Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

1

02/12/2020

journal nº3

mensuel

ou il part en vacances?» Et nous annonçons dans cette troisième édition, dernière de l’année 2020, que cette odyssée prendra le temps de se reposer. Le journal reste toujours un mensuel mais qui suit le calendrier scolaire du Lycée Molière afin que nous puissions revenir en pleine forme à la rentrée de 2021. Finalement, nous vous souhaitons en avance de bonnes fêtes de Noël et de fin d’année!Bonne lecture, et bonne année!Très cordialement et déjà avec «saudade»

Chers lecteurs du Lièrmo, Ces derniers mois furent une grande aventure pour tous ceux qui se sont impliqués dans le journal. Concilier les cours, les activités extracurriculaires, avoir des moments de loisirs et en plus travailler pour le Lièrmo ! Tout cela a été un défi auquel nous avons fait face depuis août. Nous adorons notre journal et en sommes tous les jours ravis d’y participer ! Néanmoins, une question se pose: «Et les vacances, le Lièrmo continue,

Le chapeau

Chère lectrice, cher lecteur,Dans ce troisième numéro nous traiterons de sujets assez divers.Les rédactrices en cheffe, vous dévoilent ce mois-ci leurs objectifs en créant le Lièrmo et ce que celui-ci leur a apporté. Nous vous présentons plusieurs projets : Impact meninas, la force féminine dans le marché du travail. En parlant de ça, nous vous avons trouvé une petite BD qui parle des sciences comme étant un métier de femmes, et à ce propos, la séance science s’en est inspirée et traite des prix nobels de la chimie de 2020! D'ailleurs 2 femmes l'ont reçu.Allez jeter un coup d’œil au projet « Tour des 2 Amériques solidaires », toute voile dehors!Vous ferez connaissance d’un gringo italien mais pas si gringo que ça.Le « Médias Culture » de ce mois ci s’est chargé de vous sensibiliser au terrible attentat qui a eu lieu, il y a 5 ans, le 13 novembre à Paris… Y a-t-il un lien entre: Islam, islamophobie et xénophobie? Plus d'égalité aux États-Unis après le référundum? Comment la musique influence-t-elle nos vies? Quelles professions avec le parcours santé? Vous trouverez toutes ces réponses dans ce numéro !Nous avons eu l’honneur de pouvoir renouer les liens dans la rubrique "Âlo professor" avec notre cher ancien professeur d’histoire-géographie et éducation morale et civique : Monsieur Dicop.Nous aborderons dans ce troisième numéro des thèmes divers et différents comme par exemple le long billet d'humeur de Lucas sur le droit de manifester en France, le parcours gastronomique de Frédéric Monnier le chef de notre restaurant scolaire "Le Gargantua", les énergies nucléaires, des nouvelles gammes de consoles de jeux, et nous vous présentons une ONG : Grandes A(L)titudes et la démocratisation à l’éducation.Et bien sûr, n’oublions pas notre cher J.B. qui s’amuse à repérer les différents types d’élèves durant cette phase de présentiel.Très bonne lecture Le Lièrmo

ImpactMeninas, l'enjeu du XXI ème siècle

cliquer ici pour accéder à l'article

Le Lièrmo part en vacances

Connaître des femmes si inspirantes et fortes me détermine à ne jamais arrêter de combattre tout ce qui bloque mes rêves et les rêves des filles dans le monde..."

L’équipe du Lièrmo

Ce projet est un enrichissement à côté duquel on ne peut pas passer. Je me sens très accueillie et entourée par des gens prêts à nous aider."

Le Lièrmo, nous a ouvert d'immenses fenêtres. Il nous a montré que tout est possible et nous a fait comprendre que dans la vie il ne faut pas laisser tomber. Il nous a prouvé que nous étions capables de monter un journal tout entier. Nous pourrions dire que ce n'est pas facile tous les jours, que nous sommes souvent débordés, que nous n’avons jamais le cerveau au repos, que devoir gérer tout un travail de presse plus les devoirs de l’école n’est pas anodin, passer des heures et des heures consécutives devant son ordinateur à travailler n’est pas forcément ce que nous voulons faire tous les jours. Mais à vrai dire, notre journal nous passionne. Il nous a fait revivre intensément, dans un monde à moitié endormi. Et c’est à la recherche d’oubli, de retrouvailles, en vivant d’espoir, d’ambition et en visant l’excellence et surtout le bonheur, que nous avons créé ce projet qui nous appartient, à nous tous.Nous étions à la recherche d’une vie, que l’on pensait effacée par cette année que fut 2020; et nous l'avons trouvée à travers le Lièrmo.

Nous voulions créer un lien. Que ce projet nous lie un peu plus à nos enseignants, en apprenant, un peu plus chaque mois sur l’un d’entre eux. Créer un lien avec le personnel du lycée, avec les parents et les élèves. Garder le lien avec tous ceux qui sont passés au lycée, qui, d’une manière ou d’une autre, ont croisé nos vies. Comme par exemple, notre cher Monsieur Dicop qui nous a écrit, et qui nous a retrouvés. Nous avons connus d’autres élèves, les chers membres de notre belle équipe, et nous nous apprêtons à en connaître bien d’autres. Sans oublier la rencontre avec notre nouveau et déjà si cher proviseur et bien sûr notre premier et cher interlocuteur : Monsieur Davanture.(en corrigeant les coquilles et les rêves éveillés)Et avant tout, nous voulions comprendre notre monde, notre société. Nous avons besoin de poser des questions, nous sommes assoiffés de réponses à nos «pourquoi», «comment»,«pour qui» … Nous voulons nous informer, savoir et réussir à expliquer. Et c’est là, que nous avons appris à aller chercher les vraies informations. Nous nous sommes éloignés des réseaux sociaux, nous nous sommes écartés des « fakes news » et nousnous sommes nourris de toutes les connaissances que ce nouveau métier de journaliste a pu nous apporter, à la fois en cherchant et écrivant mais aussi en lisant le travail des autres.

Un journal, ça change des vies. Et nous voulons, pour ce dernier numéro de 2020, vous dévoiler nos objectifs en créant le Lièrmo, et ce qu'il nous a apporté tout au long de cette aventure qui a surgi du jour au lendemain.Dans un contexte de dystopie, où nous ne pouvions pas nous voir, où chacun s’était confiné avec soi-même, sans pouvoir voir ses amis, le Lièrmo est né. Il s'est construit à travers desmessages, appels, mails, aucun contact. C’est devenu notre motivation: nous nous levions le matin avec un objectif à accomplir dans la journée. Ce journal a été comme un réveil, dans un temps, où nous nous étions tous endormis, renfermés sur notre solitude.Et c’est ça ce que nous voulions avec notre journal, accompagner les personnes dans cette phase difficile. Redonner un peu le sourire, faire oublier. On voulait apporter la bonne humeur et à la fois échanger nos connaissances. Se libérer peu à peu de ce monde qui se base graduellement sur un système de désinformation, et surtout se libérer de cette distanciation sociale, de cette pandémie, de cette maladie qui nous fait peur à tous.Nous voulions montrer les élèves, sous un autre point de vue : nous sommes avant tout humains. Sortir du « bon élève », « mauvais élève » ou juste « élève ». Nous aimons tous quelque chose, nous savons tous faire quelque chose. Et il faut être déterminé pour s’investir, y aller, croire en soi. Parce que c’est en ayant sa propre confiance et amour que nous irons jusqu’au bout. Nous voulons connaître les uns, les autres, nous voulons vous connaître, et partager avec vous nos passions et rêves d'adolescents.

Maria Clara Fontes &Jasmine ArnouldRédactrices en cheffe du journal

02/12/2020

journal nº3

mensuel

2

L'éditorial

Lièrmo Monde

La vie au Molière

Os gringos: Un italien ca(rio)ca, page 7

Peut-on encore manifester en France?page 5

Métiers: quelles professions avec le parcours santé?, page 9

Médias Culture, page 7

Alô Professor, page 10

J.B. Poquelin, page 11

Place élèves, page 12

Infos vertes

Le A à Z du Lièrmo

De l'inégalité sociale, page 13

Espace curiosités, page 14

Énergie nucléaire, page 15

À vos manettes, page 16

Les femmes et les sciences, page 16

Conscience sociale, page 17

Séance science, page 18

Comment la musique influence-t-elle nos vies? page 19

Nous sommes sur les traces de l'Almasty..., page 17

3

Toute voile dehors, page 4

L'islamophobie: l'antithèse de la religion? page 6

Plus d'égalité aux États-Unis après le référundum?, page 8

Frédéric Monier, page 13

Quizz, jeux et énigmes, page 20

Le clin d'oeil du CCC, page 11

02/12/2020

journal nº3

mensuel

ImpactMeninas, l'enjeu du XXI ème siècle , page 13

Sommaire

4

02/12/2020

journal nº3

mensuel

retour au sommaire

Depuis que la problématique du réchauffement climatique s’instaure progressivement au sein de notre société, de nombreux projets et mobilisations ont été réalisés dans le but de sensibiliser de plus en plus de personnes à ce sujet. C’est ainsi qu’est né le T2A (Tour des 2 Amériques solidaires - Scientific & Educational Expedition). C’est un projet qui va se dérouler sur 5 ans où un équipage va partir de France, traverser l’océan Atlantique et faire le tour des deux Amériques en passant par le Grand Sud et le Grand Nord à la Voile. Ils comptent rencontrer les élus locaux, les jeunes scolarisés et organiser des conférences tout au long de leur trajet.Nous avons eu l’occasion d’interviewer l’un des organisateurs de cette expédition, Philippe Bensimon, qui revient en détail sur ce projet ambitieux, original et cohérent face aux défis que notre société devra affronter sur la durée.

Toute voile dehors

Agathe Lebreton et Julia Marques 1ère A

Qu’est ce qui a motivé le projet ? Comment est-il né?

C’est l’observation à vue d'œil de la fonte des glaciers présents dans les Alpes qui a déclenché ma prise de conscience vis-à-vis du réchauffement climatique. Imaginez que sur des cartes mises à jour régulièrement sont indiqués des glaciers. Alors, sur place, vous les cherchez désespérément. En fait, ils ont déjà disparu. Il y a aussi les conséquences que ce réchauffement climatique entraîne qui ont été déterminantes pour mon engagement en faveur du climat : j’ai réellement pris conscience que, par exemple, les changements climatiques impactent directement les ressources en eau douce disponibles pour l’homme et le reste du monde vivant, que des immenses migrations de populations liées au réchauffement climatique ont déjà commencé et que celles attendues d’ici la fin du siècle seront colossales. Celles-ci vont forcément engendrer des tensions politiques, sociales et économiques. C’est l’envie de faire réagir les hommes qui m’a poussé à imaginer un projet qui comprendrait à la fois des voyages, des rencontres et du dialogue avec les populations locales, mais c’est aussi l’occasion pour des scientifiques de réaliser des études toujours plus poussées pour mieux comprendre les phénomènes accompagnant le changement climatique, notamment par rapport au passage du pôle Nord et pôle Sud. Mais il faut surtout que les hommes réalisent que nous sommes à l’aube d’une catastrophe planétaire déjà largement engagée.

Par rapport aux dates ? pour quand est-il prévu ?

“As soon as possible !” Dès que ce sera possible, on partira. Aujourd’hui, on a deux problèmes: un problème financier (il nous manque 150 mil euros pour pouvoir prendre le départ) et surtout le problème sanitaire, on est obligés d’attendre que la situation s’améliore sur le continent Américain.

Pourquoi avoir choisi le tour des deux Amériques ?

Parce qu’on y retrouve les pays les plus producteurs, et donc les plus pollueurs, tels que les États-Unis et le Brésil. On a aussi une facilité d’accès aux populations, on le fait en 4 langues (un peu de français, énormément d’espagnol, du portugais et l’anglais servant de véhicule linguistique un peu partout). Le tour des deux Amériques nous conduit également près de l'Antarctique et de l'Arctique, deux grands régulateurs du climat et extrêmement en danger aujourd’hui. On y retrouve aussi les pays qui ont le plus de moyens d’actions contre ce réchauffement et contre la perte de la biodiversité marine, je pense notamment aux États-Unis.

Quels sont les enjeux de cette expédition ?

Ce sont deux missions principales, une scientifique et une anthropologique. La première a pour but d’accroître les connaissances sur la biodiversité marine et ses liens avec le réchauffement climatique. Cela va se passer de deux façons : d’abord, inviter à bord des scientifiques avec leur matériel, où ils y passeront 15 jours/3 semaines pour poursuivre leurs travaux. Ensuite, c’est ce qu’on appelle des recherches en science participative. Là ce sont des personnes comme vous et moi, qui ne sont pas des scientifiques, et qui seront embarquées à bord pour faire de la recherche de données. Ces données seront ensuite envoyées à des laboratoires qui les analyseront et les traiteront. Par exemple, nous allons être amenés à faire des relevés sur la biodiversité marine à des endroits précis. Ensuite, dans 10 ou 15 ans, une autre équipe fera les mêmes relevés sur ce même espace maritime afin d’observer les potentiels impacts du réchauffement climatique au cours des années. Pour le volet anthropologique de l'expédition, nous allons au contact des habitants avec une seule demande : “Parlez-nous de votre vie et de son évolution”. Cela permettra aussi de faire des grandes bases de données qui seront à la disposition de sociologues et d’anthropologues du monde entier.

