Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

L'intégrité intellectuelle

Testez vos connaissances!

Commencer

Amélie s’est inscrite à la maîtrise en travail social. Elle doit bientôt remettre son rapport de projet d’intervention, mais il lui faudrait encore un ou deux témoignages pour compléter ceux qu’elle a déjà recueillis.Elle décide de les inventer en se basant sur ses expériences professionnelles passées. Après tout, même si elle n’a pas recueilli ces témoignages dans le cadre de son projet d’intervention, elle a déjà côtoyé des patients avec un vécu similaire : pourquoi ne pas en profiter? Amélie a-t-elle commis une infraction?

1/5

OUI

NON

Oui, il s'agit d'une d'infraction

Une étudiante ou un étudiant ne peut inventer des données dans le cadre d’une évaluation. Il en est de même pour l’invention de faits ou d’information, tel que mentionné à l'article 32 du Règlement disciplinaire.

Suivant

1/5

Oui, il s'agit d'une d'infraction

Une étudiante ou un étudiant ne peut inventer des données dans le cadre d’une évaluation. Il en est de même pour l’invention de faits ou d’information, tel que mentionné à l'article 32 du Règlement disciplinaire.

Suivant

1/5

Ludovic a suivi les traces de son frère aîné en s’inscrivant au baccalauréat en sciences géomatiques. Il en est à sa première année d’études et il étudie sans relâche afin d’obtenir les résultats qu’il désire.Son cours d’intégration des données spatiales lui donne beaucoup de fil à retordre et il a peur d'échouer. À la veille de l’examen qui a lieu en ligne, il demande à son frère de le faire à sa place. Son frère, qui maîtrise très bien la matière, accepte.Ludovic et son frère enfreignent-ils le Règlement disciplinaire?

2/5

OUI

NON

Oui, il s'agit d'une d'infraction

La substitution de Ludovic par son frère à l’évaluation du cours n’est pas permise. Ils ont enfreint les articles 37 et 38 du Règlement disciplinaire. L’étudiante ou l’étudiant inscrit à un cours doit elle-même ou lui-même compléter ses évaluations.

Suivant

2/5

Oui, il s'agit d'une d'infraction

Suivant

2/5

La substitution de Ludovic par son frère à l’évaluation du cours n’est pas permise. Ils ont enfreint les articles 37 et 38 du Règlement disciplinaire. L’étudiante ou l’étudiant inscrit à un cours doit elle-même ou lui-même compléter ses évaluations.

Jolyane est une étudiante performante. Lorsqu’elle suivait des cours en présentiel, elle avait l’habitude de noircir des pages et des pages de notes afin de ne rien manquer des notions transmises par ses enseignantes et enseignants.Maintenant que ses cours sont en ligne, elle a pris l’habitude d’utiliser un logiciel qui lui permet de les enregistrer. Elle peut revisionner ses classes virtuelles quand bon lui semble, ce qui facilite son processus d’apprentissage. Jolyane commet-elle une infraction?

3/5

OUI

NON

Oui, il s'agit d'une d'infraction

Suivant

Une étudiante ou un étudiant ne peut « capter, enregistrer, avec image ou non, photographier ou filmer une personne membre de l’Université à son insu et sans son consentement, à l’occasion d’une activité d’enseignement, de recherche ou de création, de même que conserver ou diffuser un tel enregistrement, photographie, film ou image ».Il s'agit donc d'une infraction relative au bon ordre. Ce comportement est également sanctionné à l'article 49 du Règlement disciplinaire.Jolyane doit donc demander préalablement à ses enseignantes et enseignants si ceux-ci acceptent d’être enregistrés, même si elle utilise les enregistrements à des fins personnelles.

