Want to make creations as awesome as this one?

Projet poétique (ALC-Multi, Cégep de Drummondville)

Transcript

Arts, lettres et communication
(profil multidisciplinaire)
Cégep de Drummondville

Repoétiser
les lieux
de l'école

PROJET COLLECTIF
de poésie

Entrez

Arts, lettres et communication
(profil multidisciplinaire)
Cégep de Drummondville

Repoétiser
les lieux
de l'école

PROJET COLLECTIF
de poésie

Entrez

Repoétiser
les lieux
de l'école

MENu

Arts, lettres et communication
(profil multidisciplinaire)
Cégep de Drummondville

Vidéos
Vox pop
et cadavre exquis

Remerciements
et participant.e.s

Approche réflexive
(prof)

Présentation
du projet

Recueil
de poésie

Présentation du projet

Arts, lettres et communication
(profil multidisciplinaire)
Cégep de Drummondville

LEïA LEMAY
(étudiante)

GENEVIÈVE DUFOUR (prof)

AYLLEN
BARRIOS CALVÉ
(étudiant)

MENU

MOT DE PRÉSENTATION (PAR LEÏA LEMAY, ÉTUDIANTE)

Cette année, en particulier, m’a portée à réfléchir un peu plus à ce que j’ai et ce dont je veux me souvenir, même à plus petite échelle. Être éveillée chez soi alors que tout le monde dort encore. Se rendre jusqu’à l’arrêt d’autobus sous la première neige. Des moments simples, mais que j’ai tout de même voulu immortaliser. Sur des feuilles noircies dans mes tiroirs, ou bien dans un recueil de poésie. On parle parfois en anglais de l’action de painting a word picture, peindre un tableau de mots. Je ne peux pas parler pour les autres auteurs qui apparaissent dans ce recueil, mais c’est personnellement ce que j’ai essayé d’accomplir par ma participation artistique au projet. Et de voir mes poèmes, mes images, juxtaposés avec tous ceux des autres participants, devient toute une expérience. J’espère que c’est quelque chose qui se manifestera chez vous aussi lors de votre lecture de notre recueil de poésie et lors du visionnement des vidéos.

MOT DE PRÉSENTATION (PAR GENEVIÈVE DUFOUR, enseignante)

La pandémie a changé notre rapport à l’école. Ce lieu social, si déterminant sur le plan identitaire au collégial, s’est retrouvé disséminé en une multitude d’expériences individuelles. Pour réfléchir à cette situation extraordinairement déstabilisante qu’est la pandémie dans un contexte scolaire, j’ai proposé aux étudiant.e.s de mon cours Atelier d’écriture de créer une suite poétique pour traduire ce bouleversement. Inspirée par la pensée des Situationnistes, je leur ai proposé de repenser les lieux de l’école à distance. Où ont-ils passé leur session? Quels lieux physiques et virtuels ont-ils investis s’ils n’étaient pas concrètement dans une salle de classe? Les étudiant.e.s ont donc élaboré une carte sentimentale de leur session et rédigé une suite poétique. Nous avons rassemblé leurs textes sous forme de recueil. Nous avons augmenté les poèmes d’œuvres artistiques réalisées par des finissantes du programme d’Arts visuels du Cégep de Drummondville. Ce recueil est également accompagné de vidéos réalisées par Ayllen Barrios Calvé. L’ensemble du projet a donc permis d’exposer le territoire de leur expérience pandémique, de le transformer et de se l’approprier. Nous avons ainsi laissé une trace créative là où se trouvait une déchirure, une rupture de sens.

MOT DE PRÉSENTATION (PAR AYLLEN BARRIOS CALVÉ, ÉTUDIANT)

La poésie n’est pas un sujet tendance. Par contre, le rap est le genre musical le plus médiatisé de notre époque. Être un écrivain est encore un choix stigmatisé, mais écrire des réflexions vides de sens dans un fil d’actualité est encouragé. La créativité et l’originalité sont trop souvent mises de côté et remplacées par le désir de plaire. Le problème n’est pas dans la perte d’intérêt pour l’art ni dans la baisse de sa popularité, mais bien dans la manière dont on l'aborde. Ce recueil s’adresse à tous ceux qui ne s’intéressent plus aux livres, à tous ceux qui ne prennent plus la peine de s’intéresser aux humains qui les entourent et qui s’enfoncent dans un monde où l’art perd de son humanité. Voici la preuve que certains d’entre nous sommes encore créatifs et avons le désir de partager des émotions et des expériences humaines. À travers la créativité perdure l’humanité. À travers ce recueil perdure la créativité.

