Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

La voie professionnelle

=
Familles de métiers

Familles de métiers :
4 grands secteurs d'activités

Famille des métiers

du secteur du bâtiment

Famille des métiers

du secteur des services

Famille des métiers

du secteur industriel

Spécialités hors

Famille des métiers

Famille des métiers

du secteur agricole - maritime

Métiers du pilotage et maintenance d'installations automatisées

Métiers des transitions numériques et énergétiques

Métiers de la réalisation d'ensembles mécaniques et industriels

Métiers des industries graphiques et de la communication

Métiers de l'aéronautique

Famille des métiers du secteur industriel

Menu

Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Aéronautique option avionique

Dans l'option avionique , le mécanicien réalise des interventions sur les équipements et les liaisons électriques, électroniques, optiques et informatiques embarquées. Il sait aussi mettre à jour des logiciels embarqués, réaliser des cartes et des équipements électroniques, réaliser la connectique et la pose de câble électrique ou de fibre optique.

Aéronautique option système

Dans l'option systèmes , le mécanicien réalise des interventions sur les systèmes mécaniques, électriques, hydrauliques, pneumatiques embarqués. Ces systèmes assurent des fonctionnalités de l'appareil (protection gel et pluie, éclairage, circuit oxygène, trains, toboggans, moteurs...). Il peut participer aux opérations de préparation de l'aéronef pré et post vol, utiliser les matériels de piste, effectuer les opérations du servicing (graissage, pleins, gonflage...).

Aéronautique option structure

Dans l'option structures, le mécanicien réalise des interventions sur les éléments métalliques et composites qui constituent l'ossature et l'enveloppe de l'appareil (section centrale, nez, aile, porte...). Il sait inspecter visuellement ou par tap test, fabriquer des pièces de réparation, peindre et appliquer des produits d'étanchéité. Il est capable de vérifier le bon fonctionnement et de régler un mécanisme (porte, bec, volet...).

Aviation générale

Ce bac pro forme à la maintenance des appareils légers de moins de deux tonnes non pressurisés à moteur à pistons. L'avion est étudié dans sa globalité au niveau des structures (fuselage, aile) et des systèmes (train d'atterrissage, instrument de vol, moteur). L'élève acquiert des connaissances en mécanique, électricité, électronique et matériaux structure (bois, toile, métal, composite). La pratique de l'anglais et de l'anglais technique a son importance en raison de la place de cette langue dans le secteur. Ce technicien réalise des entretiens, des réparations et des réglages. Il diagnostique un dysfonctionnement et en trouve la cause. Il organise des interventions techniques en respectant les procédures fixées par la réglementation aéronautique. Il prépare l'avion pour sa remise en service et procède à des essais pour valider le bon fonctionnement.

Il peut travailler dans les entreprises petites et moyennes (aviation d'affaires, constructeurs…), les aéro-clubs, les associations ou être en activité libérale.

Mécanicien d'entretien d'avion

2nd Pro

Métiers
de l'aéronautique

Famille de métiers industriels

Menu

Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Fonderie

Ce technicien d'atelier fabrique des pièces métalliques. Il prépare un alliage, le fait fondre dans un four à fusion et le coule dans un moule. La pièce obtenue, il exécute les opérations de parachèvement, de traitement thermique et de surface. Il réalise des pièces à l'unité ou en série, alliant savoir-faire manuel et technologies performantes (automatisme, robotique, chaîne numérique, simulation…). Sa technicité lui permet d'intervenir dans l'organisation et l'amélioration de la production, le contrôle, la maintenance, la sécurité. Avec de l'expérience, il anime une équipe.

Il travaille dans les entreprises de fonderie qui produisent des pièces pour l'aéronautique, l'automobile, l'industrie spatiale et navale…

Technicien en chaudronnerie industrielle

Le ou la titulaire de ce diplôme est spécialiste de la fabrication d'ensembles chaudronnés, d'ensembles de tôlerie, de tuyauterie industrielle et d'ossatures en structures métalliques. Il ou elle intervient essentiellement en atelier, mais aussi sur chantier pour installer, entretenir ou réhabiliter.

Ce (cette) professionnel(le) qualifié(e) participe à la mise en oeuvre de produits très divers, tant par leur nature (métaux et alliages ferreux et non ferreux, matières plastiques, matériaux composites...) que par leur forme (plats, profilés, tubes...), leur dimension ou leur mode d'assemblage. Il ou elle conduit aussi bien des machines traditionnelles à commande manuelle que des machines à commande numérique ou des robots. Il (elle) connaît les techniques d'assemblage propres aux matériaux qu'il (qu'elle) travaille (soudage, rivetage, boulonnage, collage...) et sait utiliser les machines adaptées (découpeuse au laser, au plasma, robot de soudage...). Il ou elle exploite les outils numériques à des fins de définition et de réalisation d'ouvrages (logiciels de CFAO, outils virtuels, simulateurs, bases de données métier...).

À l'issue de sa formation, il (elle) peut trouver un emploi dans une entreprise artisanale ou industrielle (grandes entreprises, PME, PMI) ; dans la construction aéronautique et spatiale, construction ferroviaire, construction navale, industrie agroalimentaire, industrie chimique, industrie pétrochimique, industrie pharmaceutique, bâtiment et travaux publics, industrie nucléaire et de production d'énergie, industrie papetière, machinisme agricole et industriel, maintenance industrielle, environnement et développement durable...

Microtechniques

Les produits microtechniques sont caractérisés par leur petite taille et l'utilisation simultanée de différentes technologies intégrées telles que l'optique, la mécanique, l'électricité, l'automatique, l'électronique, l'informatique, etc.

Le technicien en microtechniques fabrique des maquettes, des prototypes ou des pièces et des sous-ensembles spéciaux, à l'unité ou en très petite série. Il les teste pour en assurer la maintenance et contribuer à l'amélioration de la qualité.

Il peut exercer son activité dans une entreprise de production industrielle ou de maintenance ou, plus généralement, dans toute entreprise dont l'activité implique la manipulation de très petits produits et de systèmes pluritechnologiques.

Technicien en réalisation de produits mécaniques, option réalisation et suivi de production

Le technicien est capable de réaliser, régler, mettre en oeuvre des moyens de production, de contrôle et suivi des produits fabriqués en entreprise dans le secteur de la production ou d'outillage.

Il utilise des machines-outils caractéristiques du secteur dans lequel il travaille. Il est capable de s'intégrer dans des environnements de production ou de manutention automatisés, robotisés. Ses compétences et ses certifications s'arrêtent là où commencent celles de la conduite et du pilotage des installations ou des lignes de production.

La formation du tronc commun porte sur les savoir-faire traditionnels de tourneur ; fraiseur ; usineur ; technicien production sur machine à commande numérique ; usineur ; décolleteur ; régleur de commande numérique ; outilleur ; outilleur mouliste ; mécanicien outilleur ; mécanicien ajusteur ; tourneur ajusteur monteur dans le contexte de l'industrie du futur avec le développement de la fabrication additive ; la réalisation d'outillages connectés ; la maintenance prédictive

L'option réalisation et suivi de productions permet d'acquérir les techniques des réalisations d'éléments ou de sous ensembles en usinage. La réalisation appartient à 2 typologies différentes (soit en très grande, grande ou moyenne série soit de pièces unitaires ou en petite série). De même, pour le suivi de production se distinguent 2 interventions différentes (soit en très grande série (décolletage) ou en grande et moyenne séries soit en très petites séries ou unitaires).

Bronzier, mouleur - noyauteur, régleur

Technicien en réalisation de produits mécaniques, option réalisation et maintenance des outillages

Le technicien est capable de réaliser, régler, mettre en œuvre des moyens de production, de contrôle et suivi des produits fabriqués en entreprise dans le secteur de la production ou d'outillage.

Il utilise des machines-outils caractéristiques du secteur dans lequel il travaille. Il est capable de s'intégrer dans des environnements de production ou de manutention automatisés, robotisés. Ses compétences et ses certifications s'arrêtent là où commencent celles de la conduite et du pilotage des installations ou des lignes de production.

La formation du tronc commun porte sur les savoir-faire traditionnels de tourneur ; fraiseur ; usineur ; technicien production sur machine à commande numérique ; usineur ; décolleteur ; régleur de commande numérique ; outilleur ; outilleur mouliste ; mécanicien outilleur ; mécanicien ajusteur ; tourneur ajusteur monteur dans le contexte de l'industrie du futur avec le développement de la fabrication additive ; la réalisation d'outillages connectés ; la maintenance prédictive

L'option réalisation et maintenance des outillages permet d'acquérir les techniques de réalisation d'outillages de mise en forme par usinage, assemblage, ajustage. En plus de la réalisation des outillages, selon les situations et le cadre de la maintenance des outillages, le technicien peut intervenir pour la fabrication de pièces de rechange ou à forte valeur ajoutée.

Technicien modeleur

Le titulaire de ce bac pro produit des outillages (moules, maquettes ou encore outils de découpe) pour la mise en forme des matériaux (plastique, verre, métal…). Il suit une méthode de fabrication pour laquelle il choisit des matériaux, des moyens de production et des étapes de fabrication en tenant compte des spécifications des documents techniques précisant les caractéristiques fonctionnelles de l'outillage à réaliser, des éléments constituant ses différentes parties et des équipements disponibles dans l'atelier. Le technicien réalise les éléments et procède à leur assemblage, assure la finition, contrôle et met au point les outillages en utilisant les techniques différentes (conception assistée par ordinateur, conception et fabrication assistées par ordinateur, machines à commande numérique, logiciels spécialisés, etc.). Il renseigne les documents relatifs au contrôle qualité et à la gestion de la production.

Ce technicien trouve un emploi le plus souvent dans de petites entreprises très spécialisées qui travaillent en sous-traitance pour l'automobile, l'aéronautique mais aussi pour toute l'industrie des biens d'équipement.

Traitements des matériaux

Ce bac pro forme des opérateurs polyvalents, spécialistes des procédés d'amélioration de la surface des matériaux (métaux ou plastiques) : revêtements anticorrosion, peintures industrielles, traitements chimiques destinés à réduire l'usure des pièces...

L'opérateur peut travailler dans une PME spécialisée ou dans l'atelier intégré d'une entreprise appartenant à l'un des secteurs suivants : automobile, aéronautique, construction mécanique, construction électrique et électronique, électroménager, lunetterie, bijouterie, prothèses et matériel médical...

Ses activités sont variées. Il prépare la mise en oeuvre, conduit et surveille le démarrage et l'arrêt des installations, suit le déroulement des opérations. Il assure la maintenance, seul ou avec l'assistance d'une équipe d'intervention. Il contrôle la qualité des produits et participe à l'amélioration de la production. Il maîtrise les risques en garantissant la sécurité des personnes et des matériels et en veillant à la protection de l'environnement.

Microtechnicien

Charpentier metallique, chaudronnier, ferronnier d'art,soudeur...

