Want to make creations as awesome as this one?

No description

More creations to inspire you

Transcript

Confinement + fermeture Culture & HoReCa

18 mars

13 mars

23 mars

16mars

19 mars

+info

Sidération !Pour la première fois, il n’y auraplus d’activités récréatives et culturellespendant une période prolongée, jusqu’aux vacances de Pâques déjà nous annonce t-on !Nous apprenons que l’impact économique est colossalpour la Belgique. On évoque que son PIB devait compter sur une perte de plus d’un milliard d’euros par mois !

L'UAS prépare une enquête en ligne : l'impact de la crise sur les artistes interprètes ?

+info

Formulaire COVID UASENQUÊTE UAS :soumis aux membres de l’UAS mais aussi à toutes et tous les artistes interprètes & techniciensnon membresconcerne ici uniquement les PERSONNES PHYSIQUES (arts vivants & audiovisuel/cinéma)L’Union s’intéressera aux plus précaires, à savoir les artistes (et techniciens) sous contrats de très courte durée !recenserles problèmes rencontrés par les artistes interprètes suite aux conséquences liées au coronavirus (Covid-19)Choix des bonnes questions à poser pour cibler les différentes problématiquesnote: Nous ne comprenons pas pourquoi c’est aux fédérations à soumettre ce genre de formulaire et pourquoi ce travail n'est pas fait à l’initiative du Gouvernement fédéral ou des communautés !Un formulaire de recensement des annulations de spectacle liées au covid-19 est également rédigé à l’initiative de la CTEJ, la RAC, Aires Libres et la CCTALes résultats de notre enquête - dont certains étonneront - seront publiés sur notre site et dans le journal Le Soir(voir plus loin sur la timeline à la date du 23 mars)

Résultat de l''enquête UAS - pleine page dans Le Soir !

+info

résultats de l’enquête UAS personnes physique (+ de 350 réponses)Alain Lallemand publie une pleine page dans Le Soir (23/03)les chiffres collectés s'entendent sur base d'annulationsjusqu'au 4 avril 2020 seulement !Certains résultats et graphiques sont surprenants !Nous en tirons les conclusions suivantes:- Sans dresser un cadastre complet, l’UAS donne une première idée utile de l’impact de la crise sanitaire sur ce secteur, ainsi que sur la nature et l’ampleur de la réponse qui devra être donnée !- L’Union s’est intéressée aux plus précaires, à savoir les artistes (et techniciens) sous contrats de très courte durée !les 25-30 ans sont les plus frappés par la crise !Nous relevons que la question des contrats engagés, parfois rédigés, mais … pas signés est problématique. C’est une des analyses qui ressort très clairement de notre enquête UAS !etc. ( lire les résultats)(vers l'article du Soir)Et pendant ce temps-là :--> Chaque intermittent attend de savoir à quelle sauce il ou elle sera (encore) mangé.e !!

Le Cabinet Culture (B. Linard) nous reçoit

+info

Le Cabinet Culture (Bénédicte Linard) nous reçoit !(lire le compte-rendu de notre réunion du 16 mars 2020 avec la Ministre)nous apprenons que les subventions structurelles et ponctuelles seront maintenuesUn fonds de crise sera débloquéun chômage pour raison économiques sera étendu à tous les employeurs, notamment CP 304L'Union attirera l'attention de la Ministre sur :nous défendons évidemment les aides auxpersonnes physiques (artistes et techniciens)le terme "prestataire finaux"est lancé (personnes physiques, artistes, techniciens)préserver les subventions c’est bien, mais priorité absolue de préserver l’emploi artistique !sans discrimination de métierset de disciplines artistiquesconsidérerles emplois précaires, travailleurs sous CDD, intermittents, iquid pour les contrats envisagés avec les BSA ?transparence sur les remboursements de billetterie, reports de subvention,transparence requise quant à la répartition des aides publiques et du maintien des subventions: vers les artistes ? ("droit de regard")souplesse requise afin de considérer aussiles contrats engagés moralement mais pas encore signés !Information centralisée et digitalisée requise"statut" d'artiste : attention : pas de dégressivité d'allocationssi fermeture des lieux donc pas de travail en perspective !"statut": renouvellement annuel sur base de 3 contrats n'a plus de sens !Et pendant ce temps là : au fédéral : toujours rien !Les fédérations reconnues par la FWB démarrent un intense travail de concertation et de lobbying pour faire remonter les réalités concrètes du terrain.Très vite, les fédérations se regroupentà géométrie variable à 4, à 10, à 50, identifient les besoins en indemnisation, recensent les activités annulées, recueillent des témoignages, produisent des argumentaires en direction des différents niveaux de pouvoir et organisent des actions médiatiques.

Le Gouvernement annonce 50 millions de fond de crise

+info

Le Gouvernement a pris la décision de créerun Fonds d’urgence et de soutien pour les opérateurs, les travailleurs et les usagersdes secteurs frappés de plein fouet par la crise sanitaire du coronavirus COVID-19.Le Gouvernement annonce 50 millions de fond de crise !Concernant le travailleur mis en chômage temporaire pour force majeure, l’allocation correspond à 70% du salaire moyen plafonné (le plafond étant fixé à 2.754,76 € par mois) + un supplément de 5,63 € par jour à charge de l’ONEM. Sur quel fonds seraient acquis les paiements des différentiels permettant de payer aux travailleurs visés les 30% restants ?Dans ce qui nous préoccupe,nous souhaitons que le fond FWB vienneen aide, en priorité, aux plus précaires impactés en première ligne, soit les artistes et les techniciens, les intermittents du spectacle, bref tous les travailleurs des arts dont l’activité se fait bien souvent sous CDD, sous contrats de très courtes durées. Alors que cette activité s’est subitement interrompue pour eux dans la TOTALITÉ de leurs secteurs de travail (arts vivants, cinéma, films, téléfilms, série, doublage, publicité, écritures, etc.). L’ensemble de ces travailleurs n'ont pas vraiment de garanties décentes accordées par exemple aux emplois permanentsLes mesures gouvernementales de dédommagements s’appliqueront-elles aussipour l’ensemble des CDD, emplois de très courtes durées et notamment celles et ceux pour lesquels les Dimona n’ont pas été rentrées ?Contrats actés, voire rédigés mais pas encore signés ?

Un an de crise ! L'Union des Artistes

Active à chaque étape de clé sur la ligne du temps !

Communiqué de presse Libre Belgique (11 fédérations)

3 avril

28 mars

7 avril

31mars

4 avril

+info

COMMUNIQUÉ DE PRESSEparu dans La Libre BelgiqueSituation sociale des travailleur·se·s intermittent·e·s des métiers de l’art et de la création11 FÉDÉRATIONS PROFESSIONNELLESDe manière totalement injuste, les artistes, technicien·ne·s, et chargé·e·s de production/diffusionne bénéficient pas du droit au chômage temporaire pour force majeureen raison de l’intermittence intrinsèque à leurs métiers.Nous demandons qu’une solution soit trouvée au niveau du Gouvernement fédéral, de la Ministre de l’Emploi et de l’Onempour assurer un revenu de remplacement à ces milliers de personnes directement impactées par la crise sanitaire, et qui, comme tous·tes les salarié·e·s, paient leurs cotisations sociales.

Pemière FAQ CORONA ONEM

+info

3 avrilLien vers : Première FAQ corona ONEM https://uniondesartistes.be/document/faq-corona-onem-2/

Courrier co-signé avec les fédés NL à la Ministre Muylle

+info

7 avrilCOURRIER À LA MINISTRE DE L’EMPLOI SIGNÉ AUSSI AVEC DES COLLÈGUES DU NORD DU PAYS !

