Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

A la découverte de DAMPIERRE EN BURLY

START

Sommaire

Dampierre était une paroisse relevant du monastère de Saint Benoît sur Loire. En 1077, le curé de Dampierre a été nommé par l'abbé de Fleury. Ensuite, la seigneurie a été acquise au 15e siècle par la maison Cugnac.

Burly, du latin Burrilius, habité dès l'époque romaine, tient son nom du fief qui entourait la seigneurie de Dampierre.

Châteaux

Centrale nucléaire

Etangs

Eglise

Terre sur laquelle s'exerce la puissance d'un seigneur, de son autorité.

Domaine où quelqu'un est maître.

Châteaux

Surplombant l'étang de la ville, il a notamment appartenu aux 15e et 16e siècles à la famille de Cugnac. Au 17e, il fut entièrement reconstruit, puis au 18e siècle, il est acquis par la famille Feydeau. En 1826, le comte Amédée de Béhague âgé de 23 ans, achete le château et les terres en dépendant (1030 hectares) aux héritiers de Paul Feydeau de Brou. Il rénove alors entièrement le château au 19e siècle. Celui-ci fut inscrit aux Monuments Historiques le 6 mars 1928.

Pour en savoir plus

Menu

Château de Dampierre :

En quelques années, Amédée de Béhague transformait considérablement le pays. Grâce à lui, la population doubla entre 1826 et 1884, l'année de sa mort. Il modernisa le matériel agricole : charrues, semoirs, herses, obtenant les meilleurs rendements possibles. Il développa l'élevage, surtout celui des ovins. Chaque semaine des agneaux de 10 à 12 mois étaient abattus et envoyés le jour même à Paris. Les gigots de Béhague étaient réputés dans la capitale. De nombreux prix lui furent attribués lors des concours régionaux et nationaux.

Il ne reste du château primitif que le pavillon de l'horloge du 17e siècle qui sert d'entrée.

Propriété privée.

Château des Noues Saint Ythier :

Construit entre 1872 et 1879 pour Gabriel Placide de Rancourt-Mimerand. Exemple de l'architecture de style Renaissance, briques et pierres. Propriété privée.

Menu

Château du Verdier :

Au milieu du bois de la Noue, a été construit par Maxime du Verdier de la Sorinière au 19e siècle. Maire de Dampierre de 1846 à 1876. La chapelle du château est dédiée à Saint Ythier, mort en 714, évêque de Nevers. A sa mort, les paroissiens mirent le cercueil sur une barque sur la Loire qui vint s'échouer à Nevoy. Pèlerinages par la suite.

Château de Marchais-Creux :

Le château actuel date du 19e siècle mais c'est propablement Jean IV de Villiers, bailli de Gien, qui fit élever le château Renaissance (partie encore visible) avec un colombier du 16e siècle. Son nom vient de Marchais-Creux qui signifie "grand trou rempli d'eau". Propriété privée.

Pour en savoir plus

La ferme du Buisson-Réau :

Bâtiments construits aux 17e et 18e siècles. Propriété privée.

Dans les églises catholiques et orientales, dignitaire de l'église qui possède la plénitude du sacerdoce et qui a régulièrement la direction spirituelle d'un diocèse.

Au Moyen-Âge et sous l'Ancien Régime, agent du roi de France placé à la tête d'un baillage (circonscription administrative et judiciaire de la France).

Eglise Saint Pierre

La 1ère église datait du 12e siècle. Plusieurs fois modifiée et agrandie, elle menaçait ruine en 1880. Sa démolition fut rapide et le 9 décembre 1883, la 1ère pierre de la nouvelle église fut posée. Le 27 septembre 1885 avait lieu la consécration de l'église actuelle.

L'église compte 3 cloches : la plus grosse 550 kg fondue en 1879 s'appelle Clémentine - Amédée - Louise. La moyenne fondue également en 1879 pèse 370 kg et est nommée Cécile - Adélaïde - Marie. La plus petite et la plus ancienne est d'époque puisqu'elle date de 1808.

Pour en savoir plus

Menu

Consiste à rendre sacré, c'est-à-dire à faire passer du domaine profane au domaine sacré (appartenant à Dieu) une personne, un objet ou un lieu.

En entrant, vous pouvez admirer deux belles peintures. L'une de l'école flamande de la fin du 16e siècle représentant Jésus chez Marthe et Marie. La seconde de Gonzalez Velasquez, célèbre peintre espagnol du 18e siècle, représente un pèlerinage à une Madone (mère) espagnole.

De nombreux étangs bordent la commune. Depuis le Moyen-Âge, la région orléanaise a été traditionnellement orientée vers la pisciculture.

Etang du Moulin : il longe le mur du parc du château, dans un sous-bois de chênes. On entend le bruit de l'eau qui coule dans l'ancien chenal du moulin reliant l'étang à la Loire.

Etang de Corcambon : immense plan d'eau se situant en forêt d'Orléans. Dans ce milieu naturel préservé, présence de nombreux oiseaux, particulièrement des canards et parfois le Balbuzard pêcheur qui exécute des ronds dans le ciel.

Pour en savoir plus

Menu

Etangs

Etang de Molandon : à proximité de la ferme du Buisson-Réau et de l'ancienne maison forestière du même nom.


Au pied des fortifications, l'étang du Bourg est un site halieutique avec de nombreuses compétitions de pêche au coup. Vous pouvez y faire le tour en prenant la passerelle et suivre la rue d'En-Bas qui vous fera découvrir d'anciennes maisons du bourg.

Voie navigable, naturelle ou artificielle, entre des terres ou des hauts fonds.

Centrale nucléaire

Construite à partir de 1974 et mise en service en 1980. A 500 mètres, il existe un déversoir au lieu-dit "Pierrelaye" dans le creux d'une courbe de la Loire pour un écoulement aisé de l'eau dans les champs et dans les bois voisins en cas de montée rapide et violente du niveau de la Loire. Ce déversoir est utile pour éviter la rupture brutale des digues.

Le seuil de la Loire a été volontairement remonté d'une dizaine de centimètres pour alimenter le canal de la centrale pour permettre une alimentation normale réfrigérée du 3ème niveau de la centrale. Il existe un canal d'arrivée pour l'alimentation en eau et un canal de retour où l'eau réchauffée de la centrale sort pour atteindre le seuil, avant de ressortir plus froide dans la Loire. Lors de la construction de la route de la centrale, 3 tunnels ont été creusés permettant l'écoulement de l'eau dans les champs face à la centrale en cas d'inondation.

Menu

Structure construite pour dériver ou évacuer l'eau retenue derrière un barrage fixe, dont la hauteur excèderait une certaine limite, pour éviter toute brèche dans les digues.

Zone maraîchère agricole des Noues

A proximité de la centrale nucléaire, présence de plusieurs maraîchers et horticulteurs (des serres de plus de 2000 m² et champs de culture).
Ventes pour professionnels et particuliers en vente directe de plants de fleurs et légumes.

Menu