Ajusteur-monteur, mécanicien-outilleur, mouleur-noyauteur

Opérateur en traitement
des matériaux

Ajusteur-monteur, opérateur sur machine à commande numérique, decolleteur, nivoculteur

Famille de métiers industriels

Ajusteur-monteur, mécanicien-outilleur, mouleur-noyauteur

2nde Pro

Métiers de la réalisation d'ensembles mécaniques et industriels

Menu

1/2 Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Maintenance et efficacité énergétique (ex : technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques)

Le technicien est chargé de la maintenance préventive et corrective des installations énergétiques et climatiques de toutes tailles et de tous types.

Il exerce des missions de dépannage, de mise au point ou de mise en service. Il intervient sur des installations sanitaires, thermiques et de climatisation : appareils de climatisation (individuels ou collectifs), appareils sanitaires, chaudières, réseaux de chaleur, énergies renouvelables...

Il est amené à rédiger les comptes rendus d'intervention. Il effectue des visites techniques et les organise dans le cadre défini par son responsable. Il dispose des moyens nécessaires à son autonomie : véhicule, outils de communication, d'intervention...

Le diplômé peut travailler dans des entreprises de nature et de taille différentes : entreprises ayant un service maintenance, dépannage ou SAV, entreprises spécialisées en exploitation et en maintenance, constructeurs d'équipements énergétiques et climatiques...

En fonction de ses compétences, de l'expérience acquise et de la formation continue suivie, le diplômé peut progresser vers la coordination d'une équipe, puis vers la fonction de responsable d'exploitation. Il peut également reprendre ou créer une entreprise.

Métiers du froid et des énergies renouvelables

Le bac pro MFER forme les élèves aux activités professionnelles de montage, de mise en service et de maintenance dans les secteurs de la production du froid industriel et commercial, de la chaîne du froid en cuisines professionnelles (chambres froides, meubles frigorifiques, centrale de production d'eau glacée) et du conditionnement d'air (centrale de traitement de l'air, climatiseurs, pompe à chaleur géothermie). Ce bac pro prépare à organiser, assembler toutes les pièces des systèmes frigorifiques avant leur mise en service.

Les connaissances acquises en électrotechnique, en maintenance préventive mettent les diplômés en capacité d'entretenir, d'inspecter, de vérifier, de réparer les systèmes installés tout en respectant les normes de qualité, de sécurité et d'efficacité énergétique et en adoptant une attitude écoresponsable. Ils sont formés à communiquer avec les clients, constructeurs ou fournisseurs.

Les titulaires du bac professionnel se voient délivrer l'attestation d'aptitude de catégorie 1 pour manipuler les fluides frigorigènes, conformément aux dispositions prévues dans le code de l’environnement.

Installateur en chauffage, climatisation et énergies renouvelables (ex : technicien d'installation des systèmes énergétiques et climatiques

Le technicien est chargé de la réalisation d'équipements énergétiques et climatiques. Son activité est centrée sur la réalisation d'installations et sur l'organisation de chantiers dans les domaines de la climatisation, de la ventilation, du thermique et du sanitaire.

Il peut planifier une réalisation, d'implanter et de poser des équipements, de monter et de raccorder des installations fluidiques et électriques. Il peut installer des équipements sanitaires, de chauffage, de climatisation et de ventilation, réaliser les réglages et la mise en service des installations.

L'organisation de chantiers inclut la prise en compte d'un planning, la répartition des tâches, la réception de matériels, le suivi de travaux et la mise en service.

À l'issue du bac pro, le diplômé peut travailler dans une entreprise artisanale ou une PME du secteur de l'énergétique. En fonction de ses compétences, de l'expérience acquise et de la formation continue suivie, il peut évoluer vers une qualification de chef d'équipe. Il peut aussi reprendre ou créer une entreprise.

Métiers de l'électricité et de ses environnements connectés

Le technicien contribue à la performance énergétique des bâtiments et des installations. Il s'adapte à l'évolution des techniques, des technologies, des méthodes et des matériels. Il participe à l'analyse des risques professionnels, de mise en œuvre. Il respecte et fait respecter les exigences de santé et de sécurité au travail. Il respecte et met en œuvre les réglementations environnementales. Il propose des solutions techniques minimisant l'impact sur l'environnement. Il contribue à la mise en œuvre de la démarche qualité de l'entreprise. Il appréhende la composante économique de ses travaux. Il communique (y compris en langue étrangère) avec son environnement professionnel (client, hiérarchie, équipe, autres intervenants ...). Il appréhende l'entreprise et son environnement. Il coordonne, après expérience, une activité en équipe.

Les activités professionnelles (préparation des opérations avant la réalisation, la mise en service, la maintenance) peuvent s'exercer dans les secteurs : des réseaux ; des infrastructures ; des quartiers, des zones d'activité ; des bâtiments (résidentiel, tertiaire et industriel) ; de l'industrie ; des systèmes énergétiques autonomes et embarqués.

Ascenssoriste, électricien installateur, monteur en réseaux de distribution électrique ...

Plombier, technicien de maintenance en génie climatique, technicien d'exploitation du réseau gaz,...

Plombier, technicien de maintenance en génie climatique, responsable du service après-vente, ...

Plombier, technicien de maintenance en génie climatique, responsable du service après-vente, ...

Famille de métiers industriels

2nde Pro

Métiers des transitions numériques et énergétiques

Menu

Exemples de métiers associés

Systèmes numériques, option A : sureté et sécurité des infrastuctures, de l'habitat et du tertiaire

Ce bac pro aborde l'ensemble des compétences professionnelles permettant au technicien d'exercer les activités liées à la préparation, l'installation, la réalisation, la mise en service et la maintenance des systèmes de son domaine. Le titulaire sera aussi capable de participer au service client avec les services commerciaux.

Le titulaire sera technicien conseil, d'installation, ou de maintenance, ou technicien service après-vente, ou encore intégrateur domotique. Il exercera dans toute entreprise de services ou industrielle : service technique ou centre de maintenance, artisan, fabricant.

Le titulaire de l'option A Sûreté et sécurité des infrastructures a acquis les compétences pour intervenir sur les installations et équipements (matériels et logiciels) entrant dans la constitution de systèmes numériques, dans le domaine de la sûreté et la sécurité des biens et des personnes : systèmes de vidéoprotection, de sécurité incendie...mais aussi les systèmes immotiques (bâtiment intelligent, gestion technique centralisée..) et domotiques liés à la gestion de l'habitat (assistance à la personne, gestion des alarmes...).

Systèmes numériques, option B : Audiovisuels, réseaux et équipements domestiques

Ce bac pro aborde l'ensemble des compétences professionnelles permettant au technicien d'exercer les activités liées à la préparation, l'installation, la réalisation, la mise en service et la maintenance des systèmes de son domaine. Le titulaire sera aussi capable de participer au service client avec les services commerciaux.

Le titulaire sera technicien conseil, d'installation, ou de maintenance, ou technicien service après-vente, ou encore intégrateur domotique. Il exercera dans toute entreprise de services ou industrielle : service technique ou centre de maintenance, artisan, fabricant.


Le titulaire de l'option B Audiovisuels, réseau et équipement domestiques a acquis les compétences pour intervenir sur les installations et équipements (matériels et logiciels) entrant dans la constitution de systèmes numériques dans le domaine des installations audiovisuelles, multimédias (systèmes de lecture et d'enregistrement numérique, de restitution du son et de l'image, systèmes centralisés de commande avec périphériques multimédias...), sans oublier la domotique (gestion d'énergie dans l'habitat, e-santé...). Il pourra aussi intervenir dans le domaine de l'électrodomestique (systèmes de production de froid, de traitement du linge...). Ses compétences recouvrent aussi le domaine de l'éclairage et de la sonorisation pour l'activité scénique.

Systèmes numériques, option C : réseaux informatiques et systèmes communicants

Ce bac pro aborde l'ensemble des compétences professionnelles permettant au technicien d'exercer les activités liées à la préparation, l'installation, la maintenance des systèmes dans son domaine. Le titulaire sera aussi capable de participer au service client avec les services commerciaux.

Le titulaire sera technicien conseil, d'installation, de maintenance, ou technicien service après-vente...Il exercera dans toute entreprise de services ou industrielle : service technique ou centre de maintenance, fabricant...

Le titulaire de l'option C Réseaux informatiques et systèmes communicants a acquis les compétences pour intervenir sur les installations et équipements (matériels et logiciels) entrant dans la constitution de systèmes numériques dans les domaines des télécommunications et réseaux (systèmes participant à la mise en réseaux de terminaux et aux télécommunications) et de l'électronique industrielle en embarquée (systèmes de commande et de contrôle, systèmes communicants, systèmes d'accès Voix Données Images...).

Dépanneur en électroménager

Dépanneur en électroménager, projectionniste, responsable du service après-vente

Dépanneur en électroménager, projectionniste, installateur en télécoms, monteur-cableur, technicien télécoms et réseaux, nivoculteur ...

2/2 Bac Pro

(1ère et Terminale)

Famille de métiers industriels

2nde Pro

Métiers des transitions numériques et énergétiques

Menu

Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Maintenance des systèmes de production connectés

Le technicien assure la maintenance corrective, préventive et améliorative d'installations à caractère industriel. Il participe aussi bien à l'amélioration et à la modification de matériels existants qu'à la mise en œuvre de nouveaux équipements. Il intervient sur tout ou partie d'un système pluri technologique (et son environnement) dans une installation. Il doit impérativement respecter les règles de santé et de sécurité, les normes de qualité et celles de protection de l'environnement.

Ce technicien répare ou dépanne les biens après avoir analysé leur fonctionnement. Son activité varie selon l'entreprise qui l'emploie, la nature et la complexité des équipements dont il a la charge. Il utilise les technologies d'aide au diagnostic et d'intervention. Que ce soit en présentiel ou en distanciel grâce à la télémaintenance, il réalise les opérations de surveillance et/ou des opérations planifiées, signale les anomalies. Il communique avec le ou les utilisateurs des biens sur lesquels il travaille et avec les membres de son service.

Le diplômé peut être recruté par des entreprises appartenant à des secteurs économiques très variés. Rattaché au service maintenance, il peut intervenir seul ou en équipe. Il peut aussi encadrer tout ou partie d'une unité de maintenance.

Procédés de la chimie, de l'eau et des papiers cartons

Ce diplômé est un technicien de fabrication. Il travaille principalement dans les entreprises chimiques, para chimiques et de raffinage mais aussi dans les industries qui utilisent des procédés de production comparables : ciment, plâtre, verre, céramique, papier, pharmacie, agroalimentaire, production d'énergie, traitement des rejets, des déchets, etc.

Il conduit une unité de production ou une partie de chaîne de production. Il vérifie et prépare les installations. Il lance, surveille, arrête le procédé. Il contrôle la qualité des produits, effectue des prélèvements d'échantillons. À partir des bulletins d'analyse et des mesures, il repère les anomalies, établit un diagnostic puis intervient en conséquence. Il exécute des opérations de maintenance sur les appareillages ou met l'installation en sécurité pour les interventions du service maintenance. Enfin, il veille au respect des règles de sécurité et de protection de l'environnement.

