Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Atelier d'écriture


Classe de 1MEI
Lycée des Métiers Charles Péguy
Année scolaire 2020-2021

Projet
"Compositions surréalistes"

Sensibiliser à la poétique surréaliste

Les élèves ont choisi quatre oeuvres à partir d'une sélection de productions surréalistes.
Dans la lignée des poètes de ce mouvement artistique, ils ont utilisé le procédé d'écriture automatique et ont écrit 2 vers sous chaque oeuvre.
Ils ont ensuite retravaillé ces vers en les mélangeant, de manière à composer un poème, créant ainsi des images poétiques à travers des associations inattendues.

Le rêve

Abdelmajid Belkas

Cette image est bleue
Comme la pupille de tes yeux
Les notes doucement s'élèvent
Le poisson bleu lentement empli l'espace

La couleur de la photo est marron
Comme la couleur de mon rêve
Le soleil sous la mer, mystérieuse couleur,
Éclaire la forêt de coraux

Gilles Dupon-Lahitte



Ta beauté me rend parfait
Volupté énervée, déchaînée
Tes bruns cheveux et ton ardeur
Ton humeur définit ton cœur

Devant ta danse magnifique
Mon cœur devient pudique
Ta voix est une musique
Ton sourire tellement mélodique


Clara c'est pour toi

Dans la crique

Noham Coton

Un minotaure aux yeux verts
Relisant ces deux vers
Une sirène nue
Posée au coin de la rue
Un cheval difforme
S’amuse souvent à changer de forme
Une femme tiroirs
Tapie le soir dans le noir


Théo Brogonzoli



Les rêves défendent contre les inquiétudes,
Peu d'hommes saisissent leur rêve dans cette vie
La force est l'arme de ceux qui ont tort,
Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur
Une femme comme un objet,
La femme n'est point le corps de l'homme.
Tes rêves ne te font pas peur,
Ils ne sont pas assez grands.




Rêve impossible

Les rêves attendent


Mathis Coussemacker

Les rêves commencent à s'étouffer
au fond de mes pensées
Faut continuer à les noyer on commence
à en voir la couleur
Toujours allumée, jamais fermée
Toujours habitée, jamais oubliée

La maison sait se faire entendre
Yeux au ciel comme un homme à abattre
Voir la liberté avant de décroître.
Au fond de l’océan comme les poissons
Je ne peux plus nager comme un avion


Evan Capel


Le loup montre sa rage tel un sauvage
Il n'est pas d'accord avec lui-même
Le temps s'arrête en plein désert
La flore et la faune se régénèrent

Une image peut nous faire réfléchir
Elle peut aussi nous trahir
Ce reflet nous donne des visions
On peut y voir un futur long





Une vision de la flore

Le rêve de la vie de rêve


Gilles Dupon-Lahitte


Telle une feuille sans une goutte d'encre
Mon corps demeure sans âme
L'imagination cachée dans cette maison de rêve
Mon cœur se meurt quand mon réveil détruit sa demeure

Nous somme cyprès et si lion
Comme tout hiver a son lendemain
Quand les larme pleuvent
La tristesse coule



Lucas Fonteneau


Ses cheveux comme l'eau de l’océan
S’écrasent sur le sable chaud de l'été
La lune telle l'horloge de la vie
Et le temps qui passe

Un éventail de visages
Déchirés par la douleur
Les lions sortent de la grenade
Une explosion de chaleur







Rêve enchanté

Le rêve sous pression


Franck Fernandes

L'abeille se trémousse autour de mon oreille
L'abeille se rate finit dans la gueule du lion
Au fond de l'eau les coraux se collent
Au fond de l'eau les poissons s'envolent

Dans l'oeil du monde se cache
Le noyau qui disparait derrière les nuages
Sous le soleil couchant la lumière
Le lampadaire s'allume réfléchissant sur le lac triste




