Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

L'homéopathie en question

Utilisée par des millions de Français, l'homéopathie, avec ses minuscules granules colorées aux noms d'apothicaire, est la plus populaire des "médecines dites alternatives" et aussi l'une des plus polémiques.

Niveau lycée - Sandrine Esquirol-Paquerot et Robert Andres

Objectifsetcompétences

Objectifs- Comprendre ce que représente l’homéopathie- Comprendre sa controverse- Réaliser la cartographie de sa controverseCompétences- S’exprimer à l’oral : maîtriser la langue française- Identifier la nature des arguments utilisés- Collaborer, coopérer

Problématique

En quoi consiste cette controverseet comment en réaliser une cartographie ?

Travail à réaliser

Vous êtes saisi par le Ministère Français de la Santé afin d’établir un rapport pour expliquer et tenter de faire comprendre les raisons de cette polémique qualifiée de controverse scientifique.Votre rapport se fera sous forme de cartographie (carte mentale) et devra faire apparaître :- L’origine de l’homéopathie et son principe- Les différents points complétés de la carte mentale- L’effet placebo- Sa place, ses effets, son rôle,...

Matériel

- Ordinateurs, accès internet- Logiciel Cmaptools (pour la construction de la cartographie)

Niveau et programme

Homéopathie

Lacartographie

Médecins favorables

Médecins défavorables

Sandrine Esquirol-Paquerot et Robert Andres

Ordre des médecins

Haute Autoritéde Santé

Des enjeux

" Plus de la moitié des Français (58%) a déjà utilisé "plusieurs fois" des produits homéopathiques, selon un sondage Ipsos réalisé en octobre 2018 pour le compte de trois laboratoires homéopathiques.L'homéopathie pèse peu dans les dépenses de Sécurité sociale: 56,4 millions d'euros de remèdes homéopathiques remboursés (à hauteur de 30%) en 2018 sur 19,598 milliards de médicaments remboursés, soit 0,3% du total (chiffres de l'Assurance maladie, hors remboursements des "préparations magistrales" faites en pharmacie, chiffrés pour l'homéopathie à un peu plus de 70 millions d'euros par an).En revanche, pour l'économie française, l'homéopathie est un secteur non négligeable avec 3.200 emplois directs et un leader mondial basé à Lyon, Boiron.Les autorisations de mises sur le marché pour l'homéopathie ne répondent pas aux mêmes exigences que pour les médicaments classiques: pas besoin de fournir de données sur l'efficacité du produit. Mais ils doivent être suffisamment dilués pour garantir leur "innocuité".L'homéopathie n'est pas reconnue comme une véritable spécialité médicale en France. Mais des facultés proposent aux futurs médecins ou professionnels de santé des formations validées par des "diplômes universitaires".Selon le Syndicat national des médecins homéopathes français (Snmhf), 5.000 médecins homéopathes exerçaient dans le pays en 2016. D'après Boiron, 20.000 des 100.000 généralistes prescrivent régulièrement des granules homéopathiques.Ailleurs en Europe, le statut de l'homéopathie varie grandement: très pratiquée et remboursée en Allemagne, l'homéopathie est pratiquement absente du NHS, le système public de santé britannique, qui a recommandé en 2017 à ses médecins de cesser de la prescrire."La PROVENCE du 13/02/2019

Les raisons de la controverse

Dans la famille des controverses médicales, celle sur l’homéopathie est probablement l’une des plus anciennes.Une arlésienne qui n’en finit pas de diviser les professionnels de santé, particulièrement ravivée par une tribune parue dansLe Figarodu 19 mars 2018 et signée par 124 professionnels de la santé, qualifiant l’homéopathie d’« irrationnelle », « dangereuse » et «coûteuse», ce à quoi a répondu le Syndicat national des médecins homéopathes français en assignant devant la justice de l’ordre des médecins plusieurs dizaines de confrères et de consœurs signataires pour « non-confraternité » et «non-respect du code de déontologie».

Homéopathie

et

effetplacebo

Sandrine Esquirol-Paquerot et Robert Andres