Manifeste pour soutenir les travailleurs et travailleuses de la culture (Le Soir)

+info

Manifestepour soutenir les travailleurs et travailleuses de la cultureLe Soir(31/03)Appel pour un plan et un fonds d’urgence en soutien aux travailleurs du secteur culturel impactés par la crise sanitaire du COVID-19Les signataires de cet appel demandent que les mesures qui seront prisespour faire face à l’urgence soient pérennisées au-delà de la crise pour permettre aux travailleurs et travailleuses de la culture d’obtenir un véritable statut et une plus grande sécurité d’emploià l’instar des travailleurs et travailleuses d’autres secteurs.

Courrier UAS à la Ministre de l'Emploi, Nathalie Muylle

+info

4 avril3ème semaine de confinementLire la Lettre de l’Union à la Ministre de l’Emploi (Nathalie Muylle)Le chômage temporaire serait applicable uniquement à certaines conditions, parfois pas du tout, pour les artistes et les techniciens, employés très souvent sous contrats de courtes durées, en CDD, que nous représentons.Quid de certaines prestations annulées sans pouvoir pour autant être reportées ?Nous rappelons les termes de la loi du chômage temporaire en cas de crise à à la Ministre la loi.Ce n'est pas à l'ONEM à interpréter encore une fois !==> cela concerne:«tout chômeur lié par un contrat de travail dont l'exécution est temporairement, soit totalement, soit partiellement, suspendue»

UN AN DE CRISE - UNION DES ARTISTES

Nous sommes actifs à chaque étape clé sur la ligne du temps !

Mesures et moyens annoncés par B. Linard & 1ère interview télé UAS (BX1)

26 avril

8 avril

2 mai

23 avril

28 avril

+info

8 avrilMESURES ET MOYENS ANNONCÉS PAR LA MINISTRE LINARD POUR LE SECTEUR CULTUREL !Le budget prévisionnel global pour les indemnisations est estimé à8 396 000 euros.Le mécanisme d’indemnisation visera à combler des pertes de recettes propres estimées sur la période du 14/03 au 19/04 moyennant le respect de plusieurs balises d’accès au fonds d’urgence et de soutien, dont notammentla rémunération des créateurs et prestataires (compagnies, artistes, auteurs, techniciens…) chargés de la conception, de l’exécution ou la réalisation d’oeuvres artistiques doit être honorée !L'Union émet certaines réserve vu le nombre d'artistes et techniciens impacté et vu les montants débloqués :Périmètre de l’intervention d’urgence :On retrouve dans le périmètre de l’intervention d’urgence les opérateurs culturels qui subissent d’importantes pertes de recettes en raison de l’annulation d’activités ou de la fermeture des lieux, lorsque ces recettes représentent une part substantielle de leur chiffre d’affaires. A savoir :– Les centres culturels ;– Les centres d’expression et de créativité;– Les Arts vivants (Théâtre, Cirque, Conte, Interdisciplinaire, Danse) ;– La Musique ;– Les Centres d’art plastiques ;– Les Musées publics et privés ;– Le cinémaPremière Interview BX1 - 8 avril 13h

Culture : grande oubliée du CNS (Sophie Wilmes) + déconfinement !

+info

26 avrilLa culture était la grande absente du programme de déconfinement dévoilé vendredi soir par Sophie Wilmes ! (déjà !)«IL EST URGENT QUE VIENNE L’AIDE DU FÉDÉRAL AUX ARTISTES» !La demande du secteur est surtout de comprendre les taux, les seuils, en clair connaître et comprendre les critères d’aidesLes bénéficiaires seront essentiellement des opérateurs et compagnies…Sans ressources, les « travailleurs autonomes », qui n’ont ni chômage ni statut d’artiste, ni contrat, ni Dimona, voient – à cause de l’encombrement des espaces de répétitions et des plateaux – leurs projets reportés à 2022«Il ne suffit pas de permettre aux gens de revenir dans les salles»Est-ce quela RTBF, qui pèse presque autant que tout le budget de la culture, ne devrait pas devenir – pour six mois peut-être – la vitrine de la culture confinée, en dégageant par exemple une chaîne qui deviendrait le plateau permanent des arts de la scène ?Les librairies ouvrent le 11 mai, en même temps que les autres commerces ?Les musées le 18 mai…Quand les bibliothèques rouvrent-elles ?Cinémaset théâtres : quand ?

L'appel des artistes de la scène à la Première Ministre

+info

2 mai(lire l'article)Publié jeudi à l’initiative de Selma Alaoui, Florence Minder et Anne-Cécile Vandalem,l’appel des artistes de la scène à la Première Ministre a suscité une formidable adhésion en 24 heures.(L’union des Artistes est signataire via son Président – numéro 360)Les artistes demandent à «se remettre au travail dès aujourd’hui pour préparer les spectacles de demain».Signée dans un premier temps par226 professionnels des arts de la scène, puis ensuite avec les soutiens des non-professionnels, la liste des signataires de la Lettre à la Première Ministre compte 1140 noms !

UAS : 7 priorités de crise communiquées à la Ministre Linard

+info

23 avrilLire le courrier ici7 priorités de crise communiquées à la Ministre Linard ainsi qu’aux députés du Gouvernement fédéralTRANSPARENCE / EFFICIENCE / CONCERTATION / SOLIDARITÉ / COHÉRENCENous entendons beaucoup parler dans les médias que le fédéral ou le Cabinet Culture concertent les fédérations ,or depuis le 16 mars dernier, sauf preuve du contraire, nous n’avons pas été consulté de manière sectorielleOn dédommage qui et quoi selon quels critères ? Quels ratios ? Quelles ventilations ?Nous insistons pour que les fonds publics d'aidesdédiés aux dédommagements soient publiés en ligne et de manière transparente !Nous exigeons une réelle CONCERTATION des fédérations professionnelles d’artistes, d’auteurs et de techniciens (déjà)Nous insistons pour que la FWB et le Cabinet Culture se fassent le porte voix auprès du Fédéralpour appuyer les priorités sectorielles partagéescôté « statut » artiste ? —> toujours rien !Côté fédéral ? —> Toujours rien !

Proposition de loi (PS) visant à protéger de la crise Covid les travailleurs du secteur artistique

+info

28 avrilProposition de loi visant à protéger de la crise Covid les travailleurs du secteur artistique(déposée Par Ludivine Dedonder er consorts)(lire ici)

UN AN DE CRISE - UNION DES ARTISTES

Nous sommes actifs à chaque étape clé sur la ligne du temps !

Mise en place du Fonds SPARADRAP

5 mai

3 mai

7 mai

3 mai

7 mai

+info

3 maiCréation du fonds d’urgence et de solidarité SPARADRAP(lire l'article)Entre:Alain Eloy,l’Unionun collectif de comédiens et comédiennes de doublageHistorique:Alain EloyCoup de fil d'Alain avec l'Union (hésitation sur notre rôle à jouer)On décide que l'Union sera la plateforme administrative et de gestion du fonds (ses dons, ses aides, le choix par un comité qui examinera les demandes, etc.)Aujourd'hui près de500 demandes d'aidesUn triste constat de "succès" !Le fond sera lancée le 20 maiTrès vite :dons en provenance du collectif de doublage, puis Théâtre 140, puis FEAS, puis autres donateurs ...

JT 13h RTBF : présentation Fonds Sparadrap - UAS - Concertation avec le fédéral ?

+info

5 maiL’Union reçue au JT 13h RTBFOn y évoque le lancement du fonds Sparadrap, l'initiative d'Alain Eloy, .. (ce passage télé fera prendre un véritable envol à notre fonds !)Très vite, après leThéâtre 140, la FEASse joindra aux nombreux autres donateurs venant s'ajouter au collectif des comédiens et comédiennes de doublageLors de ce JT, nous évoquons aussi une demande : appel à la concertation et êtrereçus par ...le Fédéral !

Le 7 mai, l'UAS sort ses 7 priorités de crise !

+info

7 maiPUBLICATION DE NOS 7 PRIORITÉS DE CRISE UNION DES ARTISTES !(lire l'article)

Un post Facebook qui demande une audience aux heures de grande écoute à la RTBF !

