voilà qu'aujourd'hui Je suis le gardien Du sommeil de ses nuits Je l'aime à mourir Vous pouvez détruire Tout ce qu'il vous plaira Elle n'aura qu'à ouvrir L'espace de ses bras Pour tout reconstruire Pour tout reconstruire Je l'aime à mourir

Cette musique de Francis Cabrel est le miroir de sa relation avec Mme de Rênal,"il l'aime à mourir" comme le dit la chanson, cela fait un parallèle avec la fin du roman où Julien meurt "pour" Mme de Rênal.

Sa passion pour Napoléon est si forte qu'il possède un cadre de sa personne. Il le dit dans le livre quand il demande à Mme de Rênal de lui rapporter ce cadre qui était dans sa chambre. De plus, Julien Sorel est très matérialiste (on le voit dans sa scène de rencontre avec Mme de Rênal quand il porte de beaux habits bien propres) donc, dans son musée, il préfère possèder des objets plus ou moins significatifs.

Cette lettre qu'il a reçue de Mme de Rênal fut intégrée dans son musée car elle montre l'amour puissant qu'il y avait entre eux. De plus la vie de Julien n'est raccrochée finalement qu'à l'amour qu'il éprouvait pour Mme de Rênal donc cette lettre est en réalité la représentation de la vie de Julien.

Le dernier objet présent dans le musée personnel de Julien et qui est l'un des plus important pour lui est la Bible.Ce livre religieux représente beaucoup pour Julien car c'est l'objet qui a permis de transformer sa vie. Sans la Bible, il ne serait pas précepteur dans la famille des Rênal et donc il n'aurait jamais rencontré "l'amour de sa vie".

L'apparition de ce livre religieux se fait quand Julien rencontre la famille et qu'il doit réciter sa leçon (page 47, ligne 230). Donc ce livre est l'objet le plus significatif pour notre héros.

Le Rouge et le Noir.

Photo personnelle