Want to make creations as awesome as this one?

No description

More creations to inspire you

Transcript

Le Manga qu'est-ce que c'est ?

Les origines du manga pourraient ainsi remonter auxChôjû-giga(littéralement « caricature de la faune »), quatre célèbres rouleaux d’e-makimonoduxiies. Attribuées au moine bouddhiste Toba Sojô (1053-1140), ces peintures satiriques représentaient des animaux (lapins, grenouilles, singes, chevaux, etc.) dans des postures humaines, dans une suite de saynètes humoristiques. On y retrouve l’économie du trait qui caractérisera les œuvres d'art graphiques japonaises jusqu’aux mangas.

MangaBande dessiné Japonaise( "Manga" en japonais signifie "dessin dérisoire")

TEZUKA OSAMU, LE « DIEU DU MANGA »Dans ce contexte difficile d’après-guerre,Tezuka Osamu, un jeune homme de 19ans qui voue une véritable passion au cinéma, va révolutionner le manga. Né en 1928 dans une famille libérale et cultivée, Tezuka fait montre d’un talent précoce pour le dessin et passe ses années d’adolescence à noircir des carnets de croquis. En 1947, parallèlement à des études de médecine, il publie son premier manga, qui reçoit un écho favorable auprès d’un public avide de distractions :Shin Takarajima (la Nouvelle Île au trésor). De nouveaux succès, commeJungle Tatei (le Roi Léo, 1950-1954) etAtomu Taishi, rebaptiséTetsuwan Atomu (Astro Boy ouAstro le petit robot, 1951-1968), suivront rapidement.

En dehors de son lectorat cible, il n'y a pas de définition stricte de ce que peut être leshōjomanga, mais il existe des codes esthétiques, visuels et narratifs qui lui sont associés et qui évoluent dans le temps, bien qu'aucun ne soit strictement exclusif ni systématique aushōjo. De même la plupart des genres narratifs (science-fiction,policier,etc.) sont couverts par la catégorie, mais certains sont plus proéminents que d'autres, tels que laromance

Leseinen désigne un manga destiné à un public plus adulte. S'il reprend dans l'ensemble les thèmes abordés dans les shonen, les intrigues sont toutefois plus complexes, les personnages plus subtils, torturés ou réalistes.S'adressant à un public plus mature, ce type de récit est souvent plus crédible, mais parfois aussi violent ou teinté d'érotisme, sans être une généralité pour autant car les sujets abordés sont très diversifiés.

Le termeshōnenest souvent utilisé par abus de langage pour parler dunekketsu, l'un des procédés narratifs les plus populaires au monde, qui englobe des œuvres aussi célèbres queDragon BallouSaint Seiyamais aussi la plupart des mangas de sport commeOlive et Tom; les thèmes récurrents en sont«la quête initiatique des personnages principaux, englobant des valeurs comme l'amitié, le goût de l'effort, l'esprit de groupe et le dépassement de soi ».

Kodomosignifie "enfant", ces mangas sont destinés aux plus jeunes lecteurs (entre 6 et 11 ans). Le succès de certains kodomo, tel que Pokemon par exemple, prouve néanmoins que ce type de récit peut se lire de 7 à 77 ans ....

Le manga et la France

C’est à la fin des années 70 que le manga fait ses premières apparitions sur notre territoire. A cette période, les grandes chaînes télévisées étaient en continuelle recherche de nouveaux programmes destinés aux jeunes générations. Les chaînes françaises ont commencé à se tourner vers de nouveaux horizons, à savoir les mangas japonais. C’est de cette manière que les premiers animés ont vu le jour dans l’hexagone. Par la suite, le manga papier fera son apparition dans les librairies. C’est réellement en 1990 que le manga va voir sa côte de popularité exploser avec la publication par les éditions Glénat de Akira, un manga qui se concentre sur les aventures de jeunes motards. S’en suivra le succès phénoménal de Dragon Ball.

Le manga au Japon

Au Japon, les mangas avant de sortir en tomes, sont prépubliés dans des magazines hebdomadaires de la maison d'édition. C'est par ce biais que les nouveaux mangas se font connaitre et que les maisons d'édition voient s'il est apprécié des lecteurs et s'il peut être publié en tomes.

Au Japon, la culture manga est tellement encrée dans la réalité que par exemple dans la capitale, à Tokyo, il y a des endroits comme la "Tokyo One Piece Tower", la seule attraction sur "One Piece" au monde. Mais aussi différents restaurants et cafés qui se mettent a l'image de certains Mangas.

Etre mangaka au Japon n'est pas un travail facile. Car il faut fournir un chapitre de 20 pages chaque semaine pour son éditeur. Souvent un mangaka est auteur et illustrateur et bien qu'il puisse avoir des assistants avec lui, un mangaka n'a pas beaucoup de temps sommeil ( 3-6 heures) ou de temps libre. C'est pour ça aussi qu'il travaille main dans la main avec son éditeur qui fait en sorte que le mangaka reste en bonne santé.

Le manga sous d'autre formes

Très souvent un manga populaire sera adapté en "animé" ce qui veut dire que le manga sera transcris en une série d'animation. C'est par ce biais que le manga s'est démocratisé en France. Le plus d'un animé c'est que les dessins sont en couleur et en mouvement, les personnage sont doublés et puis il y a de la musique. Certains consommateurs préfèrent regarder des animés que lire les mangas du fait des rajouts cités précédemment.

Certains mangas sont aussi adaptés en jeux. Souvent en jeux-vidéos mais on peut aussi trouver des jeux de société qui se mettent aux couleurs des mangas ( Monopoly, Uno ....). Il existe des jeux de société qui ne reprennent pas d'anciens jeux ex : Saint Seiya le jeu de deckbuilding, Terraformars...

Le manga a aussi été adapté au cinéma que ce soit avec des films d'animation ou adaptations en Live Action avec de vrais acteurs.

Journée Japon 2021

Présentation faite par Gaetan Pallier