Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

ANNEE 2020-2021 €0,00

LACOZINE

Le magazine de l'Etat-Junior

https://0131324u.esidoc.fr/

Une année avec le COVID

Les fêtes de fin d'année

L'eau

à LACORDAIRE

2

N

pour 3 commissions.

candidats

09

Hommage à Samuel PATY

Magazine

Interactif sur le portail documentaire du CDI

https://view.genial.ly/6051efd659521e0d2cc49b2b/social-vertical-post-lacozine-2

EDITORIAL

2020-2021

Etat-Junior 2020-2021 : une année « perturbée » mais une belle continuité !

Depuis 2 ans, M DEHEZ, Mme BARRARD , Mme COLLOMB et Mme DEBONO ont créé un État-Junior. En 2020, ils sont 9 candidats divisés en 3 commissions pour dynamiser la vie des collégiens, représenter les autres, proposer et construire des projets, soutenir des actions humanitaires, citoyennes, culturelles. Se mettre au service du collège pour réussir et tenir des projets qui rendent la vie des collégiens encore plus agréable. Cette année est également marquée par une pandémie (Covid) qui a empêché la réalisation de nombreux projets mais qui n’a jamais altéré la motivation de notre Etat-Junior. Bien au contraire, il a su s’adapter pour pouvoir proposer différentes activités au collège et apporter un temps soit peu un moment d’évasion et de légèreté dans notre vie pas si joyeuse en ce moment !Ce numéro 2 de LACOZINE vous propose de revivre certains de ces moments partagés au collège.Alors n’attendez plus et lisez notre magazine LACOZINE 2 pour découvrir comment l’Etat-Juniot œuvre pour les collégiens !M DEHEZ, Mme BARRARD , Mme COLLOMB et Mme DEBONO

L’élection de l' Etat Junior2020-2021

Chaque année depuis 2 ans l'Etat-Junior, un groupe de collégiens est élu pour représenter les élèves. Les candidats ont dû envoyer un discours écrit. Suite à cela, chaque délégué de classe a voté. Puis ces candidats ont dû présenter un discours à haute voix devant un jury d'enseignant. A cause du confinement, l'élection a malheureusement été retardée du mois de Mai à Septembre...

Le 2 octobre à la récréation de 10h05 Mr Dehez, Mme Debono, Mme Birien, Mme Barrard et les élèves du collège se sont réunis devant la permanence des 4°/3°. Cette réunion devait annoncer les nouveaux membres de l' Etat-Junior 2020/2021. Parmi les élèves se trouvaient les candidats à l'élection de l'Etat-Junior 2020/2021 , impatients et stressés . Enfin le moment est arrivé , 9 prénoms sont ressortis : Zoé , Nathan , Lucie , Ninon , Carla , Kate , Marie , Myléna et Aurore. Ce fut le début d'une équipe formidable .

Vive l'Etat-Junior 2020/2021 !!!

1

2

Les commissions.... Les actionscette année !

Citoyenne

Artistique et Culturelle

Santé

Hommage à Samuel PATY

COMMISSION

COMMISSION

COMMISSION

Fêtes de fin d'année

... et se jette à l'eau !

Semaine de la lecture

Election, intronisation et fonctionnement de l'EJ

Saint Valentin

Correspondances scolaires avec le TCHAD

Lacordaire se met au vert

3

4

5

7

6

12

12

Samuel PATY

Hommage à

Ce lundi 2 novembre, une minute de silence a été observée à 11h dans chaque classe en hommage au professeur assassiné la veille des vacances d’automne. Samuel Paty, était professeur d’histoire-géographie ; il a été sauvagement assassiné dans un attentat islamiste, le 16 octobre 2020, à Conflans-Sainte-Honorine ( Yvelines). Avant cette minute de silence, il m’a été demandé de lui rendre hommage en lisant une lettre de Jean Jaurès adressée « aux instituteurs et aux institutrices ».

