Want to make creations as awesome as this one?

Mettez en pratique vos connaissances en biologie pour résoudre une enquête. Vous devrez déterminer des groupes sanguins, analyser des résultats d'électrophorèse, des arbres généalogiques, observez des coupes microscopiques, etc.

Transcript

Cette présentation a été réalisée par Scienceinfuse à partir d'un atelier réalisé dans le cadre du Printemps des Sciences 2018 par Amandine Draime, Matthew Dallemagne et Magali Belpaire, chercheurs de l’UCLouvain.

Quelques conseils avant de commencer ?

On démarre ?

Les images utilisées dans cette présentation ont été prises sur http://www.freepik.com

Les biologistes mènent l'enquête

Des questions, commentaires, suggestions concernant ce jeu en ligne ? N'hésitez pas à nous contacter à l'adresse scienceinfuse@uclouvain.be

Ce bouton, présent sur certaines slides, vous donnera de l'aide. Consultez-le uniquement si vous êtes coincé.

Vous allez démarrer un jeu, une énigme. Prenez le temps de bien regarder les slides, de déplacer votre souris afin d'identifier les zones cliquables. Consultez l'aide (bouton "i") si nécessaire.

Prenez de quoi écrire et notez vos résultats au fur et à mesure afin de pouvoir résoudre l'enquête.

CC-BY-NC-SA

Attribution
Pas d'utilisation commerciale
Partage dans les mêmes conditions

Tout a commencé lors de la vente de la maison de campagne de mon arrière grand-père. En vidant la maison, j'ai fait une découverte surprenante ! Entrez...

J
o
u
r
n
a
l



Consultez la bibliothèque.

24 janvier 1960
Belle journée, promenade quotidienne en forêt.

25 janvier 1960
Mauvaise rencontre, on s'en estpris à moi... Je n'ai pas eu le choix, j'ai du me défendre et, par accident, je l'ai tué.

26 janvier 1960
Mauvaise nuit. J'ai trop peur, pas le courage de sortir ni d'en parler.

24 janvier 1960
Belle journée, promenade quotidienne en forêt.

25 janvier 1960
Mauvaise rencontre lors de ma balade, on s'en est pris à moi... Je n'ai pas eu le choix, j'ai dû me défendre et, par accident, je l'ai tué.

Suite à cette nouvelle, je décide de me rendre au commissariat afin de découvrir qui mon arrière grand-père a malencontreusement tué...

Après consultation des archives, il semblerait que 3 meurtres non résolus ont eu lieu à cette époque dans la région où vivait mon grand-père.

Malheureusement les conclusions de l’époque sur ces 3 crimes sont très fragmentaires et nécessitent de nouvelles analyses.
De plus, les informations retrouvées ont été mélangées.

Pourrez-vous aider les enquêteurs à résoudre cette énigme ?


Pour ouvrir ces dossiers, vous devez trouver le nom des victimes des cold case de janvier 1960.

La PCR ou la réaction en chaine de polymérisation est une méthode permettant d’amplifier une séquence déterminée d’ADN. C’est donc une méthode qui permet de répliquer un fragment d’ADN qui est utile pour des tests génétiques, diagnostics de maladies, études d’expression de gènes et donc de manière plus générale en biologie moléculaire.




Une électrophorèse a été réalisée suite à la PCR.

L’électrophorèse permet de séparer des protéines ou des acides nucléiques. La séparation se fait en fonction de leur charge électrique ou en fonction de leur taille. Les fragments d’ADN sont déposés sur un gel d’agarose et soumis à un champ électrique. L’ADN étant chargé négativement, les fragments migrent depuis l’anode vers la cathode à une vitesse qui dépend de leur taille. La comparaison de la vitesse de migration d’un fragment avec celle d’un fragment étalon de taille connue permet d’en déterminer la taille.

L’amélogénine est une protéine impliquée dans le développement de l’émail dentaire. Le gène codant pour cette protéine se trouve sur le chromosome X et le chromosome Y. Néanmoins la taille de ce gène n’est pas la même sur les deux chromosomes. Il y a donc un dimorphisme sexuel pour ce gène.