Comment s'organise la vie à bord d’un voilier ? Comment recrutez-vous votre équipage ?

Il faut bien avoir à l’esprit que le voilier sur lequel nous allons naviguer n’est pas un moyen de se divertir, de seulement voyager. C’est avant tout un outil de travail. Pour 5h de navigation on reste 10h à terre. Il est là pour nous transporter d’un continent à l’autre mais également pour stocker du matériel scientifique, de plongée etc.…C’est un lieu de travail comme un autre seulement il est itinérant.Ensuite le critère le plus important pour recruter des membres dans un équipage est la motivation. Ne pas savoir naviguer n’est pas rédhibitoire. Être déterminé à faire porter le message du projet est l’unique critère d’accès à l’équipage.

Si vous aviez un message à nous donner, jeunes lycéens, concernant le monde de demain, quel serait-il ?

Je commencerai par vous dire que votre avenir est gravement menacé. Aujourd’hui, la pollution de l’air est devenue le deuxième facteur de mortalité dans le monde. Vous ne respirez pas l’air que respiraient vos grands-parents. C’est dommage à dire mais vos parents ont vécu à crédit et c’est à votre génération de rembourser la dette. Vous n’aurez plus la possibilité de faire ce que vos parents ont fait. Par exemple, il y a des métiers qui vont disparaître : d’ici la fin du siècle, il n’existera peut-être plus de moniteur de ski dans les Alpes. Bien évidemment, il y a des métiers qui vont apparaître : tout ce qui est énergies renouvelables, urbanisme etc. Le réchauffement climatique, en 1972, on pouvait le stopper. Il suffisait de stopper la croissance. Personne n’a voulu le faire donc maintenant il est trop tard pour l’arrêter complètement. Mais on peut encore ralentir et surtout s’y adapter. Anticiper, voilà ce que je dirais à votre classe.

cliquer pour lire les réponses

cliquer pour lire les réponses

cliquer pour lire les réponses

cliquer pour lire les réponses

cliquer pour lire les réponses

cliquer pour lire les réponses

Philippe Bensimon

5

02/12/2020

journal nº3

mensuel

retour au sommaire

Il serait donc clair qu’aujourd’hui, en France, la loi et la violence seraient devenus des instruments utilisés par les forces de l’ordre pour réprimer des milliers de manifestants, remettant ainsi en question leur liberté de s’exprimer et manifester librement. Alors que faire? Il n’y a pas de réponse simple à cette question. Le rapport d’Amnesty International propose dans un premier temps de modifier ces lois trop vagues, de les rendre plus spécifiques et adaptées au contexte de ces manifestations, afin d’éviter des milliers d’arrestations injustes. La question des violences policières est plus compliquée. L’idéal serait de trouver un équilibre entre liberté et maintien de l’ordre, mais l’envergure et l’intensité croissantes des manifestations ne rend pas cela simple. Il semblerait que l’origine de ces problèmes soit plus profonde: si les gens manifestent, c’est qu’ils sont mécontents avec les politiques du gouvernement, qu’ils ne se sentent pas représentés, que les dirigeants qu’ils ont élus ne font pas valoir leurs intérêts. Il faudrait donc rétablir le lien démocratique entre le peuple et ses dirigeants… plus facile à dire qu’à faire.

Peut-on encore manifester en France?

Depuis 2018, la France connaît une vague de différents mouvements sociaux réunissant des millions de personnes voulant obtenir une plus grande justice sociale et économique. C’est le cas du mouvement des Gilets Jaunes, des manifestations contre la Réforme des Retraites ou plus récemment du mouvement #BlackLivesMatter. Or, ces mouvements reposent tous sur deux libertés fondamentales : la liberté d’expression et la liberté de manifester pacifiquement. Le 28 Septembre 2020, Amnesty International, une organisation non-gouvernementale qui milite pour la défense des droits de l’homme publie un rapport intitulé “Arrêté-e-s pour avoir manifesté, la loi comme arme de répression des manifestant-e-s pacifiques en France”. Ce rapport dénonce l’utilisation par la police de lois dites vagues et injustes pour arrêter, entre 2018 et 2020, des milliers de manifestants n’ayant commis aucune forme de violence ou d'effraction. Intéressons-nous donc à ce rapport ainsi qu’au rôle qu’on eu les forces de l’ordre dans les dernières manifestations et voyons comment, en France, le droit de manifester pacifiquement est aujourd’hui remis en cause.

Lucas De Coster, 1ere A

Commençons par quelques chiffres. Selon le rapport, seulement entre 2018 et 2019, plus de 40 000 manifestants ont été placés en garde à vue à cause de ces lois. De ces 40 000 personnes, on compte 11 203 gilets jaunes dont 3 204 ont été déclarés coupables. Ces arrestations se basent sur 3 principales infractions : “outrage à l’encontre de personnes dépositaires de l’autorité publique”, responsable pour 20 280 arrestations, suivie par “participation à un groupement en vue de la préparation de violences” et “organisation ou participation à une manifestation non-déclarée”. Ces lois sont légitimes, les manifestations doivent être encadrées par un minimum de lois afin d’éviter les débordements et la violence. Cependant, c’est quand elles sont utilisées pour arrêter des manifestants n’ayant commis aucune violence ou dont les actions ne représentent pas une infraction qu’elles deviennent problématiques.Crier des slogans et brandir des pancartes est un outrage envers l’autorité publique ? Pour certains policiers, oui. Posséder des lunettes de natation, un casque ou un masque anti-poussière implique forcément qu’un manifestant va participer à des violences? De nouveau, pour certains policiers, c’est suffisant pour placer des manifestants en garde à vue? Organiser ou participer è une manifestation non-déclarée est une infraction? Non, selon le Droit International, auquel la France adhère, cela n’est pas une infraction. S’ajoute à cela le contexte de tension dans lequel se déroulent ces manifestations. Présente à la fois chez les manifestants et les forces de l’ordre, la violence est aujourd’hui une partie intégrante des manifestations.

sources

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/police/violences-policieres-l-onu-sermonne-la-france_3221015.htmlhttps://www.amnesty.org/fr/latest/news/2020/09/france-thousands-of-protesters-wrongly-punished-under-draconian-laws-in-pre-and-post-covid19-crackdown/

Cependant, seules les forces de l’ordre possèdent la “légitimité” de l’utiliser. Cette légitimité est justifiée, après tout il est souvent nécessaire d’employer la force pour mener à une désescalade des tensions. Cependant, à partir du moment où les forces de l’ordre utilisent la force non pas pour calmer les tensions mais pour réprimer des manifestants non-violents, cette légitimité perd son sens, laissant place à de la répression pure et simple. Cette dernière a été dénoncée par Michelle Bachelet, la haut-commissaire aux droits de l'homme à l’ONU, qui ordonna, en mars 2019, l’ouverture d’une enquête sur l’usage excessif de la force par les forces de l’ordre pendant les manifestations des Gilets Jaunes. Ces violences, les autorités en ont conscience. Mais, comme en témoigne la nouvelle loi de sécurité globale appuyée par le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin, et notamment son article 24 qui vise à punir la diffusion d‘images malveillantes de membres des forces de l'ordre, il semblerait que le déni et la censure soient les seules solutions proposées par nos dirigeants pour en finir avec l’abus des violences policières.

Cet article n'engage que son auteur

6

02/12/2020

journal nº3

mensuel

retour au sommaire

Y a-t-il un lien entre: Islam, islamophobie et xénophobie?

Le Coran, le principe de la religion musulmane, de quois'agit-il?Par définition, le mot islam est mis en relation avec le mot arabe "salam" dont sa signification est tout simplément: la paix.Le livre sacré est la représentation de la religion musulmane. Ce sont les paroles d'Allah, communiquées à Muhammad par l'intermédiaire de l'ange Gabriel. Le Coran est divisé en 114 chapitres ou sourates, avec un total de 6226 versets. Chaque verset est arrangé par ordre décroissant du plus long au plus court.Cependant, il n'y a qu'une exception: la première sourate, la Fatiha, «l'Ouvrante» qui ne compte que sept versets, devenue la prière type de l'islam.L'enseignement du Coran repose sur deux axes: la relation de l'homme avec le Créateur (dieu) à la Mecque et à la Médine il aborde les relations de l'homme avec les autres hommes. Qu'est-ce que la religion prêche? La religion musulmane est divisée en cinq piliers, qui sont donc: la foi, les prières qui doivent être accomplies 5 fois par jour en se dirigeant vers la Mecque, le jeûne pendant le Ramadan, la Zakat qui consiste à aider les plus nécessiteux et enfin, au moins une fois dans leur vie, ils doivent faire le pèlerinage à la Mecque. Les musulmans affirment que Muhammad était le dernier messager de l'Islam, c'est-à-dire non l'unique, mais le dernier d'une succession de messagers envoyés par Dieu. La foi islamique ne fait pas abstraction des autres noms, y compris celui de Jésus-Christ, qu’ils considèrent simplement comme un prophète. En ce qui concerne Muhammad, c'est lui qui a apporté la prophétie finale, c'est-à-dire qu'à travers lui, Dieu a achevé son message à l'humanité. De cette manière, les musulmans ne contestent pas l'existence d'autres messages prophétisés à l'humanité tels que ceux des livres d'Abraham, la Torah Moïse, les Psaumes de David et l'Évangile de Jésus-Christ. L'Islam pour les musulmans représente bien plus qu'une simple religion. Être musulman est un style de vie. Extremisme, Terrorisme et JihadismeVous pourriez penser que le jihad et le terrorisme sont synonymes, et même la télévision donne souvent cette impression aux gens. Cependant, le jihad signifie pénitence, lutte et travail acharné. Si nous mentionnons l'origine des enseignements islamiques, cela aura une nature purement spirituelle, c'est-à-dire que ce sera un moyen pour les musulmans de rechercher la pleine obéissance aux enseignements religieux.Cependant, depuis les années 1970, pendant les guerres d'Égypte et d'Afghanistan, les forces extrémistes prêchant le djihad radical se sont renforcées. Dans cette interprétation, le jihad est une lutte armée et irréductible contre le retour à toute forme d'expression autre que le «véritable islam», même en l'absence de démocratie. À l'instar des organisations terroristes telles que l'État islamique (EI) et Al-Qaïda, il existe également des partisans extrêmes de la lutte violente, qui est essentielle au maintien de la loi islamique.

grand flux de migrations qui se produisent de nos jours. La xénophobie se manifeste contre différents groupes à travers la planète. En Europe, par exemple, les Arabes et les musulmans ont été la cible de grands préjugés. Selon la sociologie, la xénophobie est définie comme ''ensemble des discours et des actes tendant à désigner de façon injustifiée l’étranger comme un problème, un risque ou une menace pour la société d’accueil et à le tenir à l’écart de cette société, que l’étranger soit au loin et susceptible de venir, ou déjà arrivé dans cette société ou encore depuis longtemps installé''. Par exemple, dans le cas actuel, la xénophobie augmente en Allemagne en accusant les musulmans d'épidémies de coronavirus: Dans cette ville située dans l'État fédéral de Basse-Saxe, le taux d'infection dans un immeuble de 18 étages a atteint son apogée, pouvant accueillir jusqu'à 700 personnes: la grande majorité d'entre eux étaient des immigrants arrivés en Allemagne après la guerre du Kosovo. L'épidémie est préoccupante, les autorités sanitaires ont installé un laboratoire sur le parking du bloc et ont détecté 36 infections, obligeant les 300 autres résidents à être mis en quarantaine. Le problème est survenu lorsque l'extrême droite a lancé des attaques contre les habitants de ce bâtiment, majoritairement musulmans, accusés de propager le coronavirus dans un pays où la maladie est contrôlée. L'alternative pour l'Allemagne a été le parti le plus critique: "c'est un comportement clairement provocateur et ignorant des clans arabes". Selon plusieurs témoins, certains des voisins qui ne sont pas mis en quarantaine ont peur de sortir parce qu'ils reçoivent des insultes et se font cracher dessus par certaines personnes. Masquer vos préjugés en transformant des exceptions en règle générale est surtout grossier, pas empathique, qui peut ébranler la vie de nombreuses personnes innocentes d’une manière terrible.

Belén Bitar 2nd1 & Laura Marinho 2nd3

D'un autre côté, il existe de nombreux musulmans réfléchis qui hésitent à utiliser le terme «jihad» précisément à cause du lien erroné entre le dogme religieux et les actes de violence commis par les musulmans et les tendances considérées "Déformées" par des musulmans non radicaux, c'est-à-dire des gens qui déforment la foi musulmane. “Ne tuez pas la personne humaine, car Allah l’a déclarée sacrée.”-(Coran, VI, 151).

Qu'est-ce que l'islamophobie?L'islamophobie est la peur, le rejet ou la haine dirigée contre les personnes de religion musulmane. La signification du terme continue à être débattue.

