Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

A la découverte de GERMIGNY DES PRES

START

Sommaire

Le village tient son nom d'une villa gallo-romaine fondée par Germanicus. La villa est érigée sur une montilleafin de se protéger des crues; des habitations viennent se greffer autour de la villa donnant naissance au village.De nos jours, le village compte un peu plus de 750 germignons et germignonnes. La commune est située dans le périmètre du Val de Loire inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Oratoire : intérieur

Moulins

Blason

Oratoire : extérieur

Nature

Petit mont.

Blason

Il est composé de losanges azur et or avec un chef voûté argent lui-même chargé d'une croisette de gueule accostée de 2 roses.

Menu

Oratoire carolingien

La villa gallo-romaine devient la propriété des abbés de Fleury et au 9e siècle, Théodulfe en fait sa résidence principale.Théodulfe, abbé de Fleury, évêque d'Orléans et missus dominicus de Charlemagne y adjoint un oratoire carolingien à côté pour son attribution propre.Décor somptueux de mosaïques, stucs et marbres au sol.Inauguré en janvier 806.La mosaïque recouvrant la voûte en cul-de-four de l'abside Est est le seul témoignage de ce décor.

Menu

Terme latin signifiant littéralement "envoyés du maître". Les missi sont des envoyés spéciaux des souverains carolingiens qui contrôlent les représentants du pouvoir royal au niveau local. Ils permettent au souverain de hiérarchiser son administration, de centraliser le pouvoir et sont l'expression d'une idéologie proprement impériale.

Voûte en forme de quart de sphère, rappelant la forme du four à pain, utilisée dès l'Antiquité et jusqu'à la fin de la période romane pour couvrir les absides.

C' est un lieu consacré à la prière ou petit édifice appelant à la prière,

Inauguration de l'oratoire.

Détruit et incendié par les invasions normandes, guerres de religion

Transformation en église paroissiale avec l'ajout d'une nef

Après avoir été abandonné, le monument est en mauvais état, dégradé. Ce n'est qu'en 1820, que des enfants en jouant vont redécouvrir la mosaïque de l'abside Est, cachée sous des badigeons.

Classé Monument Historique en 1840, c'est un des 1er monuments à être classé en France, par Prosper Mérimée.

806

Invasions normandes

XIIe siècle

1820

1840

1867

Importantes restaurations à partir de 1867 : l'oratoire est reconstruit en grande partie par l'architecte des Monuments Historiques Juste Lisch.

Menu

Couche de peinture à base de chaux passée rapidement pour donner l'aspect du neuf.

2019

2017

2020

2021

2018

2021

Seule mosaïque carolingienne d'origine conservée en France, elle est d'inspiration byzantine et se compose de 130 000 tesselles en or, argent, céramiques, verres et petites pierres de Loire sur 9 m².Le sujet est l'Arche d'Alliance, iconographie très rare, avec un coffre recouvert d'or qui contient les tables de la loi données à Moïse sur le mont Sinaï selon la Bible (Ancien Testament).Deux anges drapés et auréolés d'or surplombent l'arche.La mosaïque byzantine de l'oratoire a fait l'objet d'un timbre émis par La Poste en 2000.

Menu

Mosaïque

Pièce faisant partie d'une composition ornementale formée de petits éléments juxtaposés (mosaïque, pavement, etc.).

Architecture

A l'origine, il s'agit d'un plan en croix grecque avec une tour lanterne en son centre qui diffuse la lumière. D'ici partent 4 bras qui se finissent en absides.Il existait aussi 2 absidioles de chaque côté de l'abside Est. Les arcs ne sont pas cintrés ou brisés mais outrepassés et ils évoquent l'architecture wisigothique et l'architecture arabe (mosquée de Cordoue par exemple).2 inscriptions sont présentes sur les pilliers en face de la mosaïque : l'une est authentique (3 janvier, dédicace de cette église) et l'autre est fausse (l'année de l'incarnation de notre Seigneur, en 806, sous le vocable de sainte Geneviève) faite au 19e siècle par un certain Théodore Chrétin.Pour en savoir plus

Menu

Extrémité en demi-cercle d'une église, derrière le choeur.

En architecture religieuse, une absidiole, aussi appelée chapelle absidiale, est une chapelle secondaire de petite dimension s'ouvrant sur l'abside. Saillant en nombre variable autour du chevet, on l'appelle aussi "chapelle rayonnante". Les absidioles peuvent aussi être placées en couronne autour du déambulatoire.

(ou arc en fer à cheval) : Arc qui dessine un arc de cercle plus grand que le demi-cercle.

D'inspiration romano-byzantine, du 5e siècle au début du 8e siècle, l'architecture wisigothique donne des bâtiments massifs, trapus avec des murs épais en pierre sculptée.

Voici l'inscription sous l'arche :"Vois ici et contemple le saint oracle et ses chérubins. Ici resplendit l'arche du testament divin. Devant ce spectacle, efforce toi de toucher par tes prières le maître du tonnerre et ne manque pas je t'en prie, d'associer Théodulfe à tes voeux".

