Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

TOUS LES LUNDIS, LES COUPS DE ♥ 2020

#4 Lundi 7 décembre

Conseils de lectures, idées cadeaux…Le Salon d’Essayage de la Fête du livre vous recommande une sélection de titres jeunesse parus en 2020. Chaque lundi, retrouvez surnotre site et nos médias sociaux les coups de ♥ de professionnel(le)s du livre.

En partenariat avec les équipes de la Bibliothèque Départementale de Prêt de l’Ardèche, de la Médiathèque Jean Ferrat à Aubenas, de la Médiathèque de Nyons, de la Médiathèque de Saint-Paul-Trois-Châteaux, ainsi que la librairie du Tiers-Temps à Aubenas, l’OCCE de Valence et l’équipe de la Fête du Livre.

Libre ! Harriet Tubman, une héroïne américainede Fleur Daugey et Olivier Charpentier, Actes Sud JuniorDocumentaire, dès 10 ansDans ce documentaire aux allures d’album jeunesse, Fleur Daugey nous raconte l’histoire d’Harriet Tubman, née esclave en 1607 au sud des Etats-Unis.Exploitée, maltraitée du fait de sa couleur de peau et de son statut, elle décide à la mort de son maître de s’enfuir pour retrouver sa liberté.L’ouvrage alterne les parties documentaires avec des informations précises et abordables sur l’esclavage américain, et les parties récits narrés par Harriet elle-même, façon autobiographie.A travers l’histoire d’Harriet, vous en apprendrez plus sur la vie quotidienne des esclaves avant la Guerre de Sécession: mariages, travail des enfants, comportement des Maîtres et Maîtresses, commerce et séparation des familles, chasse à l’homme en cas de fuite.Vous découvrirez aussi comment ils ont participé à l’effort de guerre, ou ont réussi à s’échapper du Sud pour vivre une vie meilleure au Nord des Etats-Unis.Un documentaire à mettre entre les mains des passionnés d’Histoirequ’ils soient petits ou grands, à partir de 10 ans !Amélie, Bibliothèque Départementale de l’Ardèche

Encore un oragede Matthieu Sylvander et Pénélope Jossen, aux édition L’École des LoisirsRoman, dès 10 ansL’été est là et Estelle voit de nouveaux vacanciers particuliers arriver dans le gîte de montagne de sa mère.Accompagnée de son petit frère Aurélien, elle découvre un groupe d’handicapés moteur et Kévin, un vieux monsieur déficient mental.Très vite, les deux enfants s’attachent à ce drôle de bonhomme en pantoufles qui traîne sa pipe éteinte et son ours en peluche. Ils partent en randonnée, font du cheval…Mais un après-midi d’orage, c’est le drame : Kévin a disparu pendant l’absence des enfants et reste introuvable. Estelle sait où il est : dans la montagne.Mais la montagne est très dangereuse, surtout pendant les orages. Son père est d’ailleurs décédé pendant un sauvetage l’année précédente…Ce roman jeunesse destiné aux 10 ans et + abordedeux sujets principaux : la déficience mentale et le deuil.Deux sujets difficiles à évoquer avec des enfants mais dont l’auteur arrive à saisir l’essentiel avec bienveillance et émotion.Estelle nous apprendra à voir le handicap comme un élément positif.Elle réalisera son deuil en sauvant Kévin, et cela soudera à nouveau sa famille.Un joli message d’espoir pour les jeunes lecteurs. Amélie, Bibliothèque Départementale de l’Ardèche

33 poèmes et demide Julien Baer et Laurent Moreau, aux éditions HéliumPoésie, dès 6/7 ansJulien Baer est auteur/compositeur/interprète. Il a sorti cinq albums de chanson française aux accents pop, et est aussi co auteur avec Philippe Katerine du fabuleux, poétique et déjanté livre-cd La vérité sur les tapirs.33 poèmes et demi est son deuxième recueil de poésie pure, le premier était illustré par Camille de Cussac.Et c’est remarquable ! Tout en vers libres, tout en simplicité, il propose des textes pleins de tendresse qui évoquent le quotidien comme le vaste monde, avec un poil d’absurdité et de naïveté.Ses poèmes sont un véritable plaisir de lecture à haute voix, on sent le talent du parolier. Les illustrations au trait noir de Laurent Moreau s’accordent parfaitement par leur simplicité à cette évocation de petits moments, ravissants et étonnants. L’objet livre est délicat, dos toilé, papier ivoire.Fantaisie et légèreté rapprochent Julien Baer du grand Prévert !« On dit que la route est jolie. C’est peut-être ça la poésie. » Ainsi s’achève le premier poème, et c’est avec joie que petits et grands emprunteront cette route si agréable.Caroline,Bibliothèque départementale de l’Ardèche