Pilote de ligne de production

Le technicien prépare la production à réaliser sur une ligne automatisée ou semi-automatisée. Il conduit la ligne de production en coordonnant les opérateurs ou agents. Il suit et régule les dérives du processus de production. Il intervient soit sur la partie de transformation primaire du produit en exécutant des tâches centrées sur la conduite de l'installation de production, soit hors de la transformation primaire du produit sur des activités telles que le conditionnement en aval ou en amont (approvisionnement). L'activité peut concerner plusieurs lignes ou systèmes de production. Dans toutes les activités, il cherche à améliorer la productivité de l'outil de production en prenant en compte la santé et la sécurité des personnes, en préservant les biens et l'environnement.

Ce bachelier exercera un métier dans les secteurs industriels dont les processus sont plutôt automatisés, coordonnés ou intégrés. Les industries de transformation, d'élaboration et de conditionnement le recrutent pour mettre en œuvre des processus continus, discontinus ou mixtes. Il pourra évoluer dans des secteurs aussi divers que l'agroalimentaire, la pharmacie, la cosmétique, la transformation des pâtes à papiers et cartons, l'électronique, la production et la transformation des métaux, la sidérurgie, l'automobile, l'industrie textile, la céramique, la transformation des déchets…

Technicien de scierie

Le titulaire de ce bac pro exerce dans des scieries de toutes tailles, en particulier celles dont l'activité est complétée par la fabrication industrielle de produits divers tels que les palettes, emballages, parquets…

Son activité consiste à participer à l'approvisionnement en matières premières et à préparer le processus de réalisation du produit à partir du dossier de fabrication ou de la demande du client. Il met en œuvre les techniques et procédés courants de fabrication et organise la production d'une équipe de plusieurs ouvriers.

Conducteur opérateur de scierie,
responsable de scierie ...

Conducteur de ligne de production, opérateur sur machine à commande numérique, pilote de ligne automatisée ...

Agent d'exploitation de l'eau, aide chimiste, coloriste ...

Famille de métiers industriels

Ajusteur monteur, ascenssoriste, électromécanicien, ...

2nde Pro

Métiers du pilotage et maintenance d'installations automatisées

Menu

Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Façonnage de produits imprimés, routage

Le titulaire de ce bac pro est un professionnel hautement qualifié capable de régler et de conduire différentes machines faisant partie d'une chaîne de production automatisée. Ces équipements réalisent les dernières étapes de la transformation d'un produit imprimé (façonnage) ainsi que son conditionnement en vue de sa distribution (routage).

Le diplômé est susceptible d'intervenir dans chacune des deux étapes de la production afin de mettre en œuvre : soit des opérations automatiques de façonnage industriel conduisant à la réalisation d'un livre, d'une brochure ou d'un magazine à partir d'une matière d'œuvre imprimée qui peut être pliée, assemblée et coupée, soit des opérations automatiques de routage destinées à préparer et à adresser des envois en fonction des données fournies par un fichier informatique.

Dans les entreprises spécialisées de façonnage (entreprises de reliure-brochure) ou en imprimeries hors presse (affiches, revues, imprimés publicitaires), il occupe des postes de régleur et conducteur de machines industrielles complexes à systèmes de pilotage automatisés (massicot, encarteuse, plieuse, piqueuse, chaîne de brochage). Il encadre ou coordonne le travail d'une équipe d'opérateurs.

Réalisation de produits imprimés et plurimédia, option A : productions graphiques

Le titulaire de ce bac pro participe à toutes les étapes de réalisation d'un document avant son impression (pré-presse). Il peut travailler dans une maison d'édition, un atelier de photogravure ou de composition. Il participe à l'étude de la faisabilité du projet et des produits de communication, propose des solutions techniques tant sur les aspects de la création et de la réalisation que de la qualité et des délais. Il vérifie les données transmises par le client, s'assure de leur compatibilité avec les média envisagés. Il prépare, règle les matériels, paramètre les logiciels pour assurer la production demandée. Il contrôle la préparation et les réglages (feuilles de style, automatisation, balisages, codages). Il assure la production en intégrant les contraintes techniques, en réalisant l'imposition et les formes imprimantes. Par ailleurs, il prend en charge la maintenance de premier niveau des équipements.

Il peut être recruté comme opérateur prépresse, opérateur plurimédia, maquettiste (PAO, Web, kiosque numérique…). Après une expérience professionnelle, il peut accéder aux fonctions de chef d'équipe ou à un poste d'encadrement.

Opérateur prepresse, sérigraphe, conducteur de machines à papiers

Conducteur de machines à papiers, façonnier des industries graphiques

Famille de métiers industriels

Réalisation de produits imprimés et plurimédia, option B : productions imprimées

Le titulaire de ce bac pro conduit des machines à imprimer d'exploitation complexe. Il travaille dans des ateliers d'impression, des imprimeries de labeur ou de presse. Sa maîtrise de l'ensemble des procédés technologiques (offset, héliogravure, sérigraphie...) et des nouvelles technologies d'impression numérique lui permet de s'adapter à une ou plusieurs machines. En général, Il prépare, règle et conduit la production. Il réalise l'imposition et la forme imprimante. Il choisit, dose et contrôle la qualité des matières premières : des encres et de leur teinte, des solvants. Il participe aux opérations de massicotage et pliage. Il veille à la qualité de l'impression.

D'abord recruté comme conducteur de machine d'impression, le diplômé peut accéder, après une expérience professionnelle, aux fonctions de chef d'équipe ou à un poste d'encadrement.

Opérateur prepresse, coloriste, sérigraphe, conducteur de machines à papiers

2nde Pro

Métiers des industries graphiques et de la communication

Menu

Métiers des études et modélisation numérique du bâtiment

Métiers de la construction durable, du bâtiment et des travaux publics

Métiers de l'agencement de la menuiserie et de l'ameublement

Famille des métiers

du secteur du bâtiment

Menu

1/2 Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Aménagements et finitions du bâtiment

Le titulaire de ce bac pro intervient sur des chantiers, dans le cadre de travaux neufs ou de rénovation de bâtiments, pour la mise en œuvre de différents ouvrages de partition intérieure des locaux (cloisons, plafonds), la pose de revêtements (murs, sols) et l'application de produits de finition à l'extérieur et à l'intérieur (plâtre, peinture…).

Ses fonctions portent sur la réalisation et la conduite des travaux. Il veille notamment à la continuité du chantier et au respect des délais. Sous la responsabilité du chef d'entreprise ou du conducteur de travaux, il mène son intervention en s'appuyant sur les études techniques réalisées par l'entreprise. Il a également pour mission d'encadrer et d'animer une équipe de quatre ou cinq personnes.

Après une solide expérience professionnelle acquise sur les chantiers, il peut évoluer rapidement vers la qualification de chef d'équipe.

Intervention sur le patrimoine bâti, option A : maçonnerie

Ce professionnel intervient sur le patrimoine architectural, sur des bâtiments anciens ou historiques d'avant 1945. Ses connaissances des techniques, des matériaux et des systèmes de construction traditionnels lui permettent d' identifier le bâti, d'apprécier l'architecture d'un édifice à rénover. Après avoir analysé l'état des structures, il recherche les causes des dégâts, des dégradations et propose un diagnostic pour restaurer et préserver une construction tout en tenant compte de l'édifice, du coût de l'opération.

Il collabore avec le chef d'entreprise. Sa formation en management peut l'amener aux fonctions de chef de chantier, d'adjoint conducteur de travaux.

L'option maçonnerie forme un technicien apte à réaliser différents ouvrages de maçonnerie tels que des arcs, des voûtes, des coupoles ou encore des sols anciens, des planchers en utilisant des matériaux et des techniques de réalisation locales et traditionnelles : pierre de taille, briques (terre cuite, terre crue), pierres sèches, moellons, maçonneries mixtes. Il réalise des parements enduits, traite des parements de pierre et de brique. Il participe à la reprise en sous oeuvre ou aux fondations. Il peut aussi réaliser une ouverture ou modifier le bâti existant tout en intégrant de façon la plus compatible les éléments nécessaires ou réglementaires pour réaliser les drainages, les réseaux et canalisations pour répondre aux exigences et aux normes actuelles. Il n'existe pas de certification intermédiaire pour ce bac pro.

Maçon-ne

Carreleur-mosaïste, façadier,peintre en bâtiment,platrier, staffeur-ornemaniste...

Famille de métiers du bâtiment

2nde Pro

Métiers
de la construction durable, du bâtiment et des travaux publics

Intervention sur le patrimoine bâti, option B : charpente

Ce professionnel intervient sur le patrimoine architectural, sur des bâtiments anciens ou historiques d'avant 1945. Ses connaissances des techniques, des matériaux et des systèmes de construction traditionnels lui permettent d' identifier le bâti, d'apprécier l'architecture d'un édifice à rénover. Après avoir analysé l'état des structures, il recherche les causes des dégâts, des dégradations et propose un diagnostic pour restaurer et préserver une construction tout en tenant compte de l'édifice, du coût de l'opération.

Il collabore avec le chef d'entreprise. Sa formation en management peut l'amener aux fonctions de chef de chantier, d'adjoint conducteur de travaux.

L'option charpente forme à la mise en oeuvre de techniques traditionnelles de construction en charpente. Ce professionnel peut ainsi réaliser un ouvrage de consolidation pour une charpente, un plancher, un escalier en bois, un pan ou un mur de bois éventuellement sous-oeuvre. Il peut également remplacer ou déconstruire tout ou partie de ces éléments. Il peut par exemple tailler et assembler un escalier, réaliser un plancher ou lever une ossature.

Intervention sur le patrimoine bâti, option C : couverture

Ce professionnel intervient sur le patrimoine architectural, sur des bâtiments anciens ou historiques d'avant 1945. Ses connaissances des techniques, des matériaux et des systèmes de construction traditionnels lui permettent d' identifier le bâti, d'apprécier l'architecture d'un édifice à rénover. Après avoir analysé l'état des structures, il recherche les causes des dégâts, des dégradations et propose un diagnostic pour restaurer et préserver une construction tout en tenant compte de l'édifice, du coût de l'opération.

Il collabore avec le chef d'entreprise. Sa formation en management peut l'amener aux fonctions de chef de chantier, d'adjoint conducteur de travaux.

L'option couverture forme un professionnel prêt à réparer un ouvrage tout en mettant en oeuvre les techniques de réalisation locales et traditionnelles que ce soit pour changer un élément de couverture défectueux ou pour restaurer des revêtements de façade. Il maintient l'ouvrage en état, installe les éléments décoratifs de couverture tout en intégrant de façon la plus compatible les éléments nécessaires ou réglementaires de ventilation, d'éclairage naturel ou d'énergie renouvelable pour répondre aux exigences actuelles de confort.

