Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Julien Sorel

Musée

Par Clément Dieuhco

sommaire

Les incontournables du musée

home

suivant

Le mémorial de Sainte-Hélène

atrás

Lors de sa première apparition dans le roman Julien lisait Le mémorial de Sainte-Hélène au lieu de travailler. En effet, il préferait la lecture au travail épuisant de la scierie de son père. Pour Julien la lecture était une passion, c'était bien plus plaisant que de travailler comme l'indique ce passage du texte "L'attention que le jeune homme donnait à son livre, bien plus que le bruit de la scie" (l71,p28)

"c'était celui de tous qu'il affectionnait le plus, le Mémorial de Sainte-Hélène." (l 97,p29)

suivant

La Bible

atrás

Julien est une personne pour qui la religion catholique est très importante. C'est l'abbé Chélan, le curé de sa ville natale qui lui apprit le latin. La bible est souvent citée dans le roman de Stendhal,, souvent pour souligner l'intelligence et la mémoire de Julien. En effet, on nous dit à la page 33 que Julien "avait appris par coeur tout le Nouveau Testament en Latin".

"Julien ne savait de latin que sa bible" (l 250,p48)

suivant

Confessions de Rousseau

atrás

Julien a plusieurs points communs avec le Rousseau des Confessions, comme déjà le fait qu'ils soient tout deux d'oigine modeste, ils ont pour objectif une élévation du statut social. Julien cherche soit la carrière militaire, soit la carrière de l'église. Ils ont tous deux une sorte de "complexe d'oudipe" (cf leurs relation avec des femmes plus âgées).

"Cette horreur pour manger avec les domestiques n’était pas naturelle à Julien, il eût fait pour arriver à la fortune des choses bien autrement pénibles. Il puisait cette répugnance dans Les Confessions de Rousseau. C’était le seul livre à l’aide duquel son imagination se figurait le monde."
(l 41,p32)

suivant

Last train to alcatraz

atrás

Last train to Alcatraz est une autobiographie écrite par un ancien détenu de la tristement célèbre prison de San Francisco : leon whitey thompson. J'ai choisi cette oeuvre pour faire écho au moment du roman ou Julien se fait incarcérer car Leon whitey thompson est une personne que j'ai eu la chance de rencontrer lors de mon voyage aux Etats-Unis il y a deux ans. Tout comme Leo, Julien aussi "fut conduit à la prison, [il] entra dans une chambre, [et] on lui mit les fers aux mains"

suivant

La legions d'honneur (datant de l'époque Napoléonienne

La légion d'honneur est la plus haute distinction francaise. Julien en possedait une, celle du chirurgien major qui " en mourant, il lui avait légué sa croix de la légion d'honneur"(l124,p30). Cette légion d'honneur est un symbole important car c'est son "héros", son "idole", Bonaparte qui le 19 mai 1802 créa alors l'odre de la legion d'honneur.

suivant

Merci pour votre visite sur ce musée virtuel ! à bientôt !