+info

3 maiUn Post FB déclencheur pour les médias ?Un postdemandant un temps de parole & d’expressionaux heures de grande écoute sur les antennes de la RTBF !Xavier Mouligeau Editeur du Journal Télévisé chez RTBF confirmera plus tard que les responsables de chaînes regardent régulièrement ce genre de post sur les réseaux sociaux ... pour sélectionner des invités !à bon entendeur ?Ce post aura quelques retentissements et portera ses fruits par la suite !Dès le sur-lendemain :Un JT 13h en direct à la RTBF (Fonds Sparadrap + Concertation avec le Fédéral souhaité !)Le 9 mai :Un débat en tête à tête de 30 minutes avec Bénédicte Linard, la Ministre de la CultureEt:Trois autres débat politiques avec la Ministre, la Présidente de la Chambre, Samuel Tilman, d'autres acteurs du secteur culture - sur BX1, LN24, RTBF, ..Plusieurs émissions radio : RTL, MUG RTBF, etc.De nombreux articles de presse, etc.

Un fonds d'urgence pour les travailleurs.euses de la culture ? Pas urgent !

+info

7 maiUn fonds fédéral pour la culture ? Pas urgent !(lire l'article)Dépôt au Parlement fédéral par Ecolo-Groen d’une proposition de loipour soutenir les artistes et techniciens de la culture durant la crise du Covid-19.Le fédéral doit aménager le statut de l’artiste et venir en aide à ceux qui ont tout perdu à cause de leur statut précaire.Une « claque: la proposition de loi ECOLO pour soutenir les artistes durant la crise a été jugée« non urgente »en commission des affaires socialesLe secteur peste contre le fédéral !

UN AN DE CRISE - UNION DES ARTISTES

Nous sommes actifs à chaque étape clé sur la ligne du temps !

Les interviews, les articles de presse et les contacts médias se succèdent ...

11 mai

9 mai

14 mai

10 mai

11 mai

+info

9 maiSuite au post FB toujours ..Les interviews, émissions radio et plateaux télé se cumulentDébat No Télé : 30 minutes avec Bénédicte Linard en tête à tête !Le Mug RTBF La PremièreLN 24BX1etc;Au fédéral ? On ne parle toujours pas de culture !Au CNS ? On ne dit pas un mot sur la culture !à la RTBF ? L'UNION s'inspire de Raymond Devos: "Est-ce que trois fois rien , c’est mieux que rien" ?L'UNION est dorénavant hyper présente dans les médias !

Plus de 300 artistes belges s'adressent à la classe politique !

+info

11 maiPLUS DE 300 ARTISTES BELGES S’ADRESSENT À LA CLASSE POLITIQUE:“POUR QUE LE SECTEUR CULTUREL SURVIVE, IL VOUS FAUT METTRE EN PLACE AVANT L’ÉTÉ UN ÉTAT D’EXCEPTION pour protéger des milliers de travailleurs et travailleuses !(lire l'article)Carte blanche menée, notamment par Luc Dardenne

Une bouffée d'air de la part de Bruxelles-Capitale !

+info

14 mai(lire l'article)La Régionde Bruxelles-Capitale apporteune “bouffée d’air” aux intermittents, artistes, techniciens, précarisés par la crise : 8,4 MILLIONS !EXACTEMENT LE MÊME MONTANT QUE CELUI APPORTÉ PAR LA FWB !Bruxelles: jusqu’à 1.500 euros octroyés aux intermittents de la culture et de la créationMAIS ...Mais toujours rien de la part de la Région wallonne !Et toujours rien du Fédéral ! (ou presque rien ! Et pas de concertation !)

Artistes Affilié.e.s : il faut s'investir dans les fédérations !

+info

10 maiArtistes Afillié.e.sIl faut s’investir collectivement ! Et dans les fédérations professionnelles ! (lire l'article)Un clip vidéocartonne sur Youtube avec notamment Bouli Lanners qui les soutient(visionnez le clip)Emmenés par Etienne Rappe, Stéphane Ghinsburg, Sarah Defrise, Nicolas Achtenet bien d’autres un collectif se rend compte qu’il existait 58 fédérations professionnelles agréées et reconnues, représentant l’ensemble du secteur culturel et dont certaines sont très actives, comme l’Union des artistes.Ils travaillent à convaincre les artistes de s’affilier massivement à la fédération professionnelle qui les représentepour que celle-ci ait plus de poids pour négocier avec les autorités.Dans le journal l'ECHO, Artistes Affilié.e.s fait même référence directement à notre Union !Résultat ? --> plusieurs dizaines d’artistes lyriques et classique s’affilient en masse à l’Union des artistes !!

Dans le journal l'ECHO, l'Union durcit le ton !

+info

11 mai(lire l'article)À la veille de la conférence interministérielle Culture, l’Union contacte l’Echo et durcit le ton !L'écho titre :"L'Union sort du bois pour que cesse l'enfumage".Le MR a sorti ce même week-end son plan pour la culture dans "Le Soir"En tant que fédération représentative agréée, avez-vous été consulté? L'Union répond : "Absolument pas !""Qu’on remette la culture au centre de la crise actuelle, qui est loin d’être finie. Après, on verra pour des états généraux auxquels on ne croit pas" !"On a juste besoin qu’on nous indemnise à juste titre, qu’on nous considère, qu’on arrête de penser qu’on est des fraudeurs quand on est le troisième employeur européen et qu’on rapporte 5% du PIB" !

UN AN DE CRISE - UNION DES ARTISTES

Nous sommes actifs à chaque étape clé sur la ligne du temps !

Quatre propositions de loi sur la table pour remédier au « bain de sang social » !

20 mai

18 mai

24 mai

19 mai

22 mai

+info

18 maiEncore une semaine cruciale pour le “statut” de l’artiste !Quatre propositions de loi seront discutées en commission de la Chambre (deux du PS, et celle d’Ecolo-Groen de création d’un fonds de solidarité et une quatrième proposition est venue de François De Smet, président de DéFIqui, le premier, avait interpelé Sophie Wilmès à ce sujetEn point de mire, une réforme attendue depuis des années du statut social des artistesReste le plus difficile: faire voter par une majorité fédérale ces propositions de loi et rien n’est acquis à ce stade.et on verra plus loin que ce n’est pas près d’aboutir encore !(lire l'article)

Le fonds SPARADRAP commence à aider les plus fragilisés !

+info

20 maiLE FONDS SPARADRAP AIDERA LES PLUS FRAGILISÉS DÈS AUJOURD’HUI – 20 MAI 2020(lire l'article)Lancement du Formulaire « Sparadrap »

"Allo Sophie ?" Et voilà que SOPHIE nous appelle !!