Charpentier-ière bois

Couvreur-euse

Menu

2/2 Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Menuiserie, aluminium - verre

Le titulaire de ce bac pro intervient en atelier et sur chantier pour fabriquer et mettre en œuvre différents ensembles constituant des parties de l'enveloppe d'un bâtiment (fenêtres, portes, parties de façade ou de toiture…), des petits corps de bâtiment (vérandas, verrières, oriels…), des ouvrages de distribution et de protection (cloisons, clôtures, garde-corps…) ou de décoration et d'aménagement (cloisons, habillages en miroirs, salles de bains…). Ces interventions concernent des travaux neufs, de réhabilitation ou d'entretien.

Son activité consiste à

préparer le processus de réalisation d'un ouvrage à partir d'un dossier architectural et des concepts, normes et contraintes de l'entreprise. Il réalise

les ouvrages selon les techniques et procédés courants de fabrication. Il

organise, anime et gère le suivi de la réalisation effectuée par une petite équipe d'ouvriers et de compagnons.

Il peut exercer dans une entreprise spécialisée dans l'enveloppe du bâtiment, les façades, la menuiserie aluminium et PVC, la miroiterie.

Ouvrages du bâtiment : metallerie

Le titulaire de ce bac pro fabrique et met en oeuvre différents ensembles : des structures de bâtiment (charpentes, ossatures), des parties de l'enveloppe du bâtiment (fenêtres, portes, parties de façade ou de toiture), des ouvrages de distribution et de protection (cloisons, passerelles, clôtures, garde-corps). Il intervient en atelier et sur chantier, dans le cadre de travaux de construction neuve, de réhabilitation ou d'entretien.

Il est chargé de préparer le processus de réalisation d'un ouvrage à partir d'un dossier architectural, en tenant compte des concepts, normes et contraintes de l'entreprise.

Il réalise les ouvrages selon les techniques et procédés courants de fabrication. Il peut animer une petite équipe d'ouvriers et de compagnons professionnels, organiser et gérer l'activité et suivre la réalisation du chantier.

Les diplômés s'insèrent dans les PME de métallerie, serrurerie, construction métallique, façades ou menuiseries métalliques.

Charpentier metallique, serrurier dépanneur, serrurier -metallier

Menuisier, miroitier, technicien de fabricationde mobilier et de menuiserie

Famille de métiers du bâtiment

2nde Pro

Métiers de la construction durable, du bâtiment et des travaux publics

Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros oeuvre

Le titulaire de ce diplôme réalise, à partir de directives, sur des chantiers de construction neuve, de rénovation ou de réhabilitation, l'ensemble des travaux de gros œuvre dans les secteurs suivants : construction de maisons individuelles, de bâtiments divers, d'ouvrages d'art, travaux de maçonnerie générale, fabrication d'éléments en béton pour la construction. Il peut travailler dans une entreprise artisanale, une PME ou une grande entreprise.

Qu'il travaille seul ou en équipe, il est souvent autonome sur le chantier et responsable de la bonne exécution et du suivi des travaux qui lui sont confiés.

Son activité requiert une bonne connaissance des matériaux, des matériels, des règles techniques et de sécurité. Il doit pouvoir utiliser des matériaux et des matériels de technologie avancée, effectuer les relevés des différentes parties d'ouvrage et prendre en compte les normes qualitatives et environnementales en vigueur.

En fonction de son expérience, il pourra progressivement encadrer des ouvriers de qualification moindre, voire évoluer vers la direction d'équipe, l'encadrement de chantier, la création ou la reprise d'une entreprise artisanale.

Travaux publics

Le titulaire de ce diplôme est technicien sur un chantier. Il travaille au service de la production dans une entreprise de travaux publics : construction de routes, terrassements, canalisations, construction d'ouvrages d'art (ponts, barrages, tunnels).

Ses compétences s'étendent de l'organisation à l'encadrement et à la gestion. Il collabore au bon déroulement du chantier jusqu'à sa remise au client : préparation technique, définition des tâches, de leur temps de réalisation, de leur ordre d'exécution. Il contrôle l'approvisionnement et le bon emploi des matériaux et des matériels. Tout au long du chantier, il veille à respecter le calendrier d'exécution et les règles de sécurité.

Coffreur - boiseur, maçon

Canalisateur, constructeur de routes, conducteur d'engins de travaux publics...

Menu

Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Technicien géomètre-topographe

Le titulaire de ce diplôme peut être recruté par un cabinet ou une entreprise de géomètre expert foncier, une société de topographie ou une entreprise du secteur de la construction. Il est amené à participer à l'ensemble des activités du géomètre, dans cinq domaines :

  • la topographie (établissement des plans descriptifs du terrain) ;
  • le foncier (fixation des limites des biens fonciers) ;
  • les techniques immobilières (établissement des différents documents permettant la mise en copropriété des immeubles) ;
  • l'urbanisme, le paysage et l'aménagement (missions d'ingénierie et de maîtrise d'œuvre des projets menés par les collectivités territoriales et les aménageurs privés) ;
  • les autres interventions (mise en place de systèmes d'information géographique par exemple).

Il peut travailler aussi bien en extérieur, sur le terrain, à l'aide d'un matériel de haute technicité, qu'en intérieur, avec des logiciels professionnels dédiés au calcul et au dessin assisté par ordinateur.

Technicien d'études du bâtiment,

option A : études et économie


Cette formation est axée sur l'acquisition de connaissances techniques et économiques dans tous les domaines de la construction.

Le titulaire de l'option études et économie est un professionnel qualifié connaissant les matériaux, les techniques de construction et leurs coûts particuliers.

Il participe à l'élaboration d'un dossier d'étude de construction, exploite les notes de calcul, prépare les dessins d'exécution. Il planifie les opérations de chantier, met au point les méthodes et les procédés de fabrication. En tant que responsable du chantier, il prépare le travail, détermine les besoins en personnel et en matériel, décompose l'ouvrage en ouvrages élémentaires, décrit les travaux, répartit les tâches et suit le travail. En fin de chantier, il prend en charge la facturation. Il est formé à la gestion économique de base des travaux.

Il a un rôle de coordonnateur entre le bureau et le chantier, les documents et l'activité réelle.

Il travaille dans le cadre des programmes publics ou privés de construction neuve, de rénovation ou de réhabilitation. Les métiers accessibles sont métreur ou technicien d'études de prix en entreprise ou en cabinet d'économie de la construction ainsi que dessinateur DAO en cabinet de maîtrise d'oeuvre ou en bureau d'études techniques. Dans les entreprises artisanales et services techniques de collectivité territoriale, il peut exercer comme technicien chargé du suivi des travaux.

Assistant en architecture

Famille de métiers du bâtiment

Géomètre topographe

2nde Pro

Métiers des études et modélisation numérique du bâtiment

Technicien d'études du bâtiment,

option B : assistant en architecture

Cette formation est axée sur l'acquisition de connaissances techniques et économiques dans tous les domaines de la construction.

Le titulaire de l'option assistant en architecture intervient dans trois domaines sous contrôle de sa hiérarchie : les travaux d'architecture, les études techniques et/ou administratives ainsi que le suivi des travaux non complexes ne nécessitant pas d'engagements importants de la maîtrise d'ouvrages. Après avoir fait les relevés et la description d'ouvrages pour le projet d'études, il réalise les esquisses, les maquettes et les perspectives. Pour cela, il utilise les techniques et logiciels graphiques de CAO, DAO et traitement d'images. En études techniques et/ou administratives, il participe à la construction de dossiers, à la vérification de documents graphiques, à la quantification et à l'estimation partielle d'un projet.

Les assistants en architecture exercent principalement leur activité dans les entreprises d'architecture et de maîtrise d'œuvre en construction, rénovation et réhabilitation d'ouvrages du bâtiment, mais ils peuvent également travailler pour les collectivités territoriales, les grands groupes publics ou privés, les entreprises du paysage ou les architectes d'intérieur.

Assistant en études de prix

Menu

Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Etude et réalisation d'agencement

Le titulaire de ce bac pro est un technicien de l'agencement. Il intervient en bureau d'études pour participer à la conception technique du projet. Sur un chantier il organise la mise en oeuvre d'ouvrages d'agencement et d'aménagements extérieurs et intérieurs dans le respect du parti architectural et décoratif du projet.

Au sein de l'entreprise, en bureau d'études, en atelier et sur site, son activité consiste à participer à la finalisation de l'étude esthétique et à la définition du projet. Il prépare la réalisation technique d'un projet multimatériaux à partir des concepts et normes de l'agencement et du cahier des charges architectural. Il organise, planifie, anime et gère le suivi de la mise en oeuvre sur chantier du lot agencement avec intervention de plusieurs corps d'états.

Le titulaire du bac pro "étude et réalisation d'agencement" exerce son activité dans les petites ou moyennes entreprises qui conçoivent, fabriquent, installent des agencements extérieurs et intérieurs : habitat individuel ou collectif, locaux professionnels, établissements recevant du public, commerces, construction navale et aéronautique...

La formation porte sur l'histoire de l'art, des styles et des tendances dans le domaine de l'agencement, l'analyse d'un projet d'agencement, la préparation de chantier, la réalisation de maquettes et prototypes et sur des enseignements généraux.

Technicien de fabrication bois et matériaux associés

Le titulaire de ce bac pro est un technicien d'atelier qui maîtrise les techniques de fabrication des meubles, du mobilier d'agencement, des menuiseries extérieures et intérieures, des charpentes industrielles et des éléments en bois lamellé-collé.

Il prend en charge la fabrication et le conditionnement des pièces, ainsi que le suivi et le contrôle de la production. Il participe à la maintenance des équipements et à l'organisation du travail.

Dans le cadre de ses activités sur un poste ou un îlot de fabrication, il peut être amené à prendre des responsabilités au sein d'une équipe afin d'assurer le bon déroulement de la production et des opérations qui y sont liées (maintenance, contrôle, optimisation, sécurité).

Il exerce son activité dans les entreprises de menuiserie et d'ameublement pour la production, en petite ou moyenne série, d'ouvrages en bois et matériaux associés.

Agenceur de cuisine et de salles de bains

Famille de métiers du bâtiment

Technicien menuisier agenceur

Le titulaire de ce bac pro intervient en atelier et sur chantier pour fabriquer et mettre en oeuvre différents ouvrages de menuiserie extérieure et intérieure ainsi que des aménagements de pièces, bureaux, cuisines, salles de bains, magasins, salles d'exposition, lieux de réunion...

Son activité consiste à

préparer le processus de réalisation d'un ouvrage à partir du dossier architectural, des concepts et normes de la menuiserie et de l'agencement et des contraintes de l'entreprise. Il

réalise les ouvrages selon les techniques et procédés courants de fabrication et de mise en ?uvre de la menuiserie et de l'agencement. Il

encadre une équipe d'ouvriers et de compagnons professionnels et gère le suivi de la réalisation du chantier.

Les diplômés s'insèrent dans les PME qui fabriquent et installent des menuiseries pour l'habitat individuel et collectif.