« Aux Instituteurs et Institutrices .Vous tenez en vos mains l’intelligence et l’âme des enfants ; vous êtes responsables de la patrie. Les enfants qui vous sont confiés n’auront pas seulement à écrire et à déchiffrer une lettre, à lire une enseigne au coin d’une rue, à faire une addition et une multiplication. Ils sont Français et ils doivent connaître la France, sa géographie et son histoire : son corps et son âme. Ils seront citoyens et ils doivent savoir ce qu’est une démocratie libre, quels droits leur confère, quels devoirs leur impose la souveraineté de la nation. Enfin ils seront hommes, et il faut qu’ils aient une idée de l’homme, il faut qu’ils sachent quelle est la racine de toutes nos misères : l’égoïsme aux formes multiples ; quel est le principe de notre grandeur : la fierté unie à la tendresse. Il faut qu’ils puissent se représenter à grands traits l’espèce humaine domptant peu à peu les brutalités de la nature et les brutalités de l’instinct, et qu’ils démêlent les éléments principaux de cette œuvre extraordinaire qui s’appelle la civilisation. Il faut leur montrer la grandeur de la pensée ; il faut leur enseigner le respect et le culte de l’âme en éveillant en eux le sentiment de l’infini qui est notre joie, et aussi notre force, car c’est par lui que nous triompherons du mal, de l’obscurité et de la mort. Eh quoi ! Tout cela à des enfants ! — Oui, tout cela, si vous ne voulez pas fabriquer simplement des machines à épeler. Je sais quelles sont les difficultés de la tâche. Vous gardez vos écoliers peu d’années et ils ne sont point toujours assidus, surtout à la campagne. Ils oublient l’été le peu qu’ils ont appris l’hiver. Ils font souvent, au sortir de l’école, des rechutes profondes d’ignorance et de paresse d’esprit, et je plaindrais ceux d’entre vous qui ont pour l’éducation des enfants du peuple une grande ambition, si cette grande ambition ne supposait un grand courage. […] Sachant bien lire, l’écolier, qui est très curieux, aurait bien vite, avec sept ou huit livres choisis, une idée, très générale, il est vrai, mais très haute de l’histoire de l’espèce humaine, de la structure du monde, de l’histoire propre de la terre dans le monde, du rôle propre de la France dans l’humanité.

Je dis donc aux maîtres, pour me résumer : lorsque d’une part vous aurez appris aux enfants à lire à fond, et lorsque d’autre part, en quelques causeries familières et graves, vous leur aurez parlé des grandes choses qui intéressent la pensée et la conscience humaine, vous aurez fait sans peine en quelques années œuvre complète d’éducateurs. Dans chaque intelligence il y aura un sommet, et, ce jour-là, bien des choses changeront. » Jean Jaurès - La Dépêche, journal de la démocratie du midi - 15 janvier 1888.

https://images.app.goo.gl/zkKEdQjKunaxg5Jq6

Le maître doit intervenir pour aider ce premier travail de l’esprit ; il n’est pas nécessaire qu’il dise beaucoup, qu’il fasse de longues leçons ; il suffit que tous les détails qu’il leur donnera concourent nettement à un tableau d’ensemble. De ce que l’on sait de l’homme primitif à l’homme d’aujourd’hui, quelle prodigieuse transformation ! et comme il est aisé à l’instituteur, en quelques traits, de faire sentir à l’enfant l’effort inouï de la pensée humaine ! […]

3

La lecture de cette lettre a permis de rendre hommage à cet enseignant qui faisait son métier et qui défendait les valeurs de la République lors d’un cours d’EMC. Il a été calomnié par des groupes terroristes sur les réseaux sociaux avant d’être lamentablement assassiné. Cela nous choque et cette cérémonie d’hommage nous a permis de rassembler tous les élèves de France autour de cette lettre. Nathan BRETON

