Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Tourcoing depuis ma fenetre

Lynx, Elephant, Loup et Araignée dans le Centre-Ville

commencer

(à partir de 8 ans)

Présentation

Quatre amis, Lynx, Éléphant, Araignée et Loup se baladent dans les rues de Tourcoing et t'entraînent dans leurs aventures.

Ils ont plus d’un tour dans leur sac pour te faire découvrir ta ville autrement.
Suis les aux détours des rues, arrête toi devant les bâtiments qu'ils aiment et jouent avec eux pour devenir incollable sur l'histoire de Tourcoing.

Amuse toi bien !

découvrir

Index

Présentation

1

3

4

De mémoire d'Eléphant

Le jeu de Loup

La toile de Gipsy

5

2

L'oeil de Lynx

L'oeil de Lynx

Lynx et ses amis se baladent dans le cœur historique de la ville.

Voici ce que Lynx observe.
De quel bâtiment s’agit-il ?
Dans quel quartier se trouvent ce bâtiment, Lynx et ses amis ?

Réponse

Bravo ! Tu as reconnu la flèche de l'Eglise Saint-Christophe qui se trouve sur la Grand' Place, dans le Centre-Ville de Tourcoing.
Dans le Centre-Ville se rencontrent des bâtiments anciens, comme l'église, construite au XIe siècle, et bâtiments construits au XXe et XXIe siècle, à l'image de l'Espace Saint-Christophe qui est un centre commercial.

Réponse

De mémoire d'éléphant

L’église Saint-Christophe est le point de repère dominant la Grand’Place et qui mesure 80 mètres de haut. Elle garde sa place dans le centre-ville depuis le VIIIe siècle, quand elle n’était qu’une chapelle qui se trouvait dans la motte castrale*. À partir du XIe siècle, l’église s'agrandit sans cesse pour accueillir des Tourquennois de plus en plus nombreux.
L’église Saint-Christophe, comme on la connaît aujourd’hui, est le fruit de la rénovation du XIXe siècle initiée par l’architecte lillois Charles Leroy à partir de 1856. Cette église est considérée comme un des plus beaux édifices néo-gothiques de la région et elle recèle encore plein de surprises : dans son clocher se trouve un carillon doté de 62 cloches, ce qui en fait le cinquième plus grand carillon en France.
*Une motte castrale est une sorte de butte de terre et de pierres, fortifiée développée en générale autour d’un château seigneurial. Cela est un système de fortification observé durant le haut Moyen Age.
Écoute l’histoire de Christophe qui a donné son nom à l’église !

De mémoire d'éléphant

Notre balade nous emmène à présent à la Chambre de Commerce.
Ce bâtiment fut construit entre 1903 et 1906 par Charles Planckaert à la demande du maire de l’époque, Gustave Dron.
De style néo-flamand, la Chambre de Commerce est aujourd’hui emblématique d’une ère industrielle florissante de la ville de Tourcoing.

De mémoire d'éléphant

Nous nous arrêtons maintenant devant une maison atypique qui se trouve non loin de la Chambre de commerce.
Cette maison à colombage à l’alsacienne fut construite en 1909 par Jean-Baptiste Maillard pour une célébrité surnommée « Broutteux ». Journaliste, poète et historien local, le Broutteux a passé beaucoup de temps à valoriser l’histoire et la culture de sa ville, notamment en dirigeant le journal local « la Brouette ». Il était tellement apprécié par les habitants que ses amis tourquennois lui ont offert cette demeure unique dotée de décors commémoratifs. La fresque sur la façade réalisée par Rémy Cogghe, par exemple, nous montre les personnages principaux de ses poèmes patoisants dits « pasquilles ». Au-dessus de cette fresque, un buste du propriétaire (réalisé par Georges Engrand) regarde les passants. Alors, quel est le vrai nom de ce Broutteux ?
Indice : il a donné son nom à la rue où se trouve cette maison.

Réponse

Bravo ! Il s'agit bien de Jules Watteux.
C’était un personnage singulier. Il était poète, chansonnier, auteur de pièces de théâtre, comédien, journaliste, bibliothécaire, archiviste, conservateur de musée et historien local. Il écrivait des pasquilles en patois. Ces poèmes-chansons sont illustrées par les décorations de la maison. L’une des plus connues, D’Justin, sonne toutes les 45 minutes au carillon de l’église Saint-Christophe comme une ritournelle.

Réponse

De mémoire d'éléphant

A deux pas de la Grand Place, nous voici à présent face à l'Hôtel de Ville.
Construite par Charles Maillard, entre 1866 et 1885, cette troisième mairie est un bel exemple de l'architecture du Second Empire : une façade éclectique dont les références architecturales se trouvent principalement dans l’art antique et de la Renaissance. Les décors végétaux foisonnants et les personnages mythologiques et allégoriques flottent sur la surface maçonnée. L’aspect majestueux de la mairie renvoie à la puissance et la richesse de la ville de l’époque.

De mémoire d'éléphant

Nos pas nous amènent maintenant à Tourcoing-les-Bains.
Avec les figures légendaires des Enfants de Neptune, Tourcoing a un rayonnement international dans le monde du sport nautique. Si vous aimez la natation, les jeux aquatiques ou encore le sauna ou le jacuzzi, vous pouvez reconnaître facilement cette façade en vitraux polychromes.
Cette piscine a été le plus grand espace aquatique au nord de Paris lors de son inauguration en 2008. Mais cela n’a pas toujours été une piscine, le bâtiment lui-même date du XIXe siècle. Connais-tu sa fonction initiale ?

