Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Jusqu'ici tout va bien

En 45 secondes, fait deviner un des 5 personnages ci-dessous. Filme-toi et envoie-nous ta vidéo. Pour t’aider, tu trouveras ci-joint la description des cinq personnages que tu peux filmer

DescriptionUn des flics sort du bureau. Il avance dans le couloir, pareil qu’une vache dans un pré. Ça l’épuise de marcher quelques mètres et il s’arrête à mon niveau. Agent Bouchez. C’est écrit sur son badge et ça colle bien avec sa carrure de boulette. Il s’adosse au mur délavé en face de moi. Ça donne un bleu sur fond bleu assez moche. Ils ne se soucient pas de la déco ici. Plus ça craint, mieux c’est.

Agent Bouchez

DescriptionMichel, avec les potes, on le surnomme Vide-Tes-Poches. C’est le premier truc qu’il nous demande quand on a la malchance de le croiser. Il n’y a pas si longtemps, il nous collait au cul non-stop et on les vidait plusieurs fois par semaine.

Michel

DescriptionLe monsieur, n’importe quoi. Je mesure 1 mètre 80, mais je n’ai pas quarante ans. Mes poils commencent à pousser sur mon menton et mes épaules à s’élargir. Reste qu’avec ma grande taille et mon regard noir, j’impressionne les plus jeunes. Il me faudra encore quelques années avant d’être respecté des autres.

Jozef

DescriptionIl n’y a qu’une sortie dans ce commissariat de merde et elle est surveillée par la pauvre tache de l’accueil. Celle-là, elle n’a pas compris que ses cheveux décolorés empirent son cas. Derrière sa vitre, peinarde, elle feuillette son magazine en mâchant du chewing-gum. Quand quelqu’un entre, elle a juste à lever la tête pour indiquer le couloir où je piétine depuis des plombes. Elle se prend pour une hôtesse de l’air.

Secrétaire du commissariat

DescriptionCette fille, c’est mon remède miracle. Rien que de prononcer son prénom, j’oublie où je suis, ou presque. Amel, je veux que mon épaule soit son canapé. Je veux que ses anneaux en argent deviennent mes balançoires. Je veux que ses cheveux bouclés se blottissent dans mon cou. [...] C’est la plus canon du quartier. Elle a tout pour elle autant que je n’ai pas grand-chose pour moi, à part mon obstination. J’ai eu raison de ne pas désespérer.

Amel

Jusqu'ici tout va bien

Assis à même le sol, menotté à un radiateur parce qu’il n’y a plus de cellules vides, il attend de passer devant le commissaire pour vol à main armée dans une supérette. Il ne s’inquiète pas. Il sait comment s’en sortir. Il doit s’en sortir. Parce que dans quelques heures, il a rendez-vous avec la plus belle fille du quartier.

Et il a bien l’intention de passer l’après-midi dans ses bras.Le problème, c’est que son complice vient de le balancer. Et ça, c’était pas prévu. Pour Jozef, c’est le centre éducatif fermé à coup sûr, et illico. Il faut qu’il s’échappe, il faut qu’il se fasse la malle. Il faut qu’il voie Amel.