+info

24 mai“ALLO ? SOPHIE ?” ET VOILÀ QUE SOPHIE (WILMES) NOUS APPELLE !Nous ne pouvions évidemment pas refuser car nous avions fait un clip pour cela. Par ailleurs nous avions aussi cette priorité partagée avec NCNF:“L’Union rappelle qu’il faut absolument une concertation transversale, tous niveaux de pouvoir confondus”,épinglant le mille-feuille institutionnel comme “la” principale pierre d’achoppement. “La Conférence interministérielle Culture est une première réponse positive à ce mal belge. C’est historique!”Conférence interministérielle CultureSophie Wilmes nous reçoit au Palais d’Egmont avec 8 ministres !20 mai:14h: appel téléphonique du Cabinet Wilmes sur le répondeur de l’Unionet puis ... sur le portable de son Président (nous sommes une des fédérations porte-parole de NCNF - le hasard étant donc "tombé" sur nous !) de la part deLouise Ringuet, cheffe du service communication de la Première Ministre Sophie Wilmes.La Première Ministre souhaite rencontrer le25 mai à 16h le secteur culturel(oui vous avez bien entendu, TOUT le secteur culturel !!)Ah oui, nous sommes également chargés d'établir la liste des représentantsNL !!Nous avons deux jours ouvrables + un demi WE pour préparer cela !Or à ce moment là, aucune coupole de fédérations n’existe encore et personne ne sait ce qu’est exactement que le secteur culturel FR. Ni NL d’ailleurs ! Ni surtout qui est censé le représenter !Nous organisons des réunions d’urgence pour finalement arriver à convier au Palais d’Egmont 8 représentants FR et 5 NLJe me souviens avoir pu obtenir 2 sièges supplémentaires sans quoi on ne respectait pas la parité H/F !Nous n’avions pas encore eu le temps de construire un outil qui permettait d’associer toutes les fédérations, tous les professionnels. Les discussion pour savoir qui devait y aller, quel message il fallait tenir, comment prendre contact avec nos homologues flamands, etc. Tout cela a du s’improviser en quelques jours. Et cela a évidemment été fort compliqué car les enjeux étaient d’importance !Finalement nous avons constitué la délégation suivante d’artistes, d’auteurs et de techniciens pour faire état de la situation critique.Avec:Pierre Dherte, comédien, Président de l’Union des Artistes du Spectacle (vivant et enregistré) ;Jean-Yves Roubin, producteur, UPFF (Union des Producteurs Francophones) ;Philippe Goffe, libraire, président du PILEn (partenariat interprofessionnel du livre et de l’édition numérique) ;Léa Mayer, artiste plasticienne, avec le soutien de la Fédération des Arts Plastiques et de la Sofam ;Sandrine Deegen, chef monteuse, Fédération Hors Champ;Stéphane Ginsburgh, musicien, CollectifArtistes Affilié.e.s ;Françoise Havelange, coordinatrice de la FEAS (Fédération des employeurs des Arts de la Scène) ;Samuel Tilman, réalisateur, Pro Spère (Fédération des professionnel.les de l’audiovisuel) ;Artiestencoalitie (De Acteursgilde, Componisten Archipel Vlaanderen, GALM (muzikanten), NICC (beeldende kunstenaars), Scenaristengilde, Unie van Regisseurs, Urban Dance Netwerk, Vlaamse Auteurs Vereniging (auteurs) State of the Arts) vertegenwoordigd door Tom Kestens, Els Silvrants-Barclay, Johan Van Assche,Artists United(Servaas Lecompte),VOFTP (An Jacobs)Les 8 ministres:Alexander De CrooNathalie MuyllePascal SmetDavid ClarinvalRudi VervoortBénédicte LinardIsabelle Weykmans et …Jan Jambon !“Avant, au Fédéral, c’était des Martiens qui parlaient aux Terriens!”Là, on était tous terriens (déjà !) eton attendait celadepuis longtemps !!(lire l'article)

NoCulture NoFuture ! Il est temps de nous écouter ... et d'agir !

+info

19 mai60 jours sans activités culturelles !!Mise en lumière deNOCULTURE NOFUTURE par le clip : "Allo Sophie ?"(visionnezleclip"Allo Sophie")(lire l'article)La plateforme existait déjà depuis plus d'un mois !(L'union faisait partie des co-signataires d'origine et avait notammentparticipéactivement à la rédaction des revendications de NCNF !)l’appel dans le vide des professionnels des arts fait connaître NCNF très largement !Soutenu par François Damiensquiessaie désespérément d’avoir une réponse dans la vidéo (Allo Sophie ?)Plus de 200.000 vues en 24 heures !Cette vidéo, volontairement et symboliquement cacophonique de 450 acteurs du secteur,a été mise en ligne un peu moins de trois heures avant le début de la Commission des Affaires Sociales de la Chambre où quatre propositions de loi relatives à une réforme du mal nommé “statut d’artiste”seront soumises au vote !Cela fait maintenant déjà plus de 60 joursque toutes nos activités ont été interrompues. 60 jours durant lesquels nos associations tentent quotidiennement d’interpeller les ministres fédéraux, sans succèsPlusieurs fédérations professionnelles représentatives lancent le mardi 19 mai la campagne « IL EST TEMPS DE NOUS ÉCOUTER … ET D’AGIR ! »Des centaines de photos (dont nos membres à l’Union) sont collectées pour constituer une énorme mosaïque d’artistes et de techniciensDes dizaines de videos sont collectées pour constituer une courte vidéo sur Youtube avec des Allo Sophie (Wilmes) ? Allo il y a quelqu’un ? Et puis le clip se termine sur un silence et une mire de télévision.L’Union est membre fondatrice !Nous participons activement à la rédaction des revendications, dont:—> la mise en place d’une concertation directe avec le Fédéral !—> Par un accord ferme et définitif sur une année blancheau-delà de la période de crise pour pouvoir justifier de nos droits pour l’obtention ou le renouvellement du « statut » dit de l’artiste !—> la création d’un fonds d’urgence fédéraldédié aux artistes et aux techniciens, techniciennes, travailleurs et travailleuses des arts, avec ou sans « statut » de l’artiste, avec ou sans droits passerelles, avec ou sans droit au chômage temporaire de crise Covid-19 !

6 millions débloqués pour le secteur cinéma !

+info

22 mai(lire l'article)6 millionsd’euros débloqués pour le secteur du cinéma et de l’audiovisuel (tiens, tiens ! NCNF serait-il passé par là ?)La ministre de la Culture et des Médias de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Bénédicte Linard (Ecolo), vient de dévoiler un plan de relance en faveur du secteur du cinéma, qui s’estimait jusqu’ici oublié.

UN AN DE CRISE - UNION DES ARTISTES

Nous sommes actifs à chaque étape clé sur la ligne du temps !

Auditions de représentants de fédérations professionnels à la Chambre des représentants !

11 juin

29 mai

25 juin

5 juin

18 juin

+info

29 maiAuditions à la Commission des Affaires Sociales à la ChambreQuelques délégués, notamment de fédérations professionnelles sont auditionnésL’Union porte bien évidemmentl’année blanche pour le « statut »--> Geler également les emplois dits non convenables (hors de nos professions principales) sans devoir justifier de 156 jours de travail en 18 mois pour rester dans notre emploi principal tenant compte de la crise et du manque d’emploi évident sur le marché du travail !Nous réitérons l’urgence de faire voter des mesures sociales compensatoires pour les travailleurset travailleuses des arts et de la créationNous sommes plusieurs à intervenir dans le même sens, notamment en développant et en précisantle travail dit non rémunéréMarie-Colline Leroy, la Présidente de la Chambre définira ce moment vécu à la Chambre comme un instant historique !On se souviendra de l'excellente audition deSamuel Tilman, réalisateur et collègue avec qui nous préparions le terrain bien en amont, notamment avecl'Union, l'ARFF et avec NO CULTURE NO FUTURE !

Les 4 mesures d’urgence de la proposition de loi sont votées en commission

+info

11 juin(lire l'article)Les 4 mesures d’urgence de la proposition de loi sont votées en commission le 11 juin.Ce sont les 4 mesures notamment évoquées devant la première Ministreet la CIM culture (25 mai) mais aussi en auditions à la Commission des Affaires Sociales à la Chambre (29 mai)Mais il faut encore passer l’étape de la séance plénière à la Chambreet … nous verrons que ce sera épique !

Still Standing #1 + le vote à la Chambre + 50 fédérations se réuniront dorénavant chaque semaine !