3/5

Oui, il s'agit d'une d'infraction

Suivant

3/5

Une étudiante ou un étudiant ne peut « capter, enregistrer, avec image ou non, photographier ou filmer une personne membre de l’Université à son insu et sans son consentement, à l’occasion d’une activité d’enseignement, de recherche ou de création, de même que conserver ou diffuser un tel enregistrement, photographie, film ou image ».Il s'agit donc d'une infraction relative au bon ordre. Ce comportement est également sanctionné à l'article 49 du Règlement disciplinaire.Jolyane doit donc demander préalablement à ses enseignantes et enseignants si ceux-ci acceptent d’être enregistrés, même si elle utilise les enregistrements à des fins personnelles.

Éric et ses coéquipiers rédigent un travail sur la Première Guerre mondiale.Lors de la rédaction de sa partie, Éric consulte internet afin de valider les dates où a eu lieu la bataille de la crête de Vimy. Il ne juge pas nécessaire de faire une citation, ni d’inclure le site web qu’il a consulté dans la bibliographie.Est-ce du plagiat?

4/5

OUI

NON

Non, ce n'est pas du plagiat

La Loi sur le droit d'auteur ne protège pas les faits historiques connus. Ainsi, une date historique ne se rapporte pas aux idées, aux propos ou à l’œuvre d’autrui. Bien qu’elle puisse être citée à maintes reprises par une autrice ou un auteur, elle fait partie de la connaissance générale. La mention d’une date historique connue dans un travail sans la source ne constitue ni un acte de plagiat ni une atteinte au droit d’auteur. Cependant si vous êtes en mesure de citer une source, mieux vaut le faire!

Suivant

4/5

Non, ce n'est pas du plagiat

La Loi sur le droit d'auteur ne protège pas les faits historiques connus. Ainsi, une date historique ne se rapporte pas aux idées, aux propos ou à l’œuvre d’autrui. Bien qu’elle puisse être citée à maintes reprises par une autrice ou un auteur, elle fait partie de la connaissance générale. La mention d’une date historique connue dans un travail sans la source ne constitue ni un acte de plagiat ni une atteinte au droit d’auteur. Cependant si vous êtes en mesure de citer une source, mieux vaut le faire!

Suivant

4/5

Après une brève incursion dans le monde de l’enseignement, Jamal décide de réorienter sa carrière : il s’inscrit au microprogramme en sciences des religions – animation spirituelle et engagement communautaire.Lors de la rédaction de son rapport de stage, Jamal réutilise un paragraphe qu’il avait composé à l’époque de son baccalauréat, dans son cours de philosophie de l’éducation. Jamal a-t-il commis une infraction?

5/5

OUI

NON

Oui, il s'agit d'une d'infraction

Réutiliser un travail ou des extraits d'un travail qui a été sujet à une évaluation à plusieurs personnes responsables d’une activité évaluée, à leur insu respectif, est une infraction relative aux études, tel que mentionné à l'article 30 du Règlement disciplinaire. Si vous souhaitez reprendre un travail fait dans un autre cours, vous pouvez en discuter avec votre enseignante ou votre enseignant et prendre une entente. Si votre enseignante ou enseignant est d’accord avec cette utilisation, il conviendra de vous autociter en référence. Faire preuve d’honnêteté et d’intégrité donne de la crédibilité à votre travail.

Suivant

5/5

Oui, il s'agit d'une d'infraction

Réutiliser un travail ou des extraits d'un travail qui a été sujet à une évaluation à plusieurs personnes responsables d’une activité évaluée, à leur insu respectif, est une infraction relative aux études, tel que mentionné à l'article 30 du Règlement disciplinaire. Si vous souhaitez reprendre un travail fait dans un autre cours, vous pouvez en discuter avec votre enseignante ou votre enseignant et prendre une entente. Si votre enseignante ou enseignant est d’accord avec cette utilisation, il conviendra de vous autociter en référence. Faire preuve d’honnêteté et d’intégrité donne de la crédibilité à votre travail.

Suivant

5/5

Félicitations!

Vous en savez maintenant davantage sur le Règlement disciplinaire de l’Université Laval.Pour poursuivre votre apprentissage, accédez à la formation Choisir l'intégrité, accessible sur monPortail.