Mathias Guirao


Posée sur une roche une femme nue et gelée
Cernée par des tigres affamés

Ces beaux arbres et la verdure
Représentent la vie et la nature

Cette statue offre un masque découpé
On peut y voir un paysage désaccordé

Et ici, en pleine forêt se fait attaquer
Une maison par sa verdure mal lunée






La nature mal lunée

L'imagination


Niverson Gittens


En regardant votre dessin
J'ai vu un homme dessinant de sa propre main

Un robot et l'entrée d'un château sombre
Ou surgissent des choses mystérieuses dans les décombres

Elle se fait agresser,
Un poisson qui doit sûrement être son camarade la défend

C'est une pipe exceptionnelle
D'une valeur importante et choquante






Nsimba Bilonda Josué

Un traumatisme d'enfance, un cauchemar d'enfermement
L'effet d'être enfermé ça l'amène à rêver qu'elle est sur la mer emprisonnée

Tentative de création d'une femme imaginaire
Il l'a créée par le dessin

La représentation d'une femme-violon
Créature au physique magique

La femme-Pygmalion
Amoureuse d'une statue








Evasion

Un monde unique


Léa Bloque

Une lumière intense et inquiétante
Un ciel bleu et nuageux
Un vent de liberté souffle sur le rocher
Et s'envole dans cette immensité

Je me souviens les cheveux au vent
De ces moments merveilleux
Ces objets se sentent bien seuls
Dans leurs cases géométriques étriquées







Luis Ribeiro Lopes Da Silva


Les poils doux dorés de cette table
Son regard plutôt agressif
Cette table plutôt très humaine
Qui apporte du charme à une pièce

Une pipe illusoire
Qui apporte la classe
Une roue de bicyclette gigantesque
Comme une grande roue cauchemardesque








L'inventaire


Mattéo Montrocher

Tout avoir et passer à rien du jour au lendemain
La femme est menteuse et tout le champ lexical compris
Les femmes, les meilleures joueuses de violon
Et un sombre destin

Rien de mieux que la nature
Une soirée avec une petite brise
Et la ville qui s'endort
Une beauté éblouissante









La vie

Pierre Rocha


J'avais les yeux dans les nuages
Après avoir fini cette page
Cette femme de pierre me rappelait quelqu'un
Avec ses longs cheveux où passait l'air

J'avais rêvé de mirage
En repensant à ce mage
Et je repensais aussi à cette muraille
Faite de corail toute en bataille







Le rêve

Adrien Rousseau

Esprit torturé pas de corrélation,
Taureau exerçant sur colombe sa domination
Tiroir est vide depuis qu'il s'en est emparé,

Cœur parti comme raz-de-marée

Crâne fendu début de transformation,
Estomac vide après lapidation
Perdu dans océan de souvenir
Tout ce labyrinthe provoque insomnie










Théo Boucher

J'ai mis du temps à m'habituer à cette obscurité
Je caresse timidement cette lumière pour sortir de cette impasse
T'as toujours le diable si ta peur de finir seul
J'ai moins peur d’être pauvre que de finir riche et seul

La jungle attend de voir le trône revenir a la maison
Le lac me renvoie mon image
Il fait trop chaud en enfer le sang dégouline des falaises
Tu verras tes péchés brûler en enfer









Le reflet du ciel bleu dans mes yeux
Me donne un sentiment vertigineux
Je rêve la nuit, le jour je vis
De choses terrifiantes comme extraordinaires

Le temps passe vite
Ma montre s’amollit
Dans la vallée tout est sombre mais éclairé
C'est ici que je suis né



Mattéo Castel

Rêves vertigineux


La roue de la fête foraine tourne inlassablement
Elle me berce jusqu'à épuisement
Un renard impulsif avec du bois massif
Cela est bien agressif

Une lampe de génie qui arrête la tabacomanie
Cela vient de Tanzanie
Le principe d'une pipe est le même qu' une stalactite
En général en Antarctique








C'est en faisant n'importe quoi
qu'on devient n'importe qui

Tom Gody

FIN