+info

25 juin(lire l'article)Le 25 juin, nous vivons à la fois 3 événements majeurs :1-le vote finalà la Chambre auFédéralsur les 4 mesures d'urgencepour les travailleurs du secteur culturel1- une action simultanée est organisée avec plus de 50 fédérations professionnelles francophones et néerlandophones associées pour créer un happening commun: Still Standing #13-la naissance d'un groupe de 50 fédérations professionnelles FR & NLqui se réuniront chaque semaine! Ensemble, elles partagent leurs informationset préoccupationsen particulier pour la protection sociale des travailleur·euses et les modalités de reprise des activités culturelles.Ces fédérations créent un groupe d’actionqui organise la première édition de Still Standing #1.100 jours de fermeture des lieux !Travailleurs du secteur culturel, il est temps d’entrer en action !Naissance de StillStandingPremière action StillStanding 1#Plus de 50 fédérations professionnelles francophones et néerlandophones se sont associées pour créer un happening commun: Still StandingPlus de 1200 travailleur.se.s des arts, de la culture et de l’événementielprésents simultanément dans onze villes belges !Le 25 juin, de nombreux·ses travailleur·euses représentant tous les métiers des arts s’immobilisent ensemble dans 11 villes du pays.l'impressionnante action des 1200 travailleur.se.s des arts, de la culture et de l’événementiel du 25 juin 2020qui s’est déroulée simultanément dans onze villes belges !Plus de 100 jours après la fermeture de leurs lieux de travailpour cause de Covid-19, 9, de nombreux artistes et techniciens n'ont toujours pas reçu de soutien financiersuite aux annulations, alors qu’ils contribuent à la sécurité sociale comme n’importe quel autre citoyen !Alors qu’une séance plénière aura lieu à la Chambre ce jeudi 25 à 14h15, nous allons investir l’espace public et former des statues vivantesreprésentant notre profession. Le monde recommence à bouger, la culture reste à l’arrêt, mais nous restons debout (Still Standing)Cette image sera relayée massivement dans la presse et les médias !Nous demandons de toute urgence une solution !Celle-ci devait être présentée au Parlement fédéral jeudi dernier, mais en raison de petits jeux politiques, elle a été renvoyée au Conseil d'État, et donc à une date indéterminée. Il est temps de réagir !Quand ?Jeudi 25 juin 2020 à 14h pile.Où ?Antwerpen, Meir (bij Kruitvat)Brussel, Place de la BourseCharleroi, Place VerteGent, Korenmarkt (bij Sint-Niklaaskerk)La Louvière, Place MaugrétoutLeuven, Grote MarktLiège, Place Saint LambertMons, Grand PlaceNamur, Place d’ArmesTournai, Grand Place

Le groupe des 40 Bénédicte Linard : "Un futur pour la Culture"

+info

5 juin(lire l'article)LE GROUPE DES 40 POUR IMAGINER UN FUTUR POUR LA CULTURE ?La ministre de la Culture a lancé un groupe de réflexion chargé de redéployer la culture d’« après-covid »Avec 4 axes principaux:“comment relancer et renforcer la création;comment renouer avec le public et faire revenir les publics déjà conquis dans les lieux de culture, dans le respect des règles sanitaires ;comment toucher des publics trop écartés de la culture (dans un but aussi de démocratie large et inclusive);comment mieux saisir les enjeux du numérique et du virtuel mis en évidence pendant la crise”.Le groupe doit faire des recommandations en vue de changements structurels dans certaines politiques, certains décrets, qui se sont révélés problématiques en contexte de crise.

L'aide aux artistes barrée par un front flamand ! - La colère gronde ..

+info

18 juin(lire l'article)L'aide aux artistes barrée par un front flamand !(les 4 mesures phares d’aides sociales)Votée en commission le 11 juin, la proposition de loi visant à améliorer la situation des travailleurs du secteur culturel n'a pas pu être adoptée en séance plénière le 19 juin !La proposition de loi devant soulager les artistes des conséquences financières de la crise du Covid-19 était examinée jeudi à la Chambre.Un front flamand a renvoyé la balle au Conseil d'État.Le renvoi des textes devant la Cour des comptes, demandé par la N-VA le 18 juin,La N-VA, le CD&V, l'Open Vld et le Vlaams Belang ont obtenu que le texte soit examiné par le Conseil d'État. Aucune urgence ne sera demandée !COLÈRE chez les artistes et du côté des parlementaires francophonesS'il ne s'agit pas d'une manœuvre dilatoire, cela y ressemble furieusement" !!Le secteur est prêt à sortir dans la rue !

UN AN DE CRISE - UNION DES ARTISTES

Nous sommes actifs à chaque étape clé sur la ligne du temps !

L’avis de la Cour des comptes sur le coût des mesures est publié

15 juillet

6 juillet

20 août

9 juillet

18 août

+info

6 juilletL’avis de la Cour des comptes sur le coût des mesures est publié(lire l'article & l'avis)(un autre article)On y constate que l'impact budgétaire des 4 mesures est limité et très marginal !!Le Conseil d’État avait déjà remis le 3 juillet un avis positif confirmant que le régime spécial temporaire ne crée pas dediscrimination à l’encontre des autres allocataires, contrairement à ce que craignait la N-VA (appuyée dans sa demande d’avis par le Vlaams Belang, le CD&V et l’Open VLD).Le 9 juillet prochainse tiendra une séance plénière au fédéral à la Chambre des représentants.Deux avis y seront débattus et votés :Celui du Conseil d’ÉtatCelui de la Cour des Comptes estimant l’impact budgétaire des 4 mesures sociales émises dans la proposition de loi, mesures reportées lors de la séance chaotique à la Chambre du 18 juin dernier.

Les 50 fédérations continuent leurs groupes de travail

+info

15 juilletLe groupe des 50 fédérations / associations professionnelles se réunissent toutes les semainesLe groupe culture

Blocages ONEM: appel à témoignages des membres de l'Union (et autres fédés)

+info

20 août(lire l'article)(lire le courrier de blocages)APPEL À TÉMOIGNAGE: POUR UNE JUSTE INDEMNISATION ET APPLICATION AU REGARD DE LA LOI DU 15 JUILLET 2020L’Union des Artistes et d’autres Fédérations professionnelles du secteur artistique se sont réunies car nous sommes conscien·te·s des blocages et incohérences de l’application de la loi du 15 juillet par l’ONEM. Et d’une manière générale, sur l’application de l’actuel “statut” dit de l’artiste !▶ vous avez le statut d'artiste et devez le renouveler?▶ vous émargez du chômage mais ne bénéficiez pas encore du statut ?▶ vous ne bénéficiiez ni du chômage ni du statut au 13 mars 2020 ?—> Nous attendons vos témoignages !

Nouvelle séance plénière au Fédéral à la Chambre +StillStanding #2

+info

9 juillet(lire l'article)1- Ce jeudi 9 juillet, se tient une séance plénière au fédéral à la Chambre des représentantsMesures de soutien aux artistes:bientôt la fin d'un feuilleton de crise qui amis le secteur de la culture en colère !Rien ne semble plus s’opposer à l’adoption ce 9 juillet de la proposition de loi PS-Écolo/Groen portant sur "l’amélioration de la situation des travailleurs du secteur culturel",soit quatre aménagements de crise destinés à limiter l’impact de la crise du coronavirus pour les artistes.Le texte final a été adopté à douze voix "pour", en commission des Affaires sociales de la Chambre. Seule la N-VA s’est abstenue.C’est la fin d’un marathon législatif de près de deux mois pour des mesures "d’urgence"La loi sera publiée au Moniteur le 15 juillet 2020 !> Année blanche> Cumul Droits Auteur + Allocations> Accès temporairement allégé au chômage (Période Covid)> Gel de l'application des emplois non convenables2- Et pendant ce temps ... StillStanding 2# se mobilise !Vous voulez une solution rapide ? Augmentez la pression sur les politiques !en renforts : Philippe Geluck , Jaco Van Dormael , Thomas Gunzig …arrêtez, figez votre activité normale pendant une minute, devenez une statue vivante et partagez votre film (ou vos photos) avec le hashtag #stillstanding !Il s’agit de poursuivre l'impressionnante action des 1200 travailleur.se.s des arts, de la culture et de l’événementiel du 25 juin 2020qui s’est déroulée simultanément dans onze villes belgesCar si le monde bouge à nouveau, notre secteur, lui, reste immobilisé. Après presque quatre mois de palabres politiques, souvent sans aucun revenu, nous réclamons enfin la protection sociale à laquelle nous avons droit !L’Union encore une fois active pour cet événement et très impliquée. Merci d’ailleurs à Jean-Philippe Altenlohqui avait bien voulu me mettre en contact avec le directeur du Cercle Gaulois qui a accueilli les bureaux de StillStanding en salle de conférence de presse au Cercle Gaulois !