Agenceur de cuisine et de salles de bain, charpentier bois,menuisier, responsable de scierie

Agenceur de cuisine et de salles de bain,menuisier, technicien de fabrication de mobilier et de menuiserie

2nde Pro

Métiers de l'agencement de la menuiserie et de l'ameublement

Menu

Métiers de la gestion administrative, du transport et de la logistique

Métiers de l'hôtellerie et restauration

Métiers de l'alimentation

Métiers de la relation client

Menu

Métiers de la beauté

et du bien-être

Métiers de la maintenance des matériels et des véhicules

Famille des métiers du secteur des services

Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Famille de métiers des services

Cuisine

Le titulaire du baccalauréat professionnel cuisine est un professionnel qualifié, opérationnel dans les activités de cuisine. Il est capable de s'adapter, à terme en français et en langues étrangères, à des fonctions d'animation et de management et ce, dans tous les secteurs et formes de restauration.
Au terme d'une formation professionnelle et technique, et en fonction des capacités personnelles et après une période d'adaptation, le titulaire peut occuper par exemple les postes suivants : - premier commis, - chef de partie ou adjoint au chef de cuisine pour le secteur de la restauration commerciale, - chef de cuisine ou chef-gérant, ou responsable de production pour le secteur de la restauration collective.
Le titulaire du baccalauréat professionnel cuisine exerce son activité dans un contexte diversifié, en respectant l'environnement, le développement durable, les règles d'hygiène, de santé et de sécurité, les impératifs de gestion et en valorisant les dimensions de nutrition, de plaisir et de bien-être.

Cuisinnier-ière, directeur de restaurant, gérant de restauration collective

Commercialisation et services en restauration

Le titulaire de ce bac pro est un professionnel qualifié, opérationnel dans les activités de commercialisation, de service en restauration et de relation client. Il réalise la mise en place de la salle (carte, menu, banquets…), organise le service des plats et des boissons. Il est capable de coordonner l'activité d'une équipe. Ses fonctions l'amènent aussi à recenser les besoins d'approvisionnement en participant, par exemple, à la planification des commandes et des livraisons ou au contrôle des stocks. Il sait s'adapter au client, préparer un argumentaire de vente, rédiger les commandes et veiller à leur exécution. Il adopte une démarche qualité en respectant l'environnement, le développement durable, les règles d'hygiène, de santé et de sécurité.

Il débute comme chef de rang, maître d'hôtel ou adjoint au directeur de restaurant selon l'établissement (restaurant traditionnel, gastronomique ou collectif). La maîtrise de deux langues étrangères lui permet d'envisager de travailler à l'étranger.

Barman, maître d'hotel, employé de restaurant, garçon de café...

2nde Pro

Métiers de l'hôtellerie et restauration

Menu

Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Boucher, charcutier, traiteur

Le bac professionnel boucher charcutier traiteur forme des professionnels polyvalents qui maîtrisent plusieurs métiers. En boucherie, ils apprennent à préparer les viandes pour la vente : découper, désosser les carcasses, dégraisser et parer la viande. En charcuterie, ils peuvent gérer l'ensemble des étapes de la production des jambons, pâtés, saucissons… Les diplômés de ce bac pro ont acquis des savoir-faire en cuisine et élaborent des produits traiteurs dans le respect des règles d'hygiène et de sécurité alimentaire. Ils ont également des compétences en gestion de l'entreprise, commercialisation et animation d'équipe.

ils peuvent évoluer rapidement vers des postes de responsables de rayon dans la grande distribution ou de responsables de production dans l'industrie agroalimentaire ou pourront devenir artisans indépendants.

Famille de métiers des services

Boucher, charcutier-traiteur, opérateur de fabrication de produits alimentaires

Poissonnier, écailler, traiteur

Le titulaire de ce bac pro assure, dans le respect des règles d'hygiène et de sécurité, les opérations d'approvisionnement, de conservation des poissons et autres produits de la mer. Le diplômé a les compétences nécessaires pour choisir les matières premières et organiser les étapes de la fabrication. Il sait transformer des produits aquatiques crus et confectionner des produits traiteurs (hors d'œuvres, potages, plats cuisinés…). Il a également des compétences en gestion de l'entreprise, en commercialisation et en animation d'équipe.

Avec le bac pro, il évolue rapidement vers des postes à responsabilité dans la grande distribution, l'industrie agroalimentaire ou devient artisan indépendant.

Poissonnier-ère, commerçant en alimentation...

Boulanger, pâtissier

Le cœur de métier des boulangers et pâtissiers est la fabrication de produits sucrés et salés. Ils déterminent les quantités nécessaires de matières premières, choisissent les techniques de fabrication adaptées et soignent la présentation des produits. Le diplômé de bac pro peut être autonome dans l'organisation de l'approvisionnement en matières premières et de la production. Il a acquis des savoir-faire en cuisine et sait confectionner des produits traiteurs (fabrication des pains, des pâtes, des petits fours, des crèmes sauces et coulis, du chocolat de couverture, des produits traiteurs…). Il sait réaliser des cuissons, assembler, décorer, réaliser des finitions. Il a également des compétences en gestion de l'entreprise, commercialisation et animation d'équipe.

Il peut évoluer rapidement vers des postes de responsable de rayon dans la grande distribution, de responsable de production dans l'industrie agroalimentaire ou devenir artisan indépendant.

Boulanger-ère, pâtissier-ère, commerçant en alimentation...

2nde Pro

Métiers de l'alimentation

Menu

Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Assistance à la gestion des organisations et de leurs activitées

Le baccalauréat professionnel assistance à la gestion des organisations et de leurs activités forme des gestionnaires administratifs appelés à travailler dans des entreprises de petite et moyenne taille, dans des collectivités territoriales, des administrations, des associations, etc. Les élèves sont formés à la prise en charge de différentes activités administratives intégrant différentes opérations : opérations commerciales, de communication, de relations avec les clients ou opérations de gestion de la paie du personnel ou encore opérations support à la production dans le cadre du suivi financier des activités ou des relations avec les fournisseurs.

Famille de métiers des services

Adjoint administratif, hôte d'acceuil, assistant commercial, secrétaire...

Logistique

Le titulaire du bac pro logistique participe et réalise les opérations de réception et de mise en stock (flux entrant), de préparation de commandes et d'expédition de marchandises. Il contribue au suivie et à l'optimisation du stockage. Il maîtrise la conduite d'engins de manutention. Il peut également participer à la préparation et au suivi de transports routiers de marchandises. Dans ses activités, il respecte les procédures, les règles de sécurité, les normes de qualité et environnementales.

Ce professionnel exerce principalement dans les entreprises prestataires logistique, les plates-formes de distribution, les services logistiques des entreprises, les entreprises de transports assurant des prestations logistiques...

Après quelques années d'expérience en tant que préparateur de commandes, opérateur, agent logisticien, magasinier, cariste ou réceptionnaire, ce professionnel peut évoluer vers un poste de chef d'équipe, chef de quai, responsable magasinier, approvisionneur, responsable d'une petite unité logistique ou responsable de dépôt (petite unité) ou de gestionnaire de stocks.

Agent de transit, magasinnier-cariste, vendeur-magasinnier en fournitures automobile

Organisation de transports marchandises

Le titulaire de ce bac pro participe à l'organisation, à la mise en oeuvre et au suivi des opérations du transport de marchandises, en tenant compte de la complémentarité des modes de transport (terrestre, aérien, maritime). Il assure les prestations qui y sont associées : étude de marché, organisation du transit, du dédouanement et du stockage. Il prépare les dossiers de transport et de douane, vérifie les documents comptables et de synthèse. Il peut participer à la prospection commerciale, suivre le règlement des factures, participer à la réalisation d'activités logistiques liées aux flux de marchandises, prévenir les litiges et participer à leur règlement. Il est amené à utiliser différentes ressources et des outils d'exploitation numériques. L'environnement de l'emploi est soumis à l'internationalisation des échanges, d'où la nécessité de pratiquer une langue étrangère.

Le jeune diplômé peut travailler dans une entreprise de transport de marchandises générales, de transports spécialisés (transport sous température dirigée, de marchandises dangereuses, transport exceptionnel, transport de fonds, etc.) ; dans une entreprise de location de véhicules industriels, de déménagement, d'organisation de transports terrestres et multimodaux, ou chez un commissionnaire en douane. Il peut également exercer son activité dans la fonction transport des entreprises industrielles et commerciales.

Agent de transit,...

Menu

2nde Pro

Métiers de la gestion administrative, du transport et de la logistique

Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Famille de métiers des services

Métiers de l'accueil

Ce bac pro forme des chargés de l'accueil exerçant dans toutes organisations susceptibles de recevoir des visiteurs, des clients, des usagers et du trafic téléphonique. Le titulaire de ce diplôme exerce des fonctions de chargé d'accueil, de standardiste, de téléconseiller. Il peut également occuper des postes d'agent multiservices d'accueil dans les hôpitaux ou être agent d'accueil ou agent d'escale dans les transports. Il maîtrise au moins une langue étrangère, les outils téléphoniques évolués, les logiciels de bureautique ainsi que les logiciels spécifiques à l'accueil. Formé aux techniques relationnelles, il traite les demandes en face-à-face ou par téléphone, évalue la satisfaction de l'interlocuteur, prend en charge les réclamations. Il a également des compétences commerciales. Il connaît les caractéristiques de la clientèle et sait vendre des services ou produits liés à l'accueil et participe à la fidélisation de la clientèle.

Cette formation remplace le bac pro Accueil - relation clients et usagers.

Hôte/esse d'accueil, réceptionniste

Métiers du commerce et de la vente, option A : animation et gestion de l'espace commercial

Les objectifs du bac pro Métiers du commerce et de la vente, option A, sont de donner des compétences centrées sur l'animation et la gestion de l'espace commercial.

Le titulaire du bac pro doit avoir le sens de l'accueil, des qualités d'écoute et de disponibilité. Son activité, au sein d'une équipe commerciale, consiste à participer à l'approvisionnement, à la vente, à la gestion commerciale. Cet employé commercial, qui travaille dans tout type d'unité commerciale : physique ou virtuelle, met à la disposition de la clientèle les produits correspondant à sa demande. Il exerce sous l'autorité d'un responsable.

Télévendeur, vendeur en magasin, commerçant en alimentation...

Métiers du commerce et de la vente, option B : prospection clientèle et valorisation de l'espace commercial

Le titulaire de ce diplôme travaille généralement comme attaché commercial salarié d'une entreprise, avec le statut de VRP. Après quelques années d'expérience, il peut évoluer vers des postes de responsable d'équipe de vente. Il peut aussi devenir représentant multicarte ou agent commercial. Il travaille alors pour plusieurs entreprises, et il est rémunéré à la commission.

Les produits ou services dont il a la charge ne nécessitent pas de connaissances techniques très approfondies. Pour réaliser ses objectifs, il prospecte les clients potentiels par courrier, téléphone ou contact direct. Il alimente son fichier informatisé en y ajoutant des informations concernant les prospects et les clients.

