Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

AGENDA

PROPOSITIONS

APPORTS

ALLIANCES

PROCESSUS

+ 4000

PARTICIPANT.E.S

Économies Transformatrices

Le FSMET est un forum thématique s’inscrivant dans le Forum Social Mondial (FSM). C'est un processus de confluence d'économies qui se propose comme réelle alternative au capitalisme. Les principaux objectifs de ce processus sont de rassembler les mouvements sociaux, les initiatives, les collectifs et les organisations qui partagent la volonté de mettre l'homme et l'environnement au centre de l'économie et de lutter vers des sociétés résilientes et collaboratives qui construisent et renforcent des alliances et actions stratégiques coopératives. De plus, il vise à impliquer et à engager le dialogue avec les institutions publiques (à commencer par l’échelle locale). Il s’agit également de transformer la narrative et de donner de la visibilité à un mouvement pluriel, diversifié et multiculturel qui implique l'opinion publique, les médias et la jeunesse.L’objectif de renforcer cette confluence est de construire ensemble un agenda mondial pour reconquérir les autres mondes déjà existants.

Forum Social Mondial des

Le Processus

01

JUIN 2020

OCTOBRE/NOVEMBRE2020

Rencontre virtuelle mettant l'accent sur les expériences de changement, de débat public et de confluence.

Rencontre virtuelle présentant des initiatives et des bonnes pratiques s’alignant avec le postulat "Nous acceptons le défi", ainsi que la co-construction d'un agenda à long-terme.

01

Calendrier

JUILLET2019

AVRIL2019

Rencontre des réseaux internationaux à Barcelone visant à s’aligner sur la définition concrète des objectifs et des résultats du processus, du programme, ainsi que des stratégies de multiplication.

Rencontre préparatoire à Barcelone visant à ouvrir un espace de dialogue autour de l'établissement des plans, des défis et de la construction du processus vers 2020.

+ 190

ACTIVITÉS

+ 4000

PERSONNES

+ 55

INITIATIVES

Les économies transformatrices sont étroitement liées au mouvement altermondialiste. Elles constituent un concept unificateur de propositions de transformation socio-économique qui impliquent de nouvelles façons de penser et de s’engager dans l'économie à partir d'une approche critique visant à construire un système socio-économique qui place les personnes, leurs communautés et leur environnement au centre de tous ces processus. Depuis le FSMET, les quatre mouvements ci-bas, qui en se fusionnant entre eux et avec d’autres initiatives, sont au cœur du cercle vertueux des économies transformatrices :

Que sont LES

économies

transformatrices

L'économie sociale et solidaireL'économie basée sur le communLes économies féministesL'agroécologie et le mouvement pour la souveraineté alimentairE

01

En savoir plus

Mettre la vie, la solidarité et les soins au centre du débat.Renforcer les luttes antiracistes ("avec le racisme, il n'y a pas de démocratie").Défendre les droits des marginaux qui sont exclus du modèle hétéronormatif.La finance éthique comme un outil nécessaire aux économies transformatrices.Les politiques publiques comme axe transversal pour co-construire et créer une alliance informelle entre les différents acteurs.Promouvoir le processus de production agro-écologique, qui priorise le respect de la terre et de la nature.Promouvoir l’éducation inclusive ainsi que déconstruire nos imaginaires collectifs.Diffuser la recherche sur la création d'argent et promouvoir des alternatives qui ne génèrent pas de dettes.

01

Quoi

Nous soulignons l'importance de la convergence entre les différentes économies. C'est à dire que chaque économie transformatrice contribue à la transformation du potentiel commun

JOUER

01

STRATÉGIESCompter sur des stratégies qui nous sont propres, qui sont en alliance avec d'autres économies et mouvements de transformation, pour faire face ensemble à la violation systématique des droits de l'homme et de l'environnement.Stratégies et actions de la base, du local, des communautés elles-mêmes, et pour générer des révolutions situées vers le global : du micro au macro.Ces stratégies doivent se déployer à l'échelle internationale en prenant soin d'assurer un ensemble de principes encadrant la transformation de la gouvernance mondiale.Il est essentiel d'élaborer des stratégies de résilience qui soient en mesure d'accompagner la conservation de la biodiversité.