José van Dam soutien les artistes via l'Union et lance un appel aux dons !

+info

18 août(lire l'article)JOSÉ VAN DAM SOUTIENT LES ARTISTES VIA L’UNION ET LANCE UN APPEL AUX DONS !Se préparant à fêter ses 80 ans, José Van Dam a choisi un cadeau d’anniversaire aussi original que généreux : un appel aux dons sur le compte de l’Union des Artistes pour ses collègues vivant dans la précarité.Actuellement : 24. 000 €

UN AN DE CRISE - UNION DES ARTISTES

Nous sommes actifs à chaque étape clé sur la ligne du temps !

Courrier blocages communiqué aux politiques et aux médias !

11 septembre

27 août

21 septembre

31 août

14 septembre

+info

27 août(lire l'article)(courrier blocages)Près de 6 mois de crise !Courrier blocages aux politiques et aux médiasUne cinquantaine de fédérations d’artistes (et techniciens) belges s’unissent et envoient un courrier adressé à la fois aux ministres concernés, aux Présidents de partis, aux députés parlementaires ainsi qu’aux syndicats et à la presse.Nous constatons trop de blocages inacceptables, une application des mesures contraire à l’esprit du législateur, des applications discriminatoires, contradictoires et aléatoires de la loi, tout ceci aggravant bien souvent la situation sociale et économique des travailleurs visés.Le secteur culturel et événementielreste,près de de 6 moisaprès le début de la crise, dans une situation précaireet dans l’absence totale de perspectives claires quant à sa relance.Alors qu’objectivement, il s’agit du secteur le plus impacté par la crise sanitaire avec l’horeca, il a été contraint et forcé se battre pour obtenir tardivement et au forceps des mesures “urgentes”, assurant la viabilité de ses travailleurs.Actuellement, nous constatons malheureusement des blocages au niveau des caisses de paiement et de l’OnemNous demandons en urgence une prise de responsabilité politique et un changement de paradigme dans la gestion de la crise sanitaire.Nous désirons une politique globale de prévention des risques (de tous les risques, sanitaires, économiques, psychosociaux).Nous invitons les politiques à prendre connaissance de témoignages éclairants de travailleurs de notre secteurLes décisions injustifiables et confuses entraînent l’incompréhensionet la colèrede certainssecteurs économiquesqui les subissent mais également de la populationqui ne s’y retrouve plus.Nous demandons dorénavant quedesmécanismes de consultation systématique des fédérations professionnellessoient mise en place pour le secteur culturel (Comme « Le groupe Culture » regroupant les fédérations du secteur signataires de ce courrier) ;CONTACT & porte-paroleFR: Union des Artistes :Pierre Dherte, pdherte@mac.com, 0475554061NL: Artist United, Servaas Le Compte, servaas@artistsunited.be, 0495 508 408

Le MR dévoile son projet « Statut » de l’artiste

+info

11 septembreLe MR dévoile son projet « Statut » de l’artiste“Les bleus dégainent les premiers : ils veulent négocier un ministère fédéral ad hoc et une allocation d’artiste découplée del’Onem,tremplin vers de possibles carrières d’indépendants”.(lire l'article)

L'Union mise en lumière et récompensée aux Prix Maeterlinck de la Critique

+info

21 septembre(lire l'article)Prises de parole des membres de notre conseil d’administrationDiscours de notre président, Pierre Dherte (à la minute 7:05)L’UNION MISE EN LUMIÈRE AUX PRIX MAETERLINCK DE LA CRITIQUE !Conscients des difficultés que rencontre le secteur des arts de la scène suite à la pandémie de coronavirus, les Prix Maeterlinck de la Critique ont souhaité apporter leur soutien, par une contribution symbolique, aux actions sociales de l’Union des Artistes du spectacle.A cette occasion, tout notre CA a tenu à prendre la parole.. en vidéo !

L'UPAC imagine son futur "statut" ! Une réunion par semaine ! L'UNION aux manoeuvres !

+info

31 août“LES ARTISTES IMAGINENT LEUR FUTUR STATUT”(lire l'article)l’UPAC: Une cinquantaine de fédérations d’artistes belges s’unissent pour esquisser le futur statut des artistes.Objectif :éclairer le monde politique, influencer la prochaine ligne gouvernementale.Après avoir échangé par écrit durant l’été leurs premières pistes de réflexions, un groupe de travail constitué d’une trentaine de délégués a entamé ce vendredi un cycle de réunions plus construites,Sous la coordination, côté francophone, du président de l’ Union des artistesPierre Dherte, et, côté néerlandophone, du coordinateur de l’association ArtistsUnited, Servaas Le Compte.Son objet exact :la « protection sociale des travailleuses et travailleurs intermittents des arts et de la création »

Deux projets de photos d'artistes : Patricia Mathieu + Bernard Juncker !

+info

14 septembreLE PROJET DE PATRICIA MATHIEU : “HORS SCÈNE ” NOS COMÉDIEN.ENNE.S BELGES !Patricia Mathieu: Livre de photos de comédiennes et de comédiensVous aussi, soutenez le projet de Patricia Mathieu ! Un livre (utile !) de très belles photos de comédiens et comédiennes, d’illustrateur BD , …Indirectement, vous pouvez aussi soutenir l’Union des Artistes avec ce projet !Note: Bernard Juncker a également le projet d’éditer un livre de photo avec un retour en dons financier pour l’Union !

UN AN DE CRISE - UNION DES ARTISTES

Nous sommes actifs à chaque étape clé sur la ligne du temps !

19 septembre

Nous voulons marquer l'accord de Gouvernement ! L'UPAC (sant "T")

+info

19 septembre(lire l'article)L'UPAC se définit:UPAC: C’est uneenceinteque nous voulonsinclusive, toutes lesfédérationsetassociationsprofessionnelles concernées de près ou de loin y sont lesbienvenues. Certaines s’ajoutent aujourd’hui, d’autres pourraient se retirer demain. Ce sont doncdes rapports d’équilibristes,car notre but est de naviguer à travers lesrapports de force gauche droitemais égalementcommunautaires. Nous devons donc rester très prudents. Et nous avons besoin du support d’une majorité de fédérations,pas simplement des artistes et techniciens mais aussi des employeurs, compagnies, etc.Puisqu’il faut bien donner un nom à tout cela, cet « outil politique provisoire », presqu’un outil de crise, s’est baptisé Upac (Union de professionnel.le.s des arts et de la cultureDans la continuité du mouvement d’artistes Still Standing né en mai, qui visait à pousser des mesures de soutien d’urgences aux artistes – adoptées dans la loi du 15 juillet –, une association de faita poursuivi ses efforts et a développé des groupes de travaildont l’un se penche en particulier sur la protection sociale des travailleurs et travailleuses intermittentsdes arts et de la culture.Ses coordinateurs et porte parole : Servaas Le Compte et Pierre Dherte (et Isabelle Jans)L'UPAC travaille sur le "Statut" et va bientôt sortir une vingtaine de balises et priorités partagées par 37 fédérations professionnelles

L'UPAC rédige son texte "statut" à inclure dans la déclaration de politique gouvernementale fédérale

18 octobre

27 septembre

26 novembre

30 septembre

21 octobre

+info

27 septembreGroupe de travail « Statut" :texte destiné et communiqué aux partis politiques et à inclure dans la déclaration de politique gouvernementale fédérale - Ce texte a été co-signé par 30 fédérations professionnelles.

L'UPAC et la FEAS recues aux Cabinets Dermagne et Clarinval !

+info

18 octobre(lire l'article)INVITATION URGENTE PAR LES CABINETS DERMAGNE ET CLARINVAL DE L’UPAC ET DE LA FEASLe Gouvernement De Croo est en place !Deuxième confinement !Retour à la quarantaine pour la culture, la « quarangaine » ?Le gouvernement De Croo va-t-il devoir à son tour couper les ailes de la culture ?Les petites phrases se succèdent, Dermagne et Clarinval ont informé les fédérations culturelles.Les fédérations culturelles, elles, ont martelé leur confiance dans les protocoles sanitaires existants, et la nécessité, notamment, de venir en aide aux intermittents paupérisés.