Déplacez votre souris dans la pièce afin de trouver les indices.

Cold case Janvier 60 n° de dossier :
101

Cold case Janvier 60 n° de dossier :
102

Cold case Janvier 60 n° de dossier :
103

VALIDER

Quel est le groupe sanguin de la victime ?

Quel est le sexe de la victime 101 ?

Cold case Janvier 60 n° de dossier : 101

Félicitations ! Notez cette information et passez à la suite.

Victime 103

Votre réponse n'est pas correcte. Réessayez. Vous trouverez de l'aide dans l'ordinateur pour les groupes sanguins et sur l'affiche pour l'électrophorèse.

Victime 102

Victime 101

Témoin


Vous ne savez pas comment déterminer le groupe sanguin ? Consultez l'ordinateur.

Vous ne savez pas comment déterminer le sexe via l'électrophorèse ? Consultez l'affiche au mur.

La PCR ou la réaction en chaine de polymérisation est une méthode permettant d’amplifier une séquence déterminée d’ADN. C’est donc une méthode qui permet de répliquer un fragment d’ADN qui est utile pour des tests génétiques, diagnostics de maladies, études d’expression de gènes et donc de manière plus générale en biologie moléculaire.




Une électrophorèse a été réalisée suite à la PCR.

L’électrophorèse permet de séparer des protéines ou des acides nucléiques. La séparation se fait en fonction de leur charge électrique ou en fonction de leur taille. Les fragments d’ADN sont déposés sur un gel d’agarose et soumis à un champ électrique. L’ADN étant chargé négativement, les fragments migrent depuis l’anode vers la cathode à une vitesse qui dépend de leur taille. La comparaison de la vitesse de migration d’un fragment avec celle d’un fragment étalon de taille connue permet d’en déterminer la taille.

L’amélogénine est une protéine impliquée dans le développement de l’émail dentaire. Le gène codant pour cette protéine se trouve sur le chromosome X et le chromosome Y. Néanmoins la taille de ce gène n’est pas la même sur les deux chromosomes. Il y a donc un dimorphisme sexuel pour ce gène.

Il s'agit d'un résultat d'électrophorèse lié à la protéine l’amélogénine impliquée dans le développement de l’émail dentaire. Le gène codant pour cette protéine se trouve sur le chromosome X et le chromosome Y. Néanmoins la taille de ce gène n’est pas la même sur les deux chromosomes. Il y a donc un dimorphisme sexuel pour ce gène.

Cold case Janvier 60 n° de dossier :
101

Cold case Janvier 60 n° de dossier :
102

Cold case Janvier 60 n° de dossier :
103

VALIDER

Quel est le groupe sanguin de la victime ?

Quel est le sexe de la victime 102 ?

Cold case Janvier 60 n° de dossier : 102

Félicitations ! Notez cette information et passez à la suite.

Votre réponse n'est pas correcte. Réessayez. Vous trouverez de l'aide dans l'ordinateur pour les groupes sanguins et sur l'affiche pour l'électrophorèse.

Victime 103

Victime 102

Victime 101

Témoin


Vous ne savez pas comment déterminer le groupe sanguin ? Consultez l'ordinateur.

Vous ne savez pas comment déterminer le sexe via l'électrophorèse ? Consultez l'affiche au mur.

La PCR ou la réaction en chaine de polymérisation est une méthode permettant d’amplifier une séquence déterminée d’ADN. C’est donc une méthode qui permet de répliquer un fragment d’ADN qui est utile pour des tests génétiques, diagnostics de maladies, études d’expression de gènes et donc de manière plus générale en biologie moléculaire.




Une électrophorèse a été réalisée suite à la PCR.