Comment

DISCOURS ET FORMES DE PENSÉEExplorer des voies novatrices et travailler conjointement à mettre de l’avant une vision globale des économies transformatrices.Chercher à réaliser et gérer les marchés, les politiques publiques et le territoire, à partir des terrains communs que sont les mouvements sociaux.

PRATIQUESLa pertinence de nos pratiques et de nos moyens d'échange qui facilitent les transactions économiques, réside dans le fait qu’elles ne soient pas dépendantes de la logique capitaliste.Le recours à l’action micropolitique permet d'articuler toutes les dimensions à considérer et de territorialiser les luttes.Le renforcement des actions de solidarité sont au centre de nos pratiques.L’élaboration des outils de reconstruction économique et sociale permettent de rassembler simultanément la pluralité des agents économiques et sociaux.

01

Réunion Mémoire du FSMET Avril 2019

Réunion Mémoire du FSMET Juillet 2019

Matrice utilisée en juin 2020 pour recueillir des propositions pour l'agenda

Réunion Mémoire du FSMET Octobre-Novembre 2020

Chaîne de vidéos

Notre blog à El Salto / Transformadora

Galerie de photos

Web Transformateur

Forum virtuel

Systématisation

du processus

Alliances des Économies Transformatrices

02

02

La crise financière mondiale qui a explosé en 2007 et qui était le résultat de la connivence des pouvoirs politiques avec les élites financières et de leur désir d'accumulation de capital, a démontré la nécessité de repenser l'ordre économique établi. Une multitude de voix anonymes du monde entier s’est unie afin d’appeler le renversement des régimes en place. Nous avons ainsi été témoins de l'indignation du Printemps Arabe, du mouvement Occupy, des mouvements populaires nationaux de ces dernières années au Chili jusqu’au Liban, des manifestations pour la justice climatique, des révoltes féministes, pour n’en nommer que quelques-uns.Cependant, les changements attendus n'ont pas eu lieu. C’est la financiarisation de l'économie qui a continué dans son élan, son caractère spéculatif s'est renforcé et les inégalités continuent de se creuser dans le monde entier.

La dé-médiatisation de ces mouvements de révoltes est accompagnée de la philosophie « un autre monde est possible » du mouvement altermondialiste et anti-mondialiste, ainsi que d'autres mouvements ayant une longue tradition historique tels que le coopérativisme et les économies communautaires. Au courant de cette période, nous avons assisté à la (ré)émergence d'approches et de pratiques revendiquant leur propre espace dans le débat sur les économies novatrices, sur les personnes qui les construisent et sur les façons de vivre, de travailler, de consommer et de coexister. Le tout, établit sur une base matérielle et culturelle, diamétralement opposée au régime capitaliste.Ces nouvelles économies, qui connaissent une forte croissance ces dernières années, sont en train de monter en force. Toutefois, l'un des principaux défis que nous rencontrons sur cette voie est l'absence d'un récit commun, d'une vision globale qui permette d'identifier et de combiner les différentes propositions, et de s’aligner par rapport à un récit plus large et partagé dans nos efforts de transformation socio-économique.

OÙ EN SOMMES-NOUS

DE L'ÉCONOMIE DE CHOC À L'ÉCONOMIE DE TRANSFORMATION

POUR Une économie

pour la vie

POUR UNE ÉCONOMIE

02

Tout au long de ces derniers mois de pandémie, nous avons été témoins d'événements complexes et préoccupants, notamment les effets de la dévastation capitaliste et néolibérale. Les injustices et les inégalités structurelles ont été mises en évidence par la prédominance des programmes néolibéraux de non-protection et de marchandisation de la vie, de la santé, de l'éducation et de la production de biens et services de base. Dans des proportions sans précédent, les ménages - convertis en lieux de travail, d'éducation, de soins - et le travail des femmes ont absorbé tous les impacts de cette situation en payant un coût humain énorme.D'autre part, le flux de production, de services et de relations assuré par les économies transformatrices dans le monde entier a prouvé la capacité des nouvelles économies à réagir dans des conditions extrêmes, comme celles que nous connaissons aujourd’hui.