Lancement de l'action ARTISTES DU COEUR !

+info

26 novembreLancement de l’action ARTISTES DU COEUR(lire l'article)L’Union des Artistes du Spectacle est fière de lancer avec ses amis de Artists United VZW, la grande campagne de crowdfunding (récolte de dons) : LES ARTISTES DU CŒUR !—> 121.832 € !!Avec la plateforme Gingo et le soutien de PrometheaLa culture nous aide à vivre, il faut l’aider à se relever

19 balises prioritaires "statut" partagées et co-signées par 37 fédérations

+info

30 septembre19 balises partagées par 37 fédérations professionnelles sur la réforme du «statut» de l’artisteLobbying des Fédérations pour que la réforme du statut d'artiste soit dans l'accord du gouvernement« Nous voulons marquer l’accord de gouvernement»Fédérations et associations de pros des arts et de la culture se mettent au diapason pour communiquer aux partis de la Vivaldi une vingtaine de « prioritéspartagées », leurs balises essentiellespour un nouveau statut de l’artiste.Le 1er octobre, la réforme du "statut" de l'artiste est inscrite dans l'accord du Gouvernement fédéral !ors que les partis de la future coalition Vivaldi travaillent auxprojets de statut d’artiste qu’ils entendent chacun négocier dans lecadre de la formation gouvernementale, un front ouvert defédérations et associations d’artistes et de techniciens s’est constitué pourfaire entendre une voix qui soit à la fois unique, cohérente et aussi inclusiveque possible. Objectif : plutôt que de répondre aux propositions de partisdont ils ont pu avoir connaissance jusqu’ici, ils veulent communiquer d’ici lafin de la semaine prochaine un texte qui fasse consensus dans chacune desfédérationsAors que les partis de la future coalition Vivaldi travaillent auxprojets de statut d’artiste qu’ils entendent chacun négocier dans le cadre de la formation gouvernementale, un front ouvert de fédérations et associations d’artistes et de techniciens s’est constitué pour faire entendre une voix qui soit à la fois unique, cohérente et aussi inclusive que possible.Objectif :plutôt que de répondre aux propositions de partis dont ils ont pu avoir connaissance jusqu’ici, ils communiquent un texte qui fait consensus dans ... 37 fédérations !(lire le document avec les 19 balises "statut" partagées par 37 fédérations ici)

Création de l'UPAC-T - Pôle travailleur.euse

+info

21 octobreCréation de l’UPAC-Twww.upact.beprincipes fondateursfédérations fondatricesAvec une quinzaine d’autres fédérations de diverses disciplines artistiques, nous avons décidé de créer l’UPAC-T, pôle travailleur.euse, une union de fédérationspour mieux défendre nos membres en cette période de crise.A la suite des campagnes “No Culture No Future”, “Still Standing”,“Don’T Switch Off”, et face à la crise terrible que nous traversons, nous nous sommes en effet rendu·es compte que l’alliance de nos forces sera essentielle pour défendre nos revendications présentes et à venir.l’UPACT est créée pour se concentrer sur les intérêts des travailleur·euse·s des Arts et de la Créationet des porteur·se·s de projet (compagnies, groupes, ensembles) et met en place un groupe “statut social” chargé de rédiger des propositions qui rencontrent les besoins de tous les métiers dans tous les secteurs des arts et de se concerter avec l’ensemble des partenaires politiques et syndicaux.Des contacts réguliers sont établis avec les nouveaux Ministres de l’Emploi et des Affaires sociales.L’UPACT rappelle par lettres adressées au gouvernement fédéral et aux parlementaires, avant et après chaque réunion du CODECO,l’urgence de mettre en place des mesures de protection sociale adaptées à la temporalité de la crise qui devient structurelle et de rouvrir le secteur culturel.L'Union des Artistesfait partie des membres fondateurs de l'UPAC-T.L’UPACT est constituée de 3 groupes de travail autonomes: COVID, STATUT ET COMMUNICATIONL'Union (Pierre Dherte) est co-coordinateur du groupe STATUT avec son homologue FL, Servaas Le Compte et un des porte-parole UPAC-TIsabelle Jans et Virginie Devaster sont coordinatrices et porte-parole du groupe de travail COVIDNicolas Achten est porte parole groupe COVIDSamuel Tilman est coordinateur du groupe de travail COMMUNICATION

UN AN DE CRISE - UNION DES ARTISTES

Nous sommes actifs à chaque étape clé sur la ligne du temps !

L'UPACT lance son site internet et sa page Facebook

20 janvier

30 novembre

18 février

16 janvier

5 février

+info

30 novembreCréation du site de l’UPAC-T et de sa page Facebookwww.upact.beFacbook

L'UPACT est auditionnée et expose ses articulations pour un futur "statut" à la Chambre

+info

20 janvierAUDITIONS DE L’UPACT A LA CHAMBRE (Commission Affaires Sociales)Statut de l’artisteLe groupe de travail “Statut social”publie un “rapport d’étape” reprenant ses propositions pour un statut unique et inclusif des travailleurs et travailleuses des arts et de la création et est auditionnépar la Commission des Affaires sociales dela Chambre.L’UPACTexposera ses articulation sur base du document « statut » qui émane du groupe de travail GT-STATUT -Document validé par 18 fédérations professionnelles, représentants toutes les disciplines artistiques de la création à l’interprétation en passant par l’exécution ou la diffusion d’une oeuvre.(écouter l'audition d'Isabelle Jans UPACT ici)

L'UPACT présente ses articulations "statut" à l'ensemble des membres de ses fédérations

+info

18 févrierL’UPAC-T COMMUNIQUE SON DOCUMENT AVEC SES PROPOSITIONS ET ARTICULATIONS POUR UN NOUVEAU « STATUT » DES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES INTERMITTENT.E.S DES ARTS ET DE LA CRÉATION !L’ensemble des membres des 18 fédérations adhérentes sont conviés à un Zoom où l’UPACT expliquera les différentes articulations de sa proposition «statut» !(lire le document ici)

Still Standing for Cultrure -à la Monnaie

+info

16 janvier(lire l'article)StillStanding for CultureStillStanding #3Dans la continuité de l’action StillStanding en juin dernier, et de la carte blanche “La culture n’est pas une variable d’ajustement” que nous sommes plus de 650 organisations à avoir co-signée le mois dernier, une action est organisée ce samedi 16 janvier à 17h30 à Bruxelles. Initiée par l’UPAC-T, des artistes, travailleuses et travailleurs de la culture, associations socioculturelles, collectifs et fédérations des arts et de la création, elle prendra la forme d’une manifestation-cabaret-satirique pour publics … et policiers.Rappeler l’importance de la cultureRefaire cultureContester l’inégalité de traitement dont le secteur culturel est l’objet dans la gestion de cette criseRevendiquer que le poids des mesures actuelles soit réparti sur l’ensemble de la société !

