Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

A la découverte de LES BORDES

START

Sommaire

Appelée successivement Ars de Artubus (Ars : défrichage de la forêt / Artubus : pont de franchissement des zones humides) et Saint Martin d'Ars, le mot "borde" est d'origine germanique désignant une cabane en bois.

Forêt

Ancienne gare

Moulin

Eglise

Forêt

L'importance du massif forestier a fait des Bordes un terrain privilégié pour la chasse à courre. La commune se trouve dans une zone de passage régulier des cervidés et des sangliers qui se dirigent vers la Sologne après franchissement de la Loire. Lieu de passage des rois de France du 11e au 13e siècle en allant ou en revenant de la chasse.

Menu

Mode de chasse ancestrale qui consiste à poursuivre un animal sauvage avec une meute de chiens courants, jusqu'à son épuisement (chasse à l'épuisement) et sa prise. Seuls les chiens chassent, grâce à leur odorat et leur instinct de prédateur. Le rôle de l'homme, généralement cavalier pour la circonstance, consiste à les contrôler et à les suivre.

2 statues sont à remarquer : Saint Martin et Saint Faur. Eglise non ouverte au public.

1ère église

Entièrement détruite lors de la guerre de Cent Ans

Reconstruction avec une voûte en bois

L'église est dans un état très vétuste, elle sera en grande partie reconstruite.

Bénidiction de l'église et des 2 nouvelles cloches : Antoinette - Denyse - Louise - Gilberte et Marie Charlotte

Eglise Saint Martin

XIIe siècle

Entre 1337 et 1440

1447

1864 - 1868

20 septembre 1868

Menu

1881

Peinture du choeur

Saint Martin est un ancien légionnaire qui fonda l'un des premiers monastères de la Gaule à Ligugé près de Poitiers. Il s'employa à évangéliser les campagnes.Suite au passage de ses reliques aux Bordes au IXe siècle, une première église aurait été édifiée sur la route de Gien portant toujours le vocable de Saint Martin. Le village pris aussi le nom de Saint Martin d'Ars.

2019

2017

2020

2021

2018

2021

Moulin aux oiseaux

Les moulins sont omniprésents dans le paysage pendant des siècles, ils ont également profondément marqué l'imaginaire.Actuellement, il existe 16 moulins dans le Loiret dont 2 sur notre territoire : - le moulin de Bel-Air à Guilly - le moulin aux oiseaux ici aux Bordes.

Menu

En 1567, la guerre fait rage dans la région. Le monastère de St Benoît est plusieurs fois pillé. Les moines, pour pouvoir subsister, furent obligés de vendre leurs biens.

Ainsi le moulin des Bordes fut vendu en 1569 à un certain Marcel moyennant 450 livres.

Le moulin fut racheté par les moines de St Benoît en 1630.

Depuis ce moulin a été détruit mais reconstruit à l'identique par M. Delahaye, descendant du meunier, au même emplacement. Il est toujours en état de fonctionnement et se visite sur simple demande auprès du propriétaire.

1567

1569

1630

20e siècle

Menu

2019

2017

2020

2018

Après la Révolution, un service de diligence assurait la liaison Orléans - Gien avec un relais (arrêt) aux Bordes, à l'hôtel du Cheval Blanc.Ce service fut remplacé par une ligne de chemin de fer qui fut construite entre 1869 et 1872 et ouverte au trafic des voyageurs le 3 novembre 1873. Longue de 64 km, elle est fermée le 15 mai 1939.Une deuxième ligne ferroviaire (Beaune la Rolande - Argent sur Sauldre) fut ouverte à la circulation le 15 mai 1884 mais elle sera fermée après la première Guerre Mondiale.Pour en savoir plus

Menu

L'ancienne gare

Du fait de nombreux accidents, la municipalité demanda, en 1894, que soient établis des passages à niveau gardés.Avant 1914, la gare voyait passer 23 trains par jour et occupait 24 employés. Là se chargeaient des marchandises venant des communes avoisinantes.La gare fut bombardée en 1940 et 1944. La circulation routière remplaçant le rail, les tronçons Les Bordes - Gien et Les Bordes - Bellegarde furent désaffectés. C'est seulement depuis 2011 que des trains de marchandises ne circulent plus sur la ligne Les Bordes - Aubigny sur Nère.