Lors du démarchage, il incite ses interlocuteurs à acheter en utilisant un argumentaire fondé sur la documentation dont il dispose. Il peut être amené à effectuer une démonstration et à négocier les conditions de la vente (prix, délais, quantités, conditions de paiement). Il prend ensuite la commande. Son rôle consiste également à fidéliser sa clientèle en lui rendant visite ou en la contactant régulièrement.

Télévendeur, vendeur magasinnier en fourniture automobile, commercial à bord des trains ...

Menu

2nde Pro

Métiers de la relation client

Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Esthétique, cosmétique, parfumerie

Le titulaire du bac pro esthétique cosmétique parfumerie réalise des soins esthétiques et vend des services et des produits de parfumerie.

Il maîtrise les techniques professionnelles nécessaires pour concevoir et réaliser divers soins esthétiques pour le visage et le corps (épilation, bronzage, pose de prothèses ongulaires, soins du visage et du corps, maquillage…) en utilisant des procédés manuels, des produits cosmétiques et des appareils adaptés

Il vend des produits cosmétiques et des services, en fonction de la demande des clients, et peut participer à l'animation d'un espace de vente. Il prend part à la gestion des produits et des équipements (rangement des produits et de l'outillage, gestion des matériels, suivi des stocks).

Enfin, il peut être amené à assurer la gestion administrative et financière courante (prévision des ventes, opérations bancaires…) et à encadrer du personnel.

Le bachelier exerce son activité dans les instituts de beauté, les parfumeries, ou les entreprises de distribution de produits et de matériels. Il peut également travailler dans les entreprises de fabrication de produits et de matériels professionnels.

Après quelques années d'expérience il peut gérer son propre institut.

Famille de métiers des services

Esthéticien-ne, cosméticien-ne

Métiers de la coiffure

Il maîtrise les techniques professionnelles de coupe, de mise en forme, de coloration et de coiffage sur une clientèle féminine et masculine. Il apporte un conseil personnalisé au client, et vend des services ou des produits capillaires adaptés à ses besoins.

Il peut assurer la gestion technique, administrative et financière courante du salon de coiffure (prévision des ventes, suivi des stocks, ....). Enfin, il peut être amené à encadrer du personnel.

Le bachelier exerce son activité dans les entreprises de coiffure (salons, entreprises de coiffure à domicile), mais également dans les entreprises de distribution ou de fabrications de produits capillaires et de matériels professionnels. Il peut également travailler dans les milieux de la mode et du spectacle.

Certaines structures, qui disposent d'activités de coiffure intégrées peuvent également l'employer : les centres esthétiques, les établissements de thalassothérapie, les établissements de tourisme et de loisirs.

Enfin il peut s'occuper de personnes fragilisées dans les établissements de soins, de convalescence, d'hébergement pour personnes âgées ; dans des centres de réinsertion sociale ou encore en milieu carcéral.

Après quelques années d'expérience, il peut gérer son propre salon.

Coiffeur-se

2nde Pro

Métiers de la beauté
et du bien-être

Menu

1/2 Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Famille de métiers des services

Métiers de la maintenance des véhicules, option A : voitures particulières

Le diplômé recherche la panne en utilisant des instruments de mesure et de contrôle informatisés. Le diagnostic, largement informatisé, se fait sur ordinateur, avec un logiciel spécialisé qui localise, sur schéma, l'endroit possible de la panne. Il élabore une méthode de réparation ou d'entretien en tenant compte des coûts induits. Il réalise les réparations : démonte et répare des pièces défectueuses, effectue les réglages conformément aux données du constructeur. Il effectue les révisions et les contrôles périodiques des véhicules : graissage, vidange, examen d'usure des pièces, changement de pneus... Il accueille et conseille la clientèle, lui propose un équipement, une intervention complémentaire. Au cours de sa formation, le futur technicien acquiert des connaissances en mécanique, hydraulique, électricité, pneumatique et électronique nécessaires pour effectuer la maintenance et les réparations en conformité avec les cahiers des charges fournis par les constructeurs. Ce technicien d'atelier peut travailler dans le réseau après-vente des réseaux constructeurs (succursales, concessionnaires, agents), dans l'atelier de maintenance d'entreprises de transport qui traitent des véhicules toutes marques ou d'une administration, dans un garage indépendant ou pour une flotte de véhicules.

L'option voitures particulières forme des techniciens d'atelier qui assurent l'entretien et la réparation des automobiles. Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du CAP Maintenance des véhicules automobiles option véhicules particuliers (facultatif pour les apprentis).

Contrôleur technique automobile, électronicien automobile,responsable du SAV, technicien automobile

Menu

Métiers de la maintenance des véhicules, option B : véhicules de transport routier

Le diplômé recherche la panne en utilisant des instruments de mesure et de contrôle informatisés. Le diagnostic, largement informatisé, se fait sur ordinateur, avec un logiciel spécialisé qui localise, sur schéma, l'endroit possible de la panne. Il élabore une méthode de réparation ou d'entretien en tenant compte des coûts induits. Il réalise les réparations : démonte et répare des pièces défectueuses, effectue les réglages conformément aux données du constructeur. Il effectue les révisions et les contrôles périodiques des véhicules : graissage, vidange, examen d'usure des pièces, changement de pneus... Il accueille et conseille la clientèle, lui propose un équipement, une intervention complémentaire. Au cours de sa formation, le futur technicien acquiert des connaissances en mécanique, hydraulique, électricité, pneumatique et électronique nécessaires pour effectuer la maintenance et les réparations en conformité avec les cahiers des charges fournis par les constructeurs. Ce technicien d'atelier peut travailler dans le réseau après-vente des réseaux constructeurs (succursales, concessionnaires, agents), dans l'atelier de maintenance d'entreprises de transport qui traitent des véhicules toutes marques ou d'une administration, dans un garage indépendant ou pour une flotte de véhicules.

L'option véhicules de transport routier forme des techniciens d'atelier qui assurent l'entretien et la réparation des poids lourds. Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du CAP Maintenance des véhicules automobiles option véhicules industriels (facultatif pour les apprentis).

Métiers de la maintenance des véhicules, option C : motocycles

Le diplômé recherche la panne en utilisant des instruments de mesure et de contrôle informatisés. Le diagnostic, largement informatisé, se fait sur ordinateur, avec un logiciel spécialisé qui localise, sur schéma, l'endroit possible de la panne. Il élabore une méthode de réparation ou d'entretien en tenant compte des coûts induits. Il réalise les réparations : démonte et répare des pièces défectueuses, effectue les réglages conformément aux données du constructeur. Il effectue les révisions et les contrôles périodiques des véhicules : graissage, vidange, examen d'usure des pièces, changement de pneus... Il accueille et conseille la clientèle, lui propose un équipement, une intervention complémentaire. Au cours de sa formation, le futur technicien acquiert des connaissances en mécanique, hydraulique, électricité, pneumatique et électronique nécessaires pour effectuer la maintenance et les réparations en conformité avec les cahiers des charges fournis par les constructeurs. Ce technicien d'atelier peut travailler dans le réseau après-vente des réseaux constructeurs (succursales, concessionnaires, agents), dans l'atelier de maintenance d'entreprises de transport qui traitent des véhicules toutes marques ou d'une administration, dans un garage indépendant ou pour une flotte de véhicules.

L'option motocycles forme des techniciens d'atelier qui assurent l'entretien et la réparation des motos.

Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du CAP Maintenance des véhicules automobiles option véhicules motocycles (facultatif pour les apprentis).

Contrôleur technique automobile, électronicien automobile,responsable du SAV, technicien automobile

Contrôleur technique automobile, mécanicien et technicien moto

2nde Pro

Métiers de la maintenance des matériels et des véhicules

2/2 Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Métiers de la maintenance et des matériels, option A : matériels agricoles

Sous le contrôle du chef d'atelier, le titulaire de ce bac pro organise les interventions sur les machines. Il peut s'agir d'entretien, de réparation ou d'adaptation. Il établit le diagnostic, estime le coût de l'intervention, prévoit les moyens matériels nécessaires, désigne le personnel d'exécution. Il planifie les opérations, du démontage aux essais de remise en service. Il contrôle le travail et fait respecter les règles de sécurité. En cas de besoin, il est capable d'effectuer lui-même les réparations.

Ses activités ne sont pas seulement techniques : il participe à la gestion des stocks et à la commande de pièces, et collabore avec les services administratifs (facturation, commandes, devis). Par ailleurs, il exerce un rôle de conseil auprès des utilisateurs en matière d'achat, de conditions d'emploi du matériel ou de modifications d'équipements. Apte à argumenter sur les avantages d'un produit ou d'un service, il participe également aux opérations commerciales.

Ce mécanicien doit suivre des matériels de plus en plus complexes en raison de l'évolution très rapide des technologies informatiques et électroniques. Il peut travailler chez un distributeur, un concessionnaire, un artisan rural, dans une entreprise de vente, de maintenance, ou dans une entreprise ou une collectivité utilisatrice de matériels.

Cette option forme des techniciens dont la mission consiste à entretenir et réparer les matériels agricoles : tracteurs, matériels de labour, semoirs et planteuses, moissonneuses, matériels d'étables ou d'irrigation...

Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du CAP Maintenance des matériels option matériels agricoles (facultatif pour les apprentis).

Famille de métiers des services

Conducteur de machines agricoles, mécanicien-réparateur en matériel agricole, responsable du SAV, technicien prototypiste en agroéquipement

Menu

Métiers de la maintenance et des matériels, option B : matériels de construction et de manutention

Sous le contrôle du chef d'atelier, le titulaire de ce bac pro organise les interventions sur les machines. Il peut s'agir d'entretien, de réparation ou d'adaptation. Il établit le diagnostic, estime le coût de l'intervention, prévoit les moyens matériels nécessaires, désigne le personnel d'exécution. Il planifie les opérations, du démontage aux essais de remise en service. Il contrôle le travail et fait respecter les règles de sécurité. En cas de besoin, il est capable d'effectuer lui-même les réparations.

Ses activités ne sont pas seulement techniques : il participe à la gestion des stocks et à la commande de pièces, et collabore avec les services administratifs (facturation, commandes, devis). Par ailleurs, il exerce un rôle de conseil auprès des utilisateurs en matière d'achat, de conditions d'emploi du matériel ou de modifications d'équipements. Apte à argumenter sur les avantages d'un produit ou d'un service, il participe également aux opérations commerciales.

Ce mécanicien doit suivre des matériels de plus en plus complexes en raison de l'évolution très rapide des technologies informatiques et électroniques. Il peut travailler chez un constructeur, un distributeur, un concessionnaire, un artisan rural, dans une entreprise de vente, de maintenance ou de location de matériels, ou dans une entreprise ou une collectivité utilisatrice de matériels.

Cette option forme des techniciens dont la mission consiste à entretenir et réparer les engins de chantier et de manutention : grues, bulldozers, chariots élévateurs. Le titulaire de ce bac pro travaille dans les entreprises du secteur des travaux publics : les concessionnaires, les entreprises de vente, de maintenance ou de location de matériels.

Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du CAP Maintenance des matériels option matériels de travaux publics et de manutention (facultatif pour les apprentis).