Vidéos
Les dessous
de la création poétique

Vidéaste : Ayllen Barrios Calvé
(étudiant)

Arts, lettres et communication
(profil multidisciplinaire)
Cégep de Drummondville

MENU

VOX POP : processus de création

des étudiant.e.s

EXPLORATION POÉTIQUE :
UN CADAVRE EXQUIS

Recueil de poésie
Le Territoire poétique
de notre pandémie

Sous la supervision de Leïa Lemay (étudiante)
et Geneviève Dufour (enseignante)

Arts, lettres et communication
(profil multidisciplinaire)
Cégep de Drummondville

MENU

LIRE ICI

Le projet pédagogique
et la réflexion sur les lieux

Atelier réalisé à l'automne 2020

Geneviève Dufour (enseignante)

Arts, lettres et communication
(profil multidisciplinaire)
Cégep de Drummondville

CARTES SENTIMENTALES
Exemples (étudiant.e.s)

MENU

CARTES SENTIMENTALES
Exemples

Arts, lettres et communication
(profil multidisciplinaire)
Cégep de Drummondville

MENU

Cartographie sentimentale d'Isaac Montcalm

LIEUX DE L'ÉCOLE REVISITÉS
PAR LEÏA LEMAY

LIEUX DE L'ÉCOLE REVISITÉS
PAR ISAAC MONTCALM

Arts, lettres et communication
(profil multidisciplinaire)
Cégep de Drummondville

REMERCIEMENTS

REMERCIEMENTS

Ce projet a été rendu possible grâce à la collaboration de différentes intervenantes. Nous tenons à remercier Roxane Doré, responsable du projet de Valorisation du français au Cégep de Drummondville. Claudine Brouillard, enseignante en Arts visuels, a contribué à faciliter les échanges avec les finissantes de son programme pour enrichir, de leurs œuvres artistiques, les poèmes du recueil.

Merci à Leïa Lemay et Ayllen Barrios Calvé dont l'implication a été exemplaire. Ils ont fourni de nombreuses heures pour mettre en lumière ce projet poétique.


Merci à tous les étudiants qui ont participé au projet, tant ceux et celles du programme d'Arts, lettres et communication (profil multi) que celles du programme d'Arts visuels. Votre contribution fut précieuse.

NOMS DES PARTICIPANT.E.S

LES ÉTUDIANT.E.S D'ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION (MULTI)

Ayllen Barrios Calvé, Jordan Collin, Élise Daneault, Mathilde Laforest-Belval, Amy Lalonde, Leïa Lemay, Janin Marcotte, Flavie Maltais, Isaac Montcalm, Jade Pinard, Kariane Provencher, Valentine Samson.


LES ÉTUDIANTES D'ARTS VISUELS

Justine Bérard, Jasmine Carpentier, Ariane Croteau, Lydia Jarret, Camille Lalonde, Jamie Pagé.

MENU

Repoétiser
les lieux
de l'école

LES ÉTUDIANT.E.S D'ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION (MULTI)

Ayllen Barrios Calvé, Jordan Collin, Élise Daneault, Mathilde Laforest-Belval, Amy Lalonde, Leïa Lemay, Janin Marcotte, Flavie Maltais, Isaac Montcalm, Jade Pinard, Kariane Provencher, Valentine Samson.


LES ÉTUDIANTES D'ARTS VISUELS

Justine Bérard, Jasmine Carpentier, Ariane Croteau, Lydia Jarret, Camille Lalonde, Jamie Pagé.

REMERCIEMENTS

Ce projet a été rendu possible grâce à la collaboration de différentes intervenantes. Nous tenons à remercier Roxane Doré, responsable du projet de Valorisation du français au Cégep de Drummondville. Claudine Brouillard, enseignante en Arts visuels, a contribué à faciliter les échanges avec les finissantes de son programme pour enrichir, de leurs œuvres artistiques, les poèmes du recueil. Merci à Leïa Lemay et Ayllen Barrios Calvé dont l'implication a été exemplaire. Ils ont fourni de nombreuses heures pour mettre en lumière ce projet poétique. Marie-Andrée Gagnon et Lou-Ann Marquis, enseignantes de littérature, ont aussi mis la main à la pâte pour la correction des textes. Merci à tous les étudiants qui ont participé au projet, tant ceux et celles du programme d'Arts, lettres et communication (profil multi) que celles du programme d'Arts visuels. Votre contribution fut précieuse.