POUR LA VIE

Ces dernières ont d'ailleurs été notables durant cette crise, en ayant fourni, entre autres, des produits d’alimentation de base, des fournitures de première nécessité et des soins de santé.Les initiatives sociales, collectives, communautaires et de voisinage, combinées à des politiques et des ressources publiques, ont permis d’offrir un soutien à plusieurs communautés touchées. Il est alors devenu évident que les économies transformatrices font plus que jamais parties prenantes du tissu économique et social qui préserve et reproduit la vie.Tout de même, les pratiques destructrices des coopératives dans leur gestion de crise sont bien présentes : plus grande concentration de grandes fortunes, disputes sur la gestion privée et commerciale de la pandémie, méfaits du capital financier spéculatif, expansion du "capitalisme de surveillance" dans un monde confiné et dépendant de la connexion Internet... Bref, un scénario d'incertitude face auquel les économies transformatrices proposent une économie de la vie et non au détriment de la vie.

LE PROCESSUS DU FSMET DANS UN MONDE EN MUTATION

Manifeste de la confluence féministe

Apports des confluences

03

Au cours de ce processus s’étalant sur plus de deux ans, de nombreuses voix se sont rassemblées afin d'établir un programme commun pour l’avenir des économies transformatrices. Les différentes confluences ont tenu de nombreuses réunions et réflexions qui ont tenté de mettre en évidence le travail collectif, l'apprentissage via le débat et le partage, et le désir de non seulement maintenir les résistances actuelles en vie, mais aussi de construire de nouveaux mondes et de défendre une vie qui vaut la peine d'être vécue.Tout au long de ce processus, il y a eu des moments d'exposition et d'analyse, de dialogue inter et intra-mouvements, et de construction/action. Nous avons partagé les expériences, les défis et les besoins des économies transformatrices dans nos territoires et au niveau mondial. Le tout, en situant les dimensions les plus critiques du conflit actuel entre le capital et la vie, ainsi que les alternatives que nous avons construites et qui tracent des voies pour un changement systémique.

03

Confluences

thématiques

et de mouvements

03

RESSOURCES COMMUNES

MONNAIESOCIALE

FINANCE ÉTHIQUE

FÉMINISMES

COMMERCE ÉQUITABLE

POLITIQUES PUBLIQUES

ÉDUCATION

UNIVERSITÉS

MACRO-ÉCONOMIES

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

ÉCONOMIE SOLIDAIRE

AGROÉCOLOGIE

Confluences

locales

et territoriales

03

AMÉRIQUE LATINEEUROPECOLOMBIEITALIEÉQUATEURLUXEMBOURGQUÉBECOCCITANIE-FRANCESIÈGE DE BARCELONEARGENTINEASIE - ASECFRANCE

Interconfluences Juin2020

Interconfluences Octobre - Novembre 2020 (I et II)

03

Outils

des confluences

Document de systématisation en PDF

Propositions d’actions

04

Le défi comprend différentes initiatives : luttes, campagnes, projets, politiques et pratiques qui reflètent la consolidation des économies transformatrices et qui répondent aux grands défis mondiaux à partir de solutions concrètes. L'idée principale est de rendre visibles les initiatives de transformation existantes à travers une vitrine qui sert à les promouvoir et à les renforcer afin d'offrir des opportunités d'échange tels des parrainages qui garantissent la connaissance et l'assistance mutuelle.

Nous acceptons

le défi

Défi sociopolitique

Défi environnemental

Défisocio-économique

Défiscientifico-technique

RENCONTREZ TOUTES LES INITIATIVES

Défi

SOCIOPOLITIQUE

04

Mesurer l'impact des économies transformatrices

Plataforma desbordes

International, Reas Red de Redes, XES, APES, ADEPES, MES Occitania, RIPESS EU

Argentine, Enjambre

La grande majorité des réseaux d'économie solidaire développent des outils pour mesurer l'impact de leurs organisations. Quel est le point commun entre ces méthodes et ces réseaux ? Quelles sont leurs forces et leurs faiblesses ?

