Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

μάθημα, γένος, πόλις et βασιλεύς

Déclinaison des noms

μάθημα

01

02

πόλις

03

04

βασιλεύς

γένος

Rappel

La 3e déclinaison

La troisième déclinaison comprend les noms dont le génitif singulier est en -ος (-ους, -εως). Les nominatifs singuliers sont très variés et les trois genres sont représentés.

Les neutres en -μα :
το μαθημα, του μαθηματος, la connaissance

Pour comprendre l'origine de la forme, clique sur l'icône à côté.

Le datif singulier en grec de la troisième déclinaison se termine un iota adscrit.

Le datif pluriel de la troisième déclinaison est le résultat d'une contraction ou de la chute d'une lettre < μάθηματ - σι.

Les neutres en -ος :
τὸ γένος, του γένους,
la naissance

Pour comprendre l'origine de la forme, clique sur l'icône à côté.

< γενεσ-ος

< γενεσ-ι

Ces formes résultent d'une contraction < γενεσ-α.

Cette forme résulte d'une contraction < γενεσ-ων.

Cette forme résulte d'une contraction < γενεσ-σι.

Thèmes en -ι :
ἡ πόλις, της πόλεως, la ville

Pour comprendre l'origine de la forme, clique sur l'icône à côté.

Thème
πόλι / πόλε

Le génitif sg était *πόληy-ος > πόλη-ος devenu πόλεως à la suite d'une métathèse de quantité.

Le ει vient de la contraction des deux ε après la disparition du yod.

L'accusatif pluriel est analogique du nominatif.

Thèmes en -υ :
ὁ βασιλεύς, του βασιλέως, le roi

Pour comprendre l'origine de la forme, clique sur l'icône à côté.

Le Ϝ tombe entre deux voyelles. Le G. sg. s'explique par une métathèse de quantité : *βασιληϜ-ος > βασιλη-ος > βασιλέ-ως

Le Ϝ tombe entre deux voyelles. L'accusatif sg. s'explique par une métathèse de quantité : *βασιληϜ > βασιλη-α > βασιλε

Le Ϝ tombe entre deux voyelles. L'accusatif pl. s'explique par une métathèse de quantité : *βασιληϜς > βασιλη-ας > βασιλες.

Exerçons-nous !

Exercice 1

Exercice 2

fin