L’électrophorèse permet de séparer des protéines ou des acides nucléiques. La séparation se fait en fonction de leur charge électrique ou en fonction de leur taille. Les fragments d’ADN sont déposés sur un gel d’agarose et soumis à un champ électrique. L’ADN étant chargé négativement, les fragments migrent depuis l’anode vers la cathode à une vitesse qui dépend de leur taille. La comparaison de la vitesse de migration d’un fragment avec celle d’un fragment étalon de taille connue permet d’en déterminer la taille.

L’amélogénine est une protéine impliquée dans le développement de l’émail dentaire. Le gène codant pour cette protéine se trouve sur le chromosome X et le chromosome Y. Néanmoins la taille de ce gène n’est pas la même sur les deux chromosomes. Il y a donc un dimorphisme sexuel pour ce gène.


Il s'agit d'un résultat d'électrophorèse lié à la protéine l’amélogénine impliquée dans le développement de l’émail dentaire. Le gène codant pour cette protéine se trouve sur le chromosome X et le chromosome Y. Néanmoins la taille de ce gène n’est pas la même sur les deux chromosomes. Il y a donc un dimorphisme sexuel pour ce gène.

Cold case Janvier 60 n° de dossier :
101

Cold case Janvier 60 n° de dossier :
102

Cold case Janvier 60 n° de dossier :
103

VALIDER

Quel est le groupe sanguin de la victime ?

Quel est le sexe de la victime 103 ?

Cold case Janvier 60 n° de dossier :
103

Félicitations ! Notez cette information et passez à la suite.

Victime

Votre réponse n'est pas correcte. Réessayez. Vous trouverez de l'aide dans l'ordinateur pour les groupes sanguins et sur l'affiche pour l'électrophorèse.

Victime 103

Victime 102

Victime 101

Témoin


Vous ne savez pas comment déterminer le groupe sanguin ? Consultez l'ordinateur.

Vous ne savez pas comment déterminer le sexe via l'électrophorèse ? Consultez l'affiche au mur.

Il s'agit d'un résultat d'électrophorèse lié à la protéine l’amélogénine impliquée dans le développement de l’émail dentaire. Le gène codant pour cette protéine se trouve sur le chromosome X et le chromosome Y. Néanmoins la taille de ce gène n’est pas la même sur les deux chromosomes. Il y a donc un dimorphisme sexuel pour ce gène.

La PCR ou la réaction en chaine de polymérisation est une méthode permettant d’amplifier une séquence déterminée d’ADN. C’est donc une méthode qui permet de répliquer un fragment d’ADN qui est utile pour des tests génétiques, diagnostics de maladies, études d’expression de gènes et donc de manière plus générale en biologie moléculaire.




Une électrophorèse a été réalisée suite à la PCR.

L’électrophorèse permet de séparer des protéines ou des acides nucléiques. La séparation se fait en fonction de leur charge électrique ou en fonction de leur taille. Les fragments d’ADN sont déposés sur un gel d’agarose et soumis à un champ électrique. L’ADN étant chargé négativement, les fragments migrent depuis l’anode vers la cathode à une vitesse qui dépend de leur taille. La comparaison de la vitesse de migration d’un fragment avec celle d’un fragment étalon de taille connue permet d’en déterminer la taille.

L’amélogénine est une protéine impliquée dans le développement de l’émail dentaire. Le gène codant pour cette protéine se trouve sur le chromosome X et le chromosome Y. Néanmoins la taille de ce gène n’est pas la même sur les deux chromosomes. Il y a donc un dimorphisme sexuel pour ce gène. Chez l’humain, le gène de l’amélogénine fait 112 nucléotides sur le chromosome Y et 106 nucléotides sur le chromosome X.



Il s'agit d'un résultat d'électrophorèse lié à la protéine l’amélogénine impliquée dans le développement de l’émail dentaire. Le gène codant pour cette protéine se trouve sur le chromosome X et le chromosome Y. Néanmoins la taille de ce gène n’est pas la même sur les deux chromosomes. Il y a donc un dimorphisme sexuel pour ce gène.

Arbres
gén.

Pour ouvrir ces dossiers, vous devez trouver le nom des victimes des cold case de janvier 1960.