Conducteur d'engins de travaux publics, responsable du SAV...

Métiers de la maintenance et des matériels, option C : matériels d'espaces verts

Sous le contrôle du chef d'atelier, le titulaire de ce bac pro organise les interventions sur les machines. Il peut s'agir d'entretien, de réparation ou d'adaptation. Il établit le diagnostic, estime le coût de l'intervention, prévoit les moyens matériels nécessaires, désigne le personnel d'exécution. Il planifie les opérations, du démontage aux essais de remise en service. Il contrôle le travail et fait respecter les règles de sécurité. En cas de besoin, il est capable d'effectuer lui-même les réparations.

Ses activités ne sont pas seulement techniques : il participe à la gestion des stocks et à la commande de pièces, et collabore avec les services administratifs (facturation, commandes, devis). Par ailleurs, il exerce un rôle de conseil auprès des utilisateurs en matière d'achat, de conditions d'emploi du matériel ou de modifications d'équipements. Apte à argumenter sur les avantages d'un produit ou d'un service, il participe également aux opérations commerciales.

Ce mécanicien doit suivre des matériels de plus en plus complexes en raison de l'évolution très rapide des technologies informatiques et électroniques. Il peut travailler chez un distributeur, un concessionnaire, un artisan rural, dans une entreprise de vente, de maintenance ou de location de matériels, ou dans une entreprise ou une collectivité utilisatrice de matériels.

Cette option forme des techniciens dont la mission consiste à entretenir et réparer les matériels des parcs et jardins : tracteurs, motoculteurs, tondeuses, épandeurs d'engrais. Le titulaire de ce bac pro travaille dans les entreprises de vente, de distribution et de location de matériels, les entreprises de maintenance, ou encore les collectivités utilisatrices de matériels.

Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du CAP Maintenance des matériels option matériels d'espaces verts (facultatif pour les apprentis).

Mécanicien-réparateur en matériel agricole, responsable du SAV...

2nde Pro

Métiers de la maintenance des matériels et des véhicules

Métiers de l'alimentation-bio-industrie-laboratoire

Menu

Famille des métiers

du secteur agricole - maritime

Métiers des productions

Métiers de la neture - jardin - paysages - foret

Métiers du

conseil - vente

Métiers de la mer

Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Bio-industrie de transformation

Le titulaire de ce bac pro commande et coordonne les opérations de production sur des installations automatisées. Il applique un planning de fabrication, contrôle les installations, met en service le matériel et veille à son bon fonctionnement. Il surveille la fabrication des produits. Par ailleurs, il maîtrise les opérations prescrites dans le cadre d'un système d'assurance qualité et participe à l'optimisation de la production.

Le diplômé peut travailler dans divers secteurs industriels : agroalimentaire, produits pharmaceutiques, cosmétiques et parfumerie.

Conducteur de ligne de production alimentaire, opérateur de fabrication de produits alilentaires...

Laboratoire contrôle qualité

Le diplômé du bac pro LCQ travaille principalement en laboratoire d'analyses ou de recherche, dans l'industrie alimentaire, chimique ou pharmaceutique et de plus en plus souvent dans les secteurs de la bioagriculture ou de l'environnement.

Le degré de spécialisation de ses interventions est lié à la taille de l'entreprise qui l'emploie : il organise ses séquences de travail, assure l'entretien de son matériel, gère les consommables et contribue à la veille sur les méthodes et matériels qu'il utilise. Il peut faire des prélèvements sur site industriel et en conditionner les échantillons, rédiger des comptes rendus de travaux ou d'incidents. Il travaille en équipe et peut avoir à la manager.

Aide chimiste

2nde Pro

Métiers del'alimentation-bio-industrie-laboratoire

Famille de métiers de l'agriculture et maritime

Menu

Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Aménagements paysagers

Le titulaire de ce bac pro travaille dans une entreprise de travaux paysagers ou au sein du service espaces verts d'une collectivité locale ou d'un syndicat intercommunal. Il participe à la conduite de chantiers paysagers : il prépare, organise et exécute les travaux, utilise et entretient les matériels et les équipements. Il améliore les sols, établit le piquetage, met en place les voies et les réseaux, effectue les plantations, installe l'irrigation, l'éclairage, le mobilier... Il peut encore entretenir les espaces paysagers : il taille les végétaux, les arbres et les haies, désherbe les sols, les pelouses et les massifs, il suit l'état sanitaire des végétaux et assure leur traitement. Il est en relation avec les différents partenaires de l'entreprise, les clients et les fournisseurs.

Ouvrier paysagiste, technicien paysagiste...

Animateur nature, technicine forestier...

Forêt

Le diplômé peut exercer son activité d'ouvrier forestier ou de chef d'équipe dans une entreprise de travaux forestiers, une scierie, une coopérative, ou pour le compte d'un expert ou d'un propriétaire forestier privé ou public. Il réalise des opérations d'entretien du patrimoine forestier ou des travaux d'abattage et de façonnage. Il peut participer à la gestion d'un chantier : devis, préparation et organisation des travaux dans le respect des règles et des techniques de sécurité.

Gestion des milieux naturels et de la faune

Le titulaire du bac pro GMNF contribue à la sauvegarde des espaces naturels et à la préservation de la biodiversité. Il occupe un emploi lié à la protection du territoire et à sa valorisation touristique (écotourisme, tourisme de chasse).

Il prépare et veille au bon déroulement d'un chantier de mise en valeur du milieu, assure des actions d'animation, de vulgarisation, de promotion de produits régionaux ou d'espèces locales. Il observe de façon permanente l'état écologique de l'environnement et assure certains travaux d'entretien.

Il travaille pour un employeur privé ou associatif public, un employeur territorial ou d'État.

Ouvrier forestier, technicien forestier, conducteur d'engins de récolte en entreprise de travaux forestiers...

2nde Pro

Métiers de la neture - jardin - paysages - foret

Famille de métiers de l'agriculture et maritime

Menu

(1/2) Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Agroéquipement

Le titulaire de ce bac pro est chargé de conduire des chantiers de mise en œuvre de production végétale et/ou un atelier en veillant à la sécurité, au matériel et aux équipements dont il assure la maintenance. Capable de s'adapter à toutes les situations, il fonde ses choix en fonction de critères technique, agronomique et financier. Il peut formuler des propositions pour améliorer le fonctionnement du chantier. En outre, il doit savoir communiquer avec les partenaires de l'entreprise.

Il peut exercer son activité dans une exploitation agricole, une coopérative d'utilisation de matériel agricole (CUMA), une entreprise de travaux agricoles, forestiers ou paysagers, une entreprise industrielle, artisanale, une entreprise commerciale de distribution d'agroéquipements et de fournitures pour l'agriculture, une station de stockage et de conditionnement de produits agricoles, voire auprès d'une collectivité locale ou d'une entreprise publique.

Conducteur de machines agricoles, ouvrier agricole, technicien démonstrateur en matériel agricole...

Conduite de productions horticoles (arbres, arbustes, fruits, fleurs, légumes)

Le bac pro Productions horticoles (arbres, arbustes, fruits, fleurs, légumes) forme les élèves à devenir des ouvriers hautement qualifiés ou responsables d'exploitation dans les secteurs des productions florales, légumières, fruitières ou en pépinière.

Les enseignements portent ainsi sur les sciences et techniques horticoles : les élèvent étudient les différents types de végétaux, leur cycle de vie et les moyens de les cultiver (travail du sol, fertilisation, irrigation, protection des cultures).Ils acquièrent également des connaissances en hydrauliques, électricité et automatismes, et matériels et équipements horticoles (tracteurs, matériels d'irrigation et de pulvérisation, équipement informatique permettant la régulation climatique des serres...).

Les élèvent apprennent également à participer à la récolte en respectant les critères de calibre et de qualité. Le cas échéant, à assurer le stockage et le conditionnement des produits en vue de leur commercialisation.

Agent arboricole, horticulteur, maraîcher...

Aquaculteur

Productions aquacoles

Le titulaire de ce bac pro gère, en tant qu'exploitant ou salarié aquacole, la production de poissons de mer ou d'eau douce, de crustacés ou de mollusques. Il organise leur reproduction selon un plan de sélection. Il apprécie leur comportement, leur état sanitaire ainsi que l'écosystème aquatique dans lequel ils évoluent. Il choisit des équipements adaptés notamment en matière d'approvisionnement et de traitement de l'eau. Il distribue l'alimentation des animaux en fonction de leurs spécificités. Il maîtrise les techniques de prélèvement des sujets commercialisables, les conditionne et les stocke. Il peut également travailler en vente directe dans des locaux aménagés.

Famille de métiers de l'agriculture et maritime

2nde Pro

Métiers des productions

Menu

(2/2) Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Conduite et gestion d'une entreprise du secteur canin et félin

Le titulaire de ce diplôme est capable de conduire un élevage de chiens ou de chats. Il travaille en tant que chef d'entreprise ou que responsable d'élevage. Il établit un plan de sélection des animaux et contrôle leur reproduction. Il apprécie leur état de santé et leur comportement. Il choisit et prépare les aliments, sait adapter les rations. Il entretient les équipements et les bâtiments d'élevage. En outre, il organise l'achat et la vente des animaux, en conformité avec la réglementation en vigueur. Enfin, il peut proposer des services annexes (dressage, pension).

Vendeur en animalerie

Conduite et gestion de l'entreprise agricole

Le titulaire de ce bac professionnel est un responsable d'entreprise agricole ou un salarié hautement qualifié. Il s'agit de métier polyvalent. Le diplômé doit être capable de gérer des cycles de productions, végétales ou animales grâce à sa connaissance fine de l'agroécosystème. Pour cela, il dispose d'agroéquipements, d'outils d'aides à la décision (OAD) et de technologies de l'information et de la communication (TIC).

Il peut être amené à gérer une équipe de salariés. Il doit non seulement savoir prendre des décisions mais aussi anticiper et s'adapter dans un contexte en rapide évolution. Enfin, en tant qu'entrepreneur, il est doté de capacité d'analyse et de pilotage et doit savoir innover.

Conduite et gestion de l'entreprise hippique

Ce diplôme forme des responsables d'entreprise dans les secteurs des courses hippiques, des activités de loisirs et de compétition. Responsable d'établissement équestre, entraîneur d'écurie de trot ou galop, le titulaire exerce son activité le plus souvent dans un cadre indépendant, plus rarement en tant que salarié (premier garçon, groom, garçon de voyage).

Il travaille une majeure partie de son temps à l'extérieur, en toute saison. Pour l'entraînement, il monte à cheval presque quotidiennement. Il organise le travail d'écurie : les soins aux animaux, la maintenance des bâtiments, des installations et des matériels sont ses tâches quotidiennes. Il travaille tôt le matin et dans le secteur des activités de loisirs, l'accueil du public est essentiellement concentré le soir, sur les mercredis, les week-ends et les congés scolaires.