La xénophobie, qu'est-ce que c'est?La xénophobie est le nom utilisé qui fait référence au sentiment d'hostilité et de haine manifesté contre les gens parce qu'ils sont étrangers (ou parcequ'ils sont considérés comme des étrangers). Ce préjugé social est devenu plus courant en raison du

sources

https://www.babelio.com/auteur/-Coran/133354/citationshttps://www.lumni.fr/article/les-cinq-piliers-de-l-islamhttps://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=DEBA_185_0036

Leonardo Abeloos, fils d’un Belge et d'une Italienne que nous avons connu lors de l’échange ADN-AEFE. Il apprend le portugais depuis février 2020 lorsqu’il est venu à Rio de Janeiro (avec notre dessinateur Theo). C'est le ‘gringo’ invité de cette édition. À travers ses réponses à nos questions, nous nous retrouvons dans la magnifique ville italienne: Rome.• As-tu vécu dans d’autres pays que l’italie? J’ai vécu 4 ans à Bruxelles, là où je suis né. Puis j’ai déménagé à Rome. • En quoi l’italie est-elle complètement différente de la France (ou du Brésil)? L'Italie présente déjà énormément de différences entre le Nord et le Sud. Le Nord est plus moderne, alors que le Sud est plus traditionnel. Toutefois, certaines des plus grandes différences entre l’Italie et la France sont par exemple la nourriture et le climat.

7

Pour le Médias Culture de ce mois, nous vous présentons un documentaire pour que vous vous replongiez dans l'affreuse soirée du 13 novembre 2015. Nous vous présentons également un film pour hurler de peur du spectaculaire Alfred Hitchcock. Une chaîne youtube pour comprendre que réviser peut être aussi de l'amusement et enfin, un livre : L'Écume des jours, écrit par le géni qu'est Boris Vian.

Médias Culture

Par Jasmine Arnould, 3ème1

Documentaire:

Le 13 Novembre 2015: cette nuit où la France a connu ses attentats les plus meurtriers.Tout ou presque semblait avoir été couvert par les chaines de télévision, répétant inlassablement les images d'une tragédie qui marquerait le pays à jamais. Mais Guédéon et Jules Naudet nous ont fait un documentaire sur cette nuit épouvantable. On voyage dans le temps, on revient au 13 novembre 2015, on revit cette soirée. On voit les minutes passer, on voit la terreur arriver petit à petit, et s'installer.Les frères Naudet parviennent à nous faire sentir cette sensation d'immersion en nous créant cette mini-série de 3 épisodes dans lesquels on peut bien percevoir que les trois heures d'attentats qui passent sont souvent glaçantes, souvent éprouvantes, toujours bouleversantes. Il est certain que beaucoup ne pourraient même pas imaginer ce que ces âmes ont pu traverser cette nuit-là, mais comment ne pas ressentir une compassion envers elles? Fluctuat Nec Mergitur, nous fait tous vivre un même pas un quart de ce massacre qui assassinat beaucoup trop de personnes, mais celles-ci n'ont pas sombré. Elles restent debout. Le plus bel hommage à leur rendre est d'écouter les survivants.https://youtu.be/eNC4903jO3I

Film:

Marion Crane en a assez de ne pouvoir mener sa vie comme elle l'entend. Son travail ne la passionne plus, son amant ne peut l'épouser car il doit verser une énorme pension alimentaire le laissant sans de sou pour le mariage... Mais un beau jour, son patron lui demande de déposer 40 000 dollars à la banque. La tentation est trop grande, et Marion s'enfuit avec l'argent.Très vite la panique commence à se faire sentir. Partagée entre l'angoisse de se faire prendre et l'excitation de mener une nouvelle vie, Marion roule vers une destination qu'elle n'atteindra jamais. La pluie est battante, la jeune femme s'arrête près d'un motel, tenu par un sympathique gérant nommé Norman Bates, mais qui doit supporter le caractère possessif de sa mère.Après un copieux repas avec Norman, Marion prend toutes ses précautions afin de dissimuler l'argent. Pour se délasser de cette journée, elle prend une douche...Psychose est le film d'Alfred Hitchcock qu’on peut voir et revoir cent fois en continuant à y repérer des détails, à échafauder des théories. C’est un film d’une richesse inouïe, qui se prête à toutes les analyses, à tous les niveaux de compréhension. Un chef d’œuvre à ne pas rater !

Livre:

L’écume des jours est une œuvre de Boris Vian parue en 1947, qui se passe à cette même époque. Colin, un beau jeune homme d’une vingtaine d’années va tomber fou amoureux de Chloé, amie d’Isis. Son ami, Chick, collectionneur et amateur de Jean-Sol Partre (un jeu de mot pour se référer à Jean-Paul Sartre), préfère acheter ses œuvres qu’à se marier avec Alise qui elle est la nièce de Nicolas, le cuisinier talentueux de Colin. Nous allons suivre Colin et ses amis, dans leurs vie, qui va se retrouver chamboulée, par l’argent, le travail, la maladie et enfin la mort.C'est une histoire remplie de Jazz, de métaphores, de messages implicites. C'est un livre passionnant qui nous fera voyager dans une visions du monde tout à fait originale. C’est le genre de roman, qui ne se termine pas à la fin de ses pages, il continue de raisonner longtemps après sa lecture. On continue à sentir son impact, et c’est seulement bien plus tard qu'on découvre et comprends le vaste univers implicite que cachait son histoire.

Chaîne Youtube:

Voici de courtes vidéos pour réviser sans s’ennuyer. Pour revoir certains points du programme du collège et du lycée en s’amusant, il suffit de te connecter sur l’Antisèche, une chaîne YouTube conçue sur les programmes du bac et du brevet. Cyrus North, 28 ans, diplômé d’une école de commerce nous fait des mini cours devant la caméra et il a une équipe de jeunes adultes comme lui, techniciens, documentalistes mais aussi de vrais profs de l’Éducation nationale. Tout ce petit monde crée des vidéos pédagogiques et ludiques pour t’expliquer au mieux ce qu’est une fonction en maths ou la guerre froide en histoire.Si vous n'avez pas bien compris un cours, ou que la leçon ne vous inspire pas, n'hésitez pas à aller vous aventurer sur sa chaîne youtube! D'ailleurs plusieurs de nos professeurs nous passent, de temps à autres, des vidéos de cette chaîne!https://youtu.be/2WmXRMTCqZU

02/12/2020

journal nº3

mensuel

retour au sommaire

De plus, l'Italie est un pays beaucoup moins multiethnique que la France ou le Brésil.• La vie à Rome, comment c’est?De toutes les villes dans lesquelles j’ai été, Rome est sûrement une des plus belles. En plus des monuments historiques, la particularité de Rome que l’on ne retrouve dans presque aucune autre ville au monde, est que chaque bâtiment peut être considéré comme une œuvre d’art, et que toute la ville, même quand on s’éloigne du centre historique, est très belle à voir. Se balader dans les rues de Rome est magnifique. (par exemple le quartier coppedè est un mini quartier composé de 26 palais et 17 villas qui ont toutes été idéalisées par le même architecte, qui a donné son nom au quartier. C’est une des destinations de mes balades nocturnes) • Décris moi en 5 mots le peuple italien?Si je devais décrire les Italiens, je dirais qu'ils sont un peuple très fraternel. Les gens sont très “ouverts aux autres” (même si certains politiciens prouvent le contraire). On est assez facilement irritables, mais on arrive toujours à résoudre nos problèmes. De plus, les Italiens sont très fiers de leur nation.

OS GRINGOS: Un italien ca(rio)ca

Leonardo Abeloos et Maria Clara Fontes

Maria Clara Fontes, 2nd2

• Avec quel stéréotype n'es-tu pas d’accord?Les stéréotypes des étrangers sur les Italiens sont les mêmes stéréotypes que les septentrionaux ont sur les méridionaux, par exemple la pizza pasta mandolino. Bien que la mafia soit présente en Italie, comme dans tous les pays, l'Italie a beaucoup évolué, et ces stéréotypes sont désuets.• Avec quel stéréotype es-tu d’accord?De nouveau, je tiens à préciser que ces stéréotypes sont assez incorrects, mais si je devais en choisir un plus exact que les autres, je choisirais le stéréotype de l’italien bruyant et qui gesticule.• Un dernier message? L’Italie et le Brésil sont deux pays très différents, mais très similaires. Il y a la même ambiance chaleureuse, et ils ont tous les deux des cultures très riches. Merci à vous et bonne chance avec votre projet.

Leonardo Abeloos et Theo Milon

Le 13 Novembre 2015: cette nuit où la France a connu ses attentats les plus meurtriers.Tout ou presque semblait avoir été couvert par les chaines de télévision, répétant inlassablement les images d'une tragédie qui marquerait le pays à jamais. Mais Guédéon et Jules Naudet nous ont fait un documentaire sur cette nuit épouvantable. On voyage dans le temps, on revient au 13 novembre 2015, on revit cette soirée. On voit les minutes passer, on voit la terreur arriver petit à petit, et s'installer.Les frères Naudet parviennent à nous faire sentir cette sensation d'immersion en nous créant cette mini-série de 3 épisodes dans lesquels on peut bien percevoir que les trois heures d'attentats qui passent sont souvent glaçantes, souvent éprouvantes, toujours bouleversantes. Il est certain que beaucoup ne pourraient même pas imaginer ce que ces âmes ont pu traverser cette nuit-là, mais comment ne pas ressentir une compassion envers elles? Fluctuat Nec Mergitur, nous fait tous vivre un même pas un quart de ce massacre qui assassinat beaucoup trop de personnes, mais celles-ci n'ont pas sombré. Elles restent debout. Le plus bel hommage à leur rendre est d'écouter les survivants.https://youtu.be/eNC4903jO3I

Marion Crane en a assez de ne pouvoir mener sa vie comme elle l'entend. Son travail ne la passionne plus, son amant ne peut l'épouser car il doit verser une énorme pension alimentaire le laissant sans le sou pour le mariage... Mais un beau jour, son patron lui demande de déposer 40 000 dollars à la banque. La tentation est trop grande, et Marion s'enfuit avec l'argent.Très vite la panique commence à se faire sentir. Partagée entre l'angoisse de se faire prendre et l'excitation de mener une nouvelle vie, Marion roule vers une destination qu'elle n'atteindra jamais. La pluie est battante, la jeune femme s'arrête près d'un motel, tenu par un sympathique gérant nommé Norman Bates, mais qui doit supporter le caractère possessif de sa mère.Après un copieux repas avec Norman, Marion prend toutes ses précautions afin de dissimuler l'argent. Pour se délasser de cette journée, elle prend une douche...Psychose est le film d'Alfred Hitchcock qu’on peut voir et revoir cent fois en continuant à y repérer des détails, à échafauder des théories. C’est un film d’une richesse inouïe, qui se prête à toutes les analyses, à tous les niveaux de compréhension. Un chef d’œuvre à ne pas rater !

Voici de courtes vidéos pour réviser sans s’ennuyer. Pour revoir certains points du programme du collège et du lycée en s’amusant, il suffit de te connecter sur l’Antisèche, une chaîne YouTube conçue sur les programmes du bac et du brevet. Cyrus North, 28 ans, diplômé d’une école de commerce nous fait des mini cours devant la caméra et il a une équipe de jeunes adultes comme lui, techniciens, documentalistes mais aussi de vrais profs de l’Éducation nationale. Tout ce petit monde crée des vidéos pédagogiques et ludiques pour t’expliquer au mieux ce qu’est une fonction en maths ou la guerre froide en histoire.Si vous n'avez pas bien compris un cours, ou que la leçon ne vous inspire pas, n'hésitez pas à aller vous aventurer sur sa chaîne youtube! D'ailleurs plusieurs de nos professeurs nous passent, de temps à autres, des vidéos de cette chaîne!https://youtu.be/2WmXRMTCqZU

L’écume des jours est une œuvre de Boris Vian parue en 1947, qui se passe à cette même époque. Colin, un beau jeune homme d’une vingtaine d’années va tomber fou amoureux de Chloé, amie d’Isis. Son ami, Chick, collectionneur et amateur de Jean-Sol Partre (un jeu de mot pour se référer à Jean-Paul Sartre), préfère acheter ses œuvres qu’à se marier avec Alise qui elle est la nièce de Nicolas, le cuisinier talentueux de Colin. Nous allons suivre Colin et ses amis, dans leurs vie, qui va se retrouver chamboulée, par l’argent, le travail, la maladie et enfin la mort.C'est une histoire remplie de Jazz, de métaphores, de messages implicites. C'est un livre passionnant qui nous fera voyager dans une visions du monde tout à fait originale. C’est le genre de roman, qui ne se termine pas à la fin de ses pages, il continue de raisonner longtemps après sa lecture. On continue à sentir son impact, et c’est seulement bien plus tard qu'on découvre et comprends le vaste univers implicite que cachait son histoire.