Transmission des groupes sanguins

Les groupes sanguins sont hérités des deux parents. Le type de groupe sanguin est contrôlé par un seul gène. Ce gène a trois allèles différents, c’est-à-dire trois types différents : A, B et o. Pour rappel, chaque gène est présent en deux copies dans le génome, une copie venant de la maman, une autre venant du papa.

Les allèles A et B sont dominants sur l’allèle o et sont codominants entre eux. Dès lors les sujets ayant la combinaison suivante:

Ao ou AA exprime l’antigène A et sont de groupe sanguin A ;

Bo ou BB exprime l’antigène B et sont de groupe sanguin B ;

AB exprime à la fois l’antigène A et l’antigène B et sont de groupe sanguin AB ;

oo n’exprime pas d’antigène et sont de groupe sanguin O

Il est donc tout à fait possible qu’un enfant ait un groupe sanguin O même si ses parents n’ont pas ce même groupe sanguin. En effet dans ce cas-là, les parents sont hétérozygotes (c'est-à-dire qu'ils possèdent deux allèles différents pour un gène) et possèdent l’allèle o qui a été transmis à leur enfant. Par exemple, des parents Ao et Bo ont une chance sur 4 de donner naissance à un enfant de groupe O.

La génétique du système Rhésus est plus complexe mais de manière simplifiée disons que le gène R codant l’antigène Rhésus est présent sous forme de deux allèles (l'allèle R, qui correspond au Rhésus positif, étant dominant sur la forme r, qui correspond au Rhésus négatif). Dès lors un individu Rhésus négatif a un génome rr tandis qu’un individu Rhésus positif a un génome soit Rr ou RR.

Lecture d'un arbre généalogique

Sur les arbres généalogiques, la victime est représentée en rouge. Si c’est un carré, il s’agit d’un homme et si c’est un rond, d’une femme.


Cold case Janvier 60 n° de dossier :
101

Cold case Janvier 60 n° de dossier :
102

Cold case Janvier 60 n° de dossier :
103

Arbres généalogiques des personnes disparues en 1960

Parmi ces huit arbres généalogiques, se trouvent les trois victimes des cold case (dossiers 101, 102 et 103). Pour les identifier, vous avez besoin de connaître le sexe et le groupe sanguin de chacune des victimes. Vous n'avez pas noté vos résultats ? Retournez voir en bas dans l'armoire.

Consultez l'affiche pour plus d'informations concernant la lecture des arbres généalogiques.


Transmission des groupes sanguins

Les groupes sanguins sont hérités des deux parents. Le type de groupe sanguin est contrôlé par un seul gène. Ce gène a trois allèles différents, c’est-à-dire trois types différents : A, B et o. Pour rappel, chaque gène est présent en deux copies dans le génome, une copie venant de la maman, une autre venant du papa.

Les allèles A et B sont dominants sur l’allèle o et sont codominants entre eux. Dès lors les sujets ayant la combinaison suivante:

Ao ou AA exprime l’antigène A et sont de groupe sanguin A ;

Bo ou BB exprime l’antigène B et sont de groupe sanguin B ;

AB exprime à la fois l’antigène A et l’antigène B et sont de groupe sanguin AB ;

oo n’exprime pas d’antigène et sont de groupe sanguin O

Il est donc tout à fait possible qu’un enfant ait un groupe sanguin O même si ses parents n’ont pas ce même groupe sanguin. En effet dans ce cas-là, les parents sont hétérozygotes (c'est-à-dire qu'ils possèdent deux allèles différents pour un gène) et possèdent l’allèle o qui a été transmis à leur enfant. Par exemple, des parents Ao et Bo ont une chance sur 4 de donner naissance à un enfant de groupe O.

La génétique du système Rhésus est plus complexe mais de manière simplifiée disons que le gène R codant l’antigène Rhésus est présent sous forme de deux allèles (l'allèle R, qui correspond au Rhésus positif, étant dominant sur la forme r, qui correspond au Rhésus négatif). Dès lors un individu Rhésus négatif a un génome rr tandis qu’un individu Rhésus positif a un génome soit Rr ou RR.