« Plataforma Desbordes » est un outil en ligne en développement ayant pour but de visibiliser les projets de collaboration et de coopération dans l’Alto Valle (pour les appliquer ensuite à d'autres territoires) et faciliter la connexion entre les projets.

DÉFI

SOCIOPOLITIQUE

Villes pour le commerce équitable

Chaîne de production de fruits indigènes

Espagne, IDEAS

Brésil, Cadeia produtiva solidária das Frutas Nativas

La campagne "Les villes pour le commerce équitable" est un outil permettant de travailler sur les questions de marketing et de sensibilisation avec les secteurs de la société concernés.

Il s'agit d'un projet d'intercoopération visant à créer des chaînes de distribution et de commercialisation de produits agro-écologiques.

04

DÉFI

SOCIO-ÉCONOMIQUE

Chaîne de production de coton Justa Trama

Projet Habitat de solidarité Quitumbe

Brésil, Red Justa Trama del Algodón Orgánico

Équateur, Cooperativa de Vivienda Alianza Soliaria

La « Justa Trama » est une chaîne de production de coton agro-écologique et biologique, où 500 personnes travaillent et sont payées 30 à 100% des bénéfices. Elle montre qu'il est possible de construire des alternatives pour une économie véritablement transformatrice au niveau local.

Il s’agit d’un projet qui fonctionne selon une économie coopérative, l'autonomisation et la participation, en suivant 4 axes : l'habitat, l'espace public, la communauté et le logement. Ce projet à bien compris que la reproduction prolongée de la vie va bien au-delà du logement.

04

DÉFI

SOCIO-éCONOMIQUE

Construire le monde que nous voulons ici et maintenant

Venezuela, Organisation CECOSESOLA

CECOSESOLA est une organisation à but non lucratif et autofinancée qui fonctionne sur la base d’un fonds collectif. Elle est composée de 50 organisations issues des secteurs populaires du Venezuela et qui sont réparties dans 7 États. Ils desservent 40 % de la population d'une ville de plus d'un million d'habitants.

04

DÉFI

SCIENTIFICO-TECHNIQUE

L'université du bien-vivre

Apprendre en jouant, Apprendre en faisant

Amérique Latine, Campaña por un Currículum Global de la Economía Social Solidaria

Argentine, Association Vientos del Sur

Université basée sur une pluridiversité qui articule différentes initiatives éducatives visant à construire des outils pour développer une pensée critique et transformatrice, tout en récupérant les connaissances des peuples autochtones.

Il s'agit d'une proposition pédagogique destinée à transformer les pratiques dans les espaces éducatifs, non seulement traditionnels mais aussi dans d'autres où il y a une construction collective des connaissances.

04

DÉFI

scientifico-technique

Travailler pour la liberté

Systématisation et publication d'expériences, de réflexions et de bonnes pratiques en matière d'économies transformatrices en Amérique latine

Argentine, École populaire des médias communautaires

Colombie

Une école populaire qui a vu le jour après des années de travail sur le terrain avec des personnes en situation de vulnérabilité. Son but est de mettre en place des moyens de communication qui appartiennent aux communautés et ne les excluent pas comme le font les médias traditionnels.

Appel à la participation de tous les groupes pour consolider cette proposition de dialogue autour de la connaissance et de la construction collective face à 2021. En ce sens, une systématisation et publication des bonnes pratiques sont proposées.

04

DÉFI

ENVIRONNEMENTAL

Centre pour l'éducation et la promotion du développement durable

Creación de carsharings eléctricos locales

Cuba, CEPRODESO

Espagne, Som mobilitat

Ce centre met de l’avant une connaissance critique de la réalité environnementale à Pinar del Río. Pour ce faire, il cherche à avancer le dialogue horizontal dans la recherche d’actions durables visant à résoudre les problèmes environnementaux.