8

02/12/2020

journal nº3

mensuel

retour au sommaire

Les élections américaines peuvent être qualifiées de plusieurs manières sauf triviales. Collège électoral, deux partis principaux, différences entre chaque état, des référendums lors de l'élection, tout cela sont des différences entre la démocratie américaine et les démocraties française et brésilienne. En plus des élections du président, des sénateurs et des représentants, plusieurs référendums ont eu lieu lors de ce 3 novembre dernier. Ces référundums ont changé des lois fortement liées aux questions raciales qui affectent la politique américaine depuis toujours. Qu'est-il arrivé lors de ces référendums?Pour comprendre les référendums, il faut comprendre l’histoire de l’esclavage et de la communauté afro-américaine. Entre 1620 et 1865, environ 600 000 africains ont traversé l’Atlantique pour travailler comme esclaves aux États-Unis. Ils étaient majoritairement amenés au Sud du pays pour travailler à la production de coton. En 1860 une guerre civile éclate entre les états du Nord qui étaient contre l’esclavage (Free states) et les états du Sud qui étaient pour (Slave states). C’est à cette période que l’État confédéré est né. Avec la fin de cette guerre, les États-Unis se rassemblent et abolissent l’esclavage dans leur pays. Pourtant, la ségrégation raciale se poursuivait. C’est seulement dans années 60 avec Martin Luther King que les EUA terminent cette séparation et commencent à traiter tous ces citoyens de manière égale. Mais encore, bien que la loi interdise la ségrégation, les mouvements afro-américains croient qu’il existe encore un fort mouvement raciste social qui se met en place aux EUA. Le 25 mai 2020, George Floyd, un afro-américain fut brutalement assassiné par un policier blanc. Cet événement donnera lieu à plusieurs manifestations partout dans cette nation et fondera indirectement le mouvement Black Lives Matter. La société commence à repenser la situation raciale américaine et le fait que plus de 10% de sa population se trouve encore face à des préjugés en raison de la couleur de leur peau. C’est dans ce contexte, à la fois historique et actuelle, que des référendums ont eu lieu en novembre.En plus des élections du président, du sénateur et des représentants, 71% des résidents du Mississippi ont choisi d’adopter un nouveau drapeau. Le dernier symbole de l’état, lequel était en place depuis 1894, comprenait en haut à gauche le drapeau confédéré. Il s’agit d’un symbole à la fois représentant d’une culture du sud des EUA mais aussi d’un État qui a lutté contre les États-Unis et qui avait l’esclavage au centre de son commerce. C’est pour cela que le Mississippi a changé son drapeau. Ils avaient déjà essayé en 2001 de le changer mais le référendum a maintenu l’ancien. Depuis le 30 juin 2020 le drapeau confédéré n'est plus officiel et un comité a été choisi pour créer le drapeau qui allait être proposé au référendum.

La phrase “In God we Trust” (En Dieu nous croyons) devait faire partie du symbole de l’état. Le nouveau drapeau adopté contient en son milieu une fleur magnolia (symbole de la flore de l’état) entourée par 21 étoiles dont 20 sont blanches (la représentation que le Mississippi est le 20ᵉ état à faire partie des EUA). La 21ᵉ étant une étoile un peu plus grande et jaune, divisée en 5 diamants, représentants les 5 civilisations des populations natives américaines qui se trouvaient sur territoire actuel du Mississippi. Tout cela se trouve devant d’un fond bleu, rouge et jaune. Le drapeau est plus inclusif et ne comporte plus des symboles raciaux. Cependant, le mot “Dieu” est encore présent, ce qui ne représente pas les nons-croyants de l’état. Néanmoins, malgré cette controverse, une grande partie de la population se sent finalement représentée avec leur nouveau drapeau qui ne comporte plus de symboles confédérés.L’état de Rhode Island a changé son nom aussi lors de ce référendum. Avant cette élection, le nom complet de l’état fut “State of Rhode Island and Provinces Plantations”. “Province Plantations” désignait le nom de la colonie britannique et “Rhode Island” le nom de la région géographique que se situe l’état. Les mots “Plantation” tel que “provinces” et “dominion” étaient utilisés par les Britanniques aux XVIIᵉ et XVIIIᵉ siècle pour désigner une région. Malheureusement, au long des années, le mot a commencé à être plutôt lié au système d’agriculture qu'utilisait la main d’œuvre d’esclave. Nous avons bien ici, un cas où le langage évolue et des mots normaux du passé deviennent offensifs à nos jours. C’est dans cet enjeux, que l’état change son nom par tout simplement “State of Rhode Island” avec 53% des voix aux urnes. Après la guerre civile américaine, l’esclavage a été aboli en plusieurs états américains. Après 1865, l’esclavage n’a presque plus eut lieu aux États-Unis. Cependant, selon la constitution américaine: le 13ᵉ amendement a aboli l'esclavage et la servitude involontaire aux États-Unis, sauf en cas de punition pour un crime. Donc ni esclavage ni servitude involontaire, si ce n'est en punition d'un crime dont le coupable aura été dûment condamné, n'existeront aux États-Unis ni dans aucun des lieux soumis à leur juridiction. De manière hypothétique et non pratique, l’esclavage était encore permis en quelques états dû à des crimes très condamnable. C’est pour cela que les référendums du Nebraska et d’Utah ont aboli avec 68% et 81% respectivement officiellement l’esclavage dans tous les cas possibles.Tous ces changements symboliques représentent la volonté du peuple, la volonté d’abolir tout reste de racisme et ségrégation aux États-Unis. Selon les mouvements afro-américains, ces changements permettent d'abolir petit à petit le racisme institutionnel et structurel aux États-Unis, montrant comment les Américains veulent changer et veulent un pays plus juste et égal à tous.

Plus d'égalité aux États-Unis après les référundums?

Bernardo Rollemberg, 2nd1

sources

Vidéo Youtube- Other stuff Americans voted on this week- de la chaine J.J.McCullough:https://www.youtube.com/watch?v=Z0sJTkMBZCkArticle NBC news- Mississippi's new magnolia flag starting to fly after vote -https://www.nbcnews.com/news/nbcblk/mississippi-s-new-magnolia-flag-starting-fly-after-vote-n1246589Article NBC news- For Black students, Mississippi's new state flag means end of a'Confederate relic'https://www.nbcnews.com/news/us-news/black-students-mississippi-s-new-state-flag-means-end-confederate-n1246860Article Wikipédia en Anglais - Flag of Mississippi -https://en.wikipedia.org/wiki/Flag_of_Mississippi

9

02/12/2020

journal nº3

mensuel

retour au sommaire

Si vous avez un profil scientifique, poursuivre un parcours de médecine vous a sans doute déjà intéressé. Entre chirurgien(e)s, dentistes, pharmacien(e), sage-femmes, et d’autres, le domaine de la santé s’ouvre sur un parapluie de secteurs tous spécialisés en Science qui par définition à pour objet l'étude, le traitement, la prévention des maladies. La médecine est l’art de mettre, de maintenir ou de rétablir un être vivant dans les meilleures conditions de santé. Dans un contexte de pandémie mondiale, ce sont les professionnels de la santé qui ont pris le rôle de super-héros. En administrant jusqu’à ce jour les nombreux effets du virus sur la santé des autres, le rôle des médecins dans la société a encore une fois été prouvé essentiel à la vie. Réputée pour sa difficulté et son exigence, la médecine est un grand défi dès sa formation. Il faut être patient et déterminé : après avoir passé un Bac à profil scientifique, on compte 9 ans d’études à l’université pour les médecins généralistes, et 10 à 12 ans pour les autres spécialistes (chirurgiens, pédiatres..).Il faut enfin réaliser 9 ans d'études à l'université pour les généralistes, et 10 à 12 ans pour les autres spécialistes, comme les chirurgiens ou les pédiatres. De plus, pour exercer son métier, un médecin doit posséder un diplôme d'État (DE) de docteur en médecine, assorti du DES (diplôme d’études spécialisées) de la discipline suivie. Afin de vous informer en quelques minutes au sujet de ce parcours qui prend plusieurs années, voilà ci-dessous le parcours de formation pour un médecin :- Les trois premières années de médecine, les étudiant apprennent des bases. Selon l'Onisep: “Ce 1er cycle vise à apporter les connaissances scientifiques nécessaires à l'exercice d'une profession médicale et à étudier l'homme sain et l'homme malade.” En fin de 3e année, les étudiants obtiennent le DFGSM (diplôme de formation générale en sciences médicales), reconnu au niveau licence. Voici le programme pour la 2ème et 3ème années de médecine : Dans le programme : sémiologie (étude des signes cliniques et des symptômes des maladies), physiologie, anatomie, microbiologie. Les premières notions de pathologie, de pharmacologie ou de bactériologie ; il y a aussi plusieurs enseignements optionnels : philosophie des sciences, anglais médical, histoire de la médecine ou informatique médicale.Avant de pratiquer il faut réaliser un stage infirmier de 4 semaines à temps plein. Puis, sur les 2 ans, 12 semaines au minimum de stage à l'hôpital sont prévues. Ils ont lieu dans des services généraux ou spécialisés, par exemple en dermatologie, en réanimation, en cardiologie, etc. (Source : Onisep) - Ensuite viennent les 4ème, 5ème et 6ème années de médecine, c’est l’Externat. Ce sont trois années d’externat qui permettent d’acquérir une formation médicale complète. Celles-ci se concentrent sur les pathologies. À la fin de la 6e année, les étudiants obtiennent le DFASM (diplôme de formation approfondie en sciences médicales), reconnu au niveau master. Au programme : gériatrie, appareil locomoteur, neurologie, cancérologie, pédiatrie, etc. Le plus souvent, les enseignements sont organisés par modules thématiques, en général en lien avec les stages.

Au fur et à mesure, il y a la pratique clinique et les externes deviennent à la fois des étudiants et des salariés de l'hôpital. Il faut suivre quelques stages obligatoires, comme pour la médecine d’urgence ou la chirurgie à l'hôpital. D’autres stages sont libres. Sur les 3 ans, l’étudiant doit avoir réalisé 25 gardes. Finalement en fin de 6ème années l’étudiant doit passer les épreuves nationales classantes informatisées (ECNI) et ces dernières déterminent la spécialité et la ville où l’étudiant doit effectuer son internat, selon sa place au classement. (Source : Onisep)- Enfin arrive l’internat, c’est quand l’étudiant de médecine peut choisir sa spécialisation. Pour les médecins généralistes, l’internat dure 3 ans, et pour les autres spécialités il dure de 4 à 6 ans. “L’internat de médecine est organisé en trois phases : socle, approfondissement et consolidation;” dit l'Onisep. À chaque semestre, les internes doivent réaliser des stages et ainsi devenir plus autonomes et gagner de l’expérience en restant sous la garde de responsables à l'hôpital. Après avoir validé les stages, les enseignements et le mémoire, les internes obtiennent le DE de docteur en médecine, assorti du DES (diplôme d’études spécialisées) de la discipline suivie. Le programme : Au total, il existe 44 spécialités : ● 13 d'entre elles sont dédiées à la discipline chirurgicale (chirurgie vasculaire, gynécologie-obstétrique, etc.) ; ● 30 autres relèvent de la discipline médicale (psychiatrie, pneumologie, radiologie et imagerie médicale, etc.) ; ● La biologie médicale est l'unique spécialité de la discipline biologique. Selon les spécialités, le nombre de places ouvertes chaque année varie fortement : chirurgie pédiatrique (22 places en 2019-2020), gériatrie (192 places), médecine générale (3 215 places), etc. (Source : Onisep) Maintenant, nous partageons les réponses de Monica Soldan suite à une interview avec la professionnelle de la santé ayant 30 ans d’expérience. La gastro-entérologue nous a accordé le privilège de parler de son point de vue sur la profession et de son parcours professionnel.

“Je suis médecin gastro-entérologue diplômée en médecine à l'UFRJ et en résidence médicale également à l'UFRJ.”

Où travaillez-vous et quelles sont vos fonctions?

Réponse

Je travaille dans deux établissements : l'UFRJ, où je suis médecin publique et essentiellement j'enseigne à des étudiants de troisième cycle (médecins résidant en gastro-entérologie et étudiants en master et doctorat). Je travaille aussi à l'Hospital São Vicente de Paulo, un établissement privé où mon rôle est la performance d’endoscopies digestives.Environ une fois par semaine, j’effectue dans une clinique privée à Barra des examens avec mon propre dispositif endoscopique, dont j’ai fait l’achat en association avec un collègue de UFRJ.

Quelle est votre charge de travail?

Réponse

Je travaille environ 40 heures par semaine, la plupart du temps guidant et faisant des endoscopies digestives, qui sont ma passion au travail. J'adore travailler avec des images et des technologies avancées en médecine.

Entre tant de spécialités, comment avez-vous choisi la vôtre (gastroentérologie)?

Réponse

Passionnée de la recherche scientifique, j'ai décidé lors de mon stage pour une carrière médicale en milieu universitaire de faire un master en médecine avec un accent sur la gastroentérologie, dans le même hôpital où j'ai obtenu mon diplôme, l'hôpital Clementino Fraga Filho, de l'Université fédérale de Rio de Janeiro.Poursuivant ma formation académique et visant à pouvoir orienter des recherches scientifiques, j’ai obtenu un doctorat en sciences à la COPPE / UFRJ puis j'ai effectué un stage postdoctoral à Edimbourg, en Ecosse.

Avez-vous toujours eu un profil scientifique ? Quels conseils donneriez-vous aux jeunes étudiants qui envisagent de choisir la médecine?

