Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Cou ps de coeur

Romans à déguster

Jeunesse

Bouchées romanesques

Cuisines et dépendances

Gourmandises...

Le dîner de Babette de Karen BlixenExilée en Norvège après la Commune de Paris, Babette est la servante de deux sœurs austères vouées au culte de leur père pasteur. Un jour, elle gagne dix mille francs-or à la loterie qu'elle consacre à préparer un souper fin à la française. Malgré leur serment solennel de " purifier leur langue de toute concupiscence ", les convives de l'aride communauté nordique de Berlewaag céderont peu à peu aux délices de cette chair luxueuse venue du Sud. Babette, elle, aura consacré toute sa fortune et déployé tous ses talents dans ce geste généreux de grande artiste.

Petit traité romanesque de cuisine de Marie RouanetVoici de la littérature à manger, ou de la nourriture à lire. Car, dans ces pages jubilatoires, l'odorat s'accompagne d'échos d'enfance, la bouche est une...› Lire la suite chambre de mémoire, où les sensations gustatives sont des panoramiques sur les paysages ou des gros plans jardiniers. Ce livre convie à de multiples bonheurs : humer dans la maison les odeurs annonciatrices du repas, se mettre à table et accomplir une opération poétique, magique, philosophique, guérissante. Une invitation au plaisir... Finis les repas tristes : ils seront joyeux et succulents ou ne seront pas !

Le gourmet solitaire de Jiro TaniguchiOn ne sait presque rien de lui. Il travaille dans le commerce, mais ce n'est pas un homme pressé ; il aime les femmes, mais préfère vivre seul ; c'est un gastronome, mais il apprécie par-dessus tout la cuisine simple des quartiers populaires... Cet homme, c'est le gourmet solitaire.

Une gourmandise de Muriel BarberyC’est le plus grand critique culinaire du monde, le Pape de la gastronomie, le Messie des agapes somptueuses. Demain, il va mourir. Il le sait et il n'en a cure : aux portes de la mort, il est en quête d'une saveur qui lui trotte dans le cœur, une saveur d'enfance ou d'adolescence, un mets originel et merveilleux dont il pressent qu'il vaut bien plus que tous ses festins de gourmet accompli.Alors il se souvient. Silencieusement, parfois frénétiquement, il vogue au gré des méandres de sa mémoire gustative, il plonge dans les cocottes de son enfance, il en arpente les plages et les potagers, entre campagne et parfums, odeurs et saveurs, fragrances, fumets, gibiers, viandes, poissons et premiers alcools. Il se souvient - et il ne trouve pas. Pas encore.

Chocolat amer de Laura EsquivelDans le Mexique du début du siècle, en pleine tempête révolutionnaire, Tita, éperdument éprise de Pedro, brave les interdits pour vivre une impossible passion. À cette intrigue empruntée à la littérature sentimentale, Laura Esquivel mêle des recettes de cuisine. Car Tita possède d'étranges talents culinaires : ses cailles aux pétales de rose ont un effet aphrodisiaque, ses gâteaux un pouvoir destructeur. L'amour de la vie est exalté dans ces pages d'un style joyeux et tendre, dont le réalisme magique renvoie aux grandes œuvres de la littérature latino-américaine.

Le restaurant de l'amour retrouvé d'Ito OgawaUne jeune femme de vingt-cinq ans perd la voix à la suite d'un chagrin d'amour, revient malgré elle chez sa mère, figure fantasque vivant avec un cochon apprivoisé, et découvre ses dons insoupçonnés dans l'art de rendre les gens heureux en cuisinant pour eux des plats médités et préparés comme une prière. Rinco cueille des grenades juchée sur un arbre, visite un champ de navets enfouis sous la neige, et invente pour ses convives des plats uniques qui se préparent et se dégustent dans la lenteur en réveillant leurs émotions enfouies.Un livre lumineux sur le partage et le don, à savourer comme la cuisine de la jeune Rinco, dont l'épice secrète est l'amour.

La cuisinière d'Himmler de Franz-Olivier GiesbertCeci est l'épopée drolatique d'une cuisinière qui n'a jamais eu peur de rien. Personnage loufoque et truculent, Rose a survécu aux abjections de cet affreux XXe siècle qu'elle a traversé sans rien perdre de sa sensualité ni de sa joie de vivre. Entre deux amours, elle a tout subi : le génocide arménien, les horreurs du nazisme, les délires du maoïsme. Mais, chaque fois, elle a ressuscité pour repartir de l'avant. Grinçant et picaresque, ce livre raconte les aventures extraordinaires d'une centenaire scandaleuse qui a un credo : "Si l'Enfer, c'est l'Histoire, le Paradis, c'est la vie".

