Want to make creations as awesome as this one?

Olivia Hoarau - Professeure Documentaliste - Lycée Antoine Roussin- Saint-Louis - Ile de La Réunion

Transcript

Quels sont les critères évalués ?

Devenir un grand orateur

Quelle tenue, le jour de l'examen ?

S'entraîner tout au long de l'année

Qu'est-ce que c'est?

Préparer les deux questions

LE GRAND ORAL

BIBLIOGRAPHIE

DOCUMENTS DISPONIBLES AU CDI :

CREDITS :

Petit manuel pour grand oral ( 2019) - Bertrand Périer- Une approche concrète et rassurante pour dédramaitser l'oral - Un accompagnement à toutes les étapes (préparation, entraînement, jour J)- Utilisable par tous les élèves dans toutes les disciplines, en classe et/ou à la maison.

Réussir le grand oral du bac / la méthode pour devenir un orateur (2019) - Sandrine Simon de Bessac DorvalCet ouvrage s'adresse aux lycéens comme aux enseignants soucieux d'accompagner efficacement leurs élèves dans la préparation de cette nouvelle épreuve

A voix haute, la force de la parole - Film de Stéphane De Freitas (2017 ) par TF1 Studio Dans le cadre du concours Eloquentia organisé par leur Université, des étudiants de Saint-Denis apprennent à s'exprimer par le biais du plaidoyer mais aussi du théâtre, de la poésie et du chant. L'art de la rhéthorique s'ouvre à eux, et avec lui celui de l'écoute, de l'affirmation de ses opinions et de la confiance en soi. Le portrait d'une jeunesse déterminée à prendre sa place et à se faire entendre, loin des préjugés sur la banlieue.

"Bac 2021 : préparer vos élèves à l'épreuve du Grand Oral"- Caroline Musserote - Article disponible en ligne [https://www.enseignants.hachette-education.com/actualites/grand-oral-bac-2021]

"Annexe 1 - Grille d'Evaluation indicative de l'épreuve orale terminale "- Académie de La Réunion - Disponible en ligne

Musique : Free Music for Vlogs - Ikson - Reveal ** Musique gratuite et libre de droits **

Objectif Grand Oral - Mon cahier pour préparer l'épreuve * Cahier de l'élève (Ed. 2020)- Ce cahier propose une démarche concrète et rassurante pour se préparer au Grand Oral tout au long de l'année.

Les clés du Grand OralHaud Plaquette (2020) EllipsesPour chaque partie de l'épreuve : - Comment aborder l'exercice - Conseils et astuces pour se démarquer Mais aussi une méthode à acquérir afin de se préparer, dès la Première, à obtenir la meilleure note possible.

On ne naît pas grand orateur, on le devient.

Un look étudié pour l’oral

C'est la qestion que vous vous nous posez souvent.Pour l’oral, un look soigné est toujours un atout indirect lorsque l’on se présente à quelqu’un, que cette personne soit un examinateur du bac ou un employeur. Bien entendu, ce ne seront pas vos vêtements qui vous donneront les points nécessaires, mais n’oubliez jamais que venir à l’oral du bac propre et bien habillé est une forme de politesse très appréciée.Encore une fois, pas de prise de tête. Pour être sûr de vous, il faut vous sentir à l’aise. Il n’est pas question de s’habiller comme Papa ou Maman. Restez globalement vous-même, en donnant un twist professionnel à votre tenue, et n’hésitez pas à porter ces vêtements ainsi que vos chaussures un peu avant, pour vous y faire.La chemise pour les garçons est de mise, avec un pantalon habillé parfait pour l’épreuve orale.Les filles auront le choix entre un chemisier, un pantalon, une jupe ou une robe. Jouez sur les couleurs : le noir n’est pas réglementaire ! Le bleu marine s’associe très bien avec du blanc et des couleurs estivales.Et au rayon accessoires, à part des chaussures propres, vous avez carte blanche !Maintenant que vous êtes incollables sur le style pour le Bac, il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bon courage pour vos épreuves !