Lecture d'un arbre généalogique

Sur les arbres généalogiques, la victime est représentée en rouge. Si c’est un carré, il s’agit d’un homme et si c’est un rond, d’une femme.


Arbres
gén.

Transmission des groupes sanguins

Les groupes sanguins sont hérités des deux parents. Le type de groupe sanguin est contrôlé par un seul gène. Ce gène a trois allèles différents, c’est-à-dire trois types différents : A, B et o. Pour rappel, chaque gène est présent en deux copies dans le génome, une copie venant de la maman, une autre venant du papa.

Les allèles A et B sont dominants sur l’allèle o et sont codominants entre eux. Dès lors les sujets ayant la combinaison suivante:

Ao ou AA exprime l’antigène A et sont de groupe sanguin A ;

Bo ou BB exprime l’antigène B et sont de groupe sanguin B ;

AB exprime à la fois l’antigène A et l’antigène B et sont de groupe sanguin AB ;

oo n’exprime pas d’antigène et sont de groupe sanguin O

Il est donc tout à fait possible qu’un enfant ait un groupe sanguin O même si ses parents n’ont pas ce même groupe sanguin. En effet dans ce cas-là, les parents sont hétérozygotes (c'est-à-dire qu'ils possèdent deux allèles différents pour un gène) et possèdent l’allèle o qui a été transmis à leur enfant. Par exemple, des parents Ao et Bo ont une chance sur 4 de donner naissance à un enfant de groupe O.

La génétique du système Rhésus est plus complexe mais de manière simplifiée disons que le gène R codant l’antigène Rhésus est présent sous forme de deux allèles (l'allèle R, qui correspond au Rhésus positif, étant dominant sur la forme r, qui correspond au Rhésus négatif). Dès lors un individu Rhésus négatif a un génome rr tandis qu’un individu Rhésus positif a un génome soit Rr ou RR.

Lecture d'un arbre généalogique

Sur les arbres généalogiques, la victime est représentée en rouge. Si c’est un carré, il s’agit d’un homme et si c’est un rond, d’une femme.


Maintenant que vous disposez des noms des victimes des trois cold case, vous pouvez ouvrir les dossiers se trouvant dans les fardes sur le haut de l'armoire.

VALIDER

Nom de famille de la victime du cold case 101

Nom de famille de la victime du cold case 102

Nom de famille de la victime du cold case 103

Félicitations, vous avez maintenant accès au contenu des dossiers.

Accès aux dossiers des victimes

Arbres gén.

Votre réponse n'est pas correcte. Réessayez. Si vous ne connaissez pas le nom des victimes, consultez les arbres généalogiques

Madame Caillout
Cold case 101

Monsieur Tartenpoin
Cold case 102

Monsieur Brochier
Cold case 103

Cold Case 101
Nom de la victime : Madame Caillout
Groupe sanguin : A-
Date du décès : janvier 1960
Lieu du décès : ???
Métier : enseignante


micro-organismes

Photographies microscopiques de micro-organismes retrouvés sur le corps de la victime.

Micro-organismes trouvés sur le corps de Madame Caillout. Observez-les au microscope.

VALIDER

Quel est le nom latin du micro-organisme 1 ?

Quel est le nom latin du micro-organisme 2 ?

Dans quel milieu vivent ces micro-organismes (dulcicole, marin ou terrestre) ?

Félicitations ! Notez cette information et passez à la suite.

Observations des micro-organismes retrouvés sur le corps de Madame Caillout

Mauvaise(s) réponse(s). Si j'étais vous je consulterais le dossier dans la farde

Pour identifier ces micro-organismes, vous devez consulter le dossier présent dans le laboratoire.