La petite boulangerie du bout du monde de Jenny ColganEt si partager une simple miche de pain transformait profondément les rapports humains ?Quand son mariage et son entreprise familiale font naufrage, Polly Waterford quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d'une île des Cornouailles. Elle s'installe seule dans un minuscule appartement situé au-dessus d'une boutique laissée à l'abandon. Pour se remonter le moral, elle se consacre à son plaisir favori : fabriquer du pain. Alors qu'il n'y a plus dans le village qu'une boulangère irascible au pain sans saveur, les arômes de levain qui s'échappent de chez elle attirent très vite la curiosité et la sympathie des habitants. Petit à petit, d'échanges de services en petits bonheurs partagés, elle ravive l'esprit d'entraide et de partage dans le village.

13 à table !13 des plus grands auteurs français actuels pour 13 nouvelles centrées autour d'un thème commun : un repas. Intrigues policières, réunions de famille qui dérapent, retrouvailles inattendues... Du noir, de la tendresse, de l'humour, de l'absurde, à chacun sa recette. 13 repas à déguster sans modération, alors à table ! Françoise Bourdin – Maxime Chattam – Alexandra Lapierre – Agnès Ledig – Gilles Legardinier – Pierre Lemaître – Marc Levy – Guillaume Musso – Jean-Marie Périer – Tatiana de Rosnay – Éric-Emmanuel Schmitt – Franck Thilliez – Bernard Werber

Le livre de cuisine de la Série noire150 extraits sélectionnés, comme autant d'étapes gourmandes, dans un univers littéraire réputé pour sa violence, sa noirceur et son réalisme. 150 passages où les personnages de la Série Noire se mettent à table devant des plats que les auteurs ont disséqués pour, en 298 recettes, en révéler toutes les saveurs. Six grands chefs - Michel Troisgros, Pierre Gagnaire, Ferran Adria, Olivier Roellinger, Alain Dutournier et Pierre Hermé - sont venus y mettre leur grain de sel.

La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules de Philippe DelermOn dit que la vie n'est pas simple et que le bonheur est rare. Pour Philippe Delerm, il tient en trente-quatre "plaisirs minuscules". Il évoque ici tour à tour, sous forme de petites séquences, la satisfaction immense qu'il tire tantôt de petits gestes insignifiants, tantôt d'une bienheureuse absence de gestes.Toutes les saisons sont évoquées dans ce petit ouvrage délicieux qui s'apparente presque à un manuel du bonheur à l'usage des gens trop pressés.Les plaisirs de la table y ont une place privilégiée et, tout comme les plaisirs d'un autre ordre, font ressurgir avec humour et nostalgie l'univers de l'enfance, chez le narrateur comme chez le lecteur, rendus complices par la merveilleuse banalité des situations décrites.

Fleur de tonnerre de Jean TeuléCe fut une enfant adorable, une jeune fille charmante, une femme compatissante et dévouée. Elle a traversé la Bretagne de part en part, tuant avec détermination tous ceux qui croisèrent son chemin: les hommes, les femmes, les vieillards, les enfants et même les nourrissons.Elle s'appelait Hélène Jégado, et le bourreau qui lui trancha la tête le 26 février 1852 sur la place du Champs-de-Mars de Rennes ne sut jamais qu'il venait d'exécuter la plus terrifiante meurtrière de tous les temps.

Le livre des cueillettes et de la cuisine sauvageAu gré des chemins, des haies, des champs, des bois et des bords de mer, ce beau livre pratique fera découvrir à tout cuisinier en herbe les plantes aux mille vertus, lui permettant de se concocter une cuisine sauvage aux accents de bien-être. Une balade botanique indispensable pour les gourmands de nature.

Le tour de France d'un botaniste gourmand de François CouplanFrançois Couplan, botaniste gourmand nous convie à un voyage remarquable: la découverte des régions de France, de Suisse et de Belgique par leurs plantes sauvages, comestibles ou dangereuses. En fin gastronome, il nous invite à cueillir et cuisiner les meilleures d'entre elles. Il détaille leur intérêt nutritionnel et leurs vertus médicinales. Il nous livre aussi leur histoire à travers de nombreuses légendes et anecdotes savoureuses. Exploration, observation, dégustation... De Paris aux Pyrénées, de la Wallonie au Languedoc et de la Suisse romande à la Bretagne, notre botaniste recense plus de 400 végétaux à regarder, croquer, cuire ou éviter pour réussir, en 100 recettes, une appétissante randonnée végétale.