Réponse

Je pense que j'ai toujours eu un profil scientifique et je trouve que vivre avec des jeunes est extrêmement gratifiant.Pour les lycéens qui envisagent d'étudier la médecine, ce que je dois dire, c'est que la carrière est longue et assez ardue (environ 10 ans pour ceux qui veulent se spécialiser sans poursuivre une carrière académique). Cela demande également de la discipline et des efforts. En revanche, c'est gratifiant du point de vue du salaire et de la croissance personnelle. Cela permet également la coexistence avec différents types de personnes et peut-être surtout, participer à leur intimité.”En conclusion, selon Mme. Soldan la médecine est un métier à la fois humain et scientifique, très polyvalent, qui permet aux étudiants, tout au long de leur formation de trouver leur vocation. Si vous êtes prêt à vous dévouer, c'est extrêmement gratifiant et ça en vaut la peine.

Noemi De Carvalho 1èreB

Métiers: quelles professions avec le parcours santé?

Point météo

10

(cliquer)

Février 2015, me voici engagé au lycée Molière ! C’est, après ceux de Bamako, Libreville et Conakry, le 4ème établissement de l’AEFE dans lequel je vais travailler (avec quelques interludes en France). Ces expatriations ont été dans un 1er temps le fruit du hasard puis d’un choix de vie : aller vivre ailleurs pour découvrir autrement que par de brefs séjours touristiques, avec quand même toujours l’idée de retourner en France (il faut savoir partir pour mieux revenir…). Une fois passée la grille de Molière 1, 1ères impressions et surprises : l’étroitesse et le bruit assourdissant de la cour, entendre parler portugais dans les couloirs (je n’avais travaillé que dans des lycées situés dans des pays francophones) ! Puis l’accueil chaleureux des collègues, du personnel (malgré mon portugais qui restera toujours lacunaire…) et aussi des élèves, visiblement habitués à voir de nouvelles têtes derrière le bureau.Les élèves du lycée Molière, justement ! Parlons-en ! Sont-ils si différents de ceux des autres lycées français, de l’étranger ou de métropole ? A mon avis, pas tant que cela… Il y a là comme ailleurs les pénibles bavards, ceux qui tentent de dormir au fond de la classe, les comiques (les petits singes ne sont pas toujours ceux qui gambadent sur les grilles du plateau sportif…), celles et ceux qui ne travaillent pas assez ou, au contraire, qui donnent le meilleur d’eux même, qui posent et se posent des questions, qui râlent pour le principe mais qui sont quand même content(e)s d’être là, conscient(e)s de la chance qu’ils ont de recevoir une éducation de qualité et qui le rendent bien. Il faut de tout pour faire un monde et il y a vraiment de tout au lycée Molière ! Avec quand même l’avantage d’avoir souvent des effectifs réduits donc une plus grande proximité avec les élèves.

J’ai passé avec eux, avec vous, de très agréables moments mais quand il a fallu quitter Rio, ce fut avec grand regret tant j’avais pu apprécier de travailler avec vous, avec tout le personnel du lycée (et notamment nos collègues que, avec Mme MARTIN, nous saluons chaleureusement) et parfois aussi avec certains de vos parents (nos sincères amitiés à eux, ils se reconnaitront). La vie est une succession de choix et quitter Rio en fut un, loin d’être facile, mais bon… Eté 2019 donc retour en France, chez nous, près de Nîmes (la plus belle ville du Monde, avec Rio bien sûr !). Retrouvailles avec plein de choses sympathiques (ah la gastronomie française !!!) mais aussi les classes surchargées et la froidure hivernale (ah le climat carioca !). Puis vint la Covid avec le 1er puis le 2ème confinement, les cours avec le masque, le décompte quotidien des malades et des décès, les quantités faramineuses d’infox et de rumeurs farfelues ou complotistes (qui amènent à se dire que certains cours d’EMC sont vraiment indispensables !). Puis vint le 16/10, et le terrible assassinat de ce collègue d’Histoire Géographie, tué pour n’avoir fait que son travail d’enseignant lors d’un cours d’EMC.Tué par l’intolérance de certains extrémistes persuadés que la diffamation et la violence sont la seule réponse à ce qu’ils voient comme une offense. Tué par le côté sombre des réseaux sociaux, outils si pratiques pour véhiculer la bêtise et la haine. Tué pour avoir voulu simplement faire progresser ses élèves. La question m’est posée (et je pense que pour beaucoup nous nous la posons…) : Faut-il avoir peur, renoncer ? Non certainement pas ! Se remettre en question ? Bien sûr, pour s’efforcer de toujours mieux faire comprendre cette idée que le respect des droits de l’homme, la tolérance, l’écoute et la raison doivent être les bases de notre société.Il parait que le métier d’enseignant est un des plus beaux mais aussi un des plus difficiles. Il me semble que ces derniers événements l’ont rendu encore un peu moins facile… Car la vie continue et quand le blues arrive, pour le chasser, il suffit parfois que reviennent les souvenirs de Rio et de son lycée. Quel est le meilleur souvenir ? Impossible à dire, il y en aurait trop ! Entre les sourires des uns, les remerciements des autres, les petites friandises, les gentils petits mots, les improbables entrainements de rugby à Flamengo, les discussions lors de certains cours ou les débats en EMC, la valise en est pleine ! Pour conclure, deux choses : Vous êtes dans un chouette établissement, profitez-en bien ! Et, dédicace spéciale à mes anciens élèves : ne mettez jamais, vraiment jamais, la charrue avant les bœufs ! M. Dicop

"Alô professor"

02/12/2020

journal nº3

mensuel

retour au sommaire

Temps ensoleillé prévu dû aux vacances. Il se peut qu'il y ait un peu de pluie puisque le Lièrmo ne revient qu'en mars.

La quatrième édition aura lieu du 30 novembre au 5 décembre 2020 pour être en corrélation avec le Téléthon (4 et 5 décembre), grand événement solidaire, inclusif et fédérateur, alors que 2020 est l'année du trentième anniversaire de l'AEFE et du Généthon, principal laboratoire scientifique de l'AFM-Téléthon. La thématique retenue – « Citoyennes et citoyens, égaux et solidaires : l'éducation française pour relever les défis de demain » – met l'accent sur les valeurs humanistes qui irriguent l'enseignement français. Le lycée Molière participera en faisant connaître son journal scolaire né pendant la pandémie, le Lièrmo. Car écrire aujourd’hui dans un média scolaire, c’est exercer sa citoyenneté dans une société de l’information et de la communication, devenir des "cybercitoyens" actifs, éclairés et responsables de demain.

11

Pour quand : de mars à juin 2021 Un prix pour quel livre : Les élèves voteront pour leur livre préféré, parmi 4 romans francophone de 2020 choisis par les documentalistes Objectifs :Découvrir la diversité du roman ultra contemporainDynamiser l’activité de lecture liée à l’approche de la lecture comme « lecture plaisir » Échanger autour des questions sociétales soulevées par les œuvres lues Accompagner les élèves à devenir des lecteurs critiques, à exprimer leur point de vue sur une œuvre et à les défendre devant un auditoire Permettre aux élèves de participer à des rencontres d’auteur et d’éditeurs, découvrir les métiers du livre

Le clin d'œil du CCC

pour lire la suite de l'article, cliquer ici.

Nous publierons également une information sur le projet ImpactMeninas, projet né de notre partenariat avec la Chambre de Commerce France Brésil et Le service de Coopération Éducatif et Linguistique pour promouvoir l’égalité de genre à des postes de responsabilités. A cette occasion, nous nous sommes associés avec le Colégio Pedro II, établissement publique d’excellence.- Favoriser l’égalité d'accès aux secteurs d’activité et métiers d'avenir- Accompagner les jeunes filles dans leur choix de filières de formation, menant notamment vers des métiers techniques et industriels, traditionnellement masculins- Favoriser l’interaction entre le monde de l'éducation et le monde des entreprises.

M. Davanture

02/12/2020

journal nº3

mensuel

retour au sommaire

Venant succéder au Prix Molière, le prix Macondo est une initiative des professeurs documentalistes des Lycées Français de Buenos Aires, Rio de Janeiro, Santiago, La Paz, Montevideo et Sao Paulo pour cette première édition. Pour qui : les 300 élèves de seconde et 1ere des lycées participants.

Pour valoriser encore davantage ce que représente le système éducatif français à l’étranger, chaque année depuis 2017, il y a une Semaine des lycées français du monde courant ou fin novembre. Cette semaine de sensibilisation, à laquelle tous les lycées français du monde sont invités à participer en valorisant les activités éducatives, a un impact à la fois local mais aussi à l’échelle du réseau.

cliquer pour agrandir l'image

12

Place élèves

O Meio Ambiente, poème de Luana Spadale

O Meio AmbienteO dia acordou cinzaAmazônia em chamasSeu sangue derramaO índio vê sua terraA faísca em seus olhosEsquenta seu corpoA vida segueAmanhã tem solCéu vermelho no PantanalQueimadaDesmatamento ilegalCerradoO coração do Brasil ardeDia virou noiteAlastra-se a fumaçaPelo paísEstranhas ondasPlaneta que agonizaSuspiro de harmoniaCômico capitalismoO retrato do BrasilNão tem foco

cliquer ici pour lire le poème

02/12/2020

journal nº3

mensuel

retour au sommaire

Prazer, Lucas. Sobrenome? Futebol. Assim como você, que tem em seu time sua maior paixão. Por enquanto, sou só mais um carioca, 17 anos e futuro jornalista esportivo. Sinto que meu amor pelo futebol vai muito além do meu time, Flamengo. Sou um amante do jogo. Se deixarem, passo horas falando sobre uma mesma partida ou até uma simples jogada.Enquanto futuro jornalista esportivo, decidi criar essa página com o objetivo de fazer disso aqui a nossa mesa de bar. Trarei minhas análises e opiniões sobre tudo relacionado ao Flamengo, mas não vai pensando que vou me limitar à isso, porque afinal, como havia dito, sou um amante do jogo. Qualquer time, jogador, técnico, jornalista e etc... que me chamar a atenção, vai passar por aqui.Como toda boa mesa de bar, a resenha não pode ficar de fora. Por isso, a participação de vocês é essencial. Seu time acabou de jogar e venceu? Vem comemorar. Acabou de tomar uma goleada? Vem desabafar. Independente do seu time, é futebol, vale a pena!

J’ai commencé à peindre pendant le confinement à cause de l’ennui et peu à peu c’est devenu une habitude que maintenant je ne peux plus abandonner. J’adore peindre les tableaux avec plein de couleurs parce que ça me rappelle qu’il y a toujours du bon même dans le pire.

Kaliyana Coudassot,3ème1

Cliquez sur ce bouton pour accéder à l'instagram de Lucas!

Et voici un poème d'Athene (pseudonyme d'un.e élève)

cliquer ici pour lire le poème

InversãoEscrito por AtheneSaindo na ruaSinto o SolAcariciando minhas pálidas bochechasPerguntando se havia-me perdidoQue por dias a fio se esconderaPois tanto minha falta sentiraA brisa marinhaVem ao meu encontroVelha amiga, que prazer encontrar-teSim, quase me matara tambémEssa dolorosa saudadeA naturale constante infinidadeMe cerca: a areia sob meus pésE o ventoMe abraça, me rodeiaComo um cão carenteArdente por carinhoAssim sinto um pingoLongínquo e ainda assim familiarEstou geladaMelhor: ensopadaSeria o coco da praiaOu os pingos de água?Admiro esta catástrofeesta maravilha naturalPor 40 dias não pude sentirO que considerara outrora tão banalDesconheci o conhecidoDesconsideradoTudo se inverteraO banal se tornara preciosoE o precioso se tornara...Descartável?

Lucas Spadale, Terminale ES

" La place élèves est dédiée à tous les élèves, et tout ce qu'ils font, que ce soit en français ou en portugais! "

13

Frédéric Monnier, a en plus de toutes ses fonctions de chef cuisinier, il a fourni à l'école un potager bio. Ce projet commença avec l’intention de produire de la nourriture pour la cantine, mais ce n'était pas suffisant. Le projet a grandi avec l'intérêt des enseignants,mais avec unobjectif différent,un objectifpédagogique.Les écolesmaternellesutilisent cepotagerla Covid-19. Pour Frédéric, il est essentiel d'avoir une bonne hygiène alimentaire, et pour cela, il recherche une alimentation saine, biologique, respectueuse de l’environnement et de la société dans ses plants.“ C’est un moyen de nourrir le citoyen du futur avec une culture biologique et une alimentation saine ‘’ – Frédéric Monnier. Non seulement Frédéric est lié à la gastronomie et à l'école, comme sa femme aussi, Marize Diegues qui est propriétaire de la cantine, et leurs enfants, Marina, Daniel et Eric, tous les trois élèves au Lycée Molière, qui aident leur père dans certains projets.

Pratiquement né dans la cuisine, ses débuts gastronomiques viennent dès l'enfance, car ses parents étaient déjà dans ce milieu là.Depuis la 5ème, il rêvait de devenir pâtissier et à 15 ans il a suivi une formation hôtelière qui comprenait la cuisine, le service, l'accueil à l'hôtel, et des cours d'enseignement général ce qui lui permis de passer son bac.À l'âge de 19 ans, il est allé travailler dans le restaurant "Gastronomica", et a obtenu son diplôme en haute gastronomie, voyageant à Paris et dans d'autres villes.C'est ainsi que sa cuisine s'est développée.Plus tard, en 2005, il fait un paternariat avec le Lycée Molière, quand on lui a demandé d'améliorer la nourriture de la cantine. Mais ce travail avec la cantine a vraiment commencé en 2009 dès le départ de l'ancien concessionnaire. Son objectif est de préparer des aliments sains et différents pour les élèves et tous ceux qui cohabitent au Lycée.