Cette coopérative de consommateurs et d'utilisateurs, née en 2016, à pour objectif de créer un modèle de mobilité durable et de transformer la mobilité traditionnelle basée sur la voiture à combustion en une mobilité de véhicules électriques.

04

DÉFI

environnemental

Femmes consolidant leur territoire via l'économie environnementale et solidaire selon une perspective de genre

Incubatrice d’entrepreneures solidaires et citoyennes

Colombie, ENDA

Mali, ORFED et Quartiers du Monde

Cet incubateur d'économie sociale et solidaire s’aligne selon une perspective de genre basée sur les échanges intergénérationnels, l'éducation à l'environnement, la récupération de l'espace public, l'organisation communautaire et la sensibilisation.

Espace de commercialisation de produits que les femmes développent par elles même. Le tout, en tenant compte des critères de durabilité et d'impact environnemental, notamment via l'énergie solaire.

04

Agenda des économiestransformatrices

05

Connaissance

Relations avec la nature et les écosystèmes

Relations et flux de pouvoir

Quatre

DIMENSIONS

de transformation

05

Cet agenda, qui est un espace ouvert à la contribution, montre le travail qui a été réalisé depuis plus de deux ans et qui, à travers différentes actions, dialogues, débats et processus d'assemblée a réussi à créer différents espaces de réflexion sur la nécessité et le désir de mettre en œuvre des changements structurels mondiaux. En bref, ce programme est le point de convergence de milliers de personnes travaillant à la construction d'autres mondes.

NOUVELLES PROPOSITIONS

Économie et Finance

La transformation des relations avec la nature et les écosystèmes fait référence à la manière dont le modèle capitaliste détruit la nature dans son effort constant de générer des richesses. Cette dimension vise, entre autres, à réfléchir au développement d'alternatives au capitalisme dans les domaines de la production alimentaire, de l'accès à l'eau et à l'énergie et de l'utilisation des terres.

Transformer les relations

avec la nature

et les écosystèmes

05

Encourager le processus de production agro-écologique, élever la voix contre les OGM, promouvoir la création de stratégies de résilience pour conserver la biodiversité et lutter pour plus de réserves naturellesDévelopper des systèmes alimentaires gérés par les communautés et relevant d’une agriculture durable qui garantit le droit à l'alimentation aux populations, promeut la biodiversité, les marchés locaux et les politiques publiques qui les soutiennentRejoindre les luttes pour la justice climatique et la préservation active de la biodiversité, pour la mise en commun des biens naturels et contre l'extractivismeTravailler sur la régénération urbaine et la réduction de la taille des villes à une dimension humaine, sur la planification urbaine participative et sur les formes collectives de gestion des écosystèmesFaire la promotion des communautés et coopératives énergétiques et de toutes les formes de production, de distribution et de consommation d'énergie locale qui sont décentralisées et renouvelables, ainsi que des moyens de mobilité durables, publics et partagés

Nous nous référons à l'analyse des flux matériels et des formes d'échange, ainsi qu'à l'analyse de la force productive et reproductive. En d'autres termes, nous ne nous référons pas seulement à l'analyse du système macroéconomique lui-même, mais aussi à la manière dont il s'approprie nos formes de production et dont il utilise le travail reproductif comme moyen d'accumuler les richesses.

Transformer les relations

économiques

et financières

Promouvoir la constitution de marchés sociaux, de réseaux et circuits économiques solidaires, de plateformes numériques et de systèmes d'échange monétaires et non monétaires, qui ne dépendent pas de l'économie du marché capitalistePopulariser l'utilisation de la monnaie sociale et les formes d'échange et de crédit qui sont indépendants du système bancaire et de la finance mondiale, c’est-à-dire gérés et contrôlés par les communautés à des fins mutualistesAccroître notre articulation tant à l’interne (par l'innovation dans l'intermédiation financière, les prêts participatifs, les prêts d'amorçage, le crowdfunding, les micro-crédits, etc.) qu'à l’externe, via la finance solidaire et les économies transformatricesAborder les questions macroéconomiques (du commerce international aux chaînes de production industrielle) afin de proposer des alternatives concrètesIntégrer et visibiliser la dimension reproductive dans les discours et pratiques économiques, notamment en rompant avec le binôme productif/reproductifAvancer l'importance du travail communautaire, du travail de soins et non seulement de la reconnaissance, mais aussi de la redistribution de ce travail