Aventures dans la France gourmande de Peter MaylePeter Mayle découvrit tardivement que l’on pouvait prendre du plaisir à se nourrir. Toute sa jeunesse, il ingurgita des aliments «aux couleurs soigneusement coordonnées : viande grise, patates grises, légumes gris, saveur grise. À l’époque, [il n’avait] rien à redire à ce camaïeu». La révélation eut lieu lors de son premier déjeuner en France : «Dès la première bouchée, mes papilles gustatives, jusqu’alors assoupies, se réveillèrent dans un spasme.» Cette jubilation gastronomique jamais démentie a poussé Peter Mayle dans les bras de notre pays. Dans ce nouveau livre, Peter Mayle arpente l’Hexagone, guidé par son seul estomac. Son itinéraire, en effet, ne doit rien au hasard : Vittel pour la foire aux grenouilles, Bourg-en-Bresse pour la fête de la volaille, Livarot pour la foire aux fromages, Ramatuelle pour le Club 55, Pauillac pour le marathon du Médoc, Beaune pour la vente aux enchères des grands crus, Monthureux pour le festival du boudin et Eugénie-les-Bains… pour digérer tout ça. À n’en point douter, les Français sont fiers de leur gastronomie. Dans aucun autre pays on ne verra autant d’énergie et d’esprit déployés au service exclusif des papilles et de l’estomac Mais lorsque l’œil britannique passe par là, le concours de Miss Grenouille, l’intronisation des chevaliers du fromage, la procession des escargots prennent soudain une toute autre tournure, désopilante.

Saveurs assassines de Kalpana SwaminathanC'est un magnifique week-end gastronomique qui s'annonce dans la luxueuse villa de Bombay où quelques jet-setters en vue se sont retrouvés : un écrivain de best-sellers, un danseur, un mannequin, une féministe convaincue, un industriel amateur de chevaux, un médecin très médiatique, la très respectable miss Lalli et sa nièce. Un des convives ayant été retrouvé à l'état de cadavre, commence un véritable Cluedo gastronomique, et Lali ne tarde pas à découvrir que les invités, sous des dehors très convenables, ont tous de sordides secrets à dissimuler.Cette enquête policière passionnante, qui dévoile les multiples visages de la société indienne, est également l'occasion d'un appétissant voyage au pays des saveurs et de la cuisine de l'Inde. Elle nous invite surtout à faire connaissance avec cette fameuse miss Lalli, aussi distraite dans la vie que précise dans ses enquêtes.

Petites infamies de Carmen PosadasBien sûr, bien sûr que Nestor Chaffino, traiteur madrilène de talent, avait imaginé sa fin dans ces jeux morbides auxquels les hommes s'adonnent parfois. Mais son imagination avait sans doute mis moins d'ironie que le fit le sort en le guidant à la mort, derrière la porte close de la chambre froide d'une villa de la Costa del Sol. La question classique tombe alors, comme le couperet sur un quartier de viande : cette mort est-elle accidentelle et si ce n'est pas le cas, qui est le coupable ? Interrogation d'autant plus passionnante que Nestor collectionne aussi bien les secrets culinaires que les secrets inavouables de tous les occupants de la maison qui fut son tombeau...Carmen Posadas est une Agatha Christie qui nous vient d'Espagne et qui a hérité de sa grande soeur britannique la capacité de nous mener par le bout du nez.

Une cuisine grande comme le mondeDu Chili à l'Australie en passant par le Brésil, la Turquie, le Liban et l'Inde, voilà un beau voyage, original et haut en saveur, à travers soixante recettes venues des quatre coins du monde. Pour chaque pays, deux à trois plats traditionnels, simples ou inventifs, sont largement décrits. Et de brèves informations sur un produit, un aliment ou une culture viennent enrichir les pages. Une très belle présentation et les images pleine page réalisées au pastel gras par Zaü sont une véritable réussite pour cet album qui allie plaisir des yeux, découverte du monde et apprentissage de la cuisine. À partir de 8 ans.

Mercredi, c'est raviolis ! Setsuko HasegawaComment passer une journée de rêve ? C’est simple. Prenez un paquet de farine, de l’eau, quelques ustensiles de cuisine, et votre petit frère (ou petite soeur). Dosez, versez, touillez (avec des baguettes, à la japonaise, c’est mieux ! ) pétrissez, laissez reposer, reprenez, étalez…Disputez-vous juste ce qu’il faut et riez énormément. Pendant ce temps, maman aura préparé une farce (au sens propre du terme). Fourrez votre pâte, donnez-lui de drôles de formes, faites dorer…C’est prêt !