Le texte officiel

Pas de panique ! Pas plus de 20 minutes seront nécessaires pour passer ce Grand Oral , la préparation démarre dès la classe de Première. Le jour J, l’élève fera face à un jury composé de deux professeurs (spécialité ou enseignement commun ou professeur documentaliste). Le déroulement de l’épreuve tel qu’on le connaît à ce jour est assez simple :

le grand oral en 3 étapes

Cette courte étape permet à l’élève d’expliquer le choix de son sujet et de sa problématique. Au début de l'épreuve, le candidat présentera debout face au jury deux questions portant sur les deux enseignements de spécialité. Ces questions seront transmises au jury par le candidat sur une feuille portant le cachet de l’établissement d’origine et signée par les professeurs des deux spécialités. L’une de ces deux questions sera choisie par le jury pour être traitée par l’élève. Il disposera alors de 20 minutes de préparation pour mettre en ordre ses idées et créer si besoin un support qu'il remettra au jury sur une feuille qui lui sera fournie. Cette fiche mémo lui permettra de noter quelques mots, de dessiner une carte mentale ou bien une équation. Il n’aura pas accès à cette feuille ni à aucune note pour la suite de l’épreuve. Le jury disposera toutefois du mémo pour apporter un peu de soutien à l’élève si cela s’avère nécessaire (par exemple, si l’élève semble perdre pied.) Naturellement, on ne lui demande pas de faire du « par-cœur ». Ouf !

Cette phase consiste en un échange assis avec le jury. Les professeurs vont poser des questions au candidat sur le contenu de sa présentation pour éclairer sa démarche. L’objectif est de faire émerger les raisons pour lesquelles il a choisi ce sujet. Ici, le jury cherche à évaluer la manière dont l’élève mobilise des connaissances, son esprit critique et sa capacité à rebondir en utilisant un vocabulaire rigoureux et adapté. Le jury pourra aussi interroger le candidat sur toute partie du programme du cycle terminal de ses enseignements de spécialité et évaluer ainsi la solidité des connaissances. Pendant cette phase, l’élève pourra soumettre aux professeurs quelques supports (schéma, graphique, image) afin d’illustrer son propos. À la suite de quoi, le jury fera un bilan de la présentation et de l’échange en lui donnant quelques conseils sur l’utilisation de sa voix, son langage non-verbal et le contenu de sa présentation.

L’idée ici est d’être capable de mobiliser ses connaissances et d’aller plus loin dans la réflexion personnelle. Le candidat expliquera en quoi la question qu’il a traitée va éclairer son projet d’études et son parcours professionnel. Il s’agira pour le candidat d’exposer clairement les différentes étapes de réalisation de son projet et la manière dont il envisage de le mener après le baccalauréat.

5 minutes pour introduire le sujet

10 minutes de dialogue pour convaincre le jury

5 minutes pour exposer son projet d'orientation

5mn debout pour justifier le choix de son sujet, énoncer sa problématique et exposer.

10mn assis pour répondre aux questions posées par le jury.

Et 5mn pour faire le lien avec son projet professionnel ou d'études.

20mn de préparation sur l'une des deux questions tirée au sort par le jury.

critères d'évalaution

C'est donc à vous de choisir les sujets sur lesquels vous serez évalués.2 questions que vous allez traiter, en rapport avec vos enseignements de spécialités

Posez-vous quelques questions simples :Y a-t-il dans les spécialités que vous avez choisies un aspect que vous souhaiteriez approfondir ?Trouvez-vous un sujet qui permettrait de faire un pont entre plusieurs disciplines ( y compris hors des enseignements de spécialité) ? Ex: sport et géopolitique, art et économie...Un aspect du programme est-il proche de vos centres d’intérêt, d' un projet personnel ou professionnel ?

C'est à vous de formuler la question à laquelle votre exposé devra répondre: votre problématique devra annoncerà la fois ce dont vous allez parler et ce que vous allez chercher à démontrer.N'oubliez pas que vous devez être efficace : la problématique doit être explicite et claire. Cela ne viendra pas tout de suite. Vous la préciserez au cours de votre travail de préparation.