La mort de Samuel Paty, professeur d’histoire géographie est très choquante. Pour nous, collègiens de Lacordaire, cet hommage était essentiel. Nos cours d’EMC et d’histoire nous permettent de comprendre que l’obscurantisme et le terrorisme sont des fléaux face aux valeurs de notre république. La liberté, la laïcité, le droit de penser et de s’exprimer sont autant de principes qu’il faut protéger. Je me suis demandé pourquoi le président Emmanuel Macron nous demandait de lire la lettre de Jean Jaurès. Je ne le connaissais pas et cela fut pour moi l’occasion de comprendre que cet homme est symbolique pour la défense des valeurs humanistes pour lesquelles Samuel Paty a été sauvagement assassiné. Jean Jaurès est un homme de gauche, c’est un pacifiste (il défend la paix) ; il a été assassiné le 31 juillet 1914. C’est en 1888 qu’il a écrit ce texte fondateur de l’école, adressé aux instituteurs et institutrices de France. Jaurès lui aussi était un enseignant avant de s’engager dans la vie politique, devenant député.

Correspondance scolaire à 3 750 Km de nous !

4

KINDIRI - TCHAD

Club UNICEF

Cette année, des élèves de la 5ème à la Terminale participent à une merveilleuse aventure de correspondance avec des élèves d’Afrique. S’intéresser à l’autre, très éloigné de nous, pour s’ouvrir au monde et se remettre en question.

Jennifer Giroulet, élève de Terminale de notre collège, a toujours voulu connaître d’autres cultures et peut-être ainsi comprendre un peu le monde dans lequel nous vivons. Aussi, en janvier 2021, elle décide de contacter l’association Clamra et les amis de Kindiri qui œuvre pour améliorer les conditions de vie des habitants de plusieurs villages au Tchad, pays d’Afrique centrale comptant plus de 15 millions d’habitants et dont les langues officielles sont le français et l’arabe. De cet échange naît une jolie aventure de correspondance entre plus de 80 élèves de Lacordaire et des adolescents de Kindiri, un petit village en pleine brousse au sud du pays. L’idée est de découvrir le quotidien d’une personne du même âge qui vit à des milliers de kilomètres, dans un environnement totalement différent du nôtre. Nous avons pu lire quelques lettres et nous imaginons aisément le bonheur d’un jeune élève tchadien en découvrant nos hobbies, nos matières et nos séries préférées et même nos petites frimousses en photo ! Comment vivent ces adolescents à l’autre bout du monde, que font-ils quand ils n’ont pas cours, à quoi ressemble leur maison ? Tant de questions que nous nous posons… faites vite facteur, nous sommes impatients ! Kate BOUVIER

Dessin de Elsa Barascud élève de Terminale

https://www.clamra-et-les-amis-de-kindiri.com/

Noël à Lacordaire

Fêtes de fin d'année...

Ce matin là, le collège était illuminé de guirlandes et les élèves sont arrivés en déguisement de noël ; nous avons rencontré des rennes, des pères et mères noël, des lutins, de magnifiques pyjamas, Olaf incarné par M.Dehez et encore bien d’autres personnages de cette merveilleuse période de fête. Lors de cette matinée, nous avons eu une récréation mouvementée. En effet, nous, Etat junior, avons proposé un flash mob de noël sur l’indémodable chanson « all I want to christmas is you » de Mariah Carey. Sur ce rythme entrainant, les collégiens ont pu nous suivre et ainsi partager un moment magique. Comme le dis si bien le dicton « après l’effort, le réconfort », nous avons servi des chocolats chauds et nous sommes retournés en classe.

Le matin du vendredi 18 décembre 2020, nous avons fêté noël à Lacordaire avec une matinée déguisée et encore plein d’autres surprises que vous découvrirez dans la suite de cet article.