Conduite et gestion de l'entreprise vitinicole

Le titulaire de ce bac pro est un véritable chef d'exploitation. Il sait s'adapter à de nombreuses activités dans lesquels il est amené à pouvoir exercer et évoluer. En tant que viticulteur, il maîtrise les techniques de productions et le processus de vinification. En effet, il connaît aussi bien les sols et les climats de ses vignes que les modes de consommation et les attentes du client. Soit il réalise lui-même tout le processus (vigneron) soit il se limite à récupérer le raisin pour en faire du vin ou maître de chai ou caviste.

Le diplômé utilise des machines agricoles qu'il sait entretenir, il est également un bon communicant pour les négociations clients et maîtrise au moins une langue étrangère s'il vise l'exportation de ses produits.

Famille de métiers de l'agriculture et maritime

Agent arboriculteur, employé de chai, viticulteur...

Agriculteur, apiculteur, conseiller d'élevage...

Palefrenier, entraîneur de chevaux, lad-jockey, lad-driver...

2nde Pro

Métiers des productions

Menu

Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Technicien conseil vente en alimentation

Le titulaire de ce bac pro travaille dans la vente des produits alimentaires et des vins et spiritueux. Il organise la conservation, la transformation et la préparation des produits depuis la réception jusqu'à la vente. Le maintien de la qualité repose sur ses connaissances technologiques. Des capacités d'animateur lui sont également demandées pour mettre en œuvre des propositions de promotion. Il suit et applique les réglementations relatives aux produits, aux points de vente, aux consommateurs et à l'environnement. Il connaît les méthodes de production et les divers types de qualification des produits et en informe les clients.

Concernant la vente de produits alimentaires, ce technicien peut occuper un poste de vendeur-conseil, second de rayon, adjoint de rayon, adjoint au manager de rayon. Il est donc placé sous la responsabilité soit d'un chef de rayon en grande surface, soit du directeur ou de gérant de magasin en très petite, petite ou moyenne surface. Son degré de responsabilité et d'autonomie est donc variable.Avec de l'expérience et une formation complémentaire, il pourra accéder à un poste de responsable de rayon ou de gérant de magasin.Pour ce qui est de la pratique du conseil et de la vente de vins et spiritueux, elle se fait aussi à domicile, auprès de restaurants, de caves ou de particuliers, pour le compte de producteurs ou de négociants. Occasionnellement, des activités d'animation sur les foires lui sont confiées. À terme, il peut devenir responsable ou gérant de magasin, ou responsable d'un service de vente à domicile.Cela permet également d'être employé dans des magasins ou des rayons spécialisés par des producteurs, des coopératives, des caves, des négociants, des chaînes de magasins spécialisées ou dans la grande distribution.

Vendeur en magasin, commerçant en alimentation, vendeur conseil caviste...

Technicien conseil vente en animalerie

Le titulaire de ce bac pro travaille dans une entreprise ou un établissement spécialisés dans la distribution d'animaux de compagnie, d'aliments, de produits et d'accessoires d'animalerie.

Placé sous les ordres d'un chef de secteur, d'un directeur ou d'un propriétaire de magasin, il exécute ou contrôle l'exécution des tâches techniques et administratives liées à la vente. Il doit actualiser en permanence sa culture scientifique, technique et économique. Il doit également veiller au respect de la réglementation relative à la protection des animaux qu'il reçoit.

Après quelques années d'expérience, le technicien-conseil peut devenir chef de rayon ou représentant pour la vente d'animaux ou de produits associés (hors médicaments).

Technicien conseil vente en univers jardinerie

Ce technicien-conseil travaille en jardinerie ou au rayon spécialisé d'une grande surface. Il contrôle l'exécution des tâches techniques et administratives liées à la vente. Sous les ordres d'un supérieur hiérarchique, il assure la vente ou l'encadrement technique et l'animation d'une équipe de vendeurs. Il prend en charge les produits horticoles et de jardinage, de leur arrivée au magasin jusqu'à leur vente (réception des produits, entretien des végétaux, mise en rayon, étiquetage). Après quelques années d'expérience, il peut devenir chef de rayon.

Vendeur en animalerie, vendeur en magasin ...

Famille de métiers de l'agriculture et maritime

Fleuriste, vendeur en magasin ...

2nde Pro

Métiers du
conseil - vente

Menu

Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Conduite et gestion des entreprises maritimes commerc/plaisance, option voile, ou option yatch

À bord du navire de commerce, le titulaire du baccalauréat professionnel spécialité CGEM - commerce/plaisance professionnelle est capable d'assurer la conduite et l'entretien des appareils. Le respect des normes de sécurité est une constante impérative chez ce professionnel. Il participe à, ou assure la conduite et la maintenance des appareils propulsifs et auxiliaires du navire, la conduite et maintenance des installations électriques, hydrauliques,... Il maîtrise les règles de stabilité afin d'utiliser son navire en toute sécurité. Enfin, il est capable d'assurer la responsabilité d'une entreprise maritime.

Sur le navire de commerce, les caractéristiques du métier varient en fonction de la taille et du type de navire (navire de charge ou à passagers), de la durée d'absence du port et de la zone fréquentée. À terre, les caractéristiques des métiers varient selon les activités et la nature de l'entreprise.

D'abord matelot, le titulaire de ce bac pro CGEM, peut, entre autres, devenir second ou capitaine, manager technique au sein d'une entreprise ou d'un armement de plaisance à voile ou sur les yachts selon l'option choisie. Il peut exercer également tout emploi lié au développement durable et la protection des espèces marines. La promotion sociale est un principe dans la marine marchande.

Lors de la formation, il est possible de choisir entre une option voile ou une option yacht.

L'option voile met l'accent sur des compétences spécifiques portant sur la navigation à la voile (propulsion vélique, formation pratique embarquée, compléments de navigation et de météorologie) ; la maîtrise de l'anglais commerciales et du vocabulaire de la plaisance voile ; la gestion d'une navigation commerciale.

L'option yacht met l'accent sur des compétences spécifiques portant sur la navigation au yachting (la manoeuvre et les équipements sur les yachts, la maîtrise des procédures d'un arrêt technique...) ; la maîtrise de l'anglais commerciales et du vocabulaire du yachting et de l'hôtellerie ; la gestion d'une navigation commerciale.

Matelot de la marine marchande

Conduite et gestion des entreprises maritimes pêche

À bord du navire de pêche, le titulaire du baccalauréat professionnel spécialité conduite et gestion des entreprises maritimes (CGEM) pêche est capable d'assurer la conduite, la sécurité et l'entretien des appareils. Il participe aux activités de pêche, de traitement et de conservation des captures. À terre, il assure la gestion d'armement à la pêche.

Ce marin possède des connaissances dans la maintenance de la coque et des apparaux, des équipements et engins de pêche. Il maîtrise les règles de stabilité afin d'utiliser son navire en toute sécurité. Il possède les compétences nécessaires pour participer ou assurer la responsabilité d'une entreprise maritime.

Ce marin pêcheur peut occuper des emplois d'encadrement ou de commandement à la pêche mais le métier varie considérablement en fonction de la taille du navire, de la technique de pêche utilisée (chalut, filet, drague, ligne...), de la durée d'absence du port (de 1 à 30 jours, voire davantage), des zones de pêche fréquentées (en vue des côtes ou au grand large), des espèces capturées et de la production visée (produits frais ou congelés, entiers ou filets, pour la vente au détail ou la transformation industrielle).

Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du BEPM pêche (facultatif pour les apprentis).

Electromécanicien de marine

Le titulaire de ce diplôme exerce son activité dans les entreprises du secteur maritime, dans un contexte réglementaire international.

À bord, ce professionnel, tout en assurant, en toute circonstance sa sécurité, celle de l'équipage et celle du navire, participe ou assure les activités suivantes : conduite des installations (mise en service, conduite, surveillance, arrêt) ; maintenance des machines principales et auxiliaires des navires de pêche ou de commerce, dans différents domaines : électrique, mécanique, hydraulique, frigorifique… Il a également des compétences en gestion et animation d'équipe. Ainsi, il est capable de constituer et organiser le travail d'une équipe en fonction des tâches à accomplir. La maîtrise de la langue anglaise (anglais technique) est indispensable.

Après le bac pro, il peut immédiatement tenir à bord un poste d'ouvrier chargé de la surveillance et de la maintenance des moteurs et des installations électriques pour ensuite évoluer vers les fonctions de maître électricien, maître mécanicien ou chef mécanicien.

Polyvalent naviguant pont / machine

Le titulaire du baccalauréat professionnel polyvalent possèdera les connaissances pour conduire et assurer la maintenance des machines principales et auxiliaires du bateau. Il sera également capable d'assurer la sécurité de l'équipage ou des passagers, selon qu'il est en charge d'un navire de pêche ou de plaisance.

A bord d'un navire de pêche, il assumera la responsabilité des opérations de capture et de nettoyage du poisson ainsi que la maintenance des équipements de manoeuvre des engins de pêche, des installations de traitement et de conservation des captures.

Ce marin aura les compétences nécessaires pour participer ou assurer la responsabilité d'une entreprise maritime, être mécanicien ou mécanicienne de la marine marchande, de plaisance ou de pêche, ou encore être marin-pêcheur.

Matelot à la pêche, patron pêcheur

Matelot à la pêche, matelot de la marine marchande, mécanicien bateaux, mécanicen marine naviguant...

Patron pêcheur, mécanicien bateaux, mécanicen marine naviguant...

2nde Pro

Métiers de la mer

Famille de métiers de l'agriculture et maritime

Menu

Les spécialités de bac pro hors familles de métiers

Menu

Bac Pro

(1ère et Terminale)

Exemples de métiers associés

Services aux personnes et aux territoires

Le titulaire du bac pro services aux personnes et aux territoires organise des services destinés à mettre en valeur les territoires ruraux : services à la personne, prestations liées aux transports, aux loisirs, aux activités culturelles et sportives, au tourisme…

En fonction des besoins qu'il a identifiés, il conçoit une offre de services adaptée aux populations rurales (en termes de consommation, de santé…). Il définit la prestation, évalue ses coûts, la met en œuvre et assure son évaluation.

Le bachelier travaille essentiellement comme intervenant ou cadre intermédiaire dans les structures de services à la personne (associations d'aide à domicile en milieu rural, organismes publics ou entreprises privées). Il peut organiser une intervention chez une personne dépendante, en allouant les moyens humains et matériels nécessaires aux besoins de celle-ci. Mais il peut aussi intervenir directement auprès de cette personne en l'accompagnant dans les actes de la vie quotidienne (toilette, préparation des repas…), en organisant des activités d'animation destinées à maintenir son autonomie, et en élaborant un projet individualisé garantissant son bien-être.

Accompagnant éducatif et social ...

Technicien en expérimentation animale

Ce bac pro permet de travailler comme technicien animalier, essentiellement dans les laboratoires de recherche médicale ou scientifique et dans les cabinets vétérinaires. Le technicien élève et soigne les animaux de laboratoire, gère les élevages et effectue des manipulations et des interventions liées à la recherche et à l'expérimentation animale.

Animalier de laboratoire

Spécialités agricoles hors famille de métiers

Menu