05

Nous parlons de culture, d'imaginaire et d'éducation. Cette dimension vise à poser une réflexion sur la manière dont nous générons des connaissances. Il s'agit de rechercher des alternatives culturelles et éducatives qui permettent de construire des sociétés exemptes de machisme, de racisme, d'homophobie, de consommation massive, de destruction de l'environnement et de l'idéologie de croissance et de profits illimités.

Transformer les relations entre

LAconnaissance

et la culture

05

Créer des alliances entre l'éducation au développement durable, l'économie sociale et solidaire et d'autres mouvements sociauxPromouvoir l'utilisation d'outils numériques libres, ouverts, coopératifs, fédérés et interopérablesEncourager la participation directe des étudiants dans leurs centres d'études. Sortir du schéma d'un système universitaire centré sur l'Occident et promouvoir un système autonome, avec des programmes d'études multiculturels et des pédagogies d'apprentissage coopératifSouligner l'importance de raconter de nouvelles narratives pour déconstruire notre imaginaire collectif, en alliance avec des médias économiques indépendants, coopératifs et alternatifsContribuer au développement des Peuples Ancestraux et de leurs connaissances ancestralesSur la base de la méthodologie de l'éducation populaire, développer des techniques et des outils pour la formation aux économies transformatricesDécoloniser les langues pour réduire l'hégémonie de certaines langues sur d'autres. Promouvoir l'utilisation d'une langue inclusive (non sexiste) et décoloniale.

Lorsque nous parlons de transformer les relations et les flux de pouvoir, nous faisons référence aux changements que nous voulons mettre en œuvre aux niveaux institutionnel, politique et organisationnel, car nous observons la nécessité de procéder à des changements structurels dans la manière dont les sociétés sont organisées dans le monde.

Transformer les relations

et flux de pouvoir

Partager et développer des outils juridiques (lois, régime juridique) - pour la reconnaissance et la diffusion de biens communs et d'autres formes de production et de reproduction matérielles et immatérielles, ainsi que pour l'autogestion collective.Consolider des alliances avec des réseaux d'autorités locales et des mouvements municipaux qui promeuvent une autre économieAvancer des campagnes d'actionnaires qui soient critiques et une législation nationale et internationale qui favorise l’expansion de la finance éthique et solidaire

Partager des méthodologies et des outils visant à améliorer la manière dont les espaces communs, partagés, inclusifs et participatifs sont facilités et organisésComparer et partager des outils d'auto-évaluation et d'amélioration de la gestion des activités et des formes d'organisation, tels que les budgets sociaux et les indicateurs de bien-être, d'inclusion sociale et d'impact environnemental positifDévelopper les confluences et les dialogues inter-confluences locaux et thématiques dans le cadre des économies en mutationDépatriariser les relations de pouvoir, tant dans l'espace public qu'au sein de nos réseaux et organisations, et ce, à partir d'une approche intersectionnelle qui renforce la force politique féministe et antiraciste

DANS L'ARÈNE POLITIQUE ET LA SOCIÉTÉ

DANS NOS ORGANISATIONS ET RÉSEAUX

05

Avec le soutien des BAILLEURS

de fonds suivants

Le contenu de cette publication relève de la seule responsabilité de l'Association du Forum Social Mondial des Économies Transformatrices et ne reflète pas nécessairement les vues des bailleurs de fonds.

Uno de los primeros logos reversibles ambigram / diseñados comercialmente (1969)

El número "1" se puede ver entre la 'F' blanco y las ondas de color rojo

El pavo real en el logotipo de NBC significa color y orgullo.

Réseaux

moteurs

Uno de los primeros logos reversibles ambigram / diseñados comercialmente (1969)

El número "1" se puede ver entre la 'F' blanco y las ondas de color rojo

El pavo real en el logotipo de NBC significa color y orgullo.