• Réfléchissez: quels sont les domaines qui vous intéressent (sans exclureaucune thématique) : il peut être question de sport, de musique, de cinéma...?• Cherchez comment faire le lien avec le programme que vous étudiez en classe dans vos enseignements de spécialité.

préparer les 2 questions

Expliquez à un camarade, à vos parents quel est votre projet, les quelques idées importantes que vous souhaitez défendre et pourquoi vous avez choisi ce sujet. Plus vous vous serez impliqué dans ce sujet, mieux vous réussirez à le résumer et à le partager.

Etape 1 : Trouver un sujet

Etape 2 : Du sujet à la problématique

Pour répondre à votre problématique il vous faudra effectuer des recherches : livres, encyclopédies, revues, internet, émissions radio ou télé, réalisation d'expériences... Tout va dépendre de votre sujet. Tapez vos 2 mots clés (Ex : "Sport" et "Economie" ) sur votre portail ESIDOC Opérer une 1ère sélection dans vos résultats en ne retenant que les documents les plus récents (classement par date décroissante)Puis une 2ème en ne choisissant que les documents répondant à votre problématique

N'oubliez pas de tenir un journal de vos recherches:- titre du livre, de l'article, de la vidéo + adresse de la ressource (cdi, bibliothèque, site internet...): rien de plus démoralisant que de perdre une ressource dont on a besoin au dernier moment.- résumé , citation importante...- lien avec la problématique

C'est l'étape du plan: vous devez rassembler et organiser vos idées et les ressources que vous avez conservées de vos recherches pour répondre à la problématique que vous avez formulée. Pour cela vous aider de la méthode des 3QOCPA vous de respecter les différent moments d'un discours puisque vous allez devoir présenter tout ceci sans avoir vos notes

Introduction: prise de contact + annonce sujet

narration: comment vous avez travaillé pour répondre à votre problématique

argumentation: pensez à développer vos arguments mais aussi à présenter les réfutations possibles

Conclusion: vous faites un bilan du travail sans oublier de répondre à la problématique

Etape 3 : Faire les recherches nécessaires

Etape 4 : Organiser les informations

Le meilleur moyen, de réussir, c'est s'entraîner, encore et encore.Choisissez vos "victimes" et variez-les : enregistrez-vous et écoutez-vous, filmez-vous et observez votre gestuelle et votre posture.Entraînez-vous aussi à prendre la parole (et à la conserver) devant un auditoire:- répondez en classe, participez le plus possible- entraînez-vous à présenter votre projet à des êtres de confiance: camarades, parents, frères, soeurs, cousins...

Gérez votre posture, votre gestuelle et votre espace :

Apprenez à écouter les questions : le jury vous posera des questions sur votre exposé et votre orientation. Rien d'inquiétant. Juste deux ou trois écueils à éviter:- ne pas répondre à la question : le soulagement d'avoir terminé votre présentation, l'inquiétude, la déception ("je n'ai pas pu dire tout ce que je voulais") peuvent vous empêcher de bien écouter et donc de comprendre la question. Attention, vous devez rester concentré jusqu'au bout!- répondre trop rapidement : le but de cette deuxième partie de l'épreuve est de dialoguer, de préciser certains points, de donner votre avis et d'argumenter. Tout cela demande un certain temps, rien ne doit rester implicite; malgré ses super pouvoirs, l'examinateur ne peut rentrer dans votre tête. - se montrer trop stressé : soyez poli et détendu, inutile de vous dévaloriser vous-même et de commenter vos réponses, c'est le rôle du jury, laissez-le faire il est en général plus bienveillant que vous et peut vous trouver intéressant.

S'entraîner toute l'année

Pratiquez régulièrement des exercices de cohérence cardiaque cela vous permettra de bien gérer votre stress et vos émotions pour cette épreuve orale.En quelques minutes / jour la cohérence cardiaque permet d'apprendre à contrôler sa respiration afin de réguler son stress et son anxiété. Pour une pratique régulière, téléchargez sur votre smartphone, une des nombreuses applications disponibles gratuitement .

Pour les plus stressés