Une journée mémorable

Mais cela ne fut pas des cours habituels puisque nous avons rendu une petite visite aux élèves dans leurs classes pour une distribution de papillotes en chocolat. Ce jour-là nous avons fini les cours à midi et nous sommes partis en vacance sous une pluie de neige artificielle. Nous avons passée une inoubliable matinée dans laquelle nous avons partagé avec tous les collégiens la magie de noël. Lucie BOGHOSSIAN

En ce jeudi 17 décembre ensoleillé, la matinée s’annonçait plutôt bien pour les élèves de Lacordaire. Leur État Junior leur avait organisé une journée spéciale: la journée des pulls de Noël. Reines, bonshommes de neige, pères noël,…Rouges, verts, jaunes,… Ce jour-là, Lacordaire en voyait de toutes les couleurs! Tous les pulls étaient fantastiques! Et ce n’était pas tout! Pour mettre une ambiance chaleureuse dans cette période hivernale et distribuer de la bonne humeur, l’État Major avait organisé un flash mob sur la célèbre musique « Jerusalema ». La chorégraphie était impressionnante et surtout entraînante: tout le monde y participa dans un élan collectif. Ce fut incroyable! Ce jeudi fut mémorable. Ce serait génial que d’autres journées comme celle-là soient à nouveau organisées. Nathan BRETON

Merci

Aux parents de l'APEL

Vous nous avez donné un sacré coup de mainpour la préparation de cette journée !

5

Lacordairienne !

La Saint Valentin

Je ne rentrerai pas dans tous les détails, cela me prendrait au moins trois pages pour tout vous décrire !Ce que vous devez savoir c’est que cette journée restera gravée dans la mémoire de tous, élèves et professeurs.Il y avait des cœurs métalliques suspendus aux arbres et des poèmes d’amour accrochés aux portes des salles de classes. L’Etat-Junior était masqué en rose et presque tous les collégiens abordaient un ou plusieurs accessoires rouges ou roses.Avec l’accord de nos directeurs, je trouve que l’expérience serait à renouveler dans les années à venir. « J’ai trouvé les décorations magnifiques et l’idée de donnerun bonbon à chacun était géniale ! »,témoigne Kalista Vergnolle en 5ème5.Si cette journée revient l’année prochaine,je suis sûre que le nouvel Etat-Junior sera preneurde nouvelles idées ! Zoé Brousse

Lundi 15 février, une Saint Valentin a été organisée (un peu en retard) par l’Etat- Junior. Déco, poèmes et… code couleur vestimentaire !

Durant le mois de décembre, chaque élève du collège a décoré sa classe. Les collégiens avaient quinze jours pour faire scintiller leur classe de mille feux. Certains avaient opté pour des couleurs traditionnelles de noël :rouge et blanc, alors que d'autres ont préféré des couleurs plus originales : vert, bleu, argent, doré … Quant aux classes de 6emes, certaines avaient des airs de boites de nuit tellement elles clignotaient ! Le jury composé des membres de l'Etat-Junior, de certains professeurs ainsi que de certains surveillants, est passé et a noté ces décorations le jeudi 17 décembre. Les résultats ont été annoncés par Mr Dehez le vendredi 18 décembre juste avant la dégustation d'un bon chocolat chaud ! Félicitations aux gagnants !!! 6°5 5°4 4°5Carla D

Le concours de décorations de Noël

6

Mamans

Merci aux

de l'APEL qui ont oeuvré pour décorer et pour s'occuper des bonbons !

Lire délivre !

Dossier SPECIAL :Semaine de la LECTURE

Du 18 au 23 janvier 2021, l’Etat Junior célébrait le dispositif national : "les nuits de la lecture" en la transformant en "semaine de la lecture" au collège. Différentes activités en lien avec la littérature vous ont été proposées.

Vous avez eu la possibilité de participer à un concours de lecture à voix haute ouvert de la 6ème à la 3ème organisé par la Grande Librairie. Nombreux d’entre vous ont mis à l’honneur de magnifiques textes. La préselection a été rude, pas moins de 7 adultes ont du vous départager. Bravo à tous les candidats vous avez été exceptionnels !