Frédéric Monnier et son parcours gastronomique

02/12/2020

journal nº3

mensuel

retour au sommaire

Ensuite, des ateliers en groupe, des forums de découverte d’entreprises partenaires et des approches entre le monde commercial et de l’enseignement seront organisés. Chaque partie du fonctionnement possède son objectif. D’un côté, les forums et ateliers en groupe permettront de guider les filles dans la découverte des parcours professionnels, les aider à améliorer leur personnalité et à combattre les obstacles stéréotypés. De l’autre côté, les programmes de tutorat aideront à discuter librement en toute confiance avec les marraines, découvrir différentes histoires de vie, voies et obstacles combattus et identifier des modèles inspirants. Finalement, les forums de découverte des entreprises partenaires et des rencontres entre entreprises et enseignants vont faciliter la communication entre le monde de l'éducation et le monde des affaires.

Le monde pour les filles est toujours incertain. Des obstacles à dépasser, des stéréotypes et des inégalités à affronter… indéniablement être une jeune femme de nos jours veut dire encore être guerrière.Étant donné ces circonstances, un tel programme comme Impact Meninas est crucial pour que les jeunes filles aient un support, soient motivées et trouvent un guide pour leur avenir. Il s’agit d’un projet bilingue (français-portugais) mené par la chambre de commerce France-Brésil en partenariat avec le service de coopération éducative et linguistique de l'Abassade de France au Brésil, Lycée Molière et le Colégio Pedro II, établissement public d'exellence.À partir de 2021, les filles de premières de ces deux établissements participeront à des tutorats et seront accompagnées par des marraines jusqu’à la fin de leur scolarité. Leurs objectifs sont désormais de promouvoir, surtout pour les filles en situation de fragilité sociale, l'égalité d'accès aux secteurs d’activités et métiers de l’avenir. Ils souhaitent également accompagner ces filles dans leurs choix de formation supérieure en les conduisant en particulier vers métiers dits scientifiques, techniques et industriels, traditionnellement masculins. Cependant, l’impact meninas ne se réduit pas aux métiers dits STEM (science technology engineering mathematics), en effet d’autres domaines de responsabilités seront abordés. En plus, cette initiative cherche à promouvoir l'interaction entre le monde de l’éducation, de la recherche et de l’innovation.Le projet a une démarche très objective: tout d'abord chaque élève sera accompagnée par une marraine qui sera présente pour l' aider (programme de tutorat).

ImpactMeninas, la force féminine dans le marché du travail

Formé depuis l'enfance à la plus pure tradition de la gastronomie française, Frédéric Monnier a développé avec obstination les qualités qui lui ont permis d'atteindre l'excellence consacrée par le titre de Maître Cuisinier de France en 2013.

de manière éducative, des activités pour planter des aliments, les ramasser et les ramener à la maison, et de temps en temps ils sont utilisés pour la cantine. Actuellement, le potager est fermé à cause du protocole de la pandemie mais il était souvent utilisé par les enfants avant

Clarisse Lagore, 2nd1

Cliquer ici pour lire la suite de l'article

Pour conclure, nous vous ferons part de notre expérience personnelle en tant que participantes de l’Impact Meninas:“Selon moi, le projet impact meninas est un projet incroyable et très nécessaire. C'est très intéressant de connaître les chemins, parcours et luttes differentes de chaque femme dans ce monde si steréotypé. Nous nous sentons accompagnées, accueillies, c'est notre espace à nous: ce projet nous montre que nous ne sommes pas toutes seules dans cette lutte contre les préjugés et obstacles culturels, connaître des femmes si inspirantes et fortes me détermine à ne jamais arrêter de combattre tout ce qui bloque mes rêves et les rêves des filles dans le monde.” -Belen Bitar en classe de 2nde“Il est clair que pour moi, Impact Meninas ouvrira des portes et changera la mentalité de toutes les personnes consernées avec ces échanges envisagés. Ce sont des projets comme ceux-ci qui montrent que les filles gagnent, au fur et à mesure, plus de force sur le marché du travail. Ce projet est un enrichissement à côté duquel on ne peut pas passer. Je me sens très accueillie et entourée par des gens prêts à nous aider. ”-Maria Clara Fontes en classe de 2nde

Belén Bitar et Maria Clara Fontes, 2nd1

Le saviez-vous?

14

02/12/2020

journal nº3

mensuel

retour au sommaire

Espace curiosités

Tous les ans sont détruits plus de 13 millions d'hectares de forêt tropicale. Si on faisait les calculs, cela representerait la destruction de 35 milles hectares par jours, 1500 hectares par heure et 25 hectares par minutes.

Mais d'où vient le mot écologie ? Le mot écologie est à l'origine de la fusion de deux mots grequecs: oikos, qui signifie maison et logie, qui signifie science.

Savez-vous qu'il est nécessaire de couper un arbre de 15 à 20 ans pour produire à peine 700 sacs remplis de papier ?

Sur la planète Terre on estime qu'il existe 4.600 espèces de mammifères, 31.000 espèces de poissons et plus de 900.000 espèces d'insectes, dont pour certaines on n'en connnait même pas encore l'existence.

Saviez-vous que la nature prend 2 à 6 semaines pour décomposer un journal, 1 à 4 semaines les embalages en papier, 3 mois pour des écorces de fruits, 3 mois pour des serviettes en papier, 2 ans pour une allumette, 200 à 450 ans pour des sacs et verres en plastiques, 100 à 500 ans pour les canettes en alluminium et 1 million d'années pour le verre ?

Saviez-vous que lorque vous faites bouillir votre eau pour faire du thé ou du café avec une bouilloire électrique, vous produisez presque 3 fois plus de gazs à effet de serre. Alors utilisez plutôt une bouilloire adaptée à une cuisiniere à gaz.

De l'inégalité sociale

Lucas Lamego, 2nd1

15

L’énergie nucléaire est l’énergie la plus propre que nous connaissons aujourd’hui dans le sens où elle n’émet pas de gaz à effet de serre et qu’une centrale nucléaire ne prend pas beaucoup de place à construire. Elle a aussi un facteur de production bien plus élevé (90% pour le nucléaire) que ses compétitrices, l’hydroélectrique (60%) et l’éolienne (50%).Le Brésil utilise beaucoup l'énergie hydroélectrique, possède de nombreuses rivières, du vent, du soleil et utilise beaucoup d'énergie réutilisable, principalement l'énergie hydroélectrique. Pourquoi investir dans l'énergie nucléaire ?M. André Salgado : «Il y a certains points qu'il est important de comprendre par rapport à la matrice énergétique d'un pays, l'un des points qui est primordial est ce que nous appelons la sécurité énergétique. La sécurité énergétique consiste à garantir que lorsque vous avez besoin d'énergie, elle est disponible. Donc, l'un des problèmes que nous avons avec le vent et le soleil est qu'il y a des variations. De toute façon, les fournisseurs appellent cela des variables intermittentes. Elles peuvent fonctionner maintenant, et ne pas fonctionner plus tard. Et nous devons nous assurer que l'approvisionnement lorsque vous avez besoin de prendre une douche chaude dans la douche électrique, l'énergie est là ; lorsque vous voulez allumer la lumière, elle est là. Donc, pour cela, il existe d'autres sources que l'on appelle l'énergie de base. L'énergie hydroélectrique, issue de barrages avec réservoirs, est considérée comme une énergie de base, car elle dispose d'un stockage d'eau que vous pouvez utiliser à tout moment. Donc, vous ne dépendez pas de la pluie, vous ne dépendez pas de ceci et de cela. Théoriquement, car quand un long moment passe sans pluie, il y a une sécheresse et on peut même arrêter la centrale hydroélectrique faute d'eau. [...] Et puis on obtient le grand avantage de l'énergie nucléaire. L'énergie nucléaire est une énergie fiable du point de vue de la production. Il y a un indice que nous appelons le facteur de capacité, qui est la division de ce que l'énergie que cette centrale génère divisée par la puissance maximale qu'elle peut générer.»

Le nucléaire a beau être la source d’énergie la plus propre, elle produit toujours des résidus et des déchets radioactifs dangereux pour notre santé et qui peuvent mettre très longtemps à perdre leur radioactivité.

Les pastilles vont subir des réactions defission nucléaire pendant 4 ou 5 ans etune fois épuisées elles sontremplacées et mises dans despiscinesde refroidissement pendant 3anspourperdre une partie de leurradioactivité.Lesrésidus nucléaires sontcontrôlés etsurveillés pour qu’ils ne causentpas dedégâts. En dehors du combustible ensoi.La centrale nucléaire émet différentstypes de rejets radioactifs qui peuvent provenir des circuits d’épuration et de filtrations, des outils et des habits portés par les personnes qui travaillent sur place, ou de l’équipement des machines par exemple. Ils sont triés selon leur niveau de radioactivité et stockés dans des piscines ou des conteneurs en acier qui sont eux-mêmes soit stockés, soit transportés vers une usine de retraitement. Dans ces usines les différents éléments du combustible usé seront séparés pour pouvoir être réutilisés. Ainsi, 96% du combustible est réutilisé.Deux grandes familles de déchets nucléaires existent : les « déchets à vie courte » et les « déchets à vie longue », ces déchets ne sont pas aussi radioactifs les uns que les autres donc ils ne sont pas traités de la même manière. Les déchets à vie courte proviennent de la maintenance, de l’exploitation et la déconstruction des centrales nucléaires. Ils représentent 90 % du volume total des déchets radioactifs mais ne contiennent que 0,1 % de la radioactivité totale et perdent la moitié de leur radioactivité après 31 ans, ce qui les rendra presque complètement inactifs au bout de 300 ans. Les déchets à vie longue sont principalement issus du traitement du combustible nucléaire usé et représentent 10 % du stock total de déchets radioactifs et concentrent 99,9 % de la radioactivité totale. Ils mettent au moins plus de 31 ans pour perdre leur radioactivité et demeurent actifs pendant plus de 300 ans voire des milliers d’années pour les plus radioactifs.

Energies nucleaires

Marina Farcette, 2nd 2

sources

https://www.sfen.org/energie-nucleaire/filiere-responsable/nucleaire-environnementhttps://ntce.com.br/webinars/curso-tecnologia-nuclear-sem-misterios-2/file:///C:/Users/marin/Downloads/Aula-4-CLEDOLA-TELLO-Luxo-do-lixo.pdffile:///C:/Users/marin/Downloads/Aula-2-TSAI-SIU-MUI-Combate-a-fome.pdfhttps://mundoeducacao.uol.com.br/quimica/fissao-nuclear.htmhttps://www.edf.fr/groupe-edf/espaces-dedies/l-energie-de-a-a-z/tout-sur-l-energie/produire-de-l-electricite/les-dechets-radioactifs

02/12/2020

journal nº3

mensuel

retour au sommaire

Extrait de l’interview avec André Salgado, directeur de Framatome Amérique Latine:

Au Brésil le nucléaire représente 3% de l’énergie brésilienne, et tout le cycle de production d’énergie se réalise localement. La première étape de ce cycle est l’extraction de l’uranium du sous-sol brésilien, lequel passe par un traitement pour obtenir le yellow cake. Ce yellow cake doit être enrichi pour qu’il comporte entre 30 et 50g d’uranium 235 (le reste étant composé d’uranium 238 qui n’est pas fissible).

Pour fabriquer le combustible, l’uranium est transformé en une poudre noire, qui est comprimée et cuite pour former des pastilles, dont chacune peut libérer autant d’énergie qu’une tonne de charbon. Les pastilles sont enfilées dans des tubes de métal de 4m pour former des crayons qui forment des assemblages combustibles placés au cœur du réacteur de la centrale.

Les nouvelles consoles de Microsoft et Sony sont sorties (le 10 et le 19 novembre 2020). Elles sont très similaires mais leurs petites différences sont très importantes.La PS5 de Sony promet d'être la console la plus rapide au monde. Les producteurs disent être capables de réduire le temps de chargement des écrans avant d'apparaître. Avant, ils avaient une durée d'approximativement 30 secondes et maintenant ils sont presque instantanés. Selon Sony, les jeux seront jouables en 4k avec 120 fps ce qui semblait impossible avant.

Les consoles next-gen: Ps5 et Xbox Series X

Microsoft, à la différence de Sony, se concentre plus sur l’espace de la mémoire de la console avec 1 TB d’informations comparée aux 825 GB du PS5. La Xbox Series X promet d’avoir des meilleurs graphiques et, comme Sony, dit être capable de jouer en 4k avec 120 fps. La Xbox aura aussi une technologie de “Quick resume” qui permet d'initier le jeu sans voir les écrans de chargements.

