Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

n

La machine Infernale de Jean Cocteau

écrits d'appropriation

Arthur

Présentation :Cette pièce a été écrite par 1932 par Jean Cocteau et jouée pour la première fois en 1934. Il s’agit d’une adaptation du mythe d’Œdipe.C’est l’histoire mythologique d’Œdipe, son accession au trône, mais aussi sa désillusion. C’est l’histoire d’un destin tragique écrit dès sa naissance dont il ne peut se défaire et qui va inéluctablement avoir lieu, un drame familial.

Organisation

I - Ma réplique préféréeII - Une crise familiale ?III- Ma création : un mémo-monologue

Pourquoi cette citation :

Commentaire de la citation : Cette phrase est prononcée à la page soixante par le Sphinx, s’adressant à Œdipe au sujet de la reine Jocaste lorsque Œdipe annonce vouloir vaincre le sphinx afin d’épouser la reine et ainsi devenir roi. Le Sphinx, très étonné, lui répond : « Une femme qui pourrait être votre mère ! ». Cette citation est très percutante car, sans le savoir, c’est bel et bien sa mère que Œdipe veut épouser, la reine Jocaste. A ce moment le Sphinx ignore aussi que la reine est sa mère, pourtant il prononce cette phrase qui s’annonce être totalement véridique. Comme si le Sphinx avait prédit l’avenir ou qu’il avait un sixième sens, un sens de divination. Ce qui paraît envisageable étant donné que le Sphinx est une créature mythologique.

Réflexion

Avons-nous affaire à une crise familiale ?

voir

Dans cette pièce, on peut tout à fait parler de crise familiale car Œdipe commet un parricide et une inceste. Tout d’abord Œdipe, adopté, ne connaît pas ses parents biologiques, il prend Mérope et Polybe (roi de Corinthe) pour ses géniteurs. Plus tard, durant un périple, bien que sans le vouloir et sans même connaître son identité, ce héros tragique qu’est Œdipe tue son père avec un coup de bâton. Le roi de Thèbes, Laïus est mort. Jocaste, la mère d’Œdipe est maintenant veuve et seule à la tête d’un royaume. C’est pour cela qu’elle annonce que celui qui vaincra le Sphinx (une créature mythologique, qui pose des énigmes qu’il faut résoudre pour gagner, sous peine de mourir) aura sa main et par la même occasion la couronne. Le héros saute sur l’occasion, bat le sphinx et épouse Jocaste, sa mère ! Il commet ainsi un inceste. Mais cette tragédie ne s’arrête pas là car quand la vérité est découverte, la reine se suicide et Œdipe se crève les yeux. Œdipe tue son père et épouse sa mère qui se pend lorsqu’elle apprend la vérité. De plus entre la page 47 et 52 il y a une conversation entre la Matrone (une mère de famille) et le Sphinx (qui n’a pas été reconnu) qui porte sur les relations au sein de sa famille, plus particulièrement entre ses trois fils à propos du sphinx et plus particulièrement de la croyance aux mythes. Elle explique que son frère aîné méprise sa famille et que le second est un réel dictateur tandis que le benjamin, très jeune, est encore innocent. La Matrone quant à elle met ces tensions sur le compte d’une entité maléfique. On se rend compte que les avis divergents créent des conflits au sein d’une famille avec de forts caractères et que cela peut avoir des conséquences désastreuses. En conclusion dans cette pièce on peut constater des crises familiales à différentes échelles : des simples conflits sur des avis différents et un parricide et une inceste tout réalisé tout à fait inconsciemment qui a des contrecoups catastrophiques (Jocaste se pend et Œdipe se crève les yeux).

Création

Mémo-monologue :

Une tirade qu'Œdipe aurait pu s'adresser à lui-même à la page 73 après avoir vaincu le Sphinx et être parti en courant.