Pour débuter cette semaine, nous avons inauguré les cabanes à livres que vous pourrez maintenant ouvrir à votre guise. Le principe est simple : offrir une nouvelle vie à des livres qui « prennent la poussière » chez vous. Le dispositif est entièrement gratuit. Toute personne intéressée peut choisir un livre parmi ceux déposés dans la cabane. On peut : prendre, déposer, échanger. 3 cabanes à lire ont été installées dans l'Etablissement : dans la cours de l'Ecole, à l'entrée principale de l'Etablissement, au lycée. Avec la complicité de Kharim et de son équipe, nous avons pu obtenir des cabanes que nous avons décoré. Mme Blisson et Mme Collomb ont alimenté ces cabanes qui depuis vivent à plein régime !

En fin de semaine, (j’espère que vous avez apprécié !) nous avons testé le quart d’heure de lecture silencieuse offert avant la récréation de l’après-midi. Tout le monde s'y est mis ! Même Mr COLLOMB dans son bureau....

7

Lescabanesa lire!

sont inaugurées

Telle est la question ?

Un livre, une personne...

Des livres présélectionnés par l’Etat Junior ainsi que par Mme Blisson étaient à disposition de tous les élèves pour participer au concours Book Face. Les collégiens choisissaient leur livre avec obligatoirement en première de couverture un visage et ils se faisaient prendre en photo par des membres de l’Etat Junior et le tour était joué !Des récompenses étaient bien sûre attribuées aux personnes qui ont fait les meilleures reproductions. Beaucoup de retours positifs pour cette activité animée par l’Etat Junior. Le nombre d'élèves (186 au total) a avoir participé est incroyable surtout au niveau des sixièmes ! BRAVO! Myléna GROS

Un livre, une personne comment savoir ? Notre secret est dévoilé…

Durant la semaine de la lecture, une activité pour tous les collégiens était proposée pendant la pose du repas. Comment ça s’est passé ?

Un membre de l’Etat Junior se cache dans ces photos sauriez-vous le ou la reconnaître ?

8

Accessoirisée !

Une journée...

Des avis positifs et des demandes de renouvellement de cette journée en 2022. Alors une prochaine journée accessoirisée en 2022 pour la prochaine semaine de la lecture ? Myléna GROS

Le petit prince...

My hero academia

Une partie de l'Etat Junior au "travail"

Le 22 janvier 2021 durant la semaine de la lecture l’Etat Junior a organisé une journée accessoirisée. Tous les élèves sont venus en cours avec leurs accessoires représentant le personnage de leur livre préféré. Certains avec leur baguette magique à la main, d’autres une cape sur le dos ou même un déguisement complet du personnage littéraire choisi.Les collégiens de Lacordaire voyagent à travers le monde imaginaire de la lecture. Le midi séance photo garantie ! Même pour l’Etat Junior ! Un concours est annoncé et des récompenses sont attribuées aux personnes les mieux "accessoirisées".

Passant des personnages de Harry Potter à des personnages de dessins animés ou encore des pirates, des cow-boys et bien d’autres, les collégiens de Lacordaire ont bien profité de cette journée. Certains élèves m’ont fait part de leur ressenti : « J’ai beaucoup cherché avant de trouver un accessoire qui pourrait faire référence à mon personnage mais je me suis beaucoup amusé en regardant et en essayant de deviner dans la cour de récréation avec mes amis quels personnages étaient incarnés par certaines personnes», pour d'autres : « J’ai trouvé cette journée trop cool, pouvoir se mettre dans la peau de son personnage littéraire préféré pendant une journée était une excellente idée. Cette journée a mis un peu de festivité dans le collège ».

Au collège Lacordaire la semaine de la lecture n’est pas prise à la légère. Pourquoi ne pas faire une journée accessoirisée en l’honneur de notre livre préféré ?