Un nom de bête férocede Jean-Baptiste Labrune et Marine Rivoal, aux éditions RouergueAlbum, dès 5 ansÀ travers un texte empreint de poésie et de superbes illustrations réalisées en gravure,cet album aborde la relation très forte, pleine de respect et de tendresse, qui lie un enfant et son chat domestique.D'abord fusionnelle, celle-ci évolue vers l'autonomie et l'acceptation de l'altérité.Un album d'une grande profondeur qui suggère les choses par touches sensibles tout en gardant une part de mystère amplifiant sa beauté.Claire, Librairie du Tiers temps

Le gardien de mon frèrede Ronan Mancec, aux éditions Théâtrales jeunesseThéâtre, dès 13 ansC’est l’été, le soleil, les vacances chez des grands parents, Abel, 13 ans, et Jo son frère, 16 ans, retrouvent la bande de l’été. Abel est amoureux d’un garçon et n’ose pas le dire, surtout à son frère qui s’intéresse surtout aux croix gammées.Il y a ici une lumière vive, celle de l’adolescence, des désirs, des doutes, des bagarres (surtout entre frères), des défis et des peurs.L’écriture est à cette image : vive et lumineuse mais aussi infiniment cruelle comme ce « mon frère m’a tué » qui revient en boucle dans le récit.Emmanuelle, OCCE de la Drôme

De l’autre côté du pontde Padma Venkatraman, aux éditions L’École des LoisirsRoman, dès 12 ansL’enfance ne devrait-elle pas être synonyme de bonheur ?Je replonge dans ce pays que j’aime tant : l’Inde particulièrement beau et difficile - Padma y écrit sans voyeurisme et avec brio une histoire émouvante basée sur la vie des enfants de ce pays dont, pour une grande partie, le quotidien est de trouver de quoi se nourrir.C’est le système « débrouille » qui emmènera quatre enfants,Viji et sa sœur Rukku qui fuient la violence de leur père, et deux sans-abris à se retrouver pour survivre dans un monde hostile aux parias. Sophie, Médiathèque de Saint-Paul-Trois-Châteaux

Le Salon d'Essayage, qu'es acò ?Habituellement,le Salon d’Essayage des livres est un espace de consultation au sein du Salon, présentant les 100 coups de ♥ jeunesse de l’année par des professionnel(le)s du livre : bibliothécaires, libraires, médiateur(rice)s...La Fête du livre n’aura malheureusement pas la possibilité en 2021 de proposer un Salon avec une grande librairie, ses auteurs, éditeurs et Salon d’Essayage.Elle vous propose cependant un rendez-vous hebdomadaire sur notre site et nos médias sociaux dès lundi 16 novembre, pour retrouver des conseils de lectures avec une sélection de titres parus en 2020 accompagnés de critiques littéraires.Dans cette rubrique de notre site web, vous trouverez toute la sélection archivée :

Pour plus de renseignements et de conseils, n'hésitez pas à contacter nos libraires partenaires de la Fête du livre jeunesse !à Aubenas (07)Page Facebook de la librairie du Tiers-Tempsà Avignon (84)Page Facebook de la librairie de L'Eau Vive

Libre ! Harriet Tubman, une héroïne américainede Fleur Daugey et Olivier Charpentier, Actes Sud JuniorDocumentaire, dès 10 ansDans ce documentaire aux allures d’album jeunesse, Fleur Daugey nous raconte l’histoire d’Harriet Tubman, née esclave en 1607 au sud des Etats-Unis.Exploitée, maltraitée du fait de sa couleur de peau et de son statut, elle décide à la mort de son maître de s’enfuir pour retrouver sa liberté.L’ouvrage alterne les parties documentaires avec des informations précises et abordables sur l’esclavage américain, et les parties récits narrés par Harriet elle-même, façon autobiographie.A travers l’histoire d’Harriet, vous en apprendrez plus sur la vie quotidienne des esclaves avant la Guerre de Sécession: mariages, travail des enfants, comportement des Maîtres et Maîtresses, commerce et séparation des familles, chasse à l’homme en cas de fuite.Vous découvrirez aussi comment ils ont participé à l’effort de guerre, ou ont réussi à s’échapper du Sud pour vivre une vie meilleure au Nord des Etats-Unis.Un documentaire à mettre entre les mains des passionnés d’Histoirequ’ils soient petits ou grands, à partir de 10 ans !Amélie, Bibliothèque Départementale de l’Ardèche