Mobilier

Pietà du 16e siècle en chêne de l'école bourguignonne.A décourvir également :Vierge à l'enfant du 17e siècle.Statue Sainte Anne du début du 15e siècle.Statues Saint Baudèle et Saint Vincent du 16e siècle.

Menu

Les lustres : réalisés en 2003 par les Ateliers Jacques Loire de Chartres. Leur forme évoque les couronnes carolingiennes parées de joyaux et d'or. Les symboles représentés sur ces lustres invitent le visiteur à participer à la respiration de l'Univers qui pour les Chrétiens, va de l'Humanité vers Dieu, puis, du Ciel redescend vers les hommes.Les fenêtres : dans le choeur, ce n'est pas du verre mais de l'albâtre. L'albâtre était utilisé dans les églises paléochrétiennes bien avant le verre. Il est réutilisé dans certaines églises par la suite comme l'oratoire pour rappeler les origines de l'histoire chrétienne et pour légitimer la place de l'Eglise. Les vitraux de la nef ont été créés en 1981 par Louis-René Petit.Pour en savoir plus

Menu

Les fonts baptismaux* à droite de la sortie, sont une copie du 19e siècle des fonts baptismaux datant du 11e siècle.Fonts baptismaux : cuve qui sert à recevoir l'eau du baptême.

Sur la façade Sud, un porche a été ajouté à la nef.Sous ce porche se trouve une cuve octogonale (8 côtés), probablement les fonts baptismaux du 9e siècle.Ainsi qu'une inscription en latin :"HAECIM HONORE DEI THEODULFVSTEMPLASACRAVIQVAEDVMQVISQVISADIS, ORO, MEMEMNTO MEI"signifiant "Moy, Théodulfe, ce temple ay consacré, Au Dieu du ciel, pour y être honoré; Qui que tu sois, ô serviteurs de Dieu, Priés pour moy, entrans dans ce saint lieu."

Menu

Oratoire : extérieur

Dans une église de plan allongé, partie comprise entre la façade principale et la croisée du transept.

Lanterne des morts

Dans le jardin de l'oratoire qui était l'ancien cimetière.C'est un édifice maçonné, creux et surmonté d'un pavillon ajouré dans lequel on hissait une lampe allumée, le soir pour, dit-on, guider les défunts.Certains éléments dateraient du 9e siècle.

Menu

Moulins

- Le moulin des Ruets (11 ou 12e siècle) le long de la route de St Benoît sur Loire- Le moulin de Rigloy sur la route de Châteauneuf sur Loire, aussi appelé moulin à Foulon.Les deux moulins à eau, situés sur la rivière de la Bonnée, étaient d'anciennes dépendances de l'abbaye de Fleury. Ils ont été vendus comme biens nationaux en 1791. Le moulin de Rigloy a été transformé, après la Révolution, en moulin à papier par un éditeur d'Orléans avant de redevenir un moulin à meunier en 1851.Ne fonctionnent plus aujourd'hui, ce sont des résidences privées.

Menu

Nature

Germigny des Prés se trouve dans la zone de protection spéciale de la vallée de la Loire du Loiret du réseau Natura 2000.L'intérêt majeur du site repose sur les milieux et les espèces ligériens liés à la dynamique du fleuve.Le site est caractérisé par la présence de colonies nicheuses de sternes naines et pierregarins et de mouettes mélanocéphales, reproduction du bihoreaux gris, aigrettes garzettes, milans noirs, martins-pêcheurs, pics-noirs et pies-grièches.Pour en savoir plus

Menu

Germigny des Prés comprend 3 zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) :- La Loire orléanaise qui s'étend sur 37 communes et se caractérise par un lit mineur occupé par des îles et grèves sableuses. C'est pratiquement la seule section qui représente des méandres.- Pelouses de l'île aux canes constituée de dépôts alluviaux. C'est l'un des sites naturels majeurs de la région. 11 espèces animales et 5 espèces d'oiseaux sont présentes. Le castor d'Europe y trouve un ensemble d'îles et d'îlots.- Pelouses et grèves des friches du parterre. Le site se compose aujourd'hui d'un ensemble de hautes rives qui ont fait l'objet d'extraction de matériaux. Il a surtout été utilisé comme lieu de stockage pour sable et graviers. Une vingtaine d'espèces végétales a été observée sur le site dont 4 protégées (ranunculusmonspeliacus et lupinusangustifolius, très rares en région Centre-Val de Loire) et 15 espèces animales.

Sentier du Grand Clair

Le Grand Clair est un espace en bordure de la rivière la Bonnée. il est composé de forêt alluviale (strate arbustive) et d'une zone humide (strate herbacée).Les arbres ont été choisis pour supporter un terrain humide et apporter l'esthétisme de leur silhouette et de leurs teintes automnales.Pour en savoir plus :

Menu

Les différentes espèces d'arbres présentes :- Erable panaché- Erable plane- Acacia doré- Liquidambar ou Copalme- Cerisier à grappes- Poirier de Chine- Erable de Freeman- Frêne commun- Tulipier de Virginie