9

Et même les profs

Hermione (s) - Harry Potter

Alice aux pays des Merveilles

ont participé !

Raconte moi une histoire...

Ma folle semaine avec Tess : la Doc' m'a lancé un défi d'enfer : raconter des histoires, raconter l'histoire avec des livres. Et moi, complètement cramé, j'ai cri (écris) Au secours ! Ma dernière chance s'appelle Billy D. Voilà, comment j'ai écrit un roman sans m'en rendre compte. C'est fou tout ce que l'on peut faire au CDI !

10

... avec des titres de livres !

Cheval de Guerre

Témoignages...

Pour clôturer cette semaine de la lecture, les élèves de CM2 et 4ème 1 ont présenté un slam commun « Aimer à perdre la raison » de Jean Ferrat. Merci à Mr Ohanessian et à ses élèves pour ce très beau moment.

« J’ai pris beaucoup de plaisir à préparer la lecture que j’allais présenter au concours de lecture à haute voix. Les commentaires des professeurs m’ont motivé à poursuivre l’expérience. »

« Le slam était un super moment. J’avoue que je n’aime pas vraiment ce genre d’évènement où l’on chante devant tout le monde mais cette fois, c’était cool ! »

« J’ai beaucoup aimé cette collaboration avec les CM2, et j’ai trouvé cela super de faire un projet commun qui a eu un public à l’écoute. C’était une très bonne expérience et une manière de nous faire découvrir le slam sous un autre aspect »

« Je pense que des bornes audios pour écouter les lectures à haute voix des gagnants du concours auraient été sympas ainsi que des photos du concours Bookface. »

11

A la suite de cette représentation, l’Etat Junior fut ravi de vous annoncer les noms des gagnants pour les diverses animations organisées au cours de la semaine. Des récompenses ont été distribuées par L'EJ, directement dans les classes. Avec la complicité des mamans de l'APEL nous avons pu joliment "honorer" nos gagnants par quelques friandises à savourer, mais aussi à lire !Encore BRAVO à tous, vous avez été formidables !

Vous pouvez le voir en suivant ce lien ou sur le site de Lacordaire ... https://drive.google.com/file/d/1yGdYFvuX4x4S3-42xVwslaS3_xxYELe0/view?usp=sharing

Slam Littéraire

Marie Giannadréa - 4ème 5

0

Charlotte DOS SANTOS - 4ème 1

Anne-Lise DUBUC - 4ème 1

Inès PEREIRA - 4ème 5

Se met au vert !

Lacordaire

Lacordaire se met au vert ! Une démarche innovante portée par des élèves afin de rendre notre établissement plus respectueux de l’environnement. Depuis début février, une dizaine de lycéens et deux élèves de l’Etat Junior se réunissent régulièrement et réfléchissent ensemble à des solutions pour rendre notre établissement plus écologique. Ce projet ambitieux, initialement pensé par Madame Conde, professeure d’Espagnol, et deux parents d’élèves, est intitulé « Les Challengers du possible ». Trois groupes de travail se sont rapidement constitués autour des thèmes de l’alimentation, des déchets et de la consommation. Est-il possible dans un établissement aussi grand que le nôtre de déjeuner bio et local ? Comment pouvons-nous limiter le gaspillage alimentaire et réduire nos déchets ? Quels gestes devons-nous adopter pour réduire notre consommation d’eau et d’électricité au quotidien ? Autant de problématiques qui, une fois résolues, permettront à notre établissement de voir la vie en vert… Kate BOUVIER

Formation sur l’eau à Lacordaire ! L’état Junior a eu plusieurs réunions-formations sur l’eau, dispensées par deux formateurs de "La maison régionale de l'eau". Le but étant de nous sensibiliser sur ce sujet. Tout d’abord, la première réunion était sur : « Comment l’eau arrive jusque chez nous ? ». Lors de cette réunion nous avons appris comment l’eau venait jusqu’à Marseille et comment elle arrivait dans nos robinets . Ensuite, la deuxième réunion portait sur « Comment nettoyer l’eau (l'assainir !)? ». Là nous avons appris les différentes étapes pour nettoyer jusqu’à son rejet dans les océans. Ces deux sujets étaient très enrichissants et nous ont appris beaucoup de choses. Enfin notre troisième réunion portait sur « comment vous communiquer les informations que nous avons apprises ». Ne vous inquiétez pas nous vous tiendrons bientôt au courant !