Switch Culture On à l'initiative de l'UPACT

+info

5 février(lire l'article)Switch Culture On !Unmillier de théâtres, de cinémas, de salles de concerts et de spectacles, de centres culturels, d'entreprises, d'opérateurs, de compagnies du nord et du sud du pays signent un appel communSuite à la réunion du Codeco du5 février 2021, à l’initiative de l’UPACT, les fédérations professionnelles regroupant les travailleur·se·s et plus d’un millier de théâtres, de cinémas, de salles de concerts et de spectacles, de centres culturels, d’entreprises, d’opérateurs, de compagnies du nord et du sud du pays, se réunissent dans le plus large appel commun à réouverture du secteur culturel lancé depuis le début de la crise Covid.Après dix mois d'inactivité qui paupérisent dangereusement les travailleur·eus·e·s des arts de la création et malgré des protocoles validés par des virologues et les précautions sanitaires qui garantissent la sécurité des lieux, le secteur culturel est toujours à l’arrêt.À chaque fois que le fédéral et les entités fédérées se réunissentpour annoncer leurs décisions quant aux futures mesures liées à la crise du Corona Virus. La culture n’est jamais évoquée.Aucune perspective.L’UPACT se mobilise en coulisse pour remettre la culture au centre des débats.Nous demandons à nous à nous faire entendre en inondant les réseaux de ce visuel avec votre profil FBLes actions SWITCH CULTURE ON sont soutenues et co-signées par énormément de fédérations et associations.C’est le plus large appel à la réouverture culturelle jamais lancé depuis le début de la crise covid !Une large majorité de la culture vivante, artistique ou socioculturelle, subsidiée ou non, des deux communautés, a lancé ce jeudi soir un appel à une reprise dès la mi-février des activités culturelles !▶︎ Rester fermé sans perspective de reprise et sans aides financières adéquates n’est plus tolérable !▶︎ Paupérisation croissante des travailleur·euse·s des arts et de la création !▶︎ Nous exigeons des mesures compensatoires chiffrées, simples, immédiates et rétroactives, qui parviendront directement aux destinataires !▶︎ Ces aides n’ont toujours pas intégré les réalités multiples de nos travailleur·euse·s. !

UN AN DE CRISE - UNION DES ARTISTES

Nous sommes actifs à chaque étape clé sur la ligne du temps !

20 février

Still Standing for Culture 2

+info

20 févrierStill Standing for Culture 2StillStanding for CultureDes centaines d’actions sont organisées le 20 février par les opérateurs culturels et les artistes, flirtant avec les zones grises des interdictions covid, rétablissant les droits culturels et soulignant l’absurdité de certaines mesures.

Switch Culture On 2 - Greenlight

Concertationpolitique

26 février

Occupations de lieux

13 mars

23 mars

+info

26 février(lire l'article)Switch Culture On 2/Greenlight For Culture ! À l’issue de la réunion du CODECO du 26 février, un nouvel appel national à la réouverture est lancé par l’ensemble du secteur culturel.Il dénonce l’absence de perspective et conteste fermement la gestion politique de la crisequi fait peser les conséquences de cette dernière de manière injuste sur certains secteurs d’activité.

L'UPACT concerte régulièrement les cabinets Dermagne et Vandenbroucke

+info

En février / MarsL’UPACT rencontreront tous les ministres concernés, la plupart des Présidents de partis, les Ministres Président et le Premier MinistreL'UPACT rencontre chaque semaine le Cabinet Vandenbroucke (Affaires Sociales)L'UPACT rencontre régulièrement le Cabinet Dermagne (Emploi)MAIS AUSSI:Premier Ministre De Croo(Virginie, Servaas, Pierre)Ministre Président de la FWB P.Y. Jeholet (Virginie, Samuel, Pierre)Ministre Clarinval Cabinet (avec J.G. Lowies) (Servaas, Isabelle, Pierre)MinistreLinard (Débriefing de la situation avec l’ensemble du secteur suite au dernier CODECO où rien n’a été décidé !)FGTB (Secrétaire générale, Estelle Ceulemans)PS, députée fédéraleLeslie Léoni, ex échevine de la culture et du tourisme à La Louvière et qui remplace le siège de la Députée fédérale PS Ludivine Dedonder (actuelle Ministre de la Défense) (Isabelle, Pierre)DéFi (François De Smet, Président DéFi et Christophe Verbist, Directeur du Centre d'Etudes Jacques Georgin) (Pierre, Isabelle)CDH (FB live avec la députée bruxelloise Véronique Lefrancq sur la situation des acteurs de la culture) (Virginie, Pierre)à venir: Elio Di RupoTous les jeudi nous avons une réunion hebdomadaire avec le Cabinet de Franck VandenbrouckeNous avons rencontré 7 foisle Cabinet DermagneLa Plateforme RTBF avec son administrateur délégué , Jean Pol Philippot et tous les directeurs et directrices de chaînesetc.

National + Mons ? + Monnaie ? + ??

+info

Occupations

Still Standing for Cultrure 3

+info

13 marsStill Sanding for Culture 3Des centaines d’actions sont organisées le 13 mars par les opérateurs culturels et les artistes, flirtant avec les zones grises des interdictions covid, rétablissant les droits culturels et soulignant l’absurdité de certaines mesures.

Augmentation des allocations minimales (statut)+ Prolongation de la période de référence de la loi du 15 Juillet

+info

23 mars(lire l'article ici)(lire communiqué UPACT ici)(lire communiqué du Ministre Dermagne ici) Aide pour les travailleur·euse·s des Arts et de la Création Comme un avant-goût de statut (dixit Le Soir)▶︎ Deux de nos porte-parole interviewés dans Le Soir du 24/03/21 (Alain Lallemand) ▶︎Le Ministre Dermagne (Emploi)renforce jusqu’à juillet les aides socialespour les travailleur·euse·s intermittent·e·s des Arts et de la Création,suite aux concertations UPACT▶︎ Par ailleurs, des réunions hebdomadaires sont prévues avec l’UPACT et le Cabinet Vandenbrouckepour envisager la réouverture définitive de la Culture▶︎ Des allocations minimales majorées jusqu’à un complément de crise pouvant atteindre jusqu’à 366€/mois supplémentaires pour les cohabitants et isolés▶︎ Avec ces mesures, pour la première fois, il n’est plus tenu compte du fait d’être isolé ou cohabitant▶︎ Une allocation majorée à minimum 1.540 € / mois pour les chefs de ménage▶︎ Pour ouvrir ses droits au chômage, l’assouplissement des conditions de crise (10 prestations ou 20 journées de travail en un an au lieu de 312 en 21 mois) sera prolongé jusqu'à fin juin 21afin d’ouvrir cette protection à de nouveaux bénéficiaires !▶︎ L’UPACT, dans son projet « statut », vise une allocation individualisée à 1.540€ /mois (non dégressive sur trois ans minimum, progressive suivant l’ancienneté dans la carrière, individualisée, quelle que soit la situation de cohabitant.e, isolé.e, charge de famille, etc.)▶︎ L’UPACT voit dans ces récentes mesures compensatoires annoncée ce 23 mars un signal positif en ce qu’elles tendent à l’individualisation des droits liés au « statut » d’artiste !▶︎ La concertation se prolongera pour l’ensemble des travailleur.euse.s du secteur culturel (salarié.e.s et indépendant.e.s) et notamment pour les étudiant·e·sDonc pour celles et ceux ayant un doute : au-delà de la majoration très nette du montant des allocations pour les chefs de familles, cohabitants ou isolés sous "statut", nous avons également (bien) négocié et OBTENU que la période de référence soit fortement prolongée et ce, pour les travailleurs et travailleuses n'ayant pas encore le "statut" ni même le chômage ! Cela veut dire qu'au lieu de justifier de 312 jours en 21 mois + bla bla bla... ils ou elles auront l'accès aux allocations en justifiant 10 prestations ou 20 journées de travail mais dorénavant sur une période de référence bien plus longue dans le temps puisqu'elle était du 13 mars 2019 au 13 mars 2020 et qu'elle court maintenant du 13 mars 2019 au 30 juin 2021 !! Donc si vous justifiez de 10 prestations pendant cette période (et que vous sortez des études par exemple) et bien vous avez droit aux allocations pour cette protection de crise (donc non permanente) offerte aux travailleurs du secteur culturel. Et bien évidemment on espère que cela touchera de nombreux et nombreuses nouveaux et nouvelles bénéficiaires des différentes "chapelles" ! Les demandes pourront se faire quand l'ONEM aura circonscrit tout cela officiellement. On espère rapidement.Concernant les montants des allocations perçues : ce sont les montants minimum et maximum chef de ménage pour la première période 3eme phase (qui correspondent au statut)

UN AN DE CRISE - UNION DES ARTISTES

Nous sommes actifs à chaque étape clé sur la ligne du temps !