Rapport qualité prix: les deux consoles coûtent 499 USD$, pourtant les deux ont une version qui est moins chère; le PS5 a la version exclusivement digitale qui n'accepte pas de disques (à 399 USD$) et la Xbox Series S est une version moins puissante du Series X (à 299 USD$). Pourtant, les deux consoles ont un service d'abonnement qui, en payant une fois par mois, donne accès à plusieurs jeux sans payer en plus ou individuellement. La PS5 a comme la PS Plus Collection un service de jeu dont les meilleurs de la PS4, comme God of war, Persona 5 et Battlefield 1. La Xbox a la Xbox Game Pass avec Halo, Rainbow Six Siege et Jedi Fallen Order. Les consoles ont aussi des jeux exclusifs, comme Spider-Man Miles Morales et Demon Souls remastered pour la PS5 qui va aussi recevoir la continuation de God of War. La Xbox va recevoir seulement un jeu exclusif important qui est Halo Infinite, mais ce dernier semble avoir quelques problèmes avec 2 directeurs qui ont déjà abandonné le projet.Les deux consoles sont très similaires, mais la Xbox promet un peu plus et sera peut-être un peu supérieure, mais la PS5 a des jeux exclusifs fantastiques qui la rendent plus intéressante. Il est recommandable d'attendre un peu avant de les acheter d'autant plus si vous avez des doutes.

Arthur Kessler, 2nde 1

sources

Site officiel de Sony PS5: https://www.playstation.com/pt-br/ps5/Site officiel de la Microsoft X Box Series X: https://www.xbox.com/pt-BRArticle Techtudo - PS5 vs Xbox Series X vs Series S: compare os consoles da nova geração- https://www.techtudo.com.br/noticias/2020/09/ps5-vs-xbox-series-x-vs-series-s-compare-os-consoles-da-nova-geracao.ghtml

16

02/12/2020

journal nº3

mensuel

retour au sommaire

Les femmes et les sciences

Cliquer ici pour lire la BD en libre accès

À vos manettes!

Sciences, un métier de femme

Cet article peut donner des informations contraires aux connaissances scientifiques.Depuis le Moyen Âge, une créature mi-homme mi-bête sillonerait les forêts du Caucase (région d’Eurasie, près de la Georgie, de la Russie et de la Turquie) échappant aux scientifiques et aux amateurs d’animaux. Ils traquent cette bête depuis des décennies.Son portrait-robot :Grâce aux 500 témoignages recueillis sur ce yéti, Marie-Jeanne Koffmann fait un portrait-robot : - Très grand, entre 1m80 et 2m20 - Son corps serait recouvert de poils sauf son visage - Il serait un bipède qui ne se déplace que par la marche - Il communiquerait pas des cris et des grognements

Marjane Dreux, 3ème2

sources

Magazine science et vie Junior ;Wikipédia

17

02/12/2020

journal nº3

mensuel

retour au sommaire

Un être inventé, discret ou disparu ? Tout d’abord, le Caucase est un territoire très vaste et peu accessible. Les forêt sont immenses et très denses du fait que l’on ne peut à peine voir à plus de 20 mètres! Mais les chercheurs pensent que le nombre de potentiels Almasty est très petit ou que l’espèce s’est éteinte récemment. Mais restent ces cris d’une grande tristesse qu’un aventurier aurait entendu en 2015 alors qu’il arpentait les collines... Ces cris lui ont rappelé ceux enregistrés en 1979 par Alain Mahuzier. Mais il pourrait toujours s’agir d’une bête sauvage...L’Almasty reste donc un mystère pour les chercheurs et les amateurs mais les aventuriers restent sur ses traces espérant trouver un indice miraculeux ou une révélation!

Nous sommes sur les traces de l’Almasty...

Créée avec l’objectif de diminuer les inégalités d'éducations au Brésil, l’ONG Grandes Altitudes contribue à la démocratisation de l’accès à l’éducation et à la connaissance grâce à leurs cours postés chaque jour sur les réseaux sociaux (Instagram, YouTube et Facebook). En plus, des coups de pouces sont organisés toutes les semaines et ils laissent en libre accès des fiches résumées sur leur Google Drive, accessible à tous ! Tout commence en 2015 lorsqu’un élève prêt à rentrer au lycée ne se sentait pas un «excellent élève» comme certains l’étiquetaient alors que selon lui, cette excellence ne fut jamais mise en place. À la fois, ce dernier croit que les connaissances ne devraient pas être seulement utiles pour les examens d'accès aux universités brésilliennes.

Avec cela en tête, ce jeune commence à donner des cours aux enfants de la Rocinha, un bidonville de la Zone Sud carioca. Au fur et à mesure du temps, d’autres jeunes le rejoignent dans son idée, formant ainsi le projet Grandes A(L)titudes. L’ONG s’agrandit et maintenant compte avec des dizaines de volontaires des facultés et des écoles. Grâce à ce support, ils sont capables de changer la réalité et améliorer la condition de l’enseignement de plusieurs étudiants.Une si belle initiative s’est fait remarquée : parmi plus de 1000 autres projets, Ils furent les lauréats qui ont remporté la première place au concours international « Prudential Spirit of Community Awards » à Washington en 2018.En ces temps de pandémie leur projet est d'autant plus bénéfique, car des milliers d’élèves furent impactés.

Conscience Sociale

En plus, ce jeune étudiant remarquait que sa facilité d'apprentissage était due à son environnement familial privilégié ce qui n'est pas le cas pour beaucoup d'autres élèves.

Maria Clara, 2nde2

sources

https://www.menos1lixo.com.br/

En quête de témoignages :Jean-Louis Maurette témoigne que lors de son séjour dans un camp du Caucase, il entendit un cri puissant qui ne ressemblerait en rien à celui de la faune locale des montagnes, et pourtant, il la connaît bien. Et s'il tenait là enfin la preuve de l’existence de cette créature mille fois décrite par les habitants de la région depuis le Moyen-Âge?L’Almasty est le nom attribué à ce yéti par les chercheurs. Les indices rares mais intriguants que nous avons sur ce yéti sont :- Des empreintes de pas relevées pas M-J Koffmann.- En 1979, un cri très fort entendu par A. Mahuzier.- Une empreinte découverte en 2014 par J-L Maurette.- Un cri étrange entendu en 2015 par J-L Maurette.- Une réalisation d’un moulage d’une empreinte en 2016.

Conscience Sociale: ONG Grandes A(L)titudes et la démocratisation à l’éducation

18

Le 7 octobre 2020, l’académie royale des sciences de Suède a décidé de donner le prix Nobel de chimie à la française Emmanuelle Charpentier de l’institut Max-Planck de biologie des infections à Berlin et à l’américaine Jennifer A. Doudna de l’université de Californie à Berkeley pour leur travail sur le développement d’une méthode d’édition de génome. C’est la cinquième fois que ce prix est donné à des scientifiques femmes, la première étant Marie Curie en 1911 pour la découverte des éléments radium et polonium et la dernière en 2018 à Frances Arnold pour l’évolution directe des enzymes. C’est aussi la 10ᵉ fois que le prix est donné à un Français. Quelles sont les avancées scientifiques du dernier prix nobel? De quoi sagit-il? et quelle est son importance dans le monde scientifique et dans notre quotidien? Dans cet article nous essayerons de répondre partiellement à ces questions pour mieux comprendre la biochimie, les sciences modernes et le monde.

Pour comprendre le travail de ces scientifiques, il faut se rappeler de nos cours de SVT sur les cellules. Je vous rappelle que notre corps comme le corps de tous les êtres vivants est formé de plusieurs cellules. Chaque cellule a dans son noyau des paires de chromosomes. Chaque chromosome est formé par l’ADN, une molécule qui est formée par une double hélice. Une partie de l’ADN qui a un rôle spécifique est nommée gène. Aussi, l’ADN est formé par des briques élémentaires nommées bases; elles se trouvent au nombre de 4 (A, C,T et G).En 1987, des chercheurs japonais trouvent dans l’ADN d’une bactérie un gène spécifique, un gène palindrome, un gène qui se lit également de droite à gauche et de gauche à droite. Ce type de gène a reçu le nom de CRISPR (Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats). Par la suite, d'autres scientifiques ont repéré que dans ce CRISPR il y a de l’ADN de virus dans l’ADN de bactérie! Cette ADN du virus sert à la bactérie pour mieux identifier un virus pathogène et quand elle l'identifie, elle produit à partir du RNA l’enzyme CAS qui néglige l’effet pathogène du virus. Alors, c’est maintenant que nos scientifiques entrent en action. Les vainqueurs du prix Nobel, ont repéré un type spécifique de l’enzyme CAS qui lutte contre le virus, la CAS 9. Elles ont réussi a programmé cette enzyme pour repérer et casser un gène d’une ADN ciblée d’une espèce quelconque et pas seulement celle d’un virus: ce sont les ciseaux génétiques. Couper c’est bien mais remplacer c’est mieux!

Nos scientifiques ont rapidement repéré que si on coordonne le système de recoupage CRISPR/CAS9 avec la recombinaison homologue (technique qui répare des cellules affectées) nous pouvons changer la suite de l’ADN que l’on veut. Pourtant, la technique de remplacement d’ADN existait déjà, cependant, c’était assez compliqué et cher. La méthode de Doudna-Charpentier simplifie énormément cette réalisation et utilise seulement une enzyme. Il faut seulement payer la partie du RNA spécifique de votre gène qui coûte pas plus de 65 $. Avec la facilité de l'exercice de cette méthode des expériences commencent à avoir lieu pour tout type d’êtres vivants et ça fonctionne.Tout cela est important, mais quel est l’impact de cette recherche dans nos vies? Avec cette méthode nous pouvons facilement savoir à quoi sert chaque gène. Avant, cette méthodologie était seulement pour l’identifier. Il existe même une recherche qui essaye de changer des gènes des moustiques pour arrêter la prolifération de la malaria, une des maladies les plus mortelles au monde. Aussi, cette méthode a peu de risques secondaires car elle agit spécifiquement sur le gène programmé. En 2020, Douda est responsable d’un centre de test de COVID-19 qui utilise sa méthode qui la récompense du prix Nobel pour mieux détecter et de manière plus rapide le virus que des tests traditionnels. Des scientifiques chinois, qui connaissent cette technique, ont réalisé l’édition d’un gène de la cellule-œuf (première cellule qui se multipliera en toutes les autres) d’un singe qui est né en 2005 sans aucun problème de santé. Aussi en Chine, la méthode a été utilisée sur une cellule-œuf humaine défectueuse qui ne pouvait pas se multiplier pour qu'un être humain devienne adulte. Ils ont aussi fait cette expérience pour essayer de guérir la maladie de la thalassémie. Pourtant, faire des tests sur des gènes humains pose plusieurs questions éthiques et morales par rapport à l’utilisation de cette méthode. Globalement, la méthode est un succès et une révolution scientifique. Pour ses travaux sur plusieurs thèmes importants de la biologie chimique, Doudna et Charpentier ont reçu plusieurs prix et honneurs et elles sont la personnification de la biologie chimique moderne. L’exemple de ses scientifiques peut attirer plus l’attention des filles pour les domaines scientifiques qui sont encore majoritairement composés par des hommes. La recherche ne termine jamais et de nouvelles techniques comme celle que nous décrivons peuvent faire avancer la science et changer définitivement notre vie. C’est pas par hasard que vous êtes en train de lire ce texte sur un support résultant de la science: l’ordinateur ou la smartphone.

Prix Nobel de Chimie 2020

Séance Science

Bernardo Rollemberg, 2nde2

sources

Communiqué de presse du prix Nobel de chimie en 2020- https://www.nobelprize.org/prizes/chemistry/2020/press-release/Vidéo de la chaîne ScienceEtonnante - Modifier le génome avec CRISPR - https://www.youtube.com/watch?v=bYVE05egjPgVidéo de la chaîne Le blob,l’extra-média - Portrait d'Emmanuelle Charpentier, Prix Nobel de chimie 2020 - https://www.youtube.com/watch?v=orlIv0cePt4Graphique Chemical Compound - The 2020 Nobel Prize in Chemistry: Using genetic scissors to edit the genome -https://www.compoundchem.com/Article france culture- Le prix Nobel de chimie 2020- https://www.franceculture.fr/emissions/le-journal-des-sciences/le-journal-des-sciences-du-jeudi-08-octobre-2020Article euronews. - Le prix Nobel de chimie 2020 attribué à deux chercheuses pour leur méthode d'édition des gènes- https://fr.euronews.com/2020/10/07/direct-annonce-du-prix-nobel-2020-de-chimieArticle de qualité wikipédia en Anglais- List of Nobel laureates in Chemistry- :https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Nobel_laureates_in_ChemistryArticle wikipédia en Anglais- Jennifer Doudna - https://en.wikipedia.org/wiki/Jennifer_Doudna

02/12/2020

journal nº3

mensuel

retour au sommaire

Emmanuelle Marie Charpentier

Emmanuelle Marie Charpentier est née le 11 décembre 1968 à Juvisy-sur-Orge, commune proche de Paris. Elle étudie biochimie, microbiologie et génétique à l’ancienne université Pierre et Marie Curie aujourd’hui université de Sorbonne et reçoit un doctorat à l'institut Pasteur qu'elle se trouvait entre 1992 et 1995. À l'année 1995, elle travaille comme professeur assistante à l’université à laquelle elle a participé. Elle réalise un Ph.D. entre 1996 et 1997 à l’université Rockefeller à New York avec sa thèse sur la résistance des antibiotiques. Elle travaille au EUA jusqu’en 2002 quand elle revient en Europe à Vienne. Elle a habité dans plusieurs villes en Europe. En 2011 elle a connu Doudna et commence ensemble leurs travaux sur le développement d’une méthode d’édition de génome. En 2017 elle déménage à Berlin à la société Max-Planck où elle travaille encore comme chef d’un laboratoire.