Madame Caillout
Cold case 101

Monsieur Tartenpoin
Cold case 102

Monsieur Brochier
Cold case 103

Cold Case 102
Nom de la victime : Monsieur Tartenpoin
Groupe sanguin : O+
Date du décès : janvier 1960
Lieu du décès : ???
Métier :
......


micro-organismes

Micro-organismes trouvés sur le corps de Monsieur Tartenpoin. Observez-les au microscope.

Photographies microscopiques de micro-organismes retrouvés sur le corps de la victime.

VALIDER

Quel est le nom latin du micro-organisme 1 ?

Quel est le nom latin du micro-organisme 2 ?

Dans quel milieu vivent ces micro-organismes (dulcicole, marin ou terrestre) ?

Félicitations ! Notez cette information et passez à la suite.

Observations des micro-organismes retrouvés sur le corps de Monsieur Tartenpoin

Mauvaise(s) réponse(s). Si j'étais vous, je consulterais le dossier dans la farde

Pour identifier ces micro-organismes, vous devez consulter le dossier présent dans le laboratoire.

Madame Caillout
Cold case 101

Monsieur Tartenpoin
Cold case 102

Monsieur Brochier
Cold case 103

Cold Case 103
Nom de la victime : Monsieur Brochier
Groupe sanguin : B+
Date du décès : janvier 1960
Lieu du décès : ???
Métier :
......


micro-organismes

Micro-organismes trouvés sur le corps de Monsieur Brochier. Observez-les au microscope.

Photographies microscopiques de micro-organismes retrouvés sur le corps de la victime.

VALIDER

Quel est le nom latin du micro-organisme 1 ?

Quel est le nom latin du micro-organisme 2 ?

Dans quel milieu vivent ces micro-organismes (dulcicole, marin ou terrestre) ?

Félicitations ! Notez cette information et passez à la suite.

Observations des micro-organismes retrouvés sur le corps de Monsieur Brochier

Mauvaise(s) réponse(s). Si j'étais vous, je consulterais le dossier dans la farde...

Pour identifier ces micro-organismes, vous devez consulter le dossier présent dans le laboratoire.

Madame Caillout
Cold case 101

Monsieur Tartenpoin
Cold case 102

Monsieur Brochier
Cold case 103

VALIDER

Après toutes vos investigations, parmi les trois cold case, qui a été tué par mon grand-père le 25 janvier 1960?

Mauvaise(s) réponse(s). Relisez le contenu du journal de bord du grand-père trouvé dans sa maison.

Félicitations ! Vous avez résolu l'enquête. Il s'agit bien de monsieur Tartenpoin car, comme signalé dans le journal de mon grand-père, il s'agit d'un homme tué en forêt.

24 janvier 1960
Belle journée, promenade quotidienne en forêt.

25 janvier 1960
Mauvaise rencontre, on s'en estpris à moi... Je n'ai pas eu le choix, j'ai du me défendre et, par accident, je l'ai tué.

26 janvier 1960
Mauvaise nuit. J'ai trop peur, pas le courage de sortir ni d'en parler.

24 janvier 1960
Belle journée, promenade quotidienne en forêt.

25 janvier 1960
Mauvaise rencontre lors de ma balade, on s'en est pris à moi... Je n'ai pas eu le choix, j'ai dû me défendre et, par accident, je l'ai tué.

Info.be - Les dernières news en bref

L’affaire « Tartenpoin, le contrebandier des bois », enfin résolue !

Un meurtre commis en 1960 vient d’être enfin élucidé ! Après une découverte inattendue suite à la vente d’une ancienne maison, l’enquête a pu être ré-ouverte. Mr Tartenpoin avait en effet été découvert mort dans le bois en janvier 1960. Celui-ci était connu pour ses nombreux délits (vols à mains armées, contrebande, …). Selon les enquêteurs, il aurait été surpris en train de cacher des marchandises volées dans les bois. Il aurait tenté de supprimer le témoin de la scène, mais c’est ce témoin (aujourd’hui décédé) qui en se défendant aurait tué Mr Tartenpoin.

Mr Tartenpoin, photo prise lors de sa dernière arrestation en novembre 59