La biasse de mon père de Pierre MagnanDans ce très court ouvrage (il s'agit à l'origine d'une revue), Pierre Magnan évoque ses souvenirs d'enfance et, en particulier, ceux liés à son père. Ce dernier , travaillant pour la société E.E.L.M. (une Société Anonyme employant divers types d'ouvriers tels des électricien, comme Antoine Magnan, le père de l'auteur) était toujours muni de sa biasse (une sorte de sacoche) dans laquelle il emportait non seulement ses outils mais également son repas. C'est dans cette même biasse qu'il ramenait le plus souvent, le soir, en rentrant au foyer conjugal où sa femme, ses deux enfants (Pierre et sa soeur), sa belle-mère et son beau-frère Marius l'attendaient qu'il y découvrit des trésors d'enfance. C'est ainsi qu'il fait allusion, dans ce fragment de souvenirs, le banon (pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit d'un fromage originaire des Alpes-de-Haute-Provence), ou encore du pain qu'il allait chercher chez le boulanger (pain appelé "Banette" mais que le narrateur confondait avec la "Pompe") et dont il n'a jamais pu retrouver le goût depuis et enfin des souvenirs des fontaines où il fallait encore aller puiser l'eau à l'époque.

La petite cuisine des féesLe gâteau à la bague de Peau d'Ane, les galettes du Petit Chaperon rouge, les cailloux du Petit Poucet, le bonhomme en pain d'épices... Cet album est la version jeunesse de 'La Cuisine des Fées', voyage gourmand à travers les plus beaux contes de notre enfance et grand succès des Editions du Chêne. Les recettes imaginées par Christine Ferber ont été simplifiées et spécialement adaptées pour les 8-12 ans. Elles sont présentées dans une mise en page ludique et moderne, accompagnées d'un résumé du conte qui les a inspirées.

Espèces de courgesCourges, concombres, calebasses, melons, gourdes...tous ces membres de la grande famille des Cucurbitacées nous sont familiers. On les rencontre dans de nombreux plats cuisinés mais leur place ne s'arrête pas là...De la calebasse, récipient de tous usages en Afrique, au melon qui fait la fierté de Cavaillon, en passant par les gourdes à tabac décorées d'Asie centrale, les Cucurbitacées sont tout à la fois objets utilitaires, oeuvres d'art, signes identitaires. Elles peuplent aussi l'imaginaire et le langage. La citrouille-lanterne de Halloween, la calebasse héroïnes de contes africains ou les "pétard de cougourdo" proférés dans les jurons méridionaux en sont des exemples parlants. Les cucurbitacées sont bien plus: un élément à redécouvrir de notre patrimoine commun.

Un poisson dans chaque port, Escales en MéditerranéePourquoi la Méditerranée ? Parce que c'est là où les ports ont l'air d'auberges. Il y pleut rarement : point de toile cirée ; on tend les nappes en bord de quai à la façon des pavillons. C'est le catimini des cantines à matelots, la voile utilisée en guise de parasol, les chats à l'ombre. La moindre des cambuses cultive ses odeurs de marchandises en partance, mais il faut que ça sente, en plus, l'ail, la langue d'oursin, et la sauce courte : autant d'effluves de casseroles que de cordages détrempés. Ainsi navires et poissons poursuivent-ils un même trafic, le même choix d'escales. Une sorte de connivence paraît établie entre chefs de quart et chefs de cuisine, filets de pêche et restaurants dans leur décor. Sous sa casquette à ancre d'or, le patron de bistrot reste maître à bord de son trottoir ; pour peu, il relèverait de la «Royale», du moins chaque fois qu'il donne ses ordres de manoeuvres à ses serveuses. De Cerbère à Menton sans oublier l'île de Beauté, laissons-nous guider au fil de l'eau.

Cliquez sur les livres pour en découvrir le résumé.Vous êtes intéressé par un des titres ? Rendez-vous sur notre site en cliquant sur le logo du Réseau des bibliothèques et médiathèques de la CCAPV.Si vous êtes déjà inscrit, connectez vous avec votre identifiant (première lettre de votre prénom + votre nom de famille) et votre mot de passe (votre année de naissance).Entrez le titre du livre dans la barre de recherche de notre catalogue et vous saurez dans quelle médiathèque l'ouvrage est disponible ; vous pourrez alors réservez en ligne s'il est présent dans votre médiathèque ou demandez à votre bibliothécaire de le mettre de côté.Vous n'êtes pas encore inscrit ? sur l'arbre, cliquez sur une des bibliothèques ou médiathèques de notre réseau pour connaître les conditions d'inscriptions et les jours et heures d'ouverture...