Et se jette à l'eau !

Pour concrétiser toutes ces réflexions et le travail mené lors de ces réunions, nous participerons avec l'aide de lycéen à l'organisation de la Semaine du développement durable qui aura lieu du 3 au 8 juin 2021

En raison de la crise sanitaire et du protocole dans les établissements scolaires, la journée autour de la thématique sur l'eau est annulée cette année, mais c'est sûr ... l'année prochaine, le collège participera à la Journée Mondiale de l'eau !

12

Une année à l'Etat Junior

"Sincèrement, je trouve que tout a été parfait car il y avait un bon esprit d'équipe, beaucoup de projets et je trouve que les 4 adultes nous accompagnant étaient à notre écoute et je trouve cela formidable"

13

"Cette année 2020-2021 au sein de l'Etat Junior a été pour moi très enrichissante. Mes coéquipiers étaient superbes, une bonne ambiance régnait dans le groupe. Je pense qu'il est vraiment important d'avoir une bonne harmonie et camaraderie dans l'EJ. Cela aide à être plus productif!Je suis extrêmement fière des projets que nous avons mis en place et orgnaisé malgré la situation sanitaire. J'étais heureuse de voir les élèves épanouis même avec la limitation des évènements à Lacordaire. Comme quoi ce n'est pas parce qu'un virus est présent que l'on ne peut pas dynamiser le collègeJ'ai pu me sentir plus proche des élèves en leur parlant, expliquant, servant le chocolat chaud, donnant des bonbons...Les idées étaient diverses et on arrivait à se répartir correctement les tâches afin qu'aucun membre ne soit mis à l'écart.Cependant je ne pense pas me représenter l'année prochaine. Le seul point sur lequel je reviendrai est celui du temps que prend l'EJ et ses projets sur notre emploi du temps de la semaine déjà chargé. Mis à part cela, une très bonne experience que je conseille à tous les élèves qui ont envie d'être actifs au sein de notre collège."

"Être élue à l’Etat Junior a été une des meilleurs choses qui me soit arrivée au collège. J’ai passé une excellente année au sein de l’Etat Junior. J’ai trouvé qu’on a été très solidaire et très unis. On était pour certains, au début des inconnus mais pourtant nous avons tous fini amis avec seulement de beaux souvenirs en tête. Nos projets ont tous été accomplis avec réussite grâce à notre volonté et notre motivation mais aussi grâce à vous professeurs qui nous ont guidés et toujours soutenus. Je vous remercie de m’avoir fait confiance et j’espère pour autant continuer cette aventure en faisant, pourquoi pas partie de l’Etat Junior 2021-2022Être élue à l’Etat Junior a été une des meilleures choses qui me soit arrivée au collège. J’ai passé une excellente année au sein de l’Etat Junior. J’ai trouvé qu’on a été très solidaires et très uni. On était pour certains, au début des inconnus mais pourtant nous avons tous fini amis avec seulement de beaux souvenirs en tête. Nos projets ont tous été accomplis avec réussite grâce à notre volonté et notre motivation mais aussi grâce à vous professeurs qui nous ont guidés et toujours soutenus. Je vous remercie de m’avoir fait confiance et j’espère pour autant continuer cette aventure en faisant, pourquoi pas partie de l’Etat Junior 2021-2022"

