Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

PLAN DE LUTTE CSSMV

ATTENTES MINISTÉRIELLES

LE PLAN DE LUTTE

L'INTIMIDATION

LA DIRECTION D'ÉTABLISSEMENT

LE COMITÉ

DES ACTIONS

OUTILS

VIOLENCE ET INTIMIDATION

Envers le CSS

Les 9 éléments essentiels

Devoirs et responsabilités

Rôle

Pistes d'actions

Canevas

Sharepoint des ressources éducatives

Définitions

Selon la Loi sur l’Instruction publique, la violence est définie comme:


« Toute manifestation de force, de forme verbale, écrite, physique, psychologique ou sexuelle, exercée intentionnellement contre une personne, ayant pour effet d'engendrer des sentiments de détresse, de la léser, de la blesser ou de l'opprimer en s'attaquant à son intégrité ou à son bien-être psychologique ou physique, à ses droits ou à ses biens. »

La violence a plusieurs formes. Par exemple, il peut s'agir d’insultes, de messages textes menaçants, de rumeurs, de vols ou d’agressions. Elle entraîne un préjudice envers la victime.


Quant à l’intimidation, elle est définie comme:

« Tout comportement, parole, acte ou geste délibéré ou non à caractère répétitif, exprimé directement ou indirectement, y compris dans le cyberespace, dans un contexte caractérisé par l'inégalité des rapports de force entre les personnes concernées, ayant pour effet d'engendrer des sentiments de détresse et de léser, blesser, opprimer ou ostraciser. »


Contrairement à un conflit, il y a un rapport de force entre l’auteur et la victime d’intimidation. Il y a également une répétition dans les comportements (parole, acte et geste). L’intimidation a plusieurs formes. Elle peut être directe ou indirecte. Il peut s’agir d'insultes, de bousculades, de messages textes menaçants, de vols, mais aussi de rumeurs circulant dans les réseaux sociaux, d’exclusion sociale ou de partages de photographies intimes.

  • Met en oeuvre le plan de lutte contre la violence et l'intimidation (75.3)
  • Soutient les activités proposées par les élèves pour favoriser le vivre-ensemble et la lutte contre l’intimidation et la violence (96.7.1)
  • Soutient la direction dans l'actualisation du plan de lutte (96.13)
  • Réalise des travaux dans le but de lutter contre la violence et l'intimidation.

  • Le Centre de services scolaire doit:


  • Veiller à ce que chacun de ses établissements offre un milieu d’apprentissage sain et sécuritaire favorisant le développement du plein potentiel de ses élèves, à l'abri de toute forme d'intimidation ou de violence. À cette fin, le Centre de services scolaire soutient les directeurs de ses établissements au regard de la lutte contre l'intimidation et la violence. (210.1)

  • Établir une entente avec le corps de police desservant son territoire, concernant les modalités d’interventions en cas d’urgence ainsi que lorsqu’un acte d’intimidation ou de violence leur est signalé. Cette collaboration est à des fins de prévention et d’enquêtes. (214.1)


Tous les acteurs du milieu scolaire doivent être interpellés par le plan de lutte, incluant les parents, les élèves, les membres du personnel, les membres de la direction et la communauté.


Les recherches ont démontré que la prévention et l'éducation demeurent les meilleurs facteurs de protection lorsqu'on veut lutter contre la violence et l'intimidation. Le plan d'action concerté 2020-2025 du gouvernement encourage d'ailleurs cette approche.

Voici donc quelques idées d'actions qui pourraient être déployées afin de prévenir les gestes violents ou d'intimidation au sein de votre établissement scolaire.

  • Enseigner explicitement les comportements attendus tout au long de l'année;
  • Enseigner des stratégies de résolution de conflits, développement des compétences socioémotionnelles;
  • Soutenir les activités faisant la promotion des valeurs citoyennes et du vivre-ensemble proposées par les élèves;
  • Planifier des activités lors de la semaine de la lutte contre l’intimidation et la violence;
  • Faire participer les élèves au comité de lutte contre l’intimidation et la violence;
  • Impliquer les élèves dans le respect des règles et la résolution de conflits (Ex.: brigades scolaires, mentorat par les pairs);
  • Établir des conseils de coopération;
  • Impliquer les policiers communautaires dans les ateliers de prévention.

Tous les établissements scolaires doivent se doter d'un plan de lutte contre la violence et l'intimidation. Celui-ci doit être adopté par le Conseil d'établissement et être évalué annuellement et révisé (au besoin). (75.1 et 83.1)


Ce plan doit prévoir : (75.1)

  • Une analyse de la situation basée sur des données probantes;
  • Des mesures préventives pour contrer toute forme d’intimidation ou de violence;
  • Des mesures visant la collaboration entre l’école et les parents;
  • Les modalités pour effectuer un signalement ou pour porter plainte en toute confidentialité;
  • Les actions à entreprendre lors d’un signalement ou d’une plainte (le protocole);
  • Les mesures de soutien ou d’encadrement envers les victimes, les témoins et les auteurs d’actes d’intimidation ou de violence;
  • Les sanctions à mettre en place selon la gravité et la répétition des gestes;
  • La procédure de suivi lors d’un signalement ou d’une plainte.




  • Mettre en œuvre le plan de lutte contre l’intimidation et la violence. (96.12)
  • Communiquer le plan de lutte contre l’intimidation et la violence aux parents, aux élèves et aux membres du personnel (75.1 / 96.21)
    • S'assurer qu'un document expliquant le plan de lutte soit rédigé de manière claire et accessible (sous la supervision du CÉ) (75.1)
  • Informer les membres du personnel des mesures préventives, ainsi que la procédure à suivre lorsqu’un acte est constaté (96.21)
  • Désigner parmi les membres du personnel de l’école une personne chargée de coordonner les travaux d’un comité de lutte contre l’intimidation et la violence. (96.12)
  • Communiquer avec les parents des élèves directement impliqués dans un acte d’intimidation ou de violence. (96.12)
  • organise annuellement, en collaboration avec le personnel de l'école, une activité de formation sur le civisme. LIP 76 organise annuellement, en collaboration avec le personnel de l'école, une activité de formation sur le civisme. LIP 76Organise annuellement, en collaboration avec le personnel de l'école, une activité de formation sur le civisme (76)
  • Énoncer la forme et la nature de ses engagements envers l’élève victime d’intimidation ou de violence, ainsi que ses parents. (75.2)
  • Traiter avec diligence tout signalement et toute plainte reçus. (96.12)
  • Transmettre à la direction générale du centre de services scolaires un rapport sommaire faisant état des plaintes reçues, incluant la nature des évènements et le suivi donné. (96.12)
  • Évaluer et réviser annuellement le plan de lutte contre l’intimidation et la violence. Proposer une version actualisée au conseil d’établissement. (83.1 / 96.13)