Jennifer Anne Doudna

Jennifer Anne Doudna est née le 19 février 1964 à Washington D.C. fille de Dorothy Jane et Martin Kirk Doudna, Ph.D. en littérature anglaise par l’université de Michigan. À l'âge de 7 ans, les Doudna se sont déménagés à Hilo à Hawaï, où elle la petite fille a grandi. C’est à cette époque que Doudna commence son intérêt pour la nature et la faune et flore de l’île se rapprochant aux sciences. Au début des années 1970, Doudna lue “The Double Helix” de James Watson de 1968, scientifique qui a non seulement découvert la double hélice de l’ADN mais aussi vainqueur du prix Nobel de Médecine. Aussi, sa professeur de chimie, Jeanette Wong, a été une grande influence pour son intérêt chimique. Avec la fin de ses études à l’école, Doudna rentre au collège Pomona à Claremont en Californie ou elle réalise son cours de biochimie. En 1985, elle obtient une licence en chimie et poursuit ses études en réalisant un doctorat et un Ph.D. à Harvard au Massachusetts en biologie chimique et pharmacologie moléculaire. Sa thèse portait sur un système d’augmentation de la prolifération catalytique du RNA (moi aussi je n’ai pas compris totalement ça). Au début de sa carrière scientifique formée, au début des années 1990, Doudna poursuit sa recherche sur le RNA et à l’université de Yale elle arrive à trouver la structure d’un ribozyme à l’aide de rayons X. En 2002, elle déménage à l’université de Californie à Berkeley où elle commence en 2009 sa recherche qui donnera lieu à son prix Nobel.

cliquer sur chacun des deux croquis pour en savoir un peu plus sur elles

Emmanuelle Marie Charpentier est née le 11 décembre 1968 à Juvisy-sur-Orge, commune proche de Paris. Elle a étudié la biochimie, la microbiologie et la génétique à l’ancienne université Pierre et Marie Curie aujourd’hui université Sorbonne et a fait un doctorat à l'institut Pasteur où elle se trouvait entre 1992 et 1995. En 1995, elle travaille comme professeure assistante à l’université dans laquelle elle a étudié. Elle a fait un Ph.D. entre 1996 et 1997 à l’université Rockefeller à New York avec sa thèse sur la résistance des antibiotiques. Elle travaille aux EUA jusqu’en 2002 où elle reviendra s'intaller en Europe, à Vienne. Elle a habité dans plusieurs villes d'Europe. En 2011 elle a connu Doudna et commence ensemble leurs travaux sur le développement d’une méthode d’édition du génome. En 2017 elle déménage à Berlin et travaille pour la société Max-Planck où elle est encore cheffe d’un laboratoire.

Jennifer Anne Doudna est née le 19 février 1964 à Washington D.C. fille de Dorothy Jane et Martin Kirk Doudna, Ph.D. en littérature anglaise à l’université de Michigan. À l'âge de 7 ans, les Doudna ont déménagé à Hilo à Hawaï, où elle grandit. C’est à cette époque que naît son intérêt pour la nature, la faune et flore de l’île. Au début des années 1970, Doudna a lu “The Double Helix” de James Watson de 1968, scientifique qui a non seulement découvert la double hélice de l’ADN mais fut aussi lauréat du prix Nobel de Médecine. Sa professeur de chimie, Jeanette Wong, a été très importante pour son intérêt dans le domaine de la chimie. À la fin de ses études scolaires, Doudna rentre à l'université Pomona à Claremont en Californie où elle réalise ses études de biochimie. En 1985, elle obtient une licence de chimie et poursuit ses études en réalisant un doctorat et un Ph.D. à Harvard au Massachusetts en biologie chimique et pharmacologie moléculaire. Sa thèse portait sur un système d’augmentation de la prolifération catalytique du RNA (Acide ribonucléique). Au début des années 1990, avec déjà une formation scientifique solide, Doudna poursuit sa recherche sur le RNA. C'est à l'université de Yale qu'elle arrive à trouver la composition d’un ribozyme à l’aide de rayons X. En 2002, elle déménage à l’université de Californie à Berkeley où elle commence en 2009 sa recherche qui aboutira à son prix Nobel.

19

Comment la musique influence-t-elle nos vies ?

cours du temps. Les ingrédients principaux sont le rythme (façon de combiner les sons dans le temps), la hauteur (combinaison dans les fréquences), les nuances et le timbre. Elle est aujourd'hui considérée comme une forme de poésie moderne.La musique nous accompagne toujours, voici quelques moments:

• Enfance: La musique améliore la mémoire, l'attention et les capacités de concentration des enfants. Il parvient également à stimuler l'intelligence et à améliorer la capacité à résoudre les problèmes. La musique est un moyen parfait de s'exprimer et en même temps une méthode d'apprentissage parfaite, puisque les petits améliorent même leur vocabulaire grâce aux paroles des chansons. Cela éveille même en eux le désir de connaître le sens de termes inconnus.• Musicothérapie: La musicothérapie est un type d’art-thérapie qui consiste à utiliser la musique et toutes ses composantes, sous toutes ses formes, comme outil thérapeutique. Elle peut être employée dans de très nombreux contextes, par exemple de douleurs, ou de difficultés comportementales, relationnelles ou de communication. Elle sert à diminuer le stress et l’anxiété. La musique stabilise l’humeur. Elle aide à mieux se comprendre et, dans une moindre mesure, stimule les liens sociaux.• Type de musiques et leurs fonctions: La musique triste aide à la concentration et à la résolution de problèmes. Cependant, la musique heureuse aide à la créativité.La musique est toujours présente dans nos vies, tous les jours on observe son influence. Existe-t-il un jour où tu n'écoutes aucune musique ? C'est impossible ! La musique est toujours là.La musique et les émotions:Cela vous est-il déjà arrivé d'écouter une musique ou une chanson et dire ''cette musique touche mon cœur''? Triste ou heureuse, il y a un élément dans sa mélodie, ses paroles, les instruments qui l'accompagnent qui appellent nos émotions. Et, pourquoi?- Les émotions sont responsables de transformer les sons que nous percevons en quelque chose de compréhensible.

Sans être conscient, nous associons les sons que nous apprécions, aussi subtils soient-ils, aux émotions. Cette association son-émotion nous fait comprendre les situations dans lesquelles nous nous trouvons, nous permettant de réagir en fonction du contexte. Par exemple, nous pouvons détecter le bonheur ou la tristesse chez une personne uniquement avec le son de sa voix. Autrement dit, nous associons la tristesse à un ton de voix et d'enregistrement plus bas que la normale et le contraire de la joie. C'est la même chose avec la musique.- La musique est capable d'éveiller le noyau des structures cérébrales créatives de notre univers émotionnel. Écouter de la musique active les régions cérébrales responsables de l'imitation et de l'empathie. C'estla zone où se trouvent les neurones miroirs et leur comportement reflète les émotions et les intentions des autres comme si elles étaient les nôtres. De cette façon, on peut ressentir la douleur des autres, leur joie, leur tristesse, etc. C'est peut-être la raison pour laquelle la musique peut changer nos émotions et tisser des liens sociaux parce que cela nous permet de partager nos sentiments.- Emotions esthetiques et musiqueDéfinition : L'émotion esthétique surgit chez l'individu au moment singulier où il est saisi par la beauté unique d'une œuvre d'art, d'une forme ou d'une parole qui lui révèle une vérité profondément intime et, en même temps, universelle. Dans l'univers des émotions, nous pouvons trouver des émotions liées à la musique et à l'art en général. Cette connexion se reflète grâce à la comète des émotions esthétiques qui a la capacité de se déplacer à travers l'Univers en relation avec des émotions de différentes sortes, à la fois positives et négatives. - La mémoire et la musique : La musique stimule la mémoire comme la mémoire stimule la musique. Chaque fois qu'on écoute une chanson, nous l'associons à des contextes passés (très souvent) ou présents. C'est pour cela, que la musique peut beaucoup nous toucher, les paroles, la mélodie... peuvent réveiller une partie de notre cerveau. La musique est notre compagnie de tous les jours. Il y a une chanson pour chaque sensation, sentiment, situation. Elle est toujours là et se métamorphose de personne en personne. Chacun aura sa propre interprétation, sensation personnelle, d'une chanson ou d'une musique. Puisque nous sommes tous différents, nos cerveaux associent chaque chanson et chaque musique à des contextes, situations différentes et personnelles. C'est ça, la magie de la musique. Elle s'adapte. Se métamorphose. Et devient originale pour chaque individu.

Belén Bitar, 2nde 1

sources

https://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_781_anxiete.htmhttps://fr.wikipedia.org/wiki/Trouble_anxieuxNETFLIX : the mind, explained. (Documentaire)https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2507440-crise-d-angoisse-attaque-panique-symptomes-traitements/https://books.openedition.org/pusl/3561?lang=eshttps://fr.wikipedia.org/wiki/Thérapie_cognitivo-comportementalehttps://nospensees.fr/les-3-types-danxiete-selon-sigmund-freud/

02/12/2020

journal nº3

mensuel

retour au sommaire

Qu'est-ce que la musique? La musique est un art et une activité culturelle consistant à combiner sons et silences au

QUIZZJEUX& ÉNIGMES

20

Monsieur et madame Kaladelemonblan ont une fille. Comment s’appelle-t-elle ?

réponse

Jess -> J'escalade le mont Blanc

Monsieur et Madame

Arrache moi ; Griffe ma tête ; Et du rouge viendra le noir ; Qui suis-je ?

Petite énigme

réponse

Une allumette

Sudoku

réponse

4 (Il faut compter le nombre de lettres de chaque chiffre)

Logique

Paris est pris!

Sans moi Paris serait pris. Qui suis-je ?

réponse

La lettre a

Voici pleins de petits quizz!

Jeu des différences

Aimez-vous les petites énigmes?Voici un lien pleins d'énigmes

Le gardien de la fosse aux lions sort pour nourrir les bêtes. Mais le ciel se couvre et les premières gouttes commencent à tomber, le gardien n’a rien sur sa tête pour se protéger. Quand il arrive dans la fosse il n’a pas les cheveux mouillés.Pourquoi ?

Le gardien de la fosse

réponse

Il est chauve

Un quizz sur l'art et la cinématographie :

Devinette

Je suis sans lumière et éclaire Halloween Je fais peur aux fantômes mais les mortels me mangent Je nais dans les jardins et meurs sur les fenêtres Qui suis-je ?

réponse

Une citrouille

réponse

cliquer pour l'agrandir

Rébus

réponse

1. Sans souci.2. Sans souper.3. Sans dessus-dessous.4. Assureur5.Des œufs sur le plat.6. Un souper plus une surprise égal un souvenir assuré.

Mon premier compte 365 jours. On fait souvent mon deuxième sous la douche. Mon troisième dure 60 minutes. Mon tout caractérise un mage célèbre.

Charade magique

réponse

enchanteur (An-chante-heure)

02/12/2020

journal nº3

mensuel

retour au sommaire

Un = 2 Deux = 4 Trois = 5 Quatre = 6 Cinq = 4 Six = 3 Sept = ?

réponse

Rébus en anglais!

réponse

I understandForeverTravel overseasMisunderstandingOnce upon a timeOn cloud nineThunder stormSpace invadersTulipsPanda BearNo one to blameWake upFalling in love

Pour les fans de tennis:

Un petit test de personnalité

21

Journalistes: Maria Clara Fontes 2nd2, Marjane Dreux 3eme2, Laura Marinho 2nd3, Clarisse Lagore 2nd2, Julia Marques 1èreA, Noemi de Carvalho 1èreB, Marina Farcette 2nd2, Lucas De Coster 1èreA, Belén Bitar 2nd1 Responsables de la partie visuelle et technique: Maria Clara Fontes 2nd2,Maya Taquoi Carriço 2nd2 et Jasmine Arnould 3eme1Chercheurs: Bernardo Rollemeberg 2nd2, Sofia Molinaro 2nd2, Owen Job 2nd2Dessinateurs:Theo Milon 2nd2, Margaux Gras 4eme1, Lucas Lamego 2nd1Photographe: Guillaume Datus 3eme1Mise en page du journal: Jasmine Arnould 3eme1,Maya Taquoi Carriço 2nd2Relecteurs:Annick Costa et Frédéric DavantureRédactrices en cheffe: Maria Clara Fontes 2nd2 et Jasmine Arnould 3eme1Responsable de publication: Monsieur Irrmann

Le Lièrmo, Journal du Lycée Molière de Rio de Janeiro ne reflète pas nécessairement les vues de la Sociedade Francesa e Brasileira de Ensino. Il est un espace de communication créé par des collégiens et Lycéens visant à renforcer le débat d’idées en valorisant la légitimité des sources. Ensemble, nous construisons un espace d’échange pour mieux comprendre et faire face à notre société d’information, de contre information et de désinformation.

Notre journal traite de l'actualité. Mais comme vous le savez, faire un journal c'est aussi avoir des dates butoirs. L'actualité pourra donc avoir évolué entre la date d'édition et la date de publication. Nous vous remercions pour votre compréhension!

leliermo.jimdofree.com