"Je ne sais par où commencer mais cette année en tant que membre de l’Etat Junior a été riche en émotions. Pour moi, il n’y a rien a changé, tout était parfait, sauf peut-être un manque de communication. J’espère que mes successeurs seront à la hauteur et qu’ils poursuivront mos projets. Mon souhait serait qu’ils continuent les projets que nous avons mis en place cette année et qu’ils en créer encore plus !Je ne sais par où commencer mais cette année en tant que membre de l’Etat Junior a été riche en émotions. Pour moi, il n’y a rien a changé, tout était parfait, sauf peut-être un manque de communication. J’espère que mes successeurs seront à la hauteur et qu’ils poursuivront mos projets. Mon souhait serait qu’ils continuent les projets que nous avons mis en place cette année et qu’ils en créent encore plus !"

"J’ai un retour très positif sur cette année à l’Etat Junior et j’en garde un très bon souvenir ! Je pense que nos projets et idées ont beaucoup plu et j ‘aimerais que nos efforts servent et perdurent pour les années à venir et pour les nouveaux membres. Pour revenir sur cette année je dirai qu’on avait une bonne ambiance dans le groupe mais qu’on restait toujours sérieux avec une bonne cohésion. Cela me rend nostalgique d’en parler au passé alors que l’année n’est pas finie, car c’était super. Je soulignerai juste des petits problèmes de communication lorsque nous sommes passés au groupe de discussion sur école directe car on ne voit pas les messages en temps et en heure. Je suis fière du travail accompli cette année et de l’image qu’on a donné de l’Etat Junior aux élèves du collège : bonne humeur, partage et efforts. Et j’espère de tout cœur que cela en motivera certains à prendre des responsabilités dans notre collège"

"Mon ressenti sur cette année passée est très positif. En effet cette année été superbe et rien à dire sur les adultes qui nous ont accompagné durant tout son long. Quelques petits soucis durant les réunions où il manquait souvent 2 ou 3 personnes. Rien de bien grave. Merci d’avoir créer ce groupe Etat Junior, j’ai vraiment passé une bonne année"

"Cette année était… INOUBLIABLE. J’ai passé un excellent moment au sein de ce groupe fabuleux (professeurs y compris), prêt à tout pour illuminer les visages des 1,2…. 700 élèves (environ) du collège. En revanche, je trouve qu’il serait préférable de réduire un peu le nombre de réunions. Certes c’est pour la bonne cause mais je me suis dit plusieurs fois : « encore une réunion ? Mais on a eu une il n’y a 2 jours !? ». J’ai parfois eu du mal à jongler entre les réunions, les obligations de l’Etat-Junior et ma vie à Lacordaire. Dans tous les cas, j’ai adoré les projets ainsi que les autres membres du groupe que je ne suis pas près d’oublier ! Comptez sur moi pour me retrouver (encore !) devant vous, dans le bureau de Mr Dehez afin de vous présenter une nouvelle fois ma candidature !"

Je me suis présentée à l’Etat Junior sans penser que je pouvais être élue. Ce fut une grande surprise pour moi. J’ai beaucoup aimé cette expérience. J’ai compris que les actions et les projets réalisés étaient utiles pour mon collège et cela m’a aidée à avoir un peu plus confiance en moi. J’ai appris beaucoup de choses. Parler devant un groupe d’élèves par exemple était impensable avant l’Etat Junior, et pourtant, j’y suis arrivée. Me représenter ou pas, je n’ai pas encore pris ma décision. C’est un vrai engagement, une responsabilité que je prends au sérieux et qui est parfois un peu chronophage. Trois réunions par semaine par exemple, cela fait beaucoup pour une personne stressée comme moi. Il y a des jours où je ressens le besoin de me détendre pendant la pause méridienne. Ce qui est certain, c’est que faire partie de l’Etat Junior m’a permis de trouver ma place à Lacordaire. J’ai rencontré des personnes, adultes et enfants, que je n’aurais sans doute pas eu l’occasion de croiser sans l’Etat Junior.