Réponse

Bravo ! Il s'agissait bien d'une Caserne de Pompier, construite en 1882.

L’inscription « SAPEUR-POMPIER » et les emblèmes des pompiers en bas-relief se trouvent toujours sur l’ancienne façade.

Réponse

De mémoire d'éléphant

Et nous voici enfin à la dernière étape de notre balade urbaine en Centre-Ville : l'Institut du Monde Arabe.
Inaugurée en 2016, la branche tourquennoise de l’Institut du Monde Arabe nous fait rencontrer et découvrir des civilisations du monde arabe à travers des programmes riches et divers. Si le bâtiment de Tourcoing-les-Bains a été autrefois une caserne de pompier, sais-tu quel était le rôle premier de ce lieu ?
Indice : c'est toujours écrit sur la façade.

Réponse

Bravo ! Effet, avant de devenir l'Institut du Monde Arabe, ce bâtiment était une Ecole de Natation.
Cette école, l’une des premières du pays, a été construite en 1904 par la volonté de Gustave Dron, maire de Tourcoing. Tous les enfants de la ville doivent y apprendre à nager et parmi eux, certains deviennent membres des Enfants de Neptune, fameux club de natation et water-polo.
Mais ce n’est pas la seule vocation de cet endroit : les enfants peuvent régulièrement prendre une douche avant et après la baignade ! À cette époque industrielle, la salle de bain était un luxe pour les familles ouvrières vivant dans des demeures insalubres. Cette école s’inscrit dans le programme de santé publique et d’hygiène sociale de G. Dron.

Réponse

De mémoire d'éléphant

En nous promenant du côté du square Winston Churchill, au pied l’hôtel de ville, cette façade rigolote a attiré notre regard… Que de détails décoratifs particuliers !
À Tourcoing, il existe 4 maisons étranges à pans de bois. Elles appartenaient le plus souvent à des artistes !
Celle-ci, construite en 1910-1911 par l’architecte Jean-Baptiste Maillard, est la maison dite du « collectionneur » Ernest Desurmont. Patron d’industrie textile qui a fait fortune en imaginant des pneus de vélo entoilé, il était grand amateur d’art et peintre lui-même à ses heures perdues.
Je t’invite à écouter son histoire en lançant la vidéo !

De mémoire d'éléphant

Nous voici à présent entre la Maison Folie Hospice d'Havré et la Gare de Tourcoing : devant l'immeuble dit "les Arcades".
Ce bâtiment fut réalisé entre 1930 et 1932 le long de l’avenue Gustave Dron qui débouche sur la gare. Admirez la belle polychromie créée à partir de brique orange, de béton et de céramique émaillée !

De mémoire d'éléphant

À 150m des Arcades, nous sommes passés devant la Chapelle du Voeu qui garde la mémoire de la Première Guerre mondiale. Le clergé et les Tourquennois ont fait vœu devant Dieu de lui offrir une chapelle si la ville était épargnée par la guerre. Comme Tourcoing n’a jamais subi de bombardement ni d’incendie pendant cette période, les deux architectes tourquennois Jean-Baptiste Maillard et son fils Henri ont construit cette chapelle en 1921 selon la demande des fidèles.

a toi de jouer !

A toi de jouer !

Connais-tu le Centre-Ville aussi bien que nos amis Lynx et Eléphant ?

Teste tes connaissances grâce à cette Cocotte en papier.

+

Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis autem vel eum iriure dolor.

cocotte

Moi c’est Loup lors de notre promenade avec Lynx et Eléphant, nous avons pris plein de photos !
Mais, ma petite soeur, qui aime beaucoup me faire des blagues à découpé toutes ces belles images. Est-ce que tu peux m'aider à les reconstituer ?
Clique sur les pièces ci-dessous pour découvrir le puzzle qu'elle cache.
Je compte sur toi !

Le jeu de Loup

1

2

3

4

5

6

7

8

9

Solutions

Solutions

Bien joué ! Tu as réussi à rassembler toutes les images !
Grâce à toi, on va pouvoir faire un joli album plein de souvenirs du Centre-Ville !

Grâce à notre ami Eléphant, nous avons pu apprendre beaucoup de choses sur les bâtiments du Centre-Ville.
Peux-tu retrouver tous les nouveaux mots que nous avons appris dans la grille ?
Clique sur la grille pour l'agrandir.
Amuse-toi bien !AmAAAaa,,,f

Le jeu de Loup

Solutions

Solutions

Bien joué ! Trop fort, tu as retrouvé tous les mots cachés dans la grille !

La toile de Gipsy

Gipsy, l'Araignée aime beaucoup jouer avec ses crayons.
Contrairement à ses copains Lynx, Eléphant et Loup, ce n'est pas avec son appareil photo qu'elle se promène, mais avec son carnet à dessins.
Elle t'a préparé de jolis coloriages : tu pourras reconnaîte la Maison du Broutteux, la Maison du Collectionneur ou encore l'Eglise Saint-Christophe.
A tes crayons ! Et n'oublie pas de nous partager tes jolies créations !

Retrouve tous les coloriages ici

Images et photos : Maison Folie Hospice d'Havré

Contenu : Amélie Van Butsele et Hanbyoel Jeon

Contes : Alexia Pengam et Marianne Tanguy
Cocotte du Patrimoine : Marianne Tanguy
Puzzles : Hanbyoel Jeon
Mots Mélés : Hanbyoel Jeon
Coloriages : Alexia Pengam

Un projet mené par le Service d'Action d'Education Artistique et Culturel de la Ville de Tourcoing

Tourcoing depuis ma fenêtre

Mars - Juin 2020