33 poèmes et demide Julien Baer et Laurent Moreau, aux éditions HéliumPoésie, dès 6/7 ansJulien Baer est auteur/compositeur/interprète. Il a sorti cinq albums de chanson française aux accents pop, et est aussi co auteur avec Philippe Katerine du fabuleux, poétique et déjanté livre-cd La vérité sur les tapirs.33 poèmes et demi est son deuxième recueil de poésie pure, le premier était illustré par Camille de Cussac.Et c’est remarquable ! Tout en vers libres, tout en simplicité, il propose des textes pleins de tendresse qui évoquent le quotidien comme le vaste monde, avec un poil d’absurdité et de naïveté.Ses poèmes sont un véritable plaisir de lecture à haute voix, on sent le talent du parolier. Les illustrations au trait noir de Laurent Moreau s’accordent parfaitement par leur simplicité à cette évocation de petits moments, ravissants et étonnants. L’objet livre est délicat, dos toilé, papier ivoire.Fantaisie et légèreté rapprochent Julien Baer du grand Prévert !« On dit que la route est jolie. C’est peut-être ça la poésie. » Ainsi s’achève le premier poème, et c’est avec joie que petits et grands emprunteront cette route si agréable.Caroline,Bibliothèque départementale de l’Ardèche

Un nom de bête férocede Jean-Baptiste Labrune et Marine Rivoal, aux éditions RouergueAlbum, dès 5 ansÀ travers un texte empreint de poésie et de superbes illustrations réalisées en gravure,cet album aborde la relation très forte, pleine de respect et de tendresse, qui lie un enfant et son chat domestique.D'abord fusionnelle, celle-ci évolue vers l'autonomie et l'acceptation de l'altérité.Un album d'une grande profondeur qui suggère les choses par touches sensibles tout en gardant une part de mystère amplifiant sa beauté.Claire, Librairie du Tiers temps

De l’autre côté du pontde Padma Venkatraman, aux éditions L’École des LoisirsRoman, dès 12 ansL’enfance ne devrait-elle pas être synonyme de bonheur ?Je replonge dans ce pays que j’aime tant : l’Inde particulièrement beau et difficile - Padma y écrit sans voyeurisme et avec brio une histoire émouvante basée sur la vie des enfants de ce pays dont, pour une grande partie, le quotidien est de trouver de quoi se nourrir.C’est le système « débrouille » qui emmènera quatre enfants,Viji et sa sœur Rukku qui fuient la violence de leur père, et deux sans-abris à se retrouver pour survivre dans un monde hostile aux parias.Sophie, Médiathèque de Saint-Paul-Trois-Châteaux

Encore un oragede Matthieu Sylvander et Pénélope Jossen, aux édition L’École des LoisirsRoman, dès 10 ansL’été est là et Estelle voit de nouveaux vacanciers particuliers arriver dans le gîte de montagne de sa mère.Accompagnée de son petit frère Aurélien, elle découvre un groupe d’handicapés moteur et Kévin, un vieux monsieur déficient mental.Très vite, les deux enfants s’attachent à ce drôle de bonhomme en pantoufles qui traîne sa pipe éteinte et son ours en peluche. Ils partent en randonnée, font du cheval…Mais un après-midi d’orage, c’est le drame : Kévin a disparu pendant l’absence des enfants et reste introuvable. Estelle sait où il est : dans la montagne.Mais la montagne est très dangereuse, surtout pendant les orages. Son père est d’ailleurs décédé pendant un sauvetage l’année précédente…Ce roman jeunesse destiné aux 10 ans et + abordedeux sujets principaux : la déficience mentale et le deuil.Deux sujets difficiles à évoquer avec des enfants mais dont l’auteur arrive à saisir l’essentiel avec bienveillance et émotion.Estelle nous apprendra à voir le handicap comme un élément positif.Elle réalisera son deuil en sauvant Kévin, et cela soudera à nouveau sa famille.Un joli message d’espoir pour les jeunes lecteurs. Amélie, Bibliothèque Départementale de l’Ardèche

Le gardien de mon frèrede Ronan Mancec, aux éditions Théâtrales jeunesseThéâtre, dès 13 ansC’est l’été, le soleil, les vacances chez des grands parents, Abel, 13 ans, et Jo son frère, 16 ans, retrouvent la bande de l’été.Abel est amoureux d’un garçon et n’ose pas le dire, surtout à son frère qui s’intéresse surtout aux croix gammées.Il y a ici une lumière vive, celle de l’adolescence, des désirs, des doutes, des bagarres (surtout entre frères), des défis et des peurs.L’écriture est à cette image :vive et lumineuse mais aussi infiniment cruellecomme ce « mon frère m’a tué » qui revient en boucle dans le